Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Volkswagate oui mais...et les autres constructeurs auto?

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 14/11/15, 10:32

Flytox a écrit :Mais sur des véhicules "bon marché", les constructeurs cherchent plus à optimiser leurs couts et certaines solutions connues plus fiables et plus chères ne sont pas retenues.

Par exemple on peut faire des caches culbuteur ou des collecteurs d'admission en plastique au lieu d'aluminium. C'est plus léger, beaucoup moins cher pour le constructeur......mais après x années d'usage dans l'huile chaude et ou sous un capot surchauffé, l'aluminium n'a pas bougé mais le plastique peut se déformer, permettre à l'huile de s'échapper ou faire entrée d'air qui dérègle la carburation. Dans les 2 cas, on peut aboutir à une casse "pour une bêtise".
Il s'agit tout bonnement d'obsolescence programmée...
Quand j'ai récupéré mon monospace à 210.000km au poids de la ferraille, je lui ai fait une grosse révision, dont la demi coque du calorstat en plastique qui était déformée et suintait...
Malgré tous mes soins ce moteur reste une friteuse qu suinte l'huile de partout... Rien à voir avec la qualité de ma vieille VOLVO ou d'une Japonaise qui ne perd pas une goutte d'huile avant 200.000km...
0 x




Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6416
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 85
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 14/11/15, 18:45

les gs plafonnaient a 155 , quand j'ai eu ma premiere GSA et que je voyait le compteur monter a 180 je croyais que le compteur etait faux , mais je l'ai controlé sur l'autoroute avec le panneau de km et le chronometre le compteur etait juste !

je confirme , a cette vitesse c'etait un gouffre ... c'etait juste pour dire qu'un moteur de petite cylindrée peut aller vite , mais il vaut mieux que ça soit rare

je citait la GS pour dire qu'il existe depuis longtemps des petit moteur assez solide , mais pourtant pas parfait : une calamité pour les fuites d'huile , trop de joint fragile et trop difficile a changer

est ce de l'obsolescence programmé ? depuis toujours les constructeur font du trop compliqué a entretenir .... quand dans un nouveau modele il font mieux a un bout c'est pire a l'autre bout et ce n'est jamais entierement bon
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 15/11/15, 19:07

Je pense qu'à l'époque, Citroën pensait faire des économie sur le moteur en concevant une mécanique dépourvue de circuit d'eau, de radiateur, de pompe et de système de régulation thermique...
Une façon de compenser le surcoût occasionné par le système hydraulique.

La Simca 1100, concurrente directe de la GS s'en distinguait par sa simplicité d'entretien. Je me souviens des arguments d'un mécano qui préconisait une Simca d'occasion à un acheteur qui cherchait une GS d'occasion... Les temps de main d’œuvre étaient en faveur de la Simca:
remplacement embrayage ou boite de vitesse: 12h pour la GS, 3 heures pour la Simca...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6416
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 85
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 15/11/15, 19:15

c'est sur que la gs n'etait pas une voiture simple ... et elle se vendait d'occasion a prix derisoire parce que personne n'en voulait ... j'en ai bien profité !

le refroidissement a air n'est pas une solution economique , c'est plutot une solution genre aviation ... ça monte plus haut en temperature donc il faut des acier de haute qualité , surtout pour les soupape

pour mieux comprendre pourquoi ce moteur bizare il faut savoir que c'est le dernier panhard ! citroen venait d'acheter panhard

je l'ai trouvé très fiable , jamais completement en panne ... des tas de truc qui peuvent deconner mais arrivent toujours au bout du voyage ... sauf allumage electronique des gsa qui ont tous deconné et que j'ai du remplacer par des alumage a rupteur de gs 1220 ... heureusement ça se montait très bien

et encore il fallait trier ; c'est mes plus vieux allumeur ducellier qui on été monté sur mes GSA ... les alumeur a rupteur marschal etaient des cochonerie ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 15/11/15, 19:52

En fait le moteur flat four de la GS était 100% Citroën et n'avait aucun gênes Panhard... :?

Citroën à acheté Panhard pour couler un concurrent, comme Mittal a acheté Arcelor...
Pendant les années ou Citroën devait légalement fournir des pièces de rechange Panhard, il sabotait les produits fournis. Par exemple, la lubrification des manetons et axe de pistons se faisait par des larmiers de villebrequin. Sur les moteurs en échange standard fournis par Citroën, des coups de pointeaux sur les larmiers empêchaient la lubrification correcte des pièces mobiles...

Panhard avait dans ses cartons, avant que Citroën rachète la marque une concurrente sérieuse pour la GS qui était une "Panhard 24" en version 4 portes avec moteur 4 cylindres.

Le moteur 4 cylindres de la "future Panhard" était extrapolé du célèbre bicylindre au 1600 victoires en compétition mais avait une architecture en X et non à plat comme sur la GS. Cette architecture améliorait considérablement le refroidissement des cylindres arrière, point noirs des moteurs à plat...

Si cette voiture avait vu le jour, sont style très apprécié aurait fait de l'ombre à la GS...
0 x


moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Re: Volkswagate oui mais...et les autres constructeurs auto?

Message non lupar moinsdewatt » 07/04/16, 20:13

Commission Diesel : pas de fraude mais des normes non respectées

07 Avril 2016

Sans surprise, aucun des 52 Diesel testés par la Commission Royal ne respecte les normes de CO2 et de NOx

On attendait ce terme pour la mi-mars, mais il n'arrive que ce 7 avril. Voici enfin terminée la première moitié de la campagne de mesures des émissions polluantes de cent voitures voulue par la commission d'enquête indépendante de la Ministre Ségolène Royal, au lendemain de la révélation du scandale Volkswagen. Il faut voir dans ce retard la preuve du sérieux avec lequel l'UTAC CERAM a conduit ces tests, à la fois sur banc à rouleaux (véhicule à l'arrêt) et sur route, avec un laboratoire mobile harnaché sur la voiture. Pour avoir un aperçu de la méthode employée, cliquez sur l'article : "Tout comprendre sur les tests de l'UTAC".

Sans surprise, tous les modèles testés à ce jour émettent sensiblement plus de dioxyde de carbone (CO2) et d'oxydes d'azote (NOx) que les seuils autorisés par les normes Euro 5 et Euro 6 en vigueur au moment de leur homologation. De 5 à 10 fois pour les NOx ; de 12 % à 40 % pour le CO2.

"Nous n'avons pas appris grand chose de plus que lors des premiers tests (publiés le 14 janvier, ndlR) et les résultats confirment qu'il y a des difficultés avec certains constructeurs, notamment Renault et Opel", a déclaré à l'AFP une représentante du ministère de l'Environnement. "Comme la dernière fois on constate qu'il y a visiblement une optimisation pour les constructeurs du passage du test qui se fait en laboratoire alors que les résultats sont très différents sur la route, c'est généralisé", a-t-elle ajouté.

Renault et Opel : mauvais élèves mais pas fraudeurs

Pour autant, la Commission d'enquête ne saurait conclure pour l'heure à l'emploi d'un quelconque dispositif de fraude. De son côté, l'enquête de la DGCCRF sur les pratiques de Renault suit son cours (lire notre article : "Où en est l'enquête de la DGCCRF chez Renault"). La Directrice générale de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) Nathalie Homobono déclarait au début du mois de mars qu'au stade où en était alors l'enquête, il n'existait toujours pas d'élément permettant de formuler une présomption de fraude chez Renault comparable à celle qui existe à l'encontre de Volkswagen. Le 5 avril 2016, Nathalie Homobono révélait aux députés membres de la Mission d'information sur l'offre automobile française que les enquêteurs de la DGCCRF en sont maintenant à la phase de l'audition des cadres de Renault. "Il s'agit d'obtenir des commentaires, des explications sur les pièces qui paraissent intéresser notre investigation", a-t-elle précisé.

...............
...............

http://automobile.challenges.fr/actu-au ... ctees.html
1 x
dede2002
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 642
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 30

Re: Volkswagate oui mais...et les autres constructeurs auto?

Message non lupar dede2002 » 08/04/16, 11:46

Concernant les moteurs à essence, les constructeurs "trichent" depuis le début des mesures antipollution, car il existe un contacteur de pleine charge qui court-circuite la régulation lambda en boucle pour enrichir le mélange, ce qui empêche momentanément (ou longtemps, en cas de parcours autouroutier à fond) le catalyseur d'oxyder les HC et CO.
Sans ce dispositif il faudrait diminuer la puissance maximale affichée pour éviter la casse...
Mais durant le test d'homologation on ne met jamais plein gaz!
---
L'avantage des moteurs refroidis à l'air c'est que la chambre de combustion arrive plus rapidement en température, idéal pour les petits trajets.
Par contre cette température est instable, ce qui rend aléatoire le contrôle de la combustion, et qui explique leur disparition.
Les GS je les connaissais par coeur, quand j'avais 17 ans je bossais dans un petit garage et toutes les GS étaient pour moi, j'ai vite compris pourquoi :P
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45126
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Re: Volkswagate oui mais...et les autres constructeurs auto?

Message non lupar Christophe » 08/04/16, 11:50

Tout ceci avait été pronostiqué sur éconologie depuis un moment... :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 27

Re: Volkswagate oui mais...et les autres constructeurs auto?

Message non lupar Gaston » 18/04/16, 14:14

dede2002 a écrit :il existe un contacteur de pleine charge qui court-circuite la régulation lambda en boucle pour enrichir le mélange, ce qui empêche momentanément (ou longtemps, en cas de parcours autouroutier à fond) le catalyseur d'oxyder les HC et CO.
Sans ce dispositif il faudrait diminuer la puissance maximale affichée pour éviter la casse...
Mais durant le test d'homologation on ne met jamais plein gaz!
Et dans la vraie vie non plus...

Le parcours autoroutier "a fond", ça n'existe plus depuis les 2cv et les 4L...
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Re:

Message non lupar moinsdewatt » 20/04/16, 13:43

Tests d'émission : après Volkswagen, Mitsubishi avoue avoir fraudé
Mitsubishi reconnaît avoir manipulé des tests d'émission pour présenter de meilleurs rendements énergétiques. 625 000 véhicules seraient concernés.


SOURCE AFP le 20/04/2016

Le constructeur automobile japonais Mitsubishi Motors a reconnu mercredi avoir « manipulé des tests pour présenter de meilleurs rendements énergétiques », une fraude qui concerne au moins 625 000 véhicules de petit gabarit, dont certains construits pour le groupe Nissan. Cette annonce intervient au moment où l'industrie automobile est soumise à des contrôles accrus, alors que le géant allemand Volkswagen est aux prises avec un scandale de motorisation truquée.
« Nous exprimons nos excuses les plus profondes à tous nos clients et autres parties affectées », a déclaré le patron du groupe japonais, Tetsuro Aikawa, lors d'une conférence de presse au ministère des Transports. « Notre client Nissan a découvert des écarts entre les chiffres fournis et ceux constatés et nous a demandé de revoir nos valeurs », a expliqué le constructeur dans un communiqué. « Nous avons décidé d'arrêter la production et les ventes des modèles en cause », a-t-il ajouté, précisant que Nissan avait fait de même.

Mitsubishi Motors, connu pour ses 4x4 Outlander et Pajero, écoule environ un million de véhicules par an. Pour l'ensemble de l'année close fin mars 2016, la société vise un chiffre d'affaires de 2 260 milliards de yens (18 milliards d'euros). Ses résultats doivent être publiés le 27 avril.

L'affaire rappelle le scandale qui secoue Volkswagen depuis des mois. Ce groupe a admis à l'automne avoir installé dans 11 millions de ses véhicules dans le monde un logiciel capable de falsifier les valeurs d'émissions polluantes des moteurs diesel. Il risque des dizaines de milliards d'euros d'amendes et de dommages et intérêts.


http://www.lepoint.fr/automobile/tests- ... 89_646.php
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité