Société et philosophieLa retraite... à quel âge?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2906
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 12

Message non lupar Macro » 17/06/10, 11:11

Notre systeme social est helas encore bien trop genereux...De ce fait il attise de nombreuses convoitises internes et exterieures...

Pompé, usé, pillé....Il est hélas, a cause d'abus, en phase de sombrer...L'industrie qui a fichu le camps ne l'allimente plus...Il faut donc pour tenir ponctionner l'economie locale ...Qui ne tient plus et disparait petit a petit...Que rest et'il a ponctionner...La population justifiant de revenus d'activité salarie...Plus ou plus longtemps...
0 x




Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2906
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 12

Message non lupar Macro » 17/06/10, 11:21

Christophe a écrit :
Et pourquoi pas pour la retraite? Il y a un potentiel de compétence immense chez les retraités...et la plupart s'emmerdent à partir de X années de retraite...

Je crois d'ailleurs que l'idée a déjà été évoquée durant je ne sais quelle campagne électorale..

Et je crois que c'est déjà le cas du RSA non?


J'ai dans mon entourage un couple de retraités relativement aisés...Qui gardent des emplois quasi "solidaires" remunérés des broutilles dans le seul but de garder un contact social avec la jeunesse..Deux trésors de gentillesse...A eux deux ils doivent cumuler 500€ de ces revenus par mois...Quand dans la meme commune on se trimballe une flanqué de jeunes chomistes qui vont pleurer des aides a la mairie...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 17/06/10, 11:31

Macro a écrit :Notre systeme social est helas encore bien trop genereux...De ce fait il attise de nombreuses convoitises internes et exterieures...


Plutôt qu'un systeme trop généreux, n'y a-t-il pas plutôt un probleme de manque généralisé d'honnêteté et de respect à tous les niveaux de notre société devenue ultra individualiste? Comme une espèce de gangrène sociale...qui nous déshumanise de plus en plus.

Il y a 50 ans, les retraites étaient encore bien misérables mais les parents étaient généralement pris en charge par leur enfants (la plupart du temps directement à la maison)...c'était donc une société bien plus solidaire que maintenant.

Aujourd'hui la solidarité doit forcément être nationale et financière...au lieu d'être individuelle et gratuite...

Macro a écrit :J'ai dans mon entourage un couple de retraités relativement aisés...Qui gardent des emplois quasi "solidaires" remunérés des broutilles dans le seul but de garder un contact social avec la jeunesse..Deux trésors de gentillesse...A eux deux ils doivent cumuler 500€ de ces revenus par mois...Quand dans la meme commune on se trimballe une flanqué de jeunes chomistes qui vont pleurer des aides a la mairie...


C'est tout à leur honneur (quoique c'est quand meme rémunéré, beaucoup de retraité sont bénévoles...) mais on pourrait te trouver plein d'exemples inverses...

Par exemple ce retraité interviewé au JT de FR2 qui touche 3000€ de pension mais qui n'a pas assez et donc qui travaille encore et qui "vole" (désolé c'est bien le mot) l'emploi à un jeune...
0 x
Aumicron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 387
Inscription : 16/09/09, 16:43
Localisation : Bordeaux

Message non lupar Aumicron » 17/06/10, 11:41

Christine a écrit :ce raisonnement se tiendrait si la pyramide des âges n'était pas en train de s'inverser : plus de retraités que d'actifs = impossible de garder cet équilibre

Je suis OK sur la pyramide des âges. Mais là aussi, ce raisonnement ne tient que s'il y a peu ou pas de chômage. Je ne dis pas qu'à terme il ne faudra pas revoir l'âge de départ à la retraite. Je dis simplement qu'aujourd'hui cela n'est pas une priorité absolue et que c'est purement une manoeuvre politique.

Laissons partir à la retraite à 60 ans ceux qui ont leurs trimestres (ils ne sont pas si nombreux que cela) et remplaçons les par des chômeurs et il me semble que l'ensemble de la société y gagnera. Tu ne dois d'ailleurs pas être loin de partager cet avis quand tu dis :

Christine a écrit :le problème des retraites n'est pas tant un problème de pension que d'emploi
0 x
Argumentons pour faire.
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2906
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 12

Message non lupar Macro » 17/06/10, 11:55

Christophe a écrit :[
Aujourd'hui la solidarité doit forcément être nationale et financière...au lieu d'être individuelle et gratuite...



C'est tout à leur honneur (quoique c'est quand meme rémunéré, beaucoup de retraité sont bénévoles...) mais on pourrait te trouver plein d'exemples inverses...

Par exemple ce retraité interviewé au JT de FR2 qui touche 3000€ de pension mais qui n'a pas assez et donc qui travaille encore et qui "vole" (désolé c'est bien le mot) l'emploi à un jeune...


C'est exactement ce que je voulais dire...Ils sont trés gentils a accepter ces tafs de miseres...Mais ils pourraient se contenter de leur retraite...Et que le maire au lieux de les employer fasse taffer les djeuns chomistes du bled...
0 x


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 17/06/10, 12:00

Ah désolé Macro j'avais pas lu ca comme ca, quand on lit on pense que tu veux dire : regardez ces gentils retraités à coté de ces jeunes branlos... :lol: :?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 17/06/10, 12:06

Aumicron a écrit :Laissons partir à la retraite à 60 ans ceux qui ont leurs trimestres


A ce propos y a un truc que je saisis pas bien: pkoi l'age est si important que cela?

L'ouvrier qui a commencé à bosser à 15 aura cotisé, à 60 ans, 10 ans de plus à 60 que l'ingé qui aura commencé à 25 ans. Au non de quoi il devrait travailler 10 ans de plus? Donc pour moi: 60, 62, 65 ans c'est du flan.

Ce qui compte ca devrait pas être, essentiellement, les trimestres de cotisation? Et celui qui voudrait prendre sa retraite à 35 ans (raison X ou Y) pourrait le faire mais en touchant une très faible part?

Bon la retraite j'ai pas commencé à m'y intéresser donc...j'ai peut être loupé 1 episode sur son fonctionnement? :lol: :lol:

ps: à propos des trimestres de retraite, y a le film "Mammuth" qui vient de sortir qui devrait plaire aux motards : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mammuth
0 x
Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes
Contact :

Message non lupar nlc » 17/06/10, 12:30

Aumicron a écrit :Je suis OK sur la pyramide des âges. Mais là aussi, ce raisonnement ne tient que s'il y a peu ou pas de chômage. Je ne dis pas qu'à terme il ne faudra pas revoir l'âge de départ à la retraite. Je dis simplement qu'aujourd'hui cela n'est pas une priorité absolue et que c'est purement une manoeuvre politique.


Une manoeuvre politique !? Moi j'appelle une manoeuvre politique quelque chose qui ferait monter les opinions positives.
En l'occurrence c'est pas du tout le cas, puisque c'est une réforme dont personne ne veut, donc qui ne peut faire que baisser la côte de popularité du parti qui fait la réforme, non ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 17/06/10, 12:31

+1 !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8877
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1063

Message non lupar Did67 » 17/06/10, 12:49

Christophe a écrit :
L'ouvrier qui a commencé à bosser à 15 aura cotisé, à 60 ans, 10 ans de plus à 60 que l'ingé qui aura commencé à 25 ans. Au non de quoi il devrait travailler 10 ans de plus? Donc pour moi: 60, 62, 65 ans c'est du flan.



Apparemment, beaucoup de gens ne comprennent pas bien :

- tu as commencé à 14 ans (comme après-guerre)

- tu dois cotiser 41 ans pour avoir ta retraite pleine

- tu as donc, hormis chômage non indemnisé, atteint la durée de cotisation à 55 ans

- mais l'âge légal de départ est de 60 ans

D'où deux solutions :

- tu arrêtes de travailler ; tu n'as pas de retarite (âge légal non atteint), tu n'as plus de salaire !

- tu continues : tu ne "coûte" rien au régime, tu cotises encore !

Laquelle tu choisis ???

Donc oui, ce n'est pas juste. C'est d'autant moins juste que les indicateurs démographiques montrent bien que son espérance de vie sera plus courte.

La réforme n'est pas "juste". Elle n'est pas faite pour faire d ela justice ! Elle "bricolle" un système pour qu'il tienne encore, sans trop toucher le capital (car en ces temps, le capital, c'est sacré).

A l'inverse, l'ingénieur qui aura commencé à travailler à 27 ans, 41 années de cotisations, cela le mène à 68 ans.

Il peut partir à 60 ans, avec une retraite réduite. Ou à 65 ans (retraite réduite mais meilleure). Ou à 68 (retraite pleine).

Et là, c'est pas juste non plus. Entre l'ingé qui aura une "retraite chapeau" payée par sa boite, des stock-options, etc... et l'ingé lambda, on met plein de gens différents derrière "ingé" !

Ce monde serait-il injuste finalement ???? [c'est l'épreuve de philo du bac aujourd'hui en France ; je cherche un sujet]
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité