Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementauxHoméopathie: efficacité reconnue en Inde

Comment rester en bonne santé et prévenir les risques et ses conséquences sur votre santé et la santé publique. Maladies professionnelles, risques industriels (amiante, pollutions de l'air, les ondes électromagnétiques...), risques de société (stress au travail, surconsommation de médicaments...) et individuels (tabac, alcool...).
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4798
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 32

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar janic » 15/04/17, 11:08

Juste un commentaire sur la vidéo de Sam machin.
S’il donne l’impression d’une certaine logique, il tombe pour autant dans le piège de s’autoproclamer neutre sur le sujet, ce qui (humainement, psychologiquement) est un non sens. Tous nous sommes de parti pris, comme en politique ainsi que le montre la future élection qui va venir.
Le point intéressant de son discours porte en grande partie sur l’effet placebo qu’il indique (lui aussi!) entre 10 et 90% QUELLE QUE SOIT LA TECHNIQUE THERAPEUTIQUE UTILISEE ce qui place sur un même niveau TOUTES les médecines de par le monde et donc toute thérapeutique serait d’abord soumise à l’idée que l’on s’en fait. Et c’est juste ! Pour autant, il en exclue certaines comme le cancer selon aucun critère objectif scientifiquement prouvable (selon la formulation qu’il aime à répéter) ! Alors la chimio : placebo ? Des travaux scientifiques ont montré que celle-ci n’avait qu’un impact mineur, quasi inexistant, sur la pathologie. L’irradiation? Hormis les dégâts produits sur le système cellulaire, et là c’est scientifiquement prouvable, serait-ce encore l’effet placebo qui joue ses tours mystérieux ?
Reste la chirurgie et ses ablations et l’effet fantôme qu’il indique aussi ?
Comme on le voit donc, l’humain est aussi un être psychique et si demain on pouvait traiter toutes les pathologies par suggestion ce serait la mort des industries pharmaceutiques chimiques.
A ce sujet il évoque l’incompréhension selon laquelle l’industrie pharmaceutique aurait tout intérêt, si l’homéopathie marchait, à favoriser cette voie. Ou bien il est naïf ou aveugle. D’une part il confond les médecins (ayant la vocation de soulager la souffrance) et big pharma qui est une industrie financière qui doit survivre ou périr comme n’importe quel business et l’homéopathie y serait suicidaire car, contrairement aux médicaments chimiques,[*][*] elle ne provoque aucun effet secondaire qu’il faut « soigner » ensuite à force d’autres médicaments et ainsi de suite. En fait l’intérêt de big pharma ce n’est pas le médicament initial, mais la suite qui rapporte bien plus (comme les produits dérivés consécutifs à des films par exemple) et plus les personnes avancent en âge et plus big pharma fidélise sa clientèle.

La polymédication est, chez le sujet âgé, habituelle et souvent légitime. Mais elle augmente le risque iatrogénique, diminue probablement l'observance des traitements, et a un coût élevé. Mieux prescrire chez le sujet âgé est ainsi un enjeu de santé publique.
En 2001, les personnes âgées de plus de 65 ans représentaient 16% de la population française, et 39% de la consommation de médicaments en ville (1). En 2003, selon les Comptes Nationaux de la Santé, le médicament représente 21% de la consommation de soins et de biens médicaux pour une valeur de 30 milliards d'euros. Entre 2002 et 2003, l'augmentation en valeur des dépenses de médicament a été de 6,5 %...... Les sujets polypathologiques et polymédicamentés sont le plus souvent exclus des essais cliniques[*]…… 67 % des personnes âgées de 65 ans et plus ont acquis au moins un produit pharmaceutique en un mois versus 35 % pour les moins de 65 ans. Cette proportion augmente avec l'âge. Elle est de 65 % parmi les personnes âgées de 65 à 74 ans, de 70 % chez les 75-84 ans et de 69 % chez les 85 ans et plus. En moyenne, la consommation HAS/SEP/SL/AD/CC 2/16 2005 journalière s'établit à 3,6 médicaments par personne âgée de 65 ans et plus. Elle passe de 3,3 médicaments différents par jour pour les 65-74 ans, à 4,0 pour les 75-84 ans, et 4,6 pour les 85 ans et plus. Les femmes consomment plus que les hommes (3,8 versus 3,3).

Etc…
http://www.has-sante.fr/portail/upload/ ... 51_580.pdf

[*] comment peut-on connaitre l'innocuité des médicaments sur les personnes âgées si elles sont exclues des essais cliniques? Mystère et boule de gomme! :?:
[*][*] qui peut n'être qu'un produit à effet placebo aussi entre 10 et 90%
0 x




« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 374
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 3

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar pedrodelavega » 15/04/17, 12:57

janic a écrit :l’effet placebo qu’il indique (lui aussi!) entre 10 et 90% QUELLE QUE SOIT LA TECHNIQUE THERAPEUTIQUE UTILISEE ce qui place sur un même niveau TOUTES les médecines de par le monde et donc toute thérapeutique serait d’abord soumise à l’idée que l’on s’en fait.
Pas "quelque soit" la TECHNIQUE THERAPEUTIQUE UTILISEE mais "en fonction de"
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4798
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 32

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar janic » 15/04/17, 16:30

Pas "quelque soit" la TECHNIQUE THERAPEUTIQUE UTILISEE mais "en fonction de"
j'ai réécouté ctte vidéo et n'ai pas trouvé cette nuance, par contre:
23’bref les troubles que l’on appelle fonctionnels par rapport aux maladies dites organiques là l’effet placebo ne fait rien du tout. Selon les pathologies et expériences l’effet placebo montre une efficacité de 10 à 90%....
29’ il faut comprendre que les médecins conventionnels qui savent que l’effet placebo joue énormément de rôle et quant ils voient que les effets sont similaires, ils débattent, arrêtez avec l’argument j’ai pris le médicament, j’ai guéri donc, le médicament marche, ce n’est pas comme ça que la science fonctionne, la science étudie le principe qui agit de la prise de médicament jusqu’à la guérison et il se trouve que l’effet placebo a les mêmes résultats sauf le débat sur l’individualisation… »
etc…

Ainsi que le montre cet extrait, l’effet placebo n’est pas limité à une thérapie mais concerne toutes celles qui sont soumises aux critères soulignés comme l’influence du thérapeute, le désir de guérison et qui relèvent du psychisme de l’individu pour les plus sensibles à la suggestion qui se situe dans une large fourchette de 10 à 90% et cela ne concerne pas l’homéopathie spécifiquement.
L’autre partie intéressante de son discours c’est la prise de précaution en se référant à la position officielle, c’est très important « l’homéopathie n’est pas reconnue officiellementt »1’06 ‘’…Par qui ? Par big pharma évidemment, c’est comme considérer que les bateaux ne sont pas reconnus officiellement comme des avions par l’aéronautique! Ah, oui ? C’est fort intelligent comme réflexion.

Autre bizarrerie sur ce qu’est ou pas l’homéopathie ; je cite : « l’homéopathie n’est pas l’inverse de la médecine conventionnelle, cela repose sur l’idée que pour soigner un mal, il faut donner quelque chose qui provoque ce même mal chez une personne saine donc si tu as des maux de tête tu prends quelque chose qui provoque des maux de tête pour te guérir, etc… »
Malheureusement ce discours, même tenu par quelques « homéopathes », est inexact et montre une ignorance profonde du sujet comme pour l’exemple choisi.
Reprenons un exemple classique qu’est l’intoxication par le plomb bien connue des médecins et qui présente des signes cliniques spécifiques. Soigner le mal par le mal voudrait indiquer que la personne en question a bel et bien été intoxiquée par du plomb et que ce même plomb en dose homéopathique supprimerait ces signes et guérirait le patient.
Or dans le cas de l’homéopathie, il n’en est pas ainsi, puisque de façon évidente (analyse de la dose de plomb dans l’organisme qui n’en décèle aucune trace justifiant une intoxication sévère) et pourtant les signes cliniques sont bien présents. Mystère !
Scientifiquement comment expliquer cette similitude « irrationnelle » et donc antiscientifique?
De la même façon sous une véritable intoxication, un remède homéopathique supposé spécifique ne changerait rien à l’état du patient puisque le remède n’est pas un désintoxiquant direct du plomb!

« la médecine officielle accepte tous les types de fonctionnement pour peu qu’il respecte un seul critère avoir été prouvé selon la méthode scientifique… »3’ décidée par les labos de big pharma comme les méthodes scientifiques concernant les OGM, le nucléaire, l'amiante déjà cité
Une méthode réellement scientifique n’est toujours QUE spécifique au résultat recherché. On ne trouvera jamais de méthode scientifique de l’aéronautique appliquée aux sous marins, ni l’inverse.

« les vaccins par exemple sont une sorte d’homéopathie puisque ça guéri le mal par une sorte d’un petit peu de mal » etc…
Encore une autre perle du même genre qui va dans le sens de son affirmation précédente.
Les vaccins ne ressortent pas du principe de l’homéopathie, même de loin, puisque ce qui spécifie l’homéopathie ce n’est pas seulement la diminution d’une dose pondérale, mais aussi sa non toxicité par une dilution suffisante. Or du pus, même atténué par des traficotages chimiques, reprend sa virulence dès son introduction dans le corps, par injection, en court-circuitant les barrières immunitaires habituelles.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4798
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 32

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar janic » 17/04/17, 09:01

On reproche quelques fois aux anti (anti n’importe quoi d’ailleurs) d’inventer des arguments bidons. Pourquoi faire alors que les arguments bidons des pro (toujours sur n’importe quoi) suffisent puisqu’ils tendent eux-mêmes le bâton pour se faire battre ?
Ainsi n’ai-je pas réagi de suite à ce passage « Les sujets polypathologiques et polymédicamentés sont le plus souvent exclus des essais cliniques »
http://www.has-sante.fr/portail/upload/ ... 51_580.pdf
dont l’orientation promédocs n’est pas contestable.
En clair, il est fait des essais cliniques sur des personnes en bonne santé (souvent des étudiants qui veulent se faire un peu d’argent de poche) et s’ils n’en meurent pas (tout de suite !) ces médocs vont recevoir leur AMM, lesquels médocs vont être donnés à des malades polypathologiques le plus souvent exclus des essais cliniques. N’y a-t-il pas contradiction entre se recommander d’une chose d’un coté et l’éviter d’un autre ? Où est l’aspect scientifiquement prouvé quand il n’y a pas de preuves justement et où ce sont les malades qui servent alors de cobayes et viennent augmenter le nombre de décès iatrogènes.
Et ensuite, on lit que l’homéopathie ne peut être scientifiquement reconnue puisqu’elle ne passe pas par les essais cliniques de l’allopathie, pas plus que les vaccins d’ailleurs. Alors deux poids, deux mesures ?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 374
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 3

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar pedrodelavega » 19/04/17, 21:23

janic a écrit :L’autre partie intéressante de son discours c’est la prise de précaution en se référant à la position officielle, c’est très important « l’homéopathie n’est pas reconnue officiellementt »1’06 ‘’…Par qui ? Par big pharma évidemment,.
Non par la science. Big-Pharma, de son coté, reconnait, produit et fait des bénéfices avec l'homéopathie.
0 x


janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4798
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 32

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar janic » 20/04/17, 08:08

janic a écrit :L’autre partie intéressante de son discours c’est la prise de précaution en se référant à la position officielle, c’est très important « l’homéopathie n’est pas reconnue officiellementt »1’06 ‘’…Par qui ? Par big pharma évidemment,.

Non par la science.

Re-non aussi. LA science n’est pas une chasse gardée d’une petite ou grosse partie des chercheurs, mais elle couvre TOUT ce qui a trait à LA connaissance et donc sans limites matérialistes particulières et l’homéopathie est officiellement reconnue en Inde et donc considérée comme scientifiquement établie (relire le compte rendu donné précédemment sur le cancer.)

Big-Pharma, de son coté, reconnait, produit et fait des bénéfices avec l'homéopathie.

C’est partiellement exact, mais dans l’industrie on différencie les grosses entreprises du CAC 40, des entreprises moyennes cotées en bourse comme boiron et des petites, voir très petites entreprises et elles ne se situent pas au même niveau, d’où le big et non un little. Or, et c’est aussi là que se trouve la différence, c’est que le coût d’un traitement, d’un cancer par exemple, en homéopathie est dérisoire et sans effets secondaires alors que les traitements de big pharma sont à des coûts exorbitants et avec des effets secondaires (ablation d’un organe, effet de la chimio et des radiations, choc psychologique) qui vont durer jusqu’à ce que mort s’ensuive, mais comme la SS paye tout sur notre dos de cotisants, tout va pour le mieux dans le meilleurs des mondes.
Par ailleurs je remarque qu’un véritable esprit scientifique et humaniste se serait inquiété de ce point là : « Les sujets polypathologiques et polymédicamentés sont le plus souvent exclus des essais cliniques »
http://www.has-sante.fr/portail/upload/ ... 51_580.pdf
alors qu’à longueur de ces discussions, ce sont justement les essais cliniques qui sont supposés crédibiliser la validité et l’efficacité d’un médicament et donc sans exclusion des pathologies les plus directement concernées.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
pedrodelavega
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 374
Inscription : 09/03/13, 21:02
x 3

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar pedrodelavega » 21/04/17, 17:32

janic a écrit :l’homéopathie est officiellement reconnue en Inde et donc considérée comme scientifiquement établie (relire le compte rendu donné précédemment sur le cancer.)
Malheureusement, "officiellement reconnue par un état" ne veut pas dire scientifiquement prouvé.

Or, et c’est aussi là que se trouve la différence, c’est que le coût d’un traitement, d’un cancer par exemple, en homéopathie est dérisoire et sans effets secondaires
Le traitement du cancer par l'homéopathie... :wink: :wink: :wink: et yen a qui y croit :shock:
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4798
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 32

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar janic » 21/04/17, 18:18

janic a écrit :l’homéopathie est officiellement reconnue en Inde Malheureusement,

"officiellement reconnue par un état" ne veut pas dire scientifiquement prouvé.

Effectivement, mais comme dit et répété depuis le début, les malades, utilisant l’homéopathie, se fichent complètement des discours pseudo-scientifiques d’une catégorie de médecins (et surtout de big pharma) totalement incompétents sur ce sujet. Ce qu’ils veulent c’est éviter l’empoisonnement par des médocs dont l’actualité fait état : vioxx, dépakine,etc… et préfèrent se tourner vers des médecines alternatives peu ou pas toxiques dont les résultats équivalent, voire dépassent, l’allopathie.
et donc considérée comme scientifiquement établie (relire le compte rendu donné précédemment sur le cancer.)

qu'apparemment tu n'as pas lu puisque contrairement à ton habitude, tu n'as pas contesté un seul des points de cette étude.
Or, et c’est aussi là que se trouve la différence, c’est que le coût d’un traitement, d’un cancer par exemple, en homéopathie est dérisoire et sans effets secondaires

Le traitement du cancer par l'homéopathie... et yen a qui y croit
effectivement tu n'as pas lu l'étude en question!
Les travaux indiqués plus en arrière sur l’efficacité de l’H. sur les cancers, en Inde, est de type scientifique et donc incontestable sauf à ce que tu démontres le contraire.
Et y en a qui en doutent ! :shock:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 577
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 14

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar Exnihiloest » 22/04/17, 18:40

Ah l'efficacité de l'homéopathie reconnue en Inde... quoi de moins étonnant ? Il y a tellement de croyants que l'effet placebo est décuplé, chez les "chercheurs" encore plus que chez les patients !
:lol:

Il n'y a aucun consensus scientifique sur une quelconque efficacité de l'homéopathie, hors effet placebo.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4798
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 32

Re: Homéopathie: efficacité reconnue en Inde

Message non lupar janic » 22/04/17, 18:50

Ah l'efficacité de l'homéopathie reconnue en Inde... quoi de moins étonnant ? Il y a tellement de croyants que l'effet placebo est décuplé, chez les "chercheurs" encore plus que chez les patients !
au lieu de bavasser dans le vide, indique ce qui, dans cette étude, n'est pas scientifiquement établi. Si l'on compare avec tes croyants de chez big pharma, leur effet placebo n'est pas moindre, ni supérieur(10 à 90%)
Il n'y a aucun consensus scientifique sur une quelconque efficacité de l'homéopathie, hors effet placebo.
tu vois, toi aussi tu utilises le même mantra superstitieux, à force de te le répéter tu finis bien par y croire. :evil:
je le répète indique ce qui, dans cette étude indienne, n'est pas scientifiquement établi.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Santé et prévention. Pollutions, causes et effets des risques environnementaux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité