Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxHoméopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4869
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 36

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar janic » 20/01/17, 18:52

janic a écrit :
Comment sais-tu dans les différentes études citées quelles règles ont été appliquées?

Comme ci dessus. L’expérience acquise dans chaque domaine au fil du temps.

En fait, tu ne sais pas quelles règles ont été appliquées sur les études citées.

Bien sur que non ! Les études citées en donnent quelques aspects non limitatifs d’ailleurs. C’est aux responsables de ces études qu’il faut poser la question.
janic a écrit :
Par contre, les études comparatives sur le rendement vont montrer la supériorité d'un moteur électrique sur un moteur thermique.

La technique n’est pas ton fort là non plus. Entre un avion et un sous marin, ...)

Ton analogie n'est pas bonne. Les domaines comparés doivent avoir le même objectif( = Soigner). Vient ensuite la mesure de l'atteinte de cette objectif. Et là, la comparaison est possible: Tu as d'ailleurs cité des exemples.

L’aviation comme la marine ont le même objectif= se déplacer, mais ça s’arrête là. Donc comparer des rendements pour valider un mode n’est pas crédible.
Pour la mesure de l'atteinte, elle se fait auprès des millions d'utilisateurs et des dizaines de milliers de médecins qui pratiquent , peu ou prou, cette thérapie.
janic a écrit :
Entre un essai clinique dont la conclusion est :
"However, more extensive multicenter double-blind study with diverse population will be extremely helpful."
"Cependant, une étude plus approfondie multicentrique à double insu avec une population diversifiée sera extrêmement utile."
Et une méta-analyse de plusieurs centaines d'essai clinique qui conclu:
"Il n’y a pas de preuves fiables que l’homéopathie est efficace"
Des essais cliniques Allopathiques, donc sans valeurs pour l’H.

Comment connais-tu la nature (allopathique??) des 225 essais cliniques compilés dans cette méta-analyse?

Relis TOUT ce qui a déjà été dit à ce sujet: d'un coté maladie, de l'autre malade et les essais cliniques de l'A ne sont axés sur la maladie. Il n’y a donc pas besoin de chercher la nature des essais en H, pas plus que la nature de l’aviation en méta analyse ne renseignera et s’appliquera à la marine. Tu auras beau tourner autour du pot, la réalité est que méta analyses ou pas, le grand public utilisateur de l’H n’en tient pas compte.
janic a écrit : Donc si un expert en H est en conflit d'intérêt, son expertise ne sera pas retenue non plus.

On est d'accord, donc l'argument de l’indépendance des experts n'est pas déterminant puisqu'applicable sur chacun des cas.

Pas tout à fait ! l’Etat( en France) doit veiller à ce que ces essais cliniques, comme les expertises, ne soient pas faussées par des conflits d’intérêt (les biais en question) dont personne ne tenait compte jusque ces dernières années. Relis ce qu’en dit le Pr Even pour la France!
janic a écrit : Comme indiqué le chiffre d’affaire des industries pharmaceutiques. Lis ce que j’écris.

600M, c'est le chiffre d'affaire de Boiron en France ou c'est le chiffre d'affaire mondial de l'homéo?

Relis ce que j’ai indiqué à sa source : 600M de chiffre d’affaire de Boiron, point! Tu as écrit Boiron, je répond Boiron
sinon:janic a écrit :
Comment sais-tu dans les différentes études citées quelles règles ont été appliquées?
Comme ci dessus. L’expérience acquise dans chaque domaine au fil du temps.
En fait, tu ne sais pas quelles règles ont été appliquées sur les études citées.
Bien sur que non ! Les études citées en donnent quelques aspects non limitatifs d’ailleurs. C’est aux responsables de ces études qu’il faut poser la question.
janic a écrit :
Par contre, les études comparatives sur le rendement vont montrer la supériorité d'un moteur électrique sur un moteur thermique.
La technique n’est pas ton fort là non plus. Entre un avion et un sous marin, ...)
Ton analogie n'est pas bonne. Les domaines comparés doivent avoir le même objectif( = Soigner). Vient ensuite la mesure de l'atteinte de cette objectif. Et là, la comparaison est possible: Tu as d'ailleurs cité des exemples.
L’aviation comme la marine ont le même objectif= se déplacer, mais ça s’arrête là. Donc comparer des rendements pour valider un mode n’est pas crédible.
janic a écrit :
Entre un essai clinique dont la conclusion est :
"However, more extensive multicenter double-blind study with diverse population will be extremely helpful."
"Cependant, une étude plus approfondie multicentrique à double insu avec une population diversifiée sera extrêmement utile."
Et une méta-analyse de plusieurs centaines d'essai clinique qui conclu:
"[i]Il n’y a pas de preuves fiables que l’homéopathie est efficace"
Des essais cliniques Allopathiques, donc sans valeurs pour l’H.
Comment connais-tu la nature (allopathique??) des 225 essais cliniques compilés dans cette méta-analyse?
Relis TOUT ce qui a déjà été dit à ce sujet. Il n’y a pas besoin de chercher la nature des essais, pas plus que la nature de l’aviation en méta analyse ne renseignera et s’appliquera à la marine. Tu auras beau tourner autour du pot, la réalité est que méta analyses ou pas, le grand public utilisateur de l’H n’en tient pas compte.
janic a écrit : Donc si un expert en H est en conflit d'intérêt, son expertise ne sera pas retenue non plus.
On est d'accord, donc l'argument de l’indépendance des experts n'est pas déterminant puisqu'applicable sur chacun des cas.
Pas tout à fait ! l’Etat doit veiller à ce que ces essais cliniques, comme les expertises, ne soient pas faussées par des conflits d’intérêt (les biais en question) dont personne ne tenait compte jusque ces dernières années. Relis ce qu’en dit le Pr Even pour la France!
janic a écrit : Comme indiqué le chiffre d’affaire des industries pharmaceutiques. Lis ce que j’écris.
600M, c'est le chiffre d'affaire de Boiron en France ou c'est le chiffre d'affaire mondial de l'homéo?
Relis ce que j’ai indiqué à sa source : 600M de chiffre d’affaire de Boiron, point!
sinon:
[i]On dénombre 3581 médecins homéopathes inscrits auprès du Conseil de l'Ordre, dont 510 en Île de France1.
Pour autant, les médicaments homéopathiques ne représentent que 0,2 à 0,3 % du marché des médicaments dans le monde
http://controverse-homeopathie.e-monsite.com/pages/acteurs.html

janic a écrit :
Comment sais-tu dans les différentes études citées quelles règles ont été appliquées?

Comme ci dessus. L’expérience acquise dans chaque domaine au fil du temps.

En fait, tu ne sais pas quelles règles ont été appliquées sur les études citées.

Bien sur que non ! Les études citées (pour l'Inde) en donnent quelques aspects non limitatifs d’ailleurs. C’est aux responsables de ces études qu’il faut poser la question pour en savoir plus.
janic a écrit :
Par contre, les études comparatives sur le rendement vont montrer la supériorité d'un moteur électrique sur un moteur thermique.

La technique n’est pas ton fort là non plus. Entre un avion et un sous marin, ...)

Ton analogie n'est pas bonne. Les domaines comparés doivent avoir le même objectif( = Soigner). Vient ensuite la mesure de l'atteinte de cette objectif. Et là, la comparaison est possible: Tu as d'ailleurs cité des exemples.

L’aviation comme la marine ont le même objectif= se déplacer, mais ça s’arrête là. Donc comparer des rendements pour valider un mode n’est pas crédible.
janic a écrit :
Entre un essai clinique dont la conclusion est :
"However, more extensive multicenter double-blind study with diverse population will be extremely helpful."
"Cependant, une étude plus approfondie multicentrique à double insu avec une population diversifiée sera extrêmement utile."
Et une méta-analyse de plusieurs centaines d'essai clinique qui conclu:
"[i]Il n’y a pas de preuves fiables que l’homéopathie est efficace"
Des essais cliniques Allopathiques, donc sans valeurs pour l’H.

Comment connais-tu la nature (allopathique??) des 225 essais cliniques compilés dans cette méta-analyse?

Relis TOUT ce qui a déjà été dit à ce sujet. Il n’y a pas besoin de chercher la nature des essais, pas plus que la nature de l’aviation en méta analyse ne renseignera et s’appliquera à la marine. Tu auras beau tourner autour du pot, la réalité est que méta analyses ou pas, le grand public utilisateur de l’H n’en tient pas compte.
En une vingtaine d'année, la consommation de médicaments homéopathiques, en France, est ainsi passée de 16 à 39%.
Parmi les plus grands consommateurs, on peut citer les mères de famille. 58% d'entre elles achètent des produits homéopathiques, souvent pour leurs enfants.
même source
janic a écrit : Donc si un expert en H est en conflit d'intérêt, son expertise ne sera pas retenue non plus.

On est d'accord, donc l'argument de l’indépendance des experts n'est pas déterminant puisqu'applicable sur chacun des cas.

Au contraire ! l’Etat doit veiller à ce que ces essais cliniques, comme les expertises, ne soient pas faussées par des conflits d’intérêt (les biais en question) dont personne ne tenait compte jusque ces dernières années. Relis ce qu’en dit le Pr Even pour la France!
janic a écrit : La encore tu mélanges soigner et guérir. La médecine conventionnelle soigne aussi par sa chimio, sa radio thérapie, sa chirurgie mais ne guérit pas, effectivement.

C'est toi qui mélange: Dans ce cas précis, Boiron ne parle pas de guérir mais bien soigner:
"L’homéopathie ne soigne pas le cancer. "
http://www.boiron.fr/les-medicaments-ho ... -de-cancer

C’est ce que je dois et redis depuis le début, ici et ailleurs avec Obamot. La guérison réelle vient du corps, pas de médecines quelconques. Ces dernières favorisent ou défavorisent celle-ci. La différence vient du fait que les médecines non conventionnelles ne sont pas toxiques, ni mortelles, ce qui n’est pas le cas de l’A.(décès iatrogènes)
janic a écrit : Dupuis, Dupont, Durand ou chmol peu importe, il informe, sous sa responsabilité, comme d’autres que tu as cités.
L’important est de savoir si l’information est juste ou une simple fantaisie imaginative comme dans pseudo science.

En l'occurence, ca l'air d'être un personnage sulfureux :
http://www.hoaxbuster.com/forum/jean-ma ... xiste-t-il

D’après des commentaires sulfureux qui n’en savent guère sur la personne en question.
Mais peu importe qui a écrit l’article, ce qui compte c’est : est-ce un avis personnel ou l’indication d’une réalité vérifiable. Sinon pour des personnages sulfureux le site pseudoscience ne doit pas être en reste, vu la façon dont les articles sont tournés.
0 x




« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 374
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 3

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar pedrodelavega » 20/01/17, 20:06

De plus en plus dur à lire....
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4869
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 36

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar janic » 20/01/17, 20:43

De plus en plus dur à lire....
effectivement il y a eu un bug. Mais l'essentiel a déjà été dit et redit bien en avant et plusieurs fois
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 374
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 3

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar pedrodelavega » 21/01/17, 10:17

janic a écrit :
Ton analogie n'est pas bonne. Les domaines comparés doivent avoir le même objectif( = Soigner). Vient ensuite la mesure de l'atteinte de cette objectif. Et là, la comparaison est possible: Tu as d'ailleurs cité des exemples.
L’aviation comme la marine ont le même objectif= se déplacer, mais ça s’arrête là. Donc comparer des rendements pour valider un mode n’est pas crédible.
Par contre, comparer la vitesse de déplacement par exemple...

janic a écrit :
Comment connais-tu la nature (allopathique??) des 225 essais cliniques compilés dans cette méta-analyse?
Il n’y a pas besoin de chercher la nature des essais, pas plus que la nature de l’aviation en méta analyse ne renseignera et s’appliquera à la marine.
Ce n'est pas ça la question. Dit autrement: Comment sais-tu que les 225 essais cliniques (évalués dans cette méta-analyse) étaient de nature "allopathique"? Par exemple, comment sais-tu si les essais que tu as cité ont été évalué dans la méta-analyse du gouvernement australien ou pas?

janic a écrit :
On est d'accord, donc l'argument de l’indépendance des experts n'est pas déterminant puisqu'applicable sur chacun des cas.
Pas tout à fait ! l’Etat (en France) doit veiller à ce que ces essais cliniques, comme les expertises, ne soient pas faussées par des conflits d’intérêt (les biais en question) dont personne ne tenait compte jusque ces dernières années.
Ce point, si il est avéré, est également applicable à l'homéopathie donc ne change rien non plus: L'argument de l’indépendance des experts n'est pas déterminant dans ce débat.

janic a écrit :Relis ce que j’ai indiqué à sa source : 600M de chiffre d’affaire de Boiron, point! Tu as écrit Boiron, je répond Boiron
Dans ce cas, il faut comparer le CA de boiron au CA de Big-Pharma en France. Sinon il faut comparer le CA de l'homéo mondiale à celui du CA de big-pharma mondial.

janic a écrit :La différence vient du fait que les médecines non conventionnelles ne sont pas toxiques, ni mortelles, ce qui n’est pas le cas de l’A.(décès iatrogènes)
Tu mélanges tout:
1/ La plupart des médecines sont non conventionnelles sont de "l'allopathie". En fait, selon hahnemann, qui a inventé le terme allopathie pour créer une symétrie hypothétique avec sa doctrine, tout ce qui n'est pas homéopathie est allopathie (quid des désensibilisations allergiques?).
2/ Par exemple, la phytothérapie peut être toxique.
http://www.docbuzz.fr/2010/02/21/123-le ... mortelles/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... tionnelles

janic a écrit :Mais peu importe qui a écrit l’article, ce qui compte c’est : est-ce un avis personnel ou l’indication d’une réalité vérifiable.
http://initiativecitoyenne.be/article-l ... 54750.html
En l’occurrence, dans ton lien, on ne peut pas vérifier grand chose....
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4869
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 36

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar janic » 24/01/17, 09:17

janic a écrit :
Ton analogie n'est pas bonne. Les domaines comparés doivent avoir le même objectif( = Soigner). Vient ensuite la mesure de l'atteinte de cette objectif. Et là, la comparaison est possible: Tu as d'ailleurs cité des exemples.

L’aviation comme la marine ont le même objectif= se déplacer, mais ça s’arrête là. Donc comparer des rendements pour valider un mode n’est pas crédible.
Par contre, comparer la vitesse de déplacement par exemple...

Ce n’est pas pour demain que la marine atteindra mach 2, ni les avions descendront à 1.000 sous l’eau ! Tu deviens de plus en plus ridicule (qui heureusement pour toi ne tue pas!) Pour la vitesse, l’H soigne aussi rapidement, voire plus vite que l’A. quand le bon similinum est appliqué.
janic a écrit :
Comment connais-tu la nature (allopathique??) des 225 essais cliniques compilés dans cette méta-analyse?

Il n’y a pas besoin de chercher la nature des essais, pas plus que la nature de l’aviation en méta analyse ne renseignera et s’appliquera à la marine.

Ce n'est pas ça la question. Dit autrement: Comment sais-tu que les 225 essais cliniques (évalués dans cette méta-analyse) étaient de nature "allopathique"? Par exemple, comment sais-tu si les essais que tu as cité ont été évalué dans la méta-analyse du gouvernement australien ou pas?

Tu es amnésique ? Relis les posts ayant traité cet aspect et je te retourne la question : comment sais tu si les essais cliniques en question n’étaient pas organisés et suivis par des A.
Pour le reste, encore une fois, le grand public consommateur d’H. se fiche complètement des essais cliniques en question, c’est affaire de spécialistes. Le GP veut des résultats concrets dans leur vie quotidienne et malgré tous les dénigrements de big pharma, l’H. progresse à grands pas et c’est tout ce qui compte dans la vraie vie.
janic a écrit :
On est d'accord, donc l'argument de l’indépendance des experts n'est pas déterminant puisqu'applicable sur chacun des cas.

Pas tout à fait ! l’Etat (en France) doit veiller à ce que ces essais cliniques, comme les expertises, ne soient pas faussées par des conflits d’intérêt (les biais en question) dont personne ne tenait compte jusque ces dernières années.

Ce point, si il est avéré, est également applicable à l'homéopathie donc ne change rien non plus: L'argument de l’indépendance des experts n'est pas déterminant dans ce débat.

Ou tu as mal compris ou tu fais l’âne pour avoir du foin (excusez moi les ânes !). Les experts que ce soit en H comme en A. ne le sont QUE parce que c’est leur spécialité (indépendamment de leurs liens avec les labos) et ils sont donc incompétents dans la spécialité voisine. Or si ce ne sont pas des homéopathes (comme pour l’Inde citée) qui ont fait ces essais en question, ce point de vue est faussé par incompétence dans ce domaine. Enfin si ces essais avaient été faits par des spécialistes en H. ils n’auraient pas mordu le sein qui les nourrit.
janic a écrit :Relis ce que j’ai indiqué à sa source : 600M de chiffre d’affaire de Boiron, point! Tu as écrit Boiron, je répond Boiron

Dans ce cas, il faut comparer le CA de boiron au CA de Big-Pharma en France. Sinon il faut comparer le CA de l'homéo mondiale à celui du CA de big-pharma mondial.

Si ça t’amuse de le faire ! Déjà indiqué : http://controverse-homeopathie.e-monsit ... teurs.html


janic a écrit :La différence vient du fait que les médecines non conventionnelles ne sont pas toxiques, ni mortelles, ce qui n’est pas le cas de l’A.(décès iatrogènes)

Tu mélanges tout:
1/ La plupart des médecines sont non conventionnelles sont de "l'allopathie". En fait, selon Hahnemann, qui a inventé le terme allopathie pour créer une symétrie hypothétique avec sa doctrine, tout ce qui n'est pas homéopathie est allopathie (quid des désensibilisations allergiques?).

Jolie pirouette inutile L’hypnose est allopathie ? le magnétisme allopathique ? la radiesthésie médicale de l’allopathie ? L’ostéopathie, l’acupuncture, etc…
Ensuite Hahnemann n'a pas inventé l'H. elle existait déjà en médecine conventionnelle de son temps, c'est ce qui lui a servi de base. Sa particularité est la dilution, il ne faut pas tout confondre.
2/ Par exemple, la phytothérapie peut être toxique.
http://www.docbuzz.fr/2010/02/21/123-le ... mortelles/

Encore une trouvaille nullissime. L’herboristerie était une profession maitrisée par les herboristes. Le diplôme a été supprimé,( sous pression de big pharma) laissant place à un bricolage sans véritable connaissance. Malgré tout ça, (à part ramasser soit même des herbes « médicinales ») les « herbes » que l’on trouve dans le commerce sont des plantes ayant fait leur preuves d’efficacité et d’innocuité comme l’ensemble des végétaux alimentaires que nous consommons. Mais même là, il y a des champignons toxiques et même mortels et cela n’empêche nullement d’en cultiver ou d’en ramasser, en les connaissant, évidemment.
Dans le droit fil de cet article qui cite des intoxications aux métaux lourds (en France ?) dues à la pollution,(pas au végétaux en question) métaux lourds que l’on retrouve dans certains vaccins d’ailleurs. Ceci dit, on trouvera toujours des déviations de certains produits pour des raisons « obscures ». Mais quand je lis que l’ail fait courir des risques d’hémorragie, il faudrait que le malade en consomme une grosse quantité journellement.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... tionnelles
effectivement et peu ou pas du tout enseignées dans les universités conventionnelles.
janic a écrit :Mais peu importe qui a écrit l’article, ce qui compte c’est : est-ce un avis personnel ou l’indication d’une réalité vérifiable.
http://initiativecitoyenne.be/article-l ... 54750.html

En l’occurrence, dans ton lien, on ne peut pas vérifier grand chose....

ce n’est pas mon lien ou quoi que ce soit d’autres qu’il faut vérifier, mais rencontrer des médecins H., des malades utilisant cette médecine et ce sont eux qui permettront cette vérification. Sort de ta bulle abstraite!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1784
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 56
Contact :

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar izentrop » 30/01/17, 23:24

Les produits homéopathiques liés aux décès de bébés contenaient des quantités variables de belladone http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2017 ... -belladone
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4869
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 36

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar janic » 31/01/17, 07:51

Les produits homéopathiques liés aux décès de bébés contenaient des quantités variables de belladone http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2017 ... -belladone
ce qui montre que la législation américaine doit améliorer son étiquetage, car si de la belladone en quantité pondérable se trouve dans un médicament contenant des produits homéopathiques, ce n'est plus un médicament homéopathique (au sens de suffisamment dilué).
En France la loi impose une dilution minimale de 1/10.000 ce qui élimine ce genre d'accident.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 374
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 3

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar pedrodelavega » 10/02/17, 09:57

janic a écrit :
janic a écrit :http://initiativecitoyenne.be/article-l ... 54750.html
En l’occurrence, dans ton lien, on ne peut pas vérifier grand chose....
ce n’est pas mon lien ou quoi que ce soit d’autres qu’il faut vérifier, mais rencontrer des médecins H.,
De même que pour savoir si la consommation de viande est bonne pour la santé, il faudrait occulter les études scientifiques et demander l'avis à son boucher.... :? :?
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4869
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 36

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar janic » 10/02/17, 12:39

ce n’est pas mon lien ou quoi que ce soit d’autres qu’il faut vérifier, mais rencontrer des médecins H.,

De même que pour savoir si la consommation de viande est bonne pour la santé, il faudrait occulter les études scientifiques et demander l'avis à son boucher....

Mauvais exemple ! Le boucher est un spécialiste du produit de la découpe, pas de la diététique. Donc sauf si ce dernier a fait des études de diététique et il en aura les compétences, sinon il ne fera que répéter le bourrage de crâne des industruiels.
Les études scientifiques, comme tu dis, dépendent de qui les fera et selon quels critères choisis. Ainsi un chirurgien en cardiologie, n’aura généralement pas les compétences d’un proctologue dont « les études scientifiques » ne sont pas adaptables à l’autre spécialité et de même mieux vaut ne pas faire appel à ce dernier pour une chirurgie cardiaque.(les deux étant pourtant diplômés de la faculté de médecine). Donc « à chacun son métier et les vaches seront bien gardées »
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 374
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 3

Re: Homéopathie: Efficacité remise en cause aux États-Unis

Message non lupar pedrodelavega » 10/02/17, 19:35

janic a écrit :Mauvais exemple ! Le boucher est un spécialiste du produit de la découpe, pas de la diététique. Donc sauf si ce dernier a fait des études de diététique et il en aura les compétences, sinon il ne fera que répéter le bourrage de crâne des industruiels.
Tu ramènes toujours tout à des conflits d'intérêts. Cette logique s'applique également à l'homéo.

janic a écrit :Les études scientifiques, comme tu dis, dépendent de qui les fera et selon quels critères choisis. Ainsi un chirurgien en cardiologie, n’aura généralement pas les compétences d’un proctologue dont « les études scientifiques » ne sont pas adaptables à l’autre spécialité et de même mieux vaut ne pas faire appel à ce dernier pour une chirurgie cardiaque.(les deux étant pourtant diplômés de la faculté de médecine). Donc « à chacun son métier et les vaches seront bien gardées »
Heureusement que la science n'est pas aussi cloisonnée que tu l'images...
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité