Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar moinsdewatt » 18/08/16, 20:36

USA: Harley-Davidson dans le collimateur de la Justice pour ses motos polluantes

AFP le 18/08/2016

Le constructeur de motos américain Harley-Davidson va devoir payer une amende de 12 millions de dollars pour avoir vendu des accessoires qui rendent ses motos non conformes avec les normes antipollution, a indiqué le ministère de la Justice jeudi.


Le ministère reproche à Harley d'avoir vendu quelque 340.000 "super-tuners" qui permettent d’accroitre les performances de ses motos mais font qu'elles ne répondent plus aux normes de pollution imposées lors de leur homologation. Harley a également vendu directement 12.000 motos ainsi équipées entre 2006 et 2008.

Outre les 12 millions de dollars d'amende, Harley-Davidson devra, comme mesure de compensation, également consacrer 3 millions de dollars au remplacement de vieux poêles à bois dans les collectivités locales aux Etats-Unis par des dispositifs moins polluants. Cette mesure entre dans le cadre d'un programme visant à réduire les émissions polluantes quelque soit leur source, a indiqué le ministère (DoJ).

"En raison de la prééminence de Harley Davidson dans le secteur, c'est une étape très importante pour arrêter la mise en vente de systèmes illégaux qui polluent nos routes et l'air que nos citoyens respirent", a affirmé John Cruden, responsable de la division pour la protection des ressources naturelles au DoJ.

................................

http://www.boursorama.com/actualites/us ... c89754452b
0 x




Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12033
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 131

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar Flytox » 19/08/16, 00:06

http://automobile.challenges.fr/actu-au ... cents.html

Pollution : Renault corrige ses Diesel les plus récents
Eric BergerollePar Eric Bergerolle


Publié le 05-04-2016 à 19h20Mis à jour à 19h24A+A-
Avec ce correctif volontaire, les moteurs Diesel Renault conformes à la norme Euro 6b en vigueur devraient moins polluer en conditions réelles de circulation.
...

La ritournelle est désormais connue. Il existe un gouffre entre ce que le moteur de votre voiture consomme lorsqu'il fonctionne en usage quotidien et lorsqu'il est placé dans les conditions strictes des tests d'homologation. Et comme la quantité de gaz polluants et de dioxyde de carbone émis dans l'atmosphère est directement proportionnelle au volume de carburant brûlé, les compteurs s'affolent et les esprits de nos édiles s'échauffent.

Dans le cadre de sa démarche volontaire étudiée de concert avec l'ONG écologiste Transport & Environment, le Groupe PSA a mesuré cet écart : ses Peugeot 308 et Citroën C4 Grand Picasso à moteur Diesel 1.6 BlueHDi de 120 chevaux consomment jusqu'à 56 % de gazole en plus qu'annoncé sur les catalogues commerciaux. Un décalage constaté chez tous les constructeurs que les autorités communautaires aimeraient réduire.

Dans la tourmente soulevée par le scandale du logiciel trompeur installé par le Groupe Volkswagen sur certains de ses moteurs Diesel, aucun constructeur n'a été épargné par les investigations des organisations écologistes. L'Italien Fiat, l'Allemand Mercedes-Benz comme le Français Renault ont tous été mis à l'index pour leurs niveaux d'émissions d'oxydes d'azote (NOx) jugés bien trop éloignés des valeurs officielles relevées durant les tests normalisés d'homologation.
Renault promet une mesure sans douleur

Le 18 janvier 2016, Renault réagissait aux résultats de ces tests en accélérant le rappel de quelque 15.800 exemplaires du Renault Captur dCi incriminé. Dans le même temps, le constructeur jugeait contestables les valeurs mesurées, du fait de conditions trop restrictives et peu représentatives de la circulation réelle en Europe. A l'époque, Renault expliquait qu'une "erreur de calibrage du contrôle moteur" peut conduire à une perte d'efficacité du fameux piège à NOx si contesté.

Ce 5 avril 2016, Renault étend des mesures comparables à tous les véhicules Diesel en production. A compter du 1er juillet 2016, la plage de fonctionnement du système de recirculation des gaz d'échappement EGR sera élargie, "tout en maintenant inchangées la fiabilité et la sûreté de fonctionnement du moteur et du véhicule sur l’ensemble des conditions d’usage client." En complément, la "fréquence et l’efficacité des purges du filtre piège à NOx seront augmentées, avec un système plus « robuste », afin de mieux prendre en compte la diversité des conditions de conduite."

Renault déclare prudemment que "ces actions combinées amèneront en moyenne, selon les applications et le type de roulage une division par deux des oxydes d’azote sur la zone d’extension de l’EGR." Quoi qu'il en soit, le conducteur ne devrait voir aucune différence en termes de puissance, de souplesse de fonctionnement ou de consommation de carburant.

Les nouveaux modèles Diesel Euro 6b intégreront de série ces évolutions. Les véhicules Euro 6b Diesel déjà existants intègreront progressivement ces évolutions en fabrication à partir de juillet 2016. À compter d’octobre 2016, les clients déjà en possession d’un véhicule Diesel Euro 6b pourront, quant à eux, demander à bénéficier, sans frais, de ces évolutions via un simple passage dans le Réseau. Un courrier informatif leur sera adressé dans les prochaines semaines. Une information sera également disponible en ligne sur le site du Groupe : https://group.renault.com/vehicules-gro ... n-pratique

Entendu le 6 avril par les députés membres de la mission d'information sur l'offre automobile en France, le patron de l'ingénierie Renault Gaspar Gascon Abellan révélait que tous les moteurs Diesel de la firme au Losange adopteront la catalyse par réduction sélective (SCR) pour lutter contre les oxydes d'azote à compter du mois de septembre 2017. Soit la date officielle d'entrée en vigueur de la norme Euro 6c pour les nouveaux types homologués, d'ici à son application en septembre 2019 pour tous les véhicules neufs. La technologie SCR est déjà présente sur les véhicules utilitaires Renault Trafic et Renault Master.


Renault et WW tiennent ce même genre de discours mensonger. Ils prennent leurs clients pour des bœufs. On ne peut pas simultanément gagner sur tous les tableaux, quand les NOx diminuent c'est au détriment de la puissance et ou de la consommation. Leur discours ne tient pas debout, si les performances (émission de NOx) puissance et conso sont soit disant maintenues.....ils avaient donc conçu initialement leur moteurs... pour pouvoir polluer plus que nécessaire!

Quelle que soit la technologie moteur employée, les tendances NOx et HC restent de cette forme, quand on bouge un paramètre l'autre suit...pas forcement dans le bon sens et la zone d'optimum est bien étroite.

calage1.jpg
calage1.jpg (93.31 Kio) Consulté 538 fois

plusvoir aussi:
http://www.automobile-propre.com/breves ... opel-ford/
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 9061
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1381

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar Did67 » 08/12/16, 14:03

L'Union Européenne réagit...

Sur le site internet du journal Le Monde aujourd'hui :

« Dieselgate » : Bruxelles passe à la manière forte

Des procédures d’infraction sont lancées contre sept pays de l’Union. L’enquête contre la France n’est pas bouclée.

LE MONDE ECONOMIE | 08.12.2016 à 12h01 | Par Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen)

Excédée par l’inaction des gouvernements européens à la suite du « dieselgate », Bruxelles a décidé de passer à la vitesse supérieure. Jeudi 8 décembre, elle devait lancer des « procédures d’infraction » contre sept pays de l’Union pour non-respect de la loi européenne en matière d’homologation des voitures neuves.

La Commission espère, de cette manière, que les capitales vont en finir avec les mises sur le marché de véhicules qui dépassent très largement les niveaux autorisés d’émissions d’oxydes d’azote (NOX, un des polluants du diesel). Et qu’elles vont enfin sanctionner les constructeurs qui, délibérément (ce fut le cas de Volkswagen) ou pas, bloquent ces émissions au moment des tests d’homologation.

Sont visés : l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne, le Luxembourg, la Lituanie, la République tchèque et la Grèce. La France n’est pas dans le lot, non pas parce qu’elle n’a rien à se reprocher, mais parce que contrairement à l’Allemagne ou au Royaume-Uni elle n’a pas envoyé l’intégralité du rapport demandé par Bruxelles, à la suite des révélations du « dieselgate » par Volkswagen, en septembre 2015. Du coup, les services de la Commission n’ont pas suffisamment de matière pour prendre position.

Lettres de « mise en demeure »

Bruxelles devait envoyer des lettres de « mise en demeure » aux sept pays concernés jeudi. Ces derniers ont deux mois pour y répondre. S’ils n’obtempèrent pas, ou de manière insatisfaisante, la Commission enverra « un avis motivé ». La procédure peut aller jusqu’à la saisine de la Cour de justice de l’Union européenne.

Que reproche exactement la Commission aux Etats membres ? De ne pas avoir fait respecter une loi européenne de 2007 (une directive et un règlement) fixant les règles en matière d’homologation des véhicules neufs. Pour la Grèce, la République tchèque et la Lituanie, Bruxelles pointe l’absence dans le droit de ces pays d’un système de sanction des constructeurs, en cas de triche ou de négligences.

Concernant l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et le Luxembourg, c’est l’article 13 du règlement de 2007 qui n’a pas été respecté, selon Bruxelles. Cet article précise qu’en cas d’infraction (notamment la falsification des résultats des tests d’émissions, comme ce fut le cas pour Volkswagen) les Etats membres doivent sanctionner les constructeurs, et ces sanctions « doivent être efficaces, proportionnées et dissuasives ».

Revoir les tests d’émissions

Or, ces derniers mois, assure-t-on à la Commission, l’Allemagne était réticente à l’idée de « punir » Volkswagen. La Commission reproche aussi à l’Allemagne et au Royaume-Uni leur manque de collaboration : elle réclame depuis des mois des informations supplémentaires, estimant que les rapports envoyés par les deux pays au printemps concernant le « dieselgate » ne sont pas complets.

Pour rappel, Bruxelles a la responsabilité de définir les protocoles des tests d’émissions pour l’homologation des voitures, mais c’est aux Etats membres que revient la responsabilité (par le biais de leurs agences nationales d’homologation) d’autoriser ou non la mise sur le marché des voitures ayant passé ces tests. C’est donc aussi à eux de vérifier la qualité du travail de leurs agences, et de sanctionner les constructeurs s’ils trichent.

Et si la Commission a montré bien peu de zèle, au début des années 2010, pour revoir ses tests d’émissions, alors que manifestement ils ne permettaient pas de mesurer avec précision les émissions en conduite réelle, les Etats, eux, ont largement fermé les yeux sur les pratiques de leurs constructeurs.

Les rapports envoyés à Bruxelles par le Royaume-Uni et l’Allemagne montrent en effet que, s’ils n’ont pas forcément triché comme Volkswagen, plusieurs constructeurs ont aussi utilisé des logiciels bloquant les émissions de NOX au moment des tests, alors que ces systèmes ne sont autorisés que dans des cas exceptionnels.

A Bruxelles, on rappelle aussi que la Commission a proposé, en janvier 2016, de nouveaux textes pour encadrer l’activité des agences nationales d’homologation et s’assurer de l’indépendance de leurs services techniques vis-à-vis des constructeurs. Mais, à ce jour, leur adoption patine : au Conseil européen, les Etats membres tardent à s’en emparer et, au Parlement de Strasbourg, les eurodéputés ont déposé plus d’un millier d’amendements, dont certains vident complètement le texte de sa substance…


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... oduIr8e.99


Et dire que pour la majorité des citoyens, Bruxelles est responsable de tous nos maux [c'est, hélas, souvent le cas ; mais pas toujours non plus - des fois, la commission a bon dos, comme c'est visiblement le cas sur cette question !]
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 35

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar janic » 08/12/16, 17:20

ce qu'il ya surtout-, c'est que si les normes de mesure étaient réalistes, correspondant à un usage réel des véhicules, et no ces normes NEDC qui ne correspondent à rien, la tentation de tricherie n'aurait même pas eut lieu d'exister. C'est donc bel et bien les responsables de ces normes irréalistes et leur maintien par les autorités concernées qui doivent être mis en cause. Si l'on ne veut pas que l'enfant pique des bonbons dans le boite, il faut déjà éviter de le tenter en la mettant sous son nez!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 9061
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1381

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar Did67 » 08/12/16, 18:00

Je crois qu'on l'avait déjà écrit :

a) il y a les triches caractérisées, avec des logiciels ou des dispositifs qui réduisent les émissions quand le fait de mesurer est détecté ; c'est une fraude intentionnelle du constructeur...

b) il y les "manipulations" visant à afficher des émissions faibles, nettement plus faibles qu'elles ne le sont en réalité, du fait de normes ridiculement "faibles", ce qui autorise des mesures sans résistance de l'air, avec des pneus sur-gonflés, sans accessoires électriques, etc... C'est légal, tant que les normes prescrites sont respectées, même si elles sont ridiculement "faibles"...

Pour le b), ce sont clairement les autorités qui sont en cause. C'est elles qui fixent les normes. Espérer que les constructeurs vont protester et dire "non, non, ce n'est la réalité, c'est trop simple vos tests !", c'est être naïf. Optimiser ses résultats, en fonction de ces tests, est un "jeu normal" pour un constructeur... comme pour son concurrent !

Pour le a), c'est une infraction. Et là, ce que l'UE reproche à certains pays, c'est de ne pas avoir prévu légalement de sanctions ! La preuve : alors que les USA, pays très libéral, sont en mesure de réclamer des milliards à VW, en France, on ne sait quoi faire ! Demande à Ségolène... Silence ! VW rappelle les véhicules. Mais de sanction pour avoir fraudé : rien ! Le "pays" FRance, grugé, n'a rien à réclamer, n'est pas capable de sanctionner ! Essaye de ne pas payer tes impôts ou simplement roule trop vite ! Là, pénalement, la sanction tombe même si tu n'as fait aucun dégât !
0 x


janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 35

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar janic » 08/12/16, 20:01

Pour le a), c'est une infraction. Et là, ce que l'UE reproche à certains pays, c'est de ne pas avoir prévu légalement de sanctions ! La preuve : alors que les USA, pays très libéral, sont en mesure de réclamer des milliards à VW, en France, on ne sait quoi faire ! Demande à Ségolène... Silence ! VW rappelle les véhicules. Mais de sanction pour avoir fraudé : rien ! Le "pays" FRance, grugé, n'a rien à réclamer, n'est pas capable de sanctionner ! Essaye de ne pas payer tes impôts ou simplement roule trop vite ! Là, pénalement, la sanction tombe même si tu n'as fait aucun dégât !

Et de quelles sanctions l’Etat serait-il « coupable » pour avoir laissé en connaissance de cause une normalisation trompeuse auprès des consommateurs qui s’attendaient à des consommations indiquées qu’ils n’ont jamais pu atteindre (même par les professionnels de la conduite) Mais comme c’est l’Etat, il peut, lui, tromper impunément le peuple, mais pas les constructeurs d’ailleurs complices car laissant croire à une consommation vertueuse favorisant les ventes et les primes accordée pour cela.
Il est d'ailleurs à noter que cette "fraude" ne concernait QUE LE PASSAGE au banc NEDC, mais pas sur la consommation réelle largement connue et indiquée en situation réelle par les revues automobiles et les concessionnaires. d'où la question: est-il moralement plus grave de tromper l'Etat complice ou le consommateur?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12033
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 131

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar Flytox » 18/01/17, 21:46

Le temps se gatte pour les tricheurs.....Renault en tête....

http://www.leparisien.fr/economie/autom ... 133063.php

Un an après le scandale Volkswagen avec un logiciel permettant de truquer les tests de pollution, l'ONG Transport & environnement dresse un bilan sans appel sur le nombre des voitures polluantes en circulation en Europe.

Selon les données portant sur 230 modèles, issues des enquêtes réalisées par les gouvernements français, britannique et italien ainsi que certaines bases de données publiques, environ 29 millions de véhicules équipés de moteurs diesel émettent beaucoup que la limite autorisée.

Dans les faits, plus de quatre véhicules sur cinq aux normes Euro 5 (vendus entre 2010 et 2014) produisent plus de trois fois la norme fixée pour les émissions de NOx (oxydes d'azote) lors des tests en laboratoire. En outre, pour les véhicules Euro 6 (en vente depuis 2015) les deux tiers émettent jusqu'à plus de trois fois la limite fixée.

Au palmarès des pires pollueurs, Renault-Dacia décroche la palme des moteurs diesel les plus «sales» pour la norme Euro 5 avec des émissions sur route près de huit fois supérieures à la limite fixée pour les tests ! Sur les autres marches du podium, on retrouve Land Rover et Hyundai. Pour les véhicules plus récents à la norme Euro 6, c'est Fiat qui s'en sort le moins bien avec des véhicules. Là encore, on retrouve Renault-Dacia mais aussi Opel et Hyundai. A contrario, les marques allemandes s'en sortent bien.

Ces véhicules se retrouvent principalement sur les routes de France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie.


ren.jpg



Cocorico !!! Choueete on est les champions du nombre de voitures en circulation les plus sales !!!


http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... 93887.html


Le gouvernement français aurait volontairement occulté les résultats de la Commission Royal des modèles de la marque Renault, selon le Financial Times. Renault aurait même installé un logiciel permettant d'activer les systèmes de dépollution uniquement en situation de test, rappelant ainsi le scandale des moteurs truqués de Volkswagen...

Renault va-t-il devenir le principal dommage collatéral de l'affaire Volkswagen ? C'est en tout cas la tournure que semble prendre l'opération de transparence engagée par le ministère français de l'Environnement au lendemain de l'éclatement de l'affaire des moteurs truqués.

Dans son édition de mardi, le Financial Times révèle que la commission dite Royal, du nom de la ministre à l'initiative de ce dispositif de vérifications des motorisations diesel, aurait délibérément occulté certains aspects des tests à des modèles estampillés Renault, notamment le Captur, l'un des plus gros succès commerciaux du groupe de ces trois dernières années.
Le Captur en ligne de mire

Le journal financier s'appuie sur les témoignages de trois membres de cette commission qui ont gardé l'anonymat. D'après eux, le rapport final présenté au mois de juillet n'aurait pas révélé toutes les informations découvertes lors des tests de voitures Renault. C'est notamment le système de dépollution du Captur qui poserait problème.

Les soupçons sont potentiellement explosifs. D'après le Financial Times, le système de dépollution du Captur de Renault ne fonctionne qu'en situation de test... Interrogé par l'AFP, un porte-parole de Renault s'est voulu très clair : "nos véhicules ne sont pas équipés de logiciels truqueurs", ajoutant que "le groupe a pleinement coopéré avec la commission en fournissant toutes les explications techniques qui ont été demandées".

Les associations environnementales ne sont pas pour autant convaincues. Selon certaines d'entre elles, Renault pourrait avoir bridé le fonctionnement du Nox Trap à certaines températures. "Qu'est ce qui peut empêcher ce système de dépollution de fonctionner si ce n'est un logiciel ?", lâche une association. Autrement dit, Renault est accusé de s'être livré à la même manœuvre que Volkswagen, et qui devrait lui coûter la bagatelle de 15 milliards de dollars d'amendes et réparation aux Etats-Unis.
L'Etat français a-t-il voulu protéger un actif financier?

Pour le journal financier de référence auprès des investisseurs, l'Etat français aurait tenté de protéger les 20% qu'il détient toujours au capital de Renault. D'autant que celui-ci doit procéder à une cession de 5% du capital pour revenir à sa position de 15%. Emmanuel Macron avait décrété que l'Etat ne vendrait pas à n'importe quel prix.

En réalité, la Commission Royal soupçonne l'ensemble des constructeurs de s'être livré à cette pratique, tout en avouant, à demi-mot, les limites de sa compétence technique pour pouvoir le prouver. Et d'affirmer : "à ce stade, la commission n'as pas mis en évidence l'utilisation de dispositifs d'invalidation illégaux mais ne peut en écarter l'hypothèse". Elle admet par ailleurs ne pas avoir eu accès à tous les logiciels embarqués des voitures testées.

La Commission a donc décidé d'engager des investigations complémentaires en mandatant l'Ifpen, un institut spécialisé dans les énergies nouvelles et les transports. Trois marques seraient dans le collimateur dont Renault, mais également Volkswagen et Fiat.
Une première polémique en janvier dernier

En janvier dernier déjà, la Commission Royal avait mis en exergue un "problème" lié au fonctionnement de l'EGR altérant son efficacité dans le traitement de gaz polluants. Un autre défaut était également décelé sur le Captur. De son côté, la DGCCRF perquisitionnait trois sites du constructeurs, faisant craindre l'éclatement d'une nouvelle affaire de moteurs truqués, suscitant la chute du titre Renault d'environ 22% en Bourse.

Renault avait toutefois admis un dysfonctionnement dans le système de dépollution du Captur mais avait engagé un rappel de 15.000 voitures dès l'automne, c'est-à-dire avant que l'affaire ne soit révélée par la Commission. Dès ce moment, le constructeur confirmait également qu'il abandonnait la technologie du Nox Trap, moins cher mais moins efficace que le SCR.

| Lire aussi: Volkswagen, Renault: le diesel sera-t-il sauvé par la technologie SCR?

Son compatriote, mais néanmoins concurrent, PSA n'avait pas résisté au plaisir de se fendre d'un communiqué pour rappeler qu'il avait fait, très tôt, le choix du SCR. Pour le moment, PSA n'a quasiment pas été inquiété par la Commission Royal...


Et le gouvernement qui rajoute sa couche de m..de.

Quand le scandale Wolswagen est sorti, ils ont fait une émission de télé en invitant l'ancien patron de Renault Louis Schweitzer. Ce dernier pavanait en disant que ce genre de problème n'était pas possible chez Renault, que par contre c'était une culture d'entreprise chez WW ...qui avait mené à cela... Encore un de ces énarques qui aurait mieux fait de fermer sa gueule. :mrgreen:
1 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7814
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 41
Contact :

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar Remundo » 19/01/17, 09:50

Flytox a écrit :Quand le scandale Wolswagen est sorti, ils ont fait une émission de télé en invitant l'ancien patron de Renault Louis Schweitzer. Ce dernier pavanait en disant que ce genre de problème n'était pas possible chez Renault, que par contre c'était une culture d'entreprise chez WW ...qui avait mené à cela... Encore un de ces énarques qui aurait mieux fait de fermer sa gueule. :mrgreen:

ces gens là sont payés depuis des lustres vous faire les VRP de luxe dans différentes commissions ou conseils d'administration... leur discours est toujours préformaté par le lobby du moment à défendre.

Sur le fond, ça n'est guère étonnant que les autres voitures Diesel soient polluantes, puisque la plupart des composants de combustion, calculateurs et capteurs sont faits en Allemagne (par Bosch, Siemens...) quelle que soit la marque considérée...

Si Bosch arrêtait de livrer Renault, je pense que les lignes de production ralentiraient sérieusement... :roll:
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12033
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 131

Re: Tricherie pollution TDI EA189 de Volkswagen (seat, audi...)

Message non lupar Flytox » 16/05/17, 19:40

Démarrer le podcast en haut à gauche:

https://www.franceinter.fr/embed/player ... aad0ac3776
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité