Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxSanté: le retour du Chikungunya...en métropole?

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45128
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Santé: le retour du Chikungunya...en métropole?

Message non lupar Christophe » 28/06/10, 15:53

De nombreux cas de dengue et de chikungunya confirmes dans le sud de la France, Notre Planete Info, 14/06/10 Christophe Magdelaine

En mai 2010, du fait des voyages aeriens et des epidemies actuelles de dengue dans les Departements Francais d'Amerique et dans l'Ocean indien, et d'une alerte chikungunya a la Reunion, des dizaines de cas importes sont rapportes dans les departements du sud de la France ou le moustique tigre s'est acclimate.

Epidemiologie du chikungunya

Le virus chikungunya est un arbovirus. La transmission se fait d'homme a homme par l'intermediaire de moustiques du genre Aedes. L'Institut de Veille Sanitaire(1) precise que l'introduction du virus a La Reunion et a Mayotte en 2005 s'est traduite par une epidemie de forte ampleur qui a sevi jusqu'en avril 2007, date a laquelle les 2 iles sont entrees dans une phase interepidemique, caracterisee par une circulation sporadique du virus.
Hormis les « cas importes » des voyageurs ayant acquis une infection a chikungunya dans une zone de circulation du virus, aucun cas de chikungunya autochtone (virus qui se developperait directement sur place) n'a ete observe actuellement dans les autres departements metropolitains et territoires d'outre-mer.
Pourtant, le potentiel de transmission du virus chikungunya existe en metropole en raison de l'implantation, geographiquement limitee, du moustique vecteur (moustique tigre ou Aedes albopictus) et d'une possible introduction du virus par des personnes infectees en phase viremique.

Symptomes du chikungunya

Apres une incubation de 4 a 7 jours en moyenne (1-12 jours), une fievre elevee apparait brutalement accompagnee d'arthralgies (douleurs articulaires) pouvant etre intenses, touchant principalement les extremites (poignets, chevilles, phalanges). Surviennent egalement des myalgies (douleurs musculaires), des cephalees (maux de tete) et une eruption maculopapuleuse. Des hemorragies benignes a type de gingivorragies (saignement des gencives) sont aussi possibles, surtout chez les enfants. Le traitement est symptomatique (antalgique, antipyretique).
L'evolution est le plus souvent favorable, sans sequelle, mais elle peut aussi evoluer vers une phase chronique marquee par des arthralgies persistantes.

Les cas dans les territoires ultramarins

De nombreux cas sont regulierement repertories sur les territoires ultramarins de France(2).
Martinique, Guadeloupe et Guyane : epidemies de dengue
La Reunion : Fin foyer de Chikungunya a Plateau Caillou, mais circulation active et persistante dans la commune de Saint-Paul ; 115 cas de dengue autochtones (serotype 3)
Mayotte : circulation autochtone du virus de la dengue (39 cas), serotype 3

Guyane : depuis le debut de l'epidemie (derniere semaine de decembre), on estime a 6 000 le nombre total de cas cliniquement evocateurs de dengue pour l'ensemble du departement.
Le virus chikungunya touche l'Europe du Sud depuis 2007
Le 30 aout 2007, les autorites sanitaires italiennes ont rapporte qu'une epidemie de chikungunya sevissait depuis debut juillet dans la province de Ravenne, Region Emilie Romagne. Cette epidemie en Italie atteste de la realite du risque de transmission vectorielle du virus chikungunya dans certaines zones d'Europe du sud. La region italienne ou sevit l'epidemie possede des caracteristiques climatiques assez proches de celles des departements francais ou Aedes albopictus est actuellement implante : Alpes-Maritimes, Haute-Corse, Corse du Sud et Var.

Des dizaines de cas confirmes dans le sud de la France

La surveillance acceleree de la dengue et du chikungunya,mise en oeuvre depuis le 1er mai 2010 sur les 5 departements touches par Aedes albopictus, a permis la detection,au 10 juin 2010, de 40 cas suspects (signales aux Agences Regionales de Sante Paca et Corse).

Vingt-six de ces cas avaient une RT-PCR positive et/oudes IgM confirmant une infection recente due au virus dela dengue ou du chikungunya. Ces 26 cas positifs etaient tous importes. Vingt etaient viremiques : 19 cas confirmes de dengue (dont 5 de serotype DENV-1 et 3 DENV-3) et un cas de chikungunya. En ce qui concerne les sejours a l'etranger, la plupart avait voyage dans les Antilles (19 cas) ou dans l'Ocean Indien (7cas).
L'evaluation entomologique de fond realisee par L'EID-Mediterranee (services d'entomologie et de lutte anti vectorielle) sur l'ensemble de la region Paca a confirme que l'activite du vecteur Aedes albopictus avait repris intensement dans les Alpes-Maritimes, et debutait dans le Var et les Bouches du- Rhone.

Prevention

La prevention individuelle repose sur les moyens de protection contre les piqures de moustiques (spray, creme, serpentins, diffuseurs electriques, vetements longs, moustiquaires, utilisation de la climatisation). La prevention communautaire consiste en la suppression de gites larvaires potentiels (eau stagnante) a proximite des habitations.
Notes
Etablissement public, place sous la tutelle du ministere charge de la Sante, l'Institut de veille sanitaire (InVS) reunit les missions de surveillance, de vigilance et d'alerte dans tous les domaines de la sante publique.
Les territoires ultramarins sont : Nouvelle-Caledonie - Polynesie francaise - Wallis et Futuna -Departements francais d'Amerique - La Reunion - Mayotte
Sources
Veille HebdoProvence-Alpes-Cote d'Azur - Corse ; Point n°2010-23 publie le 11 juin 2010 - InVS
Synthese des donnees de veillesur dengue et chikungunyadans les territoires francais ultramarins - InVS


http://www.notre-planete.info/actualite ... France.php
0 x




 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 4 invités