Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?[Sujet Unique] Moteurs magnétiques en tout genre !

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
fredericponcet
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 29/06/11, 10:17

Message non lupar fredericponcet » 07/08/14, 13:42

moinsdewatt a écrit :Il y en a vraiment marre de ces post à la noix.
:idea:


Personnellement, je ne lis pas les posts qui me gavent...

J'oubliais de préciser deux choses, dans mon post précédent :

1) je fais partie des sceptiques et je ne perdrai pas mon temps à la recherche de la "surunité" (au cas où ça ne serait pas clair !) mais j'en ai marre de lire des "réfutations" à deux sous basées sur l'argument "la conservation de l'énergie bla bla" ;

2) les pages les plus intéressantes du site précédent sur la physique contemporaine sont ici : http://www.conspirovniscience.com/presentation_energie_libre/presentation.php.

Bref : la bonne question n'est pas "d'où vient l'énergie ?" (qui se la pose quand il est question d'un groupe électrogène ? La réponse vous paraît évidente ? Pourtant au départ on n'a qu'un hydrocarbure et de l'oxygène, juste de de la matière...).

La bonne question est : "Puis-je te rencontrer et voir une démonstration de ton prototype ?"

(question qui permettrait d'éviter les longs dialogues de sourds, peut-être...)
0 x




Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 07/08/14, 14:32

moinsdewatt a écrit :Si il y a bien à site à éviter c'est bien conspirovniscience.
Si tu n'aimes pas, rien ne t'oblige à en dégoûter les autres.
0 x
fredericponcet
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 29/06/11, 10:17

Message non lupar fredericponcet » 07/08/14, 14:54

moinsdewatt a écrit :Si il y a bien à site à éviter c'est bien conspirovniscience.


Par principe ?

Par peur d'être contaminé ? :cheesy:

Pourtant, on y trouve principalement des expérimentateurs sincères et, ce qui m'a amené sur ce site, une excellente vulgarisation de la physique dite quantique. Pascuser a visiblement au moins le même niveau que les contributeurs des pages Wikipedia sur le sujet (avec l'avantage sur eux qu'il comprend la théorie, y compris d'un point de vue épistémologique, il ne se contente pas de réciter des formules mathématiques...)

Ses dernières expériences auraient effectivement montré une "production" d'énergie, mais avec un dispositif qui est loin d'être utilisable pour un usage pratique. Ici pas de démonstration spectaculaire sur une vidéo pourrie de lampes qui s'allument avec un zinzin qui tourne soit disant tout seul, mais des tableaux de mesure sur des puissances qui s'expriment en mW...

On a le droit de soupçonner une erreur dans la conception du dispositif de mesure, de là à dire "à éviter"...

Pour le reste, notamment les délires paranoïdes, nul n'est obligé d'y adhérer...
0 x
fredericponcet
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 29/06/11, 10:17

Message non lupar fredericponcet » 08/08/14, 10:06

Hic a écrit :quelle blague
Un aimant de 1g peu suspendre en l'air un Kg ,
quelle énergie en équivalent électrique faut il pour suspendre 1KG pendant 10 ans ?

y a pas d'énergie?
Tu rigoles?? là!



Allons, allons, un peu de sérieux. Si l'on fait une distinction entre force et énergie, c'est parce que cela permet beaucoup mieux d'expliquer les phénomènes. L'énergie potentielle d'un corps peut produire du mouvement : mais une fois arrivé au sol, il ne bouge plus. C'est la même chose avec ton aimant.

En l'occurrence, ta masse d'un kg suspendue ne bouge pas. Ne compte pas dessus pour faire tourner un générateur. Le système est en équilibre.

C'est le Graal des expérimentateurs de moteurs à aimants permanents : parvenir à créer une machine qui n'ait pas de position d'équilibre. Jusqu'à présent, à ma connaissance, aucun n'y est parvenu (le brevet de mouvement perpétuel déposé en 1823 est troublant parce qu'il y a une démonstration mathématique de son fonctionnement et il n'est pas facile d'y déceler une erreur : http://energythic.com/view.php?node=283 ; ceci étant dit, il n'en existe aucun prototype qui fonctionne... la vidéo de démonstration qu'on voit sur ce site est suspecte et je n'en ai pas trouvé d'autres. Bizarre pour une idée qui date de 1823...).

La plupart des expérimentateurs essayent de créer une machine dont l'inertie soit suffisante pour franchir le point d'équilibre, mais c'est une fausse piste : de fait ils fabriquent seulement un système faiblement amorti, qui pourra tourner très longtemps... si on ne lui prend pas d'énergie. D'autre essayent d'annuler temporairement les conditions d'équilibre, mais pour cela ils ont besoin d'énergie et leurs machines consomment toujours plus qu'elles ne produisent.

Un certain Patrick Kelly a réalisé une impressionnante compilation de tentatives d'exploiter "l'énergie libre" : http://www.free-energy-info.co.uk/. De fait, bien peu des systèmes décrits résistent à un examen critique, sans parler des plus fantaisistes.

Quand on dit qu'il y a de l'énergie partout, en quantité colossale (cf. Pascuser" mais d'autres également : http://sciencetonnante.wordpress.com/2012/05/14/la-plus-grosse-erreur-de-toute-lhistoire-de-la-physique/, ou encore http://media4.obspm.fr/public/AMC/pages_energie-noire/bb-energie-vide.html...) c'est une vérité sur laquelle les scientifiques s'accordent aujourd'hui, même s'ils ne sont pas d'accord sur les détails et notamment la quantification de cette énergie... mais nous sommes là aux marges de la connaissance. Il faut bien admettre que l'énergie libérée par une réaction chimique ou nucléaire, vient de quelque part ; de là imaginer d'autres façons de libérer cette énergie et en récupérer une partie, il y a encore de nombreuses étapes théoriques à franchir (quant à l'énergie photovoltaïque, elle résulte de l'absorption de photons qui, officiellement, n'ont pas de masse...)

Quant au principe de la "conservation de l'énergie", je viens encore de le voir invoqué à tort et à travers (sur je ne sais plus quel site) : la démonstration de l'effet Casimir nécessite plus d'énergie qu'elle n'en produit. Certes. Mais d'un point de vue scientifique, un constat n'est pas une démonstration (il ne suffit pas de constater que la terre est plate pour le démontrer...). Une connaissance est scientifique quand elle est réfutable, c'est-à-dire qu'on peut la confronter à l'expérience, mais qu'elle ne l'a pas encore été, autrement dit qu'on n'a pas de bonne raison de la remettre en cause (c'est dire à quel point les connaissances scientifiques sont fragiles : elles ne sont scientifiques que parce qu'elles sont susceptibles d'être remises en cause, contrairement aux connaissances inductives qui ont peu de chances de l'être !)

Si la démonstration de l'effet Casimir (qui met en évidence l'énergie du vide) consomme effectivement plus d'énergie qu'elle n'en libère, ceci n'a rien à voir avec le principe de conservation de l'énergie. Dans toute machine où se produit une combustion (moteur à explosion, chaudière...) l'énergie libérée est plus grande que celle consommée. Cette énergie excédentaire résulte, pour ce qu'on en sait, d'une transformation de matière en énergie.

Pour assurer la consistance de notre description du monde (condition nécessaire pour que l'on puisse raisonner par déductions et produire de nouvelles théories, pas seulement de la connaissance inductive) on a admis qu'il y a équivalence entre la matière et l'énergie (le fameux E = mC²). Une fois qu'on a dit ça... presque tout est permis, mais pas n'importe comment.

Produire de l'énergie avec une machine à aimants permanents ? La théorie dit que cela se ferait au prix d'une perte de masse, mais quasi-imperceptible. La pratique nous a convaincu qu'on ne sait pas extraire la moindre énergie de la matière au moyen d'aimants permanents. La science ne peut pas affirmer que c'est impossible, mais cela ne prouve pas non plus que ce soit possible...

Bref, laissons les rêveurs bricoler tranquillement dans leur garage : la science n'a rien de pertinent à leur dire pour leur interdire de le faire !
Dernière édition par fredericponcet le 08/08/14, 10:28, édité 1 fois.
0 x
fredericponcet
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 29/06/11, 10:17

Message non lupar fredericponcet » 08/08/14, 10:23

Hic a écrit :quelle blague
Un aimant de 1g peu suspendre en l'air un Kg ,
quelle énergie en équivalent électrique faut il pour suspendre 1KG pendant 10 ans ?


Je t'ai répondu un peu vite sans prendre le temps d'examiner à fond ta proposition.

Effectivement, réaliser la même chose avec un électroaimant consommerait une grande quantité d'énergie.

C'est un point faible de la théorie sur les champs magnétiques. En fait, elle ne dit quasiment rien sur le "fonctionnement" des aimants. Einstein est allé un peu plus loin que les autres (https://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_magn%C3%A9tique#Origine_relativiste) mais même sa théorie nous laisse un peu sur notre faim.
0 x


surunitairedream
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/11/12, 10:23

Message non lupar surunitairedream » 08/08/14, 11:06

@Fredericponcet :
Bref, laissons les rêveurs bricoler tranquillement dans leur garage : la science n'a rien de pertinent à leur dire pour leur interdire de le faire ![/quote]

XXXXXXXXXXx
Merci de cette si juste et pertinente conclusion.

C'est surtout le mot "pertinent" qui est à souligné,car en effet les arguments avancés pour dénigrer l'idée possible d'un mouvement autonome (MA),restent toujours hors sujet .
Le MA est possible sans rien enlever aux lois de la Thermo/conservation etc...en simplement savoir modifier/modeler la condition d'entropie pour en tirer partie.
Comment ? : la diviser par deux autour d'un axe de distribution et qu'elles soient asymétrique dans le temps/l'espace pour créer une différence cinétique entraînant la dominance(la pénétration) de l'une sur l'autre donnant ainsi une perte d'équilibre continue .

XXXXXXXXXX

@ Fredericponcet

""" D'autre essayent d'annuler temporairement les conditions d'équilibre, mais pour cela ils ont besoin d'énergie et leurs machines consomment toujours plus qu'elles ne produisent. """"""

XXXXXXX

ça c'était avant ! :lol: :lol:

Bon bin voilà...je passais juste par là car"Conspi..."est bloqué ce matin !!
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2892
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 116

Message non lupar moinsdewatt » 08/08/14, 12:18

Hic a écrit :quelle blague
Un aimant de 1g peu suspendre en l'air un Kg ,
quelle énergie en équivalent électrique faut il pour suspendre 1KG pendant 10 ans ?

y a pas d'énergie?
Tu rigoles?? là!...


:cheesy:

Et moi mon lit il supporte mes 75 kg toutes les nuits depuis des decennies.

Combien d' energie ?

Ya vraiment des baffes qui se perdent.
0 x
fredericponcet
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 29/06/11, 10:17

Message non lupar fredericponcet » 08/08/14, 14:12

moinsdewatt a écrit :
:cheesy:

Et moi mon lit il supporte mes 75 kg toutes les nuits depuis des decennies.

Combien d' energie ?


Là, c'est de la mauvaise foi...
0 x
fredericponcet
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 29/06/11, 10:17

Message non lupar fredericponcet » 08/08/14, 14:19

surunitairedream a écrit :
ça c'était avant ! :lol: :lol:



Du nouveau ? :|
0 x
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 755
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 2

Message non lupar highfly-addict » 08/08/14, 14:25

fredericponcet a écrit :... Dans toute machine où se produit une combustion (moteur à explosion, chaudière...) l'énergie libérée est plus grande que celle consommée. Cette énergie excédentaire résulte, pour ce qu'on en sait, d'une transformation de matière en énergie.

...


Si je puis me permettre, je crois qu'il y a là une grosse confusion entre combustion ( réaction chimique d'oxydation exothermique ) et fusion/fission ( réaction nucléaire ).
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités