Annoncez: Petites Annonces, pétitions, sites web, évenements, salons et foiresAppel pour un avenir sans incinerateur

Publiez vos annonces. Petites annonces, cyberactions et pétitions, sites intéressants, calendrier, évènements, foires, salons, initiatives locales, activités d'associations....Pas de publicité purement commerciale svp.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45119
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 160
Contact :

Re: Appel pour un avenir sans incinérateurs

Message non lupar Christophe » 26/05/06, 23:50

Eric Delhaye a écrit :Corinne serait par ailleurs ravie de pouvoir dialoguer avec vous sur son blog http://corinnelepage.hautetfort.com/

Bonne soirée

Eric Delhaye
Porte-parole de CAP 21


Ca c'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd...ou plutot dans l'oeil d'un aveugle ! :P
0 x




freddau
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 641
Inscription : 19/09/05, 20:08
x 1

Message non lupar freddau » 27/05/06, 10:53

Mme Lepage :),

est passée la derniere fois sur l'Emission de Ruquier.
Et il a insisté sur le fait qu'elle n'a eu que 1.8% au présidentiel...... il etait un peu lourd en tout cas et le l'a pas laissé assez parler, ce qui est dommage car le temps aux horaires de grande ecoute est précieux.

Bon: appel signé
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45119
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 160
Contact :

Message non lupar Christophe » 27/05/06, 10:58

Je connais pas bcp Ruquier...mais le peu de fois que j'ai vu son...euh.."émission" ( à supposer qu'elle ait le niveau pour s'appeler ainsi...)...cela cassait énormément les invités. Je crois que c'est fait pour ca..

1.8% ...mmmm...et si econologie soutenait la campagne de Lepage pour 2007 hein ? Ca permettrait peut etre de dépasser les...2% :cheesy:
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1504
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 27/05/06, 11:44

le problème est effectivement financier. une mairie cherchera toujours la solution la moins chère pour traiter les déchêts.

C'est pour ça que le coût du tri et du recyclage devrait être inclus dans les coûts de fabrication des marchandises, par exemple par une taxe. Cette taxe pourrait être modulée selon le poids et selon le type de matière, ou la complexité du produit (nombre de matières différentes).

Ainsi,

1. les produits les plus difficiles à trier et recycler deviendraient plus chers, ce qui pousserait les producteurs à penser au recyclage de leurs produits dès la conception.

2. Le coût du recyclage ne serait plus un frein, puisque les mairies ne le supporteraient pas.

3. baisse du chômage, développement d'une expertise de pointe puisqu'on serait parmi les premiers à pousser le recyclage à sa limite.
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3433
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1

Message non lupar gegyx » 27/05/06, 12:20

Econologie a écrit :et si econologie soutenait la campagne de Lepage pour 2007 hein ? Ca permettrait peut etre de dépasser les...2% :cheesy:
Et la conf. Paysanne (José Bové), les associations remarquables, qui se battent contre les OGM, celles qui troquent des graines rustiques, pour la préservation du patrimoine mondial, pour limiter le déclin du vrai agriculteur, pour contrer le monopole des semenciers.
Image
:D
0 x


Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1504
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 28/05/06, 16:58

par ailleurs, comme de toutes façon il faut brûler des trucs pour se chauffer, autant se chauffer aux déchets ...

Par exemple, l'usine d'incinération de strasbourg produit de la vapeur d'eau utilisée pour générer du courant electrique, mais aussi pour chauffer l'usine voisine de General Motors.

Perso, je brule mes vieux cartons, palettes et même un peu de sciure de bois. ça me chauffe bien 3 semaines chaque hiver. Me faudrait-il les donner à recycler et acheter du fioul à la place :?: :shock:
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1504
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 28/05/06, 17:10

gegyx a écrit :... pour limiter le déclin du vrai agriculteur


qu'est ce que c'est que cette espèce là ?
c'est quoi un vrai et un faux ? ça veut dire les rentables et les subventionnés ? :twisted: :lol:
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3433
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1

Message non lupar gegyx » 28/05/06, 18:19

Non, pas pour les subventions.
Mon "vrai", c’est l’agriculteur « normal », qui a le sens de la nature, et qui essaye de la sauvegarder, qui respecte l’essence de son métier.
En effet, actuellement, (comme chez les éleveurs en batteries, ou qui engraissent les bovins que quelques mois, avant de les refiler à un autre qui va pousser les kilos sur une autre période), les « faux » agriculteurs, achètent leurs semences chez Monsanto ou autres, avec un contrat, de fourniture d’engrais qui conviennent à l’espèce unique sélectionnée et en fonction du terrain. Usage de gros moyens, pour en faire un maximum, et revente à une coopérative qui fixe les prix. Ceux qui ont pactisé avec le diable, peuvent difficilement se défaire de ce genre de contrat, sont endettés lourdement, et sont sous la coupe du prix de rachat de la coopérative.
Ils sont liés, et ne peuvent s’en sortir, et ne peuvent que couler à terme. Ils n’ont plus le choix de leurs productions, et ne participent en fait qu’à une petite partie de l’étendue des tâches du métier d’agriculteur. Ils ne font qu’engraisser du grain, qu’on leur a fourni, avec les produits que l’on vend avec. Maillon d’une chaîne, ils sont esclaves d’un système, et plus du tout maîtres de leur exploitations. Ils ne savent plus ce que c’est, que préparer et conserver de la semence, pour ensemencer l’année suivante.
Les traditions se perdent, les entreprises coulent, au bénéfice des grands lobbies, qui étendent leurs façons de faire, qui détériore la nature et la qualité des produits.
Le petit agriculteur, peut passer par ses propres semences, pour alimenter son bétail. Il peut utiliser des espèces plus rustiques, adaptées à son terrain, et climat. Les plantes s’adapteront d’elles mêmes, dans les années suivantes, à la configuration du terrain et s’amélioreront, par sélection. Elles puiseront dans le sol les éléments exclusifs dont elles ont besoin, et non une quantité faramineuse d’engrais pesticides faite pour une graine hybride clonée universelle.
Le sol, les rivières, les nappes ne s’en porteront que mieux (et nous avec), et ces plantes rustiques seront aptes à survivre et à muter, avec les aléas du climats (pas les plantes clonées universelles qui ne donneront rien en cas de sécheresse, ou agression nouvelle).
Des associations, en rapport avec la confédération paysanne, collationnent, testent des graines variées et rustiques du monde, et les confient à des paysans qui font le choix de la raison.
L’adaptation des plantations est étudiée tout le long de l’année, et à la fin, le paysan redonne la moitié de sa récolte à l’association. Avec l’autre moitié, il nourrit son bétail, et récupère des semences pour les années suivantes et devient indépendant, surtout des lobbies semenciers….
Sa productions peut être écoulée vers des entreprises de type bio. Généralement il peut en refiler à un voisin qui comprend que c’est viable, et qui désire le faire sur une parcelle de son exploitation ; une fois convaincu, il étendra l’expérience sur son exploitation.
Si le phénomène s’étend, par effet pyramidal, on arrive à un pourcentage non négligeable, qui n’est plus sous la coupe des décideurs (mauvais). Et pour une amélioration plus saine et respectueuse, des rapports entre l'exploitant et sa ressource nouricière, la terre.
0 x
Avatar de l’utilisateur
lau
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 19/11/05, 01:13
Localisation : vaucluse

Message non lupar lau » 28/05/06, 18:55

très bien résumé gegyx!

Ceux qui ont pactisé avec le diable, peuvent difficilement se défaire de ce genre de contrat


moi je pense à tous ceux qui ont semé de l'OGM en leur âme et conscience (je crois environ 5000ha en France) ne pensent vraiment qu'au fric et n'ont pas de morale!!! :evil:
La plupart des problèmes de notre monde est justement le fait de ceux qui sont prêt à faire n'importe quoi pour de l'argent.

Je trouve le combat de josé très courageux et juste: "le monde n'est pas une marchandise"
J'aurais été prêt à adhéré à son mouvement mais je n'accepte pas ses idées politiques.
0 x
Le nombre de molécules contenues dans une goutte d'eau est égal au nombre de goutte d'eau que contient la mer noire!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45119
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 160
Contact :

Message non lupar Christophe » 28/05/06, 20:09

gegyx a écrit :Et la conf. Paysanne (José Bové), les associations remarquables, qui se battent contre les OGM...


Ben oui pkoi pas mais bon econologie est bien trop petit pour soutenir tout le monde ( en fait je disais ca pour blaguer...) ...

Sinon ce film devrait te plaire : http://www.econologie.com/ogm-de-monsan ... -2957.html
Dernière édition par Christophe le 11/01/11, 15:32, édité 1 fois.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Annoncez: Petites Annonces, pétitions, sites web, évenements, salons et foires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité