Bonjour et bienvenue sur les forums éconologiques: énergies, technologies, chauffage, isolation, environnement, pollution, nucléaire...visitez la nouvelle version du site et donnez votre avis et suggestions ici!
Vous pouvez fermer cette annonce en haut à droite de ce cadre

Société et philosophieComment les USA dirigent le monde (vidéo)

Débats philosophiques et de sociétés.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10273
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 23

Message non lupar Obamot » 12/06/13, 16:50

Dernier message de la page précédente :

Dans ce compteur, il manque toutes les dettes garanties par l'état, et qui représentent une somme pour le moins équivalente!

Christophe a écrit : [...]
Oui ses chiffres sont 1000 fois exagérés puisque selon wiki:

Le PIB mondial aurait été selon le FMI3 de 57 937 460 millions de dollars en 2009 contre 60 689 812 millions en 2008.

Soit 60 000 milliards de dollars et non 60 000 "milliers" de milliards...

En effet, il fallait lire 65'000 (milliers) de milliards. L'omission de la parenthèse est pardonable en language parlé, d'abord parce qu'elle permet de signifier que l'on ne s'est pas trompé de virugle — une façon (si ce n'est de grossir le trait) tout au moins d'en souliger l'ampleur — mais qui passe mal en écriture ou l'on ne peut pas faire de ponctuation: j'aurais dû mettre la parenthèse....

C'est certes une exagération d'en mettre, mais qui correspond bien à l'outrance de la dette en elle-même.

Christophe a écrit : [...]Pour le reste, je pense qu'il parle de la dette "totale" pas que publique...c'est à dire la dette des particuliers, des entreprises...bref de tout ce qui "appartient aux banques".

Encore juste.

Mais comment pourraient-ils s'en sortir?
Remboursement: avec au mieux un taux d'intérêt réel autour de 3% (sauf qu'ils ne peuvent y parvenir avec une monétisation égale ou inférieure à l'augmentation d'un PIB de 2% par an.. voyez l'état de l'US dollars actuel...) soit 40 milliards la première année => 70 milliards la dernière. Entre-temps les intérêts prennent 3 milliards par mois, je vous laisse faire le calcul...

La dette ne pourra rester quasiment constante en valeur, puisque le but serait de diminuer en pourcentage du PIB, au mieux pour descendre à 50% du PIB dans ...30 ans. Mais ce scénario n'arrivera jamais, l'Amérique étant déjà à genoux et ayant perdu la confiance MORALE du reste du globe.

A qui la faute?

Et le pire, c'est qu'ici dans mon coin, on a toujours adoré ce que représentait le rêve américain, surtout chez les bikers!

Ça ne marchera pas, car ce scénario c'est la spirale inflationniste (croyez-vous sincèrement que les amerloques vont aller vers plus de rigueur après la claque de 2008?).

La vérité est que l'Amérique serait désormais — toute entière — financée par une faramineuse chaîne de Ponzi tentaculaire qui aurait toutes sortes de ramifications et de truquage: espionnage sur le woueb, attaque sur l'Euro à plusieures reprises, grand bal boursier, création de monnaie à tire la rigaud, blanchissage via les pétrodollars (véritable machine planétaire de blanchiement), création de guerres totalement fictives (disproportion totale entre la menace et les moyens d'y répondre, etc), déstabilisation volontaire de toute la région méditerrannéenne («Printemps arabe» fomenté et financé par la CIA, selon son propre aveu), attisement de la haine à l'égard de l'Amérique avec les assassinats politiques par drones interposés (qui font 95% de victimes civiles innocentes), etc.

Honnêtement, que penserait le reste du monde si les talibans, le palestiniens, les russes, voire les chinois ou qui que ce soit: envoyaient des milliers de drônes sur l'Amérique, pour descendre des responsables politiques (aller, au hasard: Rumsfeld, Cheney, Bush voire leur successeurs...? Ou chez nous des membres du Conseil fédéral?). Non, mais à eux ça leur est permis, tant que les mecs descendu sont en babouches, et les femmes voilées, c'est ça? (Faites gaffes les gars et les filles, n'en portez pas...?)

Et j'en viens au véritable racket des états avec pour alibi les questions sur la fiscalité mais ce point est hautement discutable:
— déjà puisqu'ils «oublient» de dire qu'ils la pratiquent eux-même dans des États comme le Delaware (ou dans d'autres iles anglo-saxonnes) ou vous pouvez créer une société «trust» pour US$70.— en trois click de souris par internet...
— mais c'est toujours discutable, car ils ne parlent pas non plus du «manque d'attractivité fiscale» des états eu égard à leur bonne (ou mauvaise) gestion fiscale: ce qui est le cas de la Suisse, et manifestement pas le cas des États-Unis eu égard à son endettement!!!
— car enfin, comment se fait il que les champions de l'ultra-libéralisme, ne s'appliqueraient pas à eux-mêmes les propres lois du marché qu'ils chérissent? (Ce type d'hypocrisie est chez eux un vrai leitmotiv...)
— c'est là où l'on en vient à la distinction entre «l'évasion fiscale» (résultant d'un manque d'attractivité fiscale) VS «fraude fiscale» (qui est pénalement punissable et que je ne cautionnerait sous aucun prétexte). Sauf que les «trusts», c'est clairement de la fraude délibérée et organisée et c'est ce que ne pratique pas la Suisse qui ne le tolère pas (et bien sûr je suis contre, et bien sûr, je ne dis pas qu'il n'y en a pas qui organsent de la fraude fiscale en Suisse, mais citez-moi un seul état où cela ne se pratique pas? Même parmi les ministres français blancs-comme-neige on en trouve non?)
— Faut-il citer les affaires en cours en Amérique du nord? Car au fond, il ne faudrait pas inverser le problème, si il y a des (dizaines? de) milliers d'américains qui vont placer leur argent ailleurs, n'est-ce pas là un manque de patriotisme de leur part? N'est-ce pas eux qui devraient avoir honte?

Pour éviter un effondrement mondial, le monde doit changer de monnaie de réserve (exit la planche à billet américaine, n'ayant plus de WTC à faire tomber... ils devront enfin se serrer la ceinture...).

C'est ce que préconise Myret Zaki (économiste et rédactrice en chef adjointe du magazine économique suisse "Bilan", le plus en pointe dans le domaine amha), qui en parle dans son livre: la fin du dollars.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Myret_Zaki

Mais avant tout, il faut un changement de paradigme, et pour ça il n'y a qu'un pays qui peut le faire, celui qui accuse les autres, des faits dont il est la cause!

Bref, avec ce nouvel abus qui défie toutes les régles juridiques internationales, on touche au pire! On touche au fond Au sacro-saint! Au défi ultime! On touche à la "confiance" et c'est trop grave.

Quelle cote de «confiance» l'Amérique peut-elle encore espérer avoir dans le monde après ça? Ceux-là même qu'elle combat avec l'alibi de "Guerre contre le terrorisme" (en admettant qu'il soit fondé), ces possibles fanatiques en puissance ne risquent-ils pas de devenir plus crédibles que leur bourreaux? A force de pratiquer toutes sortes de sacrilèges, les "ennemis" pourraient bien devenir plus crédibles pour la coalition "amie"! Ou au moins les «état-non-voyous» pourraient bien commencer à se demander si derrière tout ça, il n'y a pas de raisons justifiées à cette haine. Et alors là, je crois bien que le clash des civilisation serait désormais consumé! (Je pense hélas que c'est déjà le cas!)

Et ce n'est pas quelques remarques désobligeantes distillées anonyment dans un forum qui vont nous écarter du débat de fond.

En attendant: la vraie question c'est quelle va-t-être la future monnaie de réserve internationale? Car là je pense que pour l'US$ ce ne sera plus possible... L'Amérique ne s'est-elle pas enterrée elle-même? C'est espionnage mondial est une déclaration de guerre. Les espions de l'Amérique ne sont-ils pas sévèrement punis par l'Amérique elle-même? Alors quelle droit s'arroge-t-elle de la pratiquer à grande échelle dans le monde?

L'Amérique est immature, c'est un peu comme le gosse qui multiplie les terrains de défi, et qui — sans aucun tuteur pour lui faire entendre raison — en vient à faire les pires provocations qu'il serait impensable qu'il puisse commettre, juste pour attirer l'attention sur lui afin qu'on l'arrête...

Tous les dangers d'une réorientation mondiale de l'économie, sont à prévoir dans les cinq ans à venir. On verra alors se dessiner les effets des mesures qui seront prises, les réactions mondiales face à cette hégémonie, ou alors ce sera la chute... Hélas je ne vois rien d'autre qu'une amplification de la situation actuelle: donc de nouveaux drames en perspectives. Et de nouveaux écarts face à LEUR responsabilité. Cinq ans, ce sera tout juste dix ans après la crise systémque de 2008, et comme on en compte une par décade... Mais je doute que cette fois l'économie mondiale aura eu le temps de se ressaisir!

On peut parler des "américains" et non spécifiquement du gouvernement dans ce cas, car:
— c'est implicite, en effet, les américains ne sont pas responsable à titre individuel, sauf que...;
— ce peuple vit en réelle situation d'autisme;
— si ils ont les gouvernants qu'ils ont — et qui se succèdent avec la quasi-même politique — c'est parce qu'ils ont bien voulu les élire selon leur programme politique;
— ce n'est plus à nous de payer les frais de leurs dérives budgétaire!

Donc je regrette, autant il est implicite que les individus ne sont pas directement responsables, autant leur passivité à cet égard est coupable (sauf pour ceux qui ne sont pas passif, mais ils ne doivent plus se sentir très "patriotes", à quelque part...). Et bien sûr, ce n'est pas de la xénophobie que de le dire, mais une façon de dire que la coupe est pleine!
0 x




Attention !!! désolé si personne ne vous répond [...] la gestion des fils est provisoirement problématique: fils introuvables!

Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3042
Inscription : 03/10/08, 04:24

Message non lupar Alain G » 12/06/13, 17:38

Tu prend tes rêves pour la réalité!

Le dollar américain restera pour longtemps encore et les USA se remettent tranquillement de la crise économique!


Le peuple américain a voté Obamat pour justement refaire leur image(ce qui ne semble pas avoir réussi) donc cesse de critiquer le peuple et ouvre grand tes petits yeux pour voir la réalité.


T'est toujours extrèmiste et alarmiste incapable de voir l'autre coté de l'amérique qui n'est pas que mal et cahot:!:
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35

Message non lupar Andre » 12/06/13, 18:59

Bonjour

Obamot a écrit :On peut parler des "américains" et non spécifiquement du gouvernement dans ce cas, car:
— c'est implicite, en effet, les américains ne sont pas responsable à titre individuel, sauf que...;
— ce peuple vit en réelle situation d'autisme;
— si ils ont les gouvernants qu'ils ont — et qui se succèdent avec la quasi-même politique — c'est parce qu'ils ont bien voulu les élire selon leur programme politique;
— ce n'est plus à nous de payer les frais de leurs dérives budgétaire!



Maintenant il fait culpabiliser les élécteurs ?
l'électeur n'a pas des choix multiples il vote parmi les candidats celui qui lui semble le meilleur c'est ainsi dans tous les pays démocratique .
Pourquoi il y a autand d'émigration clandestin ou légale au USA ?

j'aimerais savoir pourquoi la grande Europe n'arrive pas a se developper seul sans tenir compte des USA . (la russie a bien réssie a se developper isoler du reste du monde . )
dire que tous les mots des europeens viennent a cause de l'administration americaine, c'est un peu comme dire en 1938 au peuple allemenand que tous leurs problémes venaient des possedants, des banquiers , et associer cela a une éthnie
on a vue le résultats ..
Que tu dénonce les méchants en cravate, de ce monde ( il en autand en Europe que en Amerique ) je t'approuve , mais il ne sont pas systematiquement associer a tout un peuple ou une race ou une religion .

Pour la finance , commence par dechirer tes cartes de crédit n'emprunte plus, paie en argent , évite d'acheter des biens venant d'ailleurs que de l'Europe , achete des vetements faite chez toi ect..
La dette ? Si tu savais comme les élécteurs s'en foute.
dernierement j'etait par simple curiosité au palais de justice
il passait un assité social , qui avait accumuler de nombreuses contaraventions, en byciclette, et a pieds il a dit au juge votre police s'acharne sur moi , elle peut doubler tripler les amendes je n'ai pas les moyen de les payer , jamais je les rembourserai, c'est la societé qui payera pour mon séjour en prison , et en hiver je suis au chaud , alors que dans mon appartement il fait froid.
La dette ? parle en a l'élécteur lambda de la rue, il se demande a qui on doit cette argent artificiel ? c'est même pas un argument valable pour le choix de candidat il vote pour celui qui fait des promesses , qui parle bien, qui galvanise les foules, un personnage qui en quelque sorte lui ressemble , il n'as que faire d'un homme d'affaire ou un millionaire qui veut redersser les finances publiques ..

André
0 x
Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1780
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : 07170.635le viaduc.41ans
x 4

Message non lupar plasmanu » 12/06/13, 21:26

He bin, on est dans la merde.
La dette, la crise, les cons...omateurs.
:|
Notre dette par habitant n'a rien à envier des americains.
On n'a pas le même PIB mais c'est le même schéma.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7585
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 17
Contact :

Message non lupar Remundo » 13/06/13, 01:17

Andre a écrit :j'aimerais savoir pourquoi la grande Europe n'arrive pas a se developper seul sans tenir compte des USA . (la russie a bien réssie a se developper isoler du reste du monde . )
dire que tous les mots des europeens viennent a cause de l'administration americaine, c'est un peu comme dire en 1938 au peuple allemenand que tous leurs problémes venaient des possedants, des banquiers , et associer cela a une éthnie
on a vue le résultats ..

L'Europe de l'Ouest (et même parfois centrale) est atlantiste pour des raisons historico-culturelles qu'il serait long de développer.

Mais surtout, l'Europe est une agrégation d'Etats démocratiques et très inhomogènes sur le plan économique et linguistique, sans grandes ressources minières, alors que la Russie est politiquement dans un certain autoritarisme, et demeure très homogène, avec des ressources géologiques importantes.

Ainsi pour résumer en forçant un peu le trait, un despotisme éclairé, à pouvoir centralisé et disposant de richesses naturelles, est bien plus efficace que des démocraties* reines de la tergiversation nombriliste et délocalisée, ne disposant pas de richesses naturelles.

Ainsi l'Europe ne parvient pas à s'affirmer géopolitiquement sans les Etats-Unis. Et c'est encore plus vrai sur le plan militaire.

* l'on pourrait discuter de la pertinence du terme démocratie en Europe, puisque le système européen s'organise plutôt contre les pouvoirs des peuples. Les nations européennes s'engagent progressivement dans un système pseudo-démocratique où l'on maintient des élections tout en ôtant les réels pouvoirs aux élus, jusqu'au plus haut niveau des Etats.
0 x
ImageImageImage
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10273
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 23

Message non lupar Obamot » 13/06/13, 15:36

Andre a écrit :Bonjour

Obamot a écrit :On peut parler des "américains" et non spécifiquement du gouvernement dans ce cas, car:
— c'est implicite, en effet, les américains ne sont pas responsable à titre individuel, sauf que...;
— ce peuple vit en réelle situation d'autisme;
— si ils ont les gouvernants qu'ils ont — et qui se succèdent avec la quasi-même politique — c'est parce qu'ils ont bien voulu les élire selon leur programme politique;
— ce n'est plus à nous de payer les frais de leurs dérives budgétaire!


Maintenant il fait culpabiliser les élécteurs?

Les électeurs sont d'abord des citoyens, qui ont des droits mais avant tout des devoirs! N'est-il pas normal de placer ceux-ci devant leurs propres responsabilités au moment de placer leur bulletin dans l'urne (parce que les culpabiliser serait de la «responsabilisation» ce qui n'est pas du tout du ressort ni de la fibre libérale ni du socialisme pur et dur, si tu vois la nuance...)
Je pense que tu devrais savoir que la fibre libérale (bien que dans un pays ultra-libéral) ne peut guère s'exprimer aux États-Unis, ou les citoyens craignent de s'exprimer en public —au moins depuis le Patriot Act— au même degré qu'aux heures les plus sombres de n'importe quel système totalitaire (sans préciser de continent...).

Andre a écrit :l'électeur n'a pas des choix multiples

... si tu le dis [...] :mrgreen:

Andre a écrit :[l'électeur n'a pas des choix multiples] il vote parmi les candidats celui qui lui semble le meilleur c'est ainsi dans tous les pays démocratique .
Pourquoi il y a autand d'émigration clandestin ou légale au USA ?

Je ne comprends pas le lien établit entre les deux propositions?
— dans le premier cas tu ne fais que constater l'impuissance du citoyen réduit à un choix binaire (pour l'Amérique[?]: si on peut dire...) qui en revient inexorablement à la même politique (avec plus ou moins d'hypocrisie). Tu ne fais que conforter mes propos.
— dans l'autre cas — si on admetait que le régime présidentiel était subordonné à un parlement (chambre basse et autres gardes-fous), ce qui semble bien être le cas sauf téléguidage (ou système de co-optation) via sociétés secrètes, coutumes culturelles (etc) en coulisse (tels que Skull and Bones, Franc Maçonnerie, ségrégation culturelle ou raciale, sexisme ou que sais-je...) — dans ce cas ou le législatif est censé présider au destinée du pays, les élus sont censé être tirés du tissu représentatif de la société toute entière. Et dans ce cas également, difficile après coup de dire que les citoyens (je parlent évidemment de ceux qui s'engagent, donc qui ont «droit de cité») n'endossent pas une part de responsabilité!

Et mes propos dans ce forum, sont loin d'être dirigés gratuitement «contre l'Amérique», vois l'analyse au vitriol sur l'Europe ici:
http://www.econologie.com/forums/qui-dirige ... 12283.html

Vois également ce que je dis à propos de la «démocratie confisquée»
http://www.econologie.com/forums/post242726.html#242726

Ce n'est donc pas du «fanatisme», mais pour l'alarmisme, j'assume (il y a de quoi...!)

Andre a écrit :j'aimerais savoir pourquoi la grande Europe n'arrive pas a se developper seul sans tenir compte des USA

Là je te trouve plutôt ironique, ça ne serait pas plutôt la situation du Canada face à l'Amérique ça? Regarde avec le dollars canadien VS l'US$:

Image
Image

Alors que l'Europe l'a très bien fait jusqu'en 2008 ou sa devise dépassait l'US$! CQFD:

Image

Si maintenant on examine la balance du commerce extérieur AVANT la crise des subprimes, l'Allemagne à elle seule exportait plus que les États-Unis (et malgré un euro plus élevé que l'US$):

Image

... alors si on prend toute l'Europe... :cheesy:

Donc là, si tu le penses, il faut aller au-delà de l'argumentation. Peut-être que tu as raison mais de tels propos méritent de se justifier, non?

Andre a écrit :la russie a bien réssie a se developper isoler du reste du monde

— La Russie ne fait pas planer une sorte de chantage permanent sur la planète au nom de sa propre idéologie!
— La balance commerciale de la Russie est très excédentaire du fait de ses exporations d'énergie fossile:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Economie_d ... _inflation
=> mais là encore, ce pays souffre toujours de la crise des sub-primes (tout comme l'Europe) CQFD!

Andre a écrit :dire que tous les mots des europeens viennent a cause de l'administration americaine, c'est un peu comme dire en 1938 au peuple allemenand que tous leurs problémes venaient des possedants, des banquiers , et associer cela a une éthnie
on a vue le résultats
..
En effet, seule l'analyse objective des faits (tel qu'éventuellement ci-dessus, et pourquoi pas tirée ensuite de ta propre réflexion), permet de ne pas tomber dans ces dérives.
Dans un fil parlant de l'Amérique il est normal de parler de ...l'Amérique! S'agissant de ta part de reporcher une forme de stigmatisation du débat, c'est oublier un peu vite que celle-ci est principalement le fait de ce pays (stigmatisation via l'esclavagisme au 18ème, puis envers le communisme, et aujourd'hui via le terrorisme, demain qui? La Chine? L'Europe?)

Rappelons-nous des slogans stigmatiseurs de Bu$h:
— si vous n'êtes pas avec nous, vous êtes contre nous!
— l'axe du mal!
— les états voyous!
— guerre au terrorisme!

etc

Andre a écrit :Que tu dénonce les méchants en cravate, de ce monde ( il en autand en Europe que en Amerique ) je t'approuve

Si tu veux, mais c'est plutôt le «secteur tertiaire» (75% des emplois en France!), qui est le secteur —relativement improductif— et «nuisible» (qui vit sur le dos du secteur primaire et secondaire amha) ainsi que le prouvent les statistiques du Centre national de documentation pédagogique (INSEE/CNDP)

Image

Andre a écrit :mais "ils" [c.f. les cols blancs] ne sont pas systematiquement [à] associer a tout un peuple ou une race ou une religion

Ceux qui pratiquent la «stigmatisation», ne peuvent pas accuser les autres de dénoncer celle-ci, simplement en arguant du fait que ces «autres» deviendraient responsables des effets dont ils seraient la cause. Car c'est transformer les victimes en coupables, je suis bien d'accord là-dessus! Mais j'appelle pas ça associer «tout un peuple ou une race ou une religion» mais une forme de complicité passive. Comme le fait anodin de faire le plein d'essence sans se soucier des répercussions que ça a au plan géopolitique, nous rend à quelque part complice des guerres du pétrole! (Et de fermer les yeux là-dessus en volant aux instruments...)

Si tu veux bien, c'est un peu le même rapport qu'il y a entre la «consommation responsable» VS «le consumérisme». Du point de vue de l'idéologie capitatliste, on ne peut pas — parce que ce serait dérangeant — traiter les «consommateurs responsables» de sectaires ou d'intégristes: c'est juste le choix qu'ils ont fait poussé par leur «volonté personnelle»! A titre d'exemple: que faire contre elle lorsqu'elle stigamtise le monde autour d'une idéologie fondée en quelque sorte sur le «système totalitaire marchand»? (Système qui par ailleurs permet à nombre de population d'être sorti de la famine, mais qui par sa systèmicité de crises répétitives cycliquement, en conduit d'autres vers la même extrèmité de ruine...)

Andre a écrit :Pour la finance , commence par dechirer tes cartes de crédit n'emprunte plus, paie en argent , évite d'acheter des biens venant d'ailleurs que de l'Europe , achete des vetements faite chez toi ect..
La dette ? Si tu savais comme les élécteurs s'en foute.

Ce raisonnement ne résiste pas à l'analyse! J'abdique. [Joke]

Andre a écrit :dernierement j'etait par simple curiosité au palais de justice
il passait un assité social , qui avait accumuler de nombreuses contaraventions, en byciclette, et a pieds il a dit au juge votre police s'acharne sur moi , elle peut doubler tripler les amendes je n'ai pas les moyen de les payer , jamais je les rembourserai, c'est la societé qui payera pour mon séjour en prison , et en hiver je suis au chaud , alors que dans mon appartement il fait froid.

Je comprends que tu veux dire par là, que ce concitoyen «déresponsabilisé» manquait de sens civique!?!? C'est précisément le sens général de mes propos dans ce forum.

Andre a écrit :La dette ? parle en a l'élécteur lambda de la rue, il se demande a qui on doit cette argent artificiel ? c'est même pas un argument valable pour le choix de candidat il vote pour celui qui fait des promesses , qui parle bien, qui galvanise les foules, un personnage qui en quelque sorte lui ressemble , il n'as que faire d'un homme d'affaire ou un millionaire qui veut redersser les finances publiques ..

André

Le problème dans "l'économie" actuelle, c'est que la monnaie n'est pas produite à partir de «monnaie saine», mais de «monnaie pourrie» (l'endettement, la spéculation...). Il me semble que c'est un très mauvais indicateur, et un très mauvais signe que l'on envoie au reste du monde:
— faites gaffes! On vit au-dessus de nos moyens à votre barbe, mais on va venir pillier vos rentes pour se renflouer [!!!]
0 x
Attention !!! désolé si personne ne vous répond [...] la gestion des fils est provisoirement problématique: fils introuvables!
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4291
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 31

Message non lupar Ahmed » 13/06/13, 20:44

J'espère qu'il est encore possible de débattre sereinement, sans que chacun se sente visé par une opinion qui ne serait pas strictement conforme à la sienne!

Il est inévitable que certains raccourcis maladroits soient employés du fait du format d'un forum; ainsi on parlera des "américains" comme s'il s'agissait d'une réalité homogène et unanime, c'est évidemment loin d'être le cas, ce d'autant plus que sous cette appellation, c'est le plus souvent l'état américain ou les autorités américaines qui sont visées.

Il n'y a pas lieu de se livrer à un anti-américanisme primaire, d'autant que l'Europe déploie les mêmes travers et s'ils sont souvent un peu moins prononcés, ce n'est pas par l'effet d'une vertu supérieure, mais d'une puissance inférieure.

Bien d'autres pays sont très critiquables à divers titres, que l'on peut regrouper sous la dénomination "absence de libertés publiques".
A l'inverse, les pays européens (dans lesquels j'inclue les USA et le Canada) ont développés une forte culture de liberté formelle en matière d'opinion, de culture et de religion, ceci en faveur d'une addiction au tout économique.

André, tu écris:
Pourquoi y a t'il autant d'émigration clandestine ou légale aux USA?

Cette affirmation part logiquement d'un postulat implicite selon lequel les nations constitueraient des entités quasi isolées.
Parmi ces nations, les plus "méritantes" seraient "récompensées" par un niveau de vie supérieur et celles moins "douées" resteraient à la traîne...
Ce qui pose problème, c'est que ce n'est justement pas le cas et que c'est l'intrication des économies qui fait que ce qui réussit aux uns, se fait au détriment de l'économie des autres.

Dès lors, il est effectivement très tentant pour les habitants des pays perdants d'émigrer vers les pays bénéficiaires de la mondialisation (chose malaisée puisque le principe de la "libéralisation" ne s'applique [et ce n'est évidemment pas un hasard!] qu'aux marchandises et aux capitaux).

Bien sûr, si l'on veut affiner l'analyse et également l'actualiser, il faudrait ajouter que l'extractivisme ne se joue plus seulement entre pays, mais à l'intérieur des pays dits "développés", c'est ainsi que les USA, en même temps que grande puissance économique, scientifique et militaire est aussi un pays très inégalitaire...
Inégalité qui s'accroît également en Europe...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35

Message non lupar Andre » 14/06/13, 03:04

Test
plus capable d'envoyer de reponse sur ce post ?

André
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4291
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 31

Message non lupar Ahmed » 15/06/13, 13:40

Obamot, le déséquilibre que tu mets en évidence sur ton "camenbert", montre qu'en réalité l'équilibrage s'opère de façon transnationale et qu'une vision purement locale n'a plus grand sens (sinon d'un point de vue comptable).
L'expansion du secteur tertiaire bénéficie de l'industrie chinoise: ce qui est acheté un en Chine est revendu 7 et jusqu'à dix en occident, à un prix pourtant abordable pour les consommateurs (c'est dire le prix de départ!).

Je persiste à ne pas partager l'idée apparemment séduisante d'une bonne économie "réelle" victime d'une méchante économie spéculative. C'est un belle théorie, je le reconnais, mais qui ne résiste cependant pas à l'analyse...
Je pense qu'introduire la morale dans l'économie au détriment de la simple logique mécanique est une opération inopportune: chaque chose à sa place!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4519
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 24

Message non lupar sen-no-sen » 15/06/13, 15:04

Ahmed a écrit :Obamot, le déséquilibre que tu mets en évidence sur ton "camenbert", montre qu'en réalité l'équilibrage s'opère de façon transnationale et qu'une vision purement locale n'a plus grand sens (sinon d'un point de vue comptable).


En effet,il faut désormais qualifier l'économie comme mondialisé.
Les nations sont désormais réduites à des simples "régions".

Cependant en ce qui concerne les 75% du tertiaire,il ne faut pas considérer pour autant que ce secteurs ne regroupe que des activités de bureau.
Un grand nombre de celle ci correspondent à des activités plus proche du secondaire,comme par exemple la mécanique automobile ou la maintenance technique en générale.
Pour cette raison il me semble que la notion de secteur devraient être redéfinit pour y voir plus claire.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4291
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 31

Message non lupar Ahmed » 15/06/13, 15:50

Tu as parfaitement raison de le souligner, le tertiaire est un immense fourre-tout qui regroupe tout ce qui ne rentre pas dans le primaire, ni le secondaire... d'où son "flou artistique"!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités