Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?[Sujet Unique] Moteurs magnétiques en tout genre !

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
buga
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 115
Inscription : 24/02/05, 11:53

Message non lupar buga » 12/09/08, 13:08

bin..tapez wenonah/new/hudson dans google,et prenez la version traduite,c'est mieux que rien..
chez moi ça donne ceci..
http://translate.google.be/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.hbci.com/~wenonah/new/hudson.htm&sa=X&oi=translate&resnum=1&ct=result&prev=/search%3Fq%3Dwenonah/new/hudson%26hl%3Dfr%26sa%3DG
µ
et c'est vrai qu'avec 4 angströms d'écart,ça peut donner quelque chose d'intéressant..
je rigooole,j'ai oublié depuis longtemps ces états "valents",les angströms,et le reste..dommage que de petits croquis ne soient pas là pour édifier les niais comme moi..
ceci dit;
j'ai quand même peine a croire que des données connues par des scientifiques n'ont pas été utilisées ponctuellement..
je crois toujours fermement à la recherche empirique,qui permettrait de tomber par hasard sur quelque chose d'inexploité..
tiens,je vais coller quelques piéces d'euros,avec des piéces de 50 cent en intercalaires,vois si ça ne donne rien...
wouahahahaha
0 x




fou d'indépendance énergétique,de deuches,de bugatti....
Bibiphoque
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 749
Inscription : 31/03/04, 07:37
Localisation : Bruxelles

Message non lupar Bibiphoque » 12/09/08, 14:33

Salut,
Pour moi, la traduction auto est tellement mauvaise que je comprends moins le texte traduit que l'original ! :mrgreen:
@+
0 x
Ce n'est pas parce qu'on dit depuis toujours que c'est impossible qu'il ne faut pas essayer :)
Qehron
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/09/08, 20:08
Localisation : Douai

Calculer le courant induit par un aimant en mouvement

Message non lupar Qehron » 22/09/08, 16:18

Bonjour à tous,

Je suis un fidele lecteur d'econologie ( 3-4 ans), je franchi enfin le pas aujourd'hui car j'ai besoin d'assistance pour véfifier une hypothèse.

beaucoup d'entre vous débatent sur un moteur dit "surunitaire" à aimants dans le but de produire du courant grace à une génératrice entrainée par ce moteur.

je garde l'esprit ouvert et je vais considérer que le principe est valable.
Pourquoi ne pas procéder directement à une production de courant par induction electromagnétique plutot que par rotation d'un moteur??
( moins de perte en frottement, complexité etc..)

Je cherche à vérifier une idée mais pour cela j'ai besoin d'une formule simple ou logiciel capable de me calculer la difference de potentiel dans un solenoide au passage d'un aimant ainsi que l'intensité du courant généré ( je connais déja U= R.I pour info). les infos sur le net ne sont pas forcément aisées à utiliser, merci de votre aide,

promis quelque soit le résultat que j'obtiendrai je ferai part sur le site de mon hypothese au cas ou qqn trouverai mieux sur le meme principe.

a bientot
0 x
voir c'est le premier pas pour savoir
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4531
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 14

Message non lupar Capt_Maloche » 22/09/08, 18:00

Salut Salut,

ben dis donc, t'en amis du temps à nous rejoindre :D

Avant de produire du courant ou une énergie mécanique

il faut produire une énergie tout court, à partir de rien...de physique, ou plutot, si, à partir des aimants (ou de la matière)

Mais il faut alors considérer qu'un aimant est une porte vers quelque chose capable de nous fournir de l'énergie... c'est science fiction pour l'instant,

il est vrai qu'un aimant est physiquement remarquable. Il serait acquis que c'est l'orientation du "spin" des électrons (là c'est pas clair, parceque je croyais que les électrons étaient en constant mouvement) qui produirait le champs magnétique

dailleurs, pour fabriquer des aimants, on soumet le matériaux Ad-hoc (ferrite ou neodyme ou terres rares...) à un champs magnétique bien plus intense que ne restituera l'aimant ainsi produit, ce qui tendrait à dire que le magnétisme existe déja au coeur de la matière et que c'est sa seule orientation interne qui génère le champs magnétique (pas convaiquant)

c'est pas gagné, mais on cherche toujours

Hello

Pour fabriquer un aimant, il faut deux ingrédients: un matériau ayant une induction rémanente/coercitive élevée, et un champ magnétique initial qui sera ensuite conservé. Il n'y a pas de différence de principe entre un aimant classique et un aimant au néodyme, c'est juste l'ordre de grandeur des phénomènes qui change. Les matériaux magnétiques peuvent acquérir une certaine aimantation en l'absence de champ extérieur, suite à des chocs, cyclages en T°, frotttements, rotation rapide, etc, mais les champs restent faibles.
Enfin, un aimant finit progressivement par perdre son aimantation; cette perte est très variable et dépend du matériau, de la T°, des conditions de fonctionnement de l'ensemble magnétique dont il fait partie. Cela peut aller de qques % par an à qques % par millénaire.
A+


si le bonhomme à raison, il n'y a rien à tirer d'un aimant...
j'espère qu'il à tord :D
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
delnoram
Modérateur
Modérateur
Messages : 1321
Inscription : 27/08/05, 22:14
Localisation : Mâcon-Tournus
x 1

Message non lupar delnoram » 22/09/08, 18:56

Capt_Maloche a écrit :si le bonhomme à raison, il n'y a rien à tirer d'un aimant...
j'espère qu'il à tord :D


+1
Tu a donné la possible voie plus haut.
Mais il faut alors considérer qu'un aimant est une porte vers quelque chose capable de nous fournir de l'énergie... c'est science fiction pour l'instant.
0 x
"Réfléchir ne devrait-il pas être enseigné à l'école plutôt que d'y faire apprendre par cœur des faits qui ne sont pas tous avérés ?"
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !" (Coluche)


Qehron
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/09/08, 20:08
Localisation : Douai

Message non lupar Qehron » 22/09/08, 21:32

oulà les amis pas de panique!!!

mon idée n'est surtout pas de produire une forme d'energie depuis rien.
la surunité comme on la lis souvent n'existe pas dans un système isolé.

mon objectif n'est pas de le démontrer ou de faire un montage pseudo expériental à cet fin.
surtout qu'a force de farfouiller le net je me rend bien compte qu'en la matière rien ne tient la route, ( sans rancune Naudin,Bearden,Minato et consor)

je ne fantasme pas sur les propriétés supposée des aimants, celles existantes sont suffisamment interessantes pour que je m'y interesse
mon idée est plutot d'utiliser ces propriétés des aimants pour réduire au maximum l'énergie consommée par le montage.

d'ou ma demande d'assistance, j'ai besoin de connaitre la formule de calcul simple du voltage et de l'intensité dans une solenoide au passage d'un aimant ou meme une spire unique si ça peux facilité les choses.

Merci de votre assistance.

des que j'ai ma réponse je transmets sur econologie, une ancienne experience que j'ai faite avec montage très simple, vous verrez ça va vous tortiller les méninges ( pour rien malheureusement ) mais c sympa de voir ça et puis pour faire un poisson d'avril aux fumistes de tout poil ça peu etre marrant..
0 x
voir c'est le premier pas pour savoir
Qehron
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/09/08, 20:08
Localisation : Douai

Message non lupar Qehron » 22/09/08, 21:57

il est vrai qu'un aimant est physiquement remarquable. Il serait acquis que c'est l'orientation du "spin" des électrons (là c'est pas clair, parceque je croyais que les électrons étaient en constant mouvement) qui produirait le champs magnétique


voici une explication imagée approximative et grandement simplifiée pour le spin :

la Terre notre bonne vieille planete tourne sur elle meme selon un axe Nord-Sud , pareil grosso modo pour notre electron il s'agit du SPiN

le mouvement de la Terre autour du soleil ( ou peu importe l'echelle )
correspond au deplacement de l'electron dans le materiau conducteur.
( je n'ai pas dis que les electrons tournaient en rond autour d'un hypothètique soleil miniature.... :cheesy: )

Donc un aimant correspondrait à un syteme solaire ou toutes les planetes ont un axe de rotation perpendiculaire au plan eccliptique du soleil. :lol:

un dessin aurai sans doute été plus clair ou je me trompe :shock: ?
0 x
voir c'est le premier pas pour savoir
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4531
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 14

Message non lupar Capt_Maloche » 22/09/08, 22:06

AAHH !

on entre en terre quantique :D
Le problème de l'électron c'est qu'il est partout à la fois, alors, le Spin, tu parles, c'est juste une images qui nous arrange bien

j'ai dailleurs toujours pas bien compris comment on en a déduit cet état de l'électron
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Qehron
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/09/08, 20:08
Localisation : Douai

Message non lupar Qehron » 22/09/08, 22:14

là tu m'en demande beaucoup,

cela me parait quand meme très vraisemblable, puisque ça correspond juste à un arrangement particulier des électrons dans la matière, ce qui lui confère des propriétés particulières

un peu comme le diamant et sa version beaucoup moins cher le graphite

meme compositions, pas le meme arrangement ni des propriétés comparables
0 x
voir c'est le premier pas pour savoir
Qehron
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 11
Inscription : 21/09/08, 20:08
Localisation : Douai

Calculer le courant induit par un aimant en mouvement

Message non lupar Qehron » 22/09/08, 22:31

personne pour me filer cette info concernant l'induction dans une spire???

je veux juste déterminer par calcul simple le voltage(V) et l'intensité (I)
généré par le mouvement d'un aimant à proximité.

Ya til un electricien ou physicien pour sauver le monde???
:lol: [/b]
0 x
voir c'est le premier pas pour savoir
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité