Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?[Sujet Unique] Moteurs magnétiques en tout genre !

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 25/05/07, 19:49

Bonsoir à tous, :D

Voici deux liens vers des vidéos sympathiques sur des véhicules électriques.
De quoi mettre en place les ordres de grandeur en termes de puissance exploitable.
Reste plus qu’à remplacer les batteries !!!
Versus Ferrari, énorme Berline

J’ai fini de ré usiner les mors du moteur afin d’avoir un écart plus grand entre les deux demis rotors.
En principe je vais avoir un peut de temps pour monté tout ça demain.
Si tout va bien je pratiquerais un test, pour vous dire ce que cela donne.

A+++
0 x




Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.
Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
glurk
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 26/05/07, 10:56

re

Message non lupar glurk » 26/05/07, 12:58

Bonjour tout le monde ! Voila un petit moment que je suis tous vos essais ;) tout cela est fort intéressant ! Je dois dire que je suis moi même passionné par le sujet ;) Hélas ...

Bravo à quartz pour sa ténacité ! J'ai trouvé la vidéo du petit levier impressionnante ... sur le coup.. Après avoir moi même réalisé un petit montage similaire, je me suis vite rendu compte que le mouvement est certes, de faible amplitude, mais nécessite tout de même de rompre avec la force acquise entre l'aimant et la fin de la rampe.... et l'énergie emmagasinée par la roue n'est semble-t-il pas suffisante, en gros, on a aucun gain d'énergie, ce qui a mon grand damn, m'amène a penser que le Harry Paul Sprain motor, dépensera au mieux autant d'énergie à l'impulsion qu'il n'en acquiert le long de la rampe puisqu'il sagit d'imposer au système une énergie au moins inverse pour repartir. (Ce qui contredit ce que j'ai lu sur le moteur Minato)

Cela revient a rapprocher deux aimants, auquels il faudra opposer une énergie égale pour les séparer de la même distance. (a notre grande tristesse !)

Certains proposent des matérieux amagnétique, non magnétiques, diamagnétiques et autres mais de tout ce que j'ai pu lire (et j'ai vu que certains ont acheté des matériaux très chers pour faire des essais), rien ne semblait probant... De toute facon, j'imagine que même en coupant le flux de l'aimant, il faudra toujours fournir autant d'énergie pour entrer dans ce qui en reste (du flux), quelque soit sa forme, que pour en sortir. Cela ne me semble donc pas être une solution probante. (J'ai testé moi même certains effets avec du blindage pour disque dur...)

La solution je crois, ne consiste pas non plus à une question d'angle, pour la raison citée précedemment, et parce que si on tente par un mouvement de rotation par exemple (en accouplant un petit rotor au rotor principal comme cela a été fait),d'imposer une répulsion/attraction au rotor principal, que les champs soient en phase ou non, l'énergie dépensée est égale a l'énergie fournie, et on obtient un couple nul (j'ai tenté également).

Perendev semble être basé un état de déséquilibre permanent, d'après ce que j'ai pu lire, bien que j'ai de gros doutes concernant les vidéos à son sujet (coupes bizarres, ombres, cables électrique, choix des plans...) Ce qui en soit, me paraît être bien pensé.

Pour ma part je pense que c'est plus de ce coté qu'il faut chercher. Bien que au fond, notre crainte est que le meilleur état qu'on puisse tirer d'un tel système est une partaite lévitation magnétique, avec zero frottements, donc un COP eventuel de 100 % mais ce n'est qu'une crainte ;) ce qui nous laisse encore des espoirs ;)

J'ai aussi lu des histoires sympathiques de bille qui tourne a haute vitesse emprisonnée dans un champ magnétique, de choses comme ca qui finalement entretiennent l'espoir. La supraconductivité à également je crois apporté une petite pierre a l'édifice étant donné qu'on obtient je crois, un COP de 1. Peut être la résonnance des matériaux, des milieux également... en bref, pour dépasser le rendement 100%, il faut apporter de l'énergie au système. Le COP 1 serait un premier pas peut etre pour utiliser d'autres énergies subtiles efficacement.... (le moteur stirling c'est deja super pour ceux qui veulent se remonter le moral entre deux protos de moteurs magnétiques ;)) Ou peut être piéger le système... Dans une boucle sans fin... Un puits d'énergie, un puits quantique ;) (spirales, alternance rampes N/S imbriquées...) Bref, amener le système dans un état de déséquilibre permanent, voire, contraindre des aimants a amplifier une énergie imprimée au départ. On en revient a cette vieille roue ! Est-ce possible sans énergie extérieure ?

Après pas mal d'essais, j'en reviens a penser qu'un aimant reprend toujours ce qu'il donne, son bilan de forces est toujours nul. On peut s'en servir comme un outil qui a un rendement (théorique) de 100% et ce, a température ambiante voire élevée, ce qui est deja pas si mal que ca... (et pas si facile que ca a obtenir dans la pratique ! Un moteur à 100% de rendement, ca économiserai d'après mes calculs environ 4 à 7 % de l'électricité mondiale) Maintenant, sortir plus de flux magnétique d'un aimant qu'il n'en rentre je ne crois pas que ce soit possible.... (sachant que c'est sa variation qui produit de l'énergie, et non pas la quantité de flux....) La quantité de flux prêtée, il faudra la rendre a l'aimant en énergie pour qu'il se libère ! Quant à l'énergie produite, elle consomme rapidement un couple important. Reste les cas plus "exotiques" à étudier ... ou à découvrir ;)

Pardon d'arriver aussi brutalement, mais je n'ai guère de doute à ce que ma critique soit prise constructivement. J'espère que mes remarques vous feront encore redoubler d'originalité, parce qu'il va en falloir beaucoup sur ce coup la !
0 x
glurk
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 26/05/07, 10:56

au fait

Message non lupar glurk » 26/05/07, 13:44

Quelques pistes personnelles sinon, avez vous entendus parler de radiopiles ? (récupération de l'énergie des ondes radio, micro ondes...) J'essaie desespérément d'obtenir quelque chose la dessus mais c'est bien difficile !
0 x
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 26/05/07, 15:51

Bonjour à tous, :D

Bien venu Glurk tu as une bonne expérience je vois.
Ce ont tu parle ressemble à l’énergie radiant de Thomas Henry Moray on dirait.
Si non il y a une technologie qui consiste en, utiliser une antenne émettrice directive,
qui envoie des micros ondes, qui une fois captées sont utilisé pour faire bougé des modèles réduits.

J’ai testé le rotor avec les mors ré-usinés, pas très concluant. Elle est ici

Cette fois j’ai bien un écart entre chaque demi-rotor mais le passage d’un mors à l’autre ne se fait plus.
Plusieurs causes possibles à cela primo le roulement du rotor commence à fatiguer.
Il va falloir que je le change à nouveau, les moyeux de disques durs ne sont décidément pas faits pour les chocs latéraux.
Second point le rotor accélère beaucoup moins, alors certainement à cause du roulement, mais pas seulement.
Mes pentes ne sont pas bien réglées, je ne suis pas parvenu à faire quelques choses de bien.
Le travail que je me suis assigné consiste à faire un nouveau support de mors.
Je vais en faire plus sérieux monté sur axe, les paliers seront sur le support cette fois.
Je devais le refaire pour accueillir tous les petits rotors que je vais recevoir, comme ça ce sera fait.

D’après mon fournisseur les rotors parte lundi de Chine avec une semaine d’avance.
Je suis content.

A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.

Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
glurk
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 26/05/07, 10:56

Message non lupar glurk » 27/05/07, 04:04

quartz, n'oublie pas que quitter un champ magnétique necessite autant de force que d'y entrer ! Il faudrait que tu puisses stocker l'énergie cinétique acquise par la roue pendant la phase d'attraction pour voir (par exemple dans une 2e roue accouplée, lourde et dépourvue d'aimants)... quant a savoir si elle sera suffisante...
0 x


glurk
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 26/05/07, 10:56

Message non lupar glurk » 27/05/07, 04:24

En tous les cas cela me paraît tout de même être une piste intéressante... Peut-on arriver à un point ou la force de la roue en mouvement suffit à elle seule à rompre avec le champ magnétique ?

Je ne suis ni expert en maths, ni en physique, mais je pense que c'est possible, en n'ayant deja qu'une seule rampe sur la roue (car avec deux, on double la force nécessaire pour faire un tour), ainsi qu'une roue d'une masse suffisante (c'est a dire dont la vitesse en fin de rampe, soit l'énergie cinétique acquise (qui est fonction de la masse et de la vitesse), est supérieure à la force à "rendre" à l'aimant pour quitter le seuil de la rampe.

Le fait de mettre l'aimant sur un petit rotor mobile ne change rien à la force nécessaire a mon avis, simplement cela la répartit sur les deux axes.
0 x
glurk
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 26/05/07, 10:56

Message non lupar glurk » 27/05/07, 04:45

Concernant les radiopiles, J'ai lu quelques articles concernant "l'énergie radiante" mais rien de très clair...

En gros les ondes radio sont des oscillations électriques de très faible puissance et de haute fréquence. Le but est de capter ces ondes (avec nimporte quelle antenne) et d'en utiliser l'énergie
(en redressant le courant). En cumulant l'énergie (rayonnée en pure perte par de nombreux téléphones, stations de radios, etc etc) de chaque fréquence, il ne serait pas impossible d'arriver à plusieurs Watts en toute logique.
0 x
glurk
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 26/05/07, 10:56

Message non lupar glurk » 27/05/07, 04:50

pardon pour ces nombreux posts mais une correction, avec deux rampes sur une roue, la roue doit acquérir (dans notre principe) autant d'énergie sur un demi tour qu'en un tour complet avec une seule rampe... Ce qui fait qu'on divise je pense l'énergie cinétique acquise par kekchose comme 4....
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18

Re: re

Message non lupar lejustemilieu » 27/05/07, 07:58

glurk a écrit :Cela revient a rapprocher deux aimants, auquels il faudra opposer une énergie égale pour les séparer de la même distance. (a notre grande tristesse !)

Certains proposent des matérieux amagnétique, non magnétiques, diamagnétiques et autres mais de tout ce que j'ai pu lire (et j'ai vu que certains ont acheté des matériaux très chers pour faire des essais), rien ne semblait probant... De toute facon, j'imagine que même en coupant le flux de l'aimant, il faudra toujours fournir autant d'énergie pour entrer dans ce qui en reste (du flux), quelque soit sa forme, que pour en sortir. Cela ne me semble donc pas être une solution probante. (J'ai testé moi même certains effets avec du blindage pour disque dur...)

Pardon d'arriver aussi brutalement, mais je n'ai guère de doute à ce que ma critique soit prise constructivement. J'espère que mes remarques vous feront encore redoubler d'originalité, parce qu'il va en falloir beaucoup sur ce coup la !

*************************************************
Bonjour,
Il y a 20 ans,j'avais commencé un proto basé sur ce système,et il m'a fallu un temps fou pour trouver un "isolant magnétique"
La seule manière que j'ai trouvé ,pour que deux aimants ne se repoussent pas,c'est de placer entre les deux aimants,une plaquette composée d'une multitude de petits aimants collés l'un à l'autre,et tous inversés;c'est à dire coller à coté d'un sud,un nord,etc.
Cela semblait avoir un bon résultat,mais je n'ai jamais terminé le montage...
Alain
0 x
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 27/05/07, 09:27

Bonjour à tous, :D

Je suis très honoré de l’intérêt que vous porté à ma maquette vraiment merci.

Les suggestions et remarque que vous formulés m’aide beaucoup ne serait ce que pour trouver des réponses,
Cela demande bien souvent de regarder le projet sous un angle nouveau et par là de découvrir des aspects différents.

Primo pour te répondre Lejustemilieu je trouve que ton idée d’aimants multiple pour brouiller les pistes,(magnétique),
Me semble extrêmement intéressante je n’ai pas encore vu cette idée évoqué ou que ce soit, (et j’en compulse pas mal).
De plus intuitivement ça me parle bien, je vais mettre ça dans mes dossiers c’est une solution à évaluer.
Merci pour ce partage.

Pour Glurk maintenant, le système possède deux rampes pour la raison suivante, il faut un début et une fin.
S’il n’y a qu’une rampe il n’y a pas vraiment de fin il y a juste une variation dans la continuité.

1- pour le moment je n’ai qu’un seul rotor, je vais recevoir des composants qui vont me permettre d’en positionner une plus grande quantité en nombre impaire bien entendu afin que un seul élément commute à la fois.
La force d’arrachement sera compensée par l’addition de la force d’attraction des autres rotors.

2-J’ai choisi des petits diamètres c’est relatif au couple rapporté, je n’exclu pas une aide à la commutation mécanique, auquel cas pour une même longueur de bras de levier,
le couple d’arrachement à la surface d’un petit cylindre sera toujours moindre que su un gros, c’est de la mécanique de base.

3- Alors là ça se complique un peut, un Mr dont le nom est Léon Raoul Hatem qui habite pas très loin de chez moi,
A déposé à l’académie des sciences il y a environ 50 Ans, une observation de la quelle il à tiré une théorie.
Cette théorie s’appelle la dé-gravitation.

Grosso ça dit que deux aimants mis en rotation l’un vis-à-vis de l’autre, parvenu à une certaine vitesse demande moins d’énergie pour se quitter que pour s’attirer.

Tu vas me dire c’est pas mal ton truc mais d’où ça sort ?
Ben juste à la base c’est un horloger, et il à fait tout plein de maquettes il y pas mal de temps et sont concept semble bien démontré par tous ses jouets.

Le Papy à plus de 80 balais il a une pêche que même avec trente ans de moins, je n’arrive pas à atteindre !!

Il milite pour sa conviction depuis 50 ans en gros.

Il à écrit quelques livre ou il explique tout cet univers à partir de cette hypothèse et ma fois il y a pas mal de trucs qui se tiennent.
Enfin pour moi, je suis comme toi pas scientifique ni matheux.

Donc avec mon unique rotor pour le moment, il se trouve que la semaine dernière j’avais un système quasi fonctionnel et cette semaine ça ne marche plus !
Après avoir bien décortiqué les deux vidéos, la différence majeure qu’il y a entre les deux, c’est la position des mors moteur.
Dans la version quasi fonctionnelle, la pente du mors était bien mieux orientée et le rotor prenait plus de vitesse.
Et donc plus de vitesse, fait que je commençais probablement à rentrer dans la zone de dé-gravitation (Forces d’arrachement amoindri), dont nous parle Mr Hatem.

Donc j’ai entrepris de concevoir un support de mors de meilleure qualité avec une pente égale et bien orienté,
Sur les deux mors.
Je vais pouvoir ainsi continuer dans de bonnes conditions.

A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.

Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité