Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation...Définition et implications du concept de voiture propre

Les transports et nouveaux transports: énergies, pollution, innovations moteur, concept car, véhicules hybrides, prototypes, dépollution, normes antipollution, taxe. Modes de transport non individuels: transports en commun, organisation, carsharing ou covoiturage. Les transports sans ou avec moins de pétrole.
Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu

Message non lupar zac » 27/04/06, 16:44

salut
Provisoire si on parle colza tournesol ou cannes à sucre;mais pérennes si on parle dyatonnées et cogénération :idea:
@+
0 x




Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)
C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 27/04/06, 19:03

Econologie a écrit :
Mais bon l'argument "de toute facon les biocarburant ca sert a rien puisque cela ne remplacera jamais le pétrole" a une facheuse tendance à vraiment m'enerver...


En fait, c'est pas tout à fait ça. Les biocarburants servent, tant qu'on a des moteurs thermiques, seuls ou en hybrides.
Cependant, à partir du moment où on a un moteur électrique avec des batteries dans les voitures, les constructeurs cherchant toujours à réduire les couts, la tendance sera d'éliminer la partie thermique. suite à quoi, plus de pétrole ni de biocarburant.
C'est pour ça que je pense que ce ne peut etre que provisoire. Provisoire qui risque de durer encore longtemps s'il n'y a pas un saut technologique dans les batteries.
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 27/04/06, 19:08

zac a écrit :salut
Provisoire si on parle colza tournesol ou cannes à sucre;mais pérennes si on parle dyatonnées et cogénération :idea:
@+


de la cogénération mobile , en voiture ? :shock:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Vivi
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 39
Inscription : 11/04/06, 16:33

Message non lupar Vivi » 28/04/06, 08:37

Bucheron a écrit :Filière courte signifie qu'il y a très peu d'intermédiaires entre le producteur et le consommateur, contrairement aux filières "carburants" actuelles qui sont très centralisées et concentrées.

Ok, j'avais pas compris dan le même sens, c'est que je ne suis pas encore habituer aux termes techniques.
0 x
Si un papillon peut créer un ouragan, imaginez l'effet de l'homme!!!
Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu

Message non lupar zac » 28/04/06, 12:36

Philippe Schutt a écrit :
zac a écrit :salut
Provisoire si on parle colza tournesol ou cannes à sucre;mais pérennes si on parle dyatonnées et cogénération :idea:
@+


de la cogénération mobile , en voiture ? :shock:


salut

Ben non; le cogénérateur il est à la maison et on charge la voiture avec :idea:

@+
0 x
Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)

C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 44958
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 137
Contact :

Message non lupar Christophe » 14/08/06, 12:45

Le .pdf est accessible sur le site : http://www.econologie.com/telechargement-3090.html
0 x
Rulian
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 686
Inscription : 02/02/04, 19:46
Localisation : Caen

Message non lupar Rulian » 14/08/06, 14:47

Je survole ce fil que j'avais pas lu depuis un moment et je m'étonne de voir encore beaucoup de rèveries utopiques autour de voitures éléctriques (à 100% ou en hybride).

Je rappelle que les accumulateurs électriques sont fabriqués à partir de métaux rares et extrèmement polluants. La conséquence immédiate est que la production industrielle de masse de véhicules individuels électriques sera impossible, du fait d'un manque de ressources, et franchement peu souhaitable vu le coût écologique de ces gadgets. Par ailleurs, ça ne répond pas à la question : avec quoi recharger les batteries de nos chers engins ?

Je rappelle que l'électricité ne représente guère plus de 20 % de l'énergie totale consommée en France (le reste provenant des énergies fossiles, en grande partie pour usage des transports) et qu'on est déjà incapable de la produire avec des énergies renouvelable. Donc je ne voie vraiment pas comment on produira les 80% restant d'énergie avec ces même sources renouvelables... ni comment on rechargera les-dites voitures. Le nucléaire ? Il ne représente que 17 ou 18 % de l'énergie totale consommée en France et à consommation constante la ressource d'uranium ne saurait durer plus de 50 ans. Donc si le nucléaire devait couvrir 80% à 100% de notre énergie, on se retrouverait à une dizaine d'années de ressource dans le meilleur des cas, pas de quoi pavoiser. Quand à la fusion, elle n'a jamais donné à penser qu'on en tirera quelquechose avant un bon siècle... à supposer qu'on puisse vraiment en tirer quelquechose.

Sachant que les terres cultivables sur la planète ne sauraient alimenter plus de 10% à 20% du parc camions/voitures mondial actuel (pour tous les types de biocarburants, hvb compris), il est clairement évident que l'avenir de l'automobile va sombrer en même temps que la production pétrolière (rappel de la date prévisionnelle ddu peak oil : 2010).

Donc franchement, je ne voie toujours pas l'utilité de réfléchir à une hypothétique voiture propre, puisque de toute façon l'avenir de la voiture individuelle est inévitablement condamné faute de carburant (quelqu'en soient la forme et la source), que ça nous plaise ou non. Le coté "transitoire" des biocarburants n'a pas de sens non plus, car une transition sert à aller vers quelque chose d'autre or là nous irons vers... rien ! Et personnellement, je trouve que c'est une excellente nouvelle.

Je vous renvoie à la lecture du bouquin de Jancovici : "Le plein s'il vous plait".

Rulian, rabat joie :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 44958
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 137
Contact :

Message non lupar Christophe » 14/08/06, 15:00

Rulian a écrit :Je survole ce fil que j'avais pas lu depuis un moment et je m'étonne de voir encore beaucoup de rèveries utopiques autour de voitures éléctriques (à 100% ou en hybride).

Je rappelle que les accumulateurs électriques sont fabriqués à partir de métaux rares et extrèmement polluants. La conséquence immédiate est que la production industrielle de masse de véhicules individuels électriques sera impossible, du fait d'un manque de ressources, et franchement peu souhaitable vu le coût écologique de ces gadgets. Par ailleurs, ça ne répond pas à la question : avec quoi recharger les batteries de nos chers engins ?


+1 mais on attend la blue car hein :cheesy:

Pour ce qui est de l'énergie primaire, effectivemnt si elle ne vient pas d'une source renouvelable c'est peine perdue au niveau du CO2 (ca peut même etre pire qu'en brulant directement un carburant avec des vielles centrales à charbon...)
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 15/08/06, 16:41

Rulian a écrit :les accumulateurs électriques sont fabriqués à partir de métaux rares et extrèmement polluants. La conséquence immédiate est que la production industrielle de masse de véhicules individuels électriques sera impossible, du fait d'un manque de ressources, et franchement peu souhaitable vu le coût écologique de ces gadgets....

Pas si polluants, puisqu'on les recycle. Au contraire, en extrayant ces produits on dépollue les sols.
la rareté pose effectivement un problème avec les batteries actuelles. on estime les ressources terrestres de lithium à 12 millions de tonnes seulement, et il sera nécessaire aux réacteurs à fusion.
La batterie du futur ne pourra pas être basée sur ce métal si le projet ITER et sa suite DEMO aboutissent.
Par ailleurs, ça ne répond pas à la question : avec quoi recharger les batteries de nos chers engins ?

avec de l'électricité :cheesy:
1. Dans notre système actuel de production d'électricité, 70% de l'énergie est perdue
2. L'habitat est une source potentielle d'économies énorme, tant en énergies fossiles qu'électrique. les appareils solaires n'en sont qu'à leurs débuts, les potentialités de ce domaine sont très vastes

Et même si on n'aime pas, avec les nouveaux gisements canadiens et africains, + ceux qu'on ne connait pas encore, on a probablement du pétrole pour tout ce siècle. et on ne cause pas de l'essence de synthèse.

Enfin, même si notre auto était condamnée dans environ 50 ans comme les + alarmistes le prévoyaient (mais ils ont déjà reporté leur date), à raison d'une voiture tous les 8ans ça ferait encore 6 à 7 voitures. l'investissement dans des recherches serait encore rentable.

En espérant t'avoir remonté le moral ... tu vas pas nous faire une déprime, hein ? :mrgreen:
0 x
Rulian
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 686
Inscription : 02/02/04, 19:46
Localisation : Caen

Message non lupar Rulian » 16/08/06, 04:00

Tes gisements canadiens et africains (tu oublies la caspienne et le far-east russe au passage) sont déjà intégrés dans le prévisionnel de peak-oil pour 2010. Voir sur oleocene.com ou l'ASPO.
Ensuite il est très aisé de liquéfier du charbon pour avoir du carburant, les allemands le faisaient beaucoup durant la 2eme guerre mondiale. Mais je te laisse réfléchir au suicide climatique que ça impliquerait.

Sur les batteries, je croie que tu te fait de grosses illusions sur le potentiel du recyclage et sur la façon dont se polluent/dépolluent les sol. Quand aux batteries du futur... vu qu'on ne sait pas ce qu'il en sera, ça ne me parait pas raisonnable de miser dessus (on aurait plus de chance de gagner l'euro-million).

Par ailleurs, ITER étant un magnifique fiasco annoncé (mais dans quarante ans seulement), c'est sûr qu'il s'agit d'une "vraie solution d'avenir"... (je vais essayer de préparer un petit résumé de l'histoire de la recherche sur la fusion controlée pour vous en convaincre... si je trouve de bonnes sources bien sur).

Pour finir, je vais passer pour une Cassandre, mais c'est pas dans 50 piges que la bagnole du pleupleu moyen est condamnée... c'est dans 25 ans au mieux ! Lisez Jancovici, nom de Zeus, s'il a écrit sont bouquin c'est pas pour les chiens. Et ce qu'il y raconte n'est pas son propre délire mais un résumé de thèses récurrentes qu'on retrouve dans pleins de sources sérieuses et très diverses depuis des années.

Tu ne m'as pas remonté le moral, au contraire. Cette obstination à garder des oeillières et à se bercer de chimères illusoires sur la situation énergétique mondiale a une facheuse tendance à me foutre le bourdon. M'enfin, si vos illusions vous rendent plus heureux... le problème c'est le suicide climatique qu'elles risquent d'impliquer.

Je passe l'essentiel de mes loisirs à étudier ces questions depuis trois-quatre ans et je fait mon possible pour en faire mon métier. Il faudrait que tu me proposes des trucs plus subtantiels et crédibles que d'obscurs projets de recherches si tu veux me faire changer d'avis. Ta réponse se résume à peu près à l'usuel "on trouvera bien quelquechose" qui n'est rien d'autre qu'un bottage en touche sur les questions d'énergie.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Nouveaux transports: innovations, moteurs, pollution, technologies, politiques, organisation... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités