Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?[Sujet Unique] Moteurs magnétiques en tout genre !

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4531
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 14

Message non lupar Capt_Maloche » 30/01/08, 10:03

rosco12 a écrit : Bon décidément j'arrive pas à dormir !

Je cherche comment pourrait-on lié le masque avec le rotor :
- Mais quel elle est le rapport entre le nombre de tours du masque par rapport à celui du rotor ?


ça dépend du nombre de pôles et d'écrans
dans le cas de la maquette que je présente, j'ai 12 pôles fixes et 11 écrans dont la rotation de 30° correspond au déplacement d'un secteur complet, soit une révolution du champs tournant
360/12=30°
360/11=32.72° et 2.72°x11=30°
soit 1 révolution du champs tournant tous les 30° et 360/30=12 rotations ( :? et non pas 11 comme je l'ai écrit plus haut)

Plus il y a de pôles et mieux les écrans sont autocompensés et plus le réduction est importante, l'inverse est vrai aussi.

Par exemple 24 pôles et 23 écrans
360/24=15°
360/23=15,652° et 0.652x23=15°
soit 1 révolution du champs tournant tout les 15° de déplacement des écrans et 360/15=24 rotations pour 1 tour d'écran


rosco12 a écrit :- je me suis rappelé une expérience de Jean-Louis Naudin : l'effort d'approche d'un aimant latéralement par rapport à un autre est plus faible que l'effort de répulsion produit face à face. Voir ici :
http://jnaudin.free.fr/html/2magpup.htm

....c'est bingo le MM est né !

ROSCO12


C'est pas un scoop, moins de force=moins d'énergie, et oublie toute possibilité avec des aimants en direct
0 x




"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
rosco12
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 19
Inscription : 01/09/05, 10:52

Message non lupar rosco12 » 30/01/08, 10:46

Bonjour à tous,

C'est pas ce que je voulais dire mais je me suis mal exprimé, je reformule : :cry:

- même avec un écran qui n'est pas en µ-métal comme c'est le cas sur ta maquette (et c'est pour cette raison qu'il doit y avoir un léger effort) l'approche de l'écran par le coté demande moins d'effort que l'approche frontale de ce même écran.
Sans parler de 2 aimants comme Naudin, mais peut-être peut-il y avoir une similitude avec un aimant + une plaque métallique.

Ainsi un masque même imparfait peut faire fonctionner le concept mais avec un rendement moindre...
:cheesy:

ROSCO12
0 x
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 30/01/08, 11:06

Bonjour à tous, :D

Rosco12, le rotor fait autant de tour de plus que le disque commutateur n'a de trous.

Si tu as un stator 10 aimants avec un disque 9 trous, le rotor va faire 9 tours en sens inverse vis à vis du disque commutateur, qui lui n'en fera qu'un.

Toujours pour 10 aimants au stator, et un disque 11 trous, le rotor va faire 11 tours pour un tour de disque mais cette fois dans le même sens.

pour exemple dans la dernière version cité 10 aimants stator 11 trous dans le disque, si tu obtiens un différentiel de couple inférieur à 11 entre le couple à émettre sur le disque et le couple récupéré sur le rotor avec une cinématique adapté ça tournera tout seul.
Sans oublier le déphasage qui va bien.

A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.
Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 30/01/08, 22:41

Bonsoir à tous, :D

Concernant le moteur à obturateur, il y a une autre voie de développement que je compte exploiter.
Deux stator en vis à vis 6 aimants sur chaque répartie à 60° les aimants de chaque rotor sont en phase à savoir en face les uns des autres.
Entre les deux la tôle commutateur, plus une tôle faisant office de rotor.
Dans se principe le rotor est léger, une simple tôle de forme approprier.
Le rotor va se positionner par défaut de façon à boucher les trous magnétique.
À l'image de la réluctance minimale, il y a également un comportement de réluctance maximale.
En claire cela veux dire que deux aimants en opposition vont avoir tendance à attirer quelques chose de magnétique entre eux qui aura tendance à diminuer cette opposition polaire.
D’où le mouvement du rotor en tôle.
Pas mal de chose reste à définir notamment la forme de rotor.
J'ai imaginé une perspective intéressante.
Le rotor peut être fait de deux tôles disons de 15 dixièmes.
Elles seraient positionnées de part et d'autre de la tôle de commutation.
Le gros avantage dans ce cas est que, le frein sur le commutateur sera d'autant moindre, car pas directement en contact magnétique avec les stators, sur toute sa surface.

Pure spéculation que tout cela mais les expériences faites sur la maquette montre un fort couple d'insertion d'une tôle d'acier entre deux aimants en oppositions.
À suivre donc.

A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.

Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4531
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 14

Message non lupar Capt_Maloche » 30/01/08, 23:21

quartz a écrit :
Pure spéculation que tout cela mais les expériences faites sur la maquette montre un fort couple d'insertion d'une tôle d'acier entre deux aimants en oppositions.
À suivre donc.

A+++


oui, c'est juste et l'effort est 2 fois plus important que 2 aimants de polarité opposée,

Je devine ce que tu veux faire, un dessin?
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^


Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 31/01/08, 07:44

Bonjour à tous, :D

Le dessin va venir, la forme du rotor m'est apparu mais il faut que je formalise,
car dans le tête ça marche toujours !!
Gros décalage avec la réalité quelques fois

A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.

Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 01/02/08, 20:11

Bonsoir à tous, :D

Bon je suis parvenus à me mettre en accord avec moi même, (pas toujours facile).
Je vous ai fait une petite animation, c'est plus parlant ..... enfin j'espère.
Les cercles sont des pastilles néodyme, les trapèzes sont les obturateurs métallique ou autre (sans courants de Foucault)
Le disque excentré le rotor, la forme ronde est pas mal finalement, Elle se prête bien à la progréssion de l'obturation magnétique.

Image
Le rotor est monté sur un axe excentré, et il pourrait être muni d'une denture en périphérie pourquoi pas.
Le stator est composé de deux parties identiquee à savoir un sandwich de 2x6 néodymes de même polarité.
Donc entre les deux stators règne un fort champ répulsif.
Les obturateurs font écran à cette répulsion mais pas sur la totalité de la surface.
Le rotor prend en charge l'autre partie de la fonction écran.
Il se déplace au rythme du déplacement de l'obturateur toujours selon le même principe.
7 tours pour 1.
Si ce concept veut bien fonctionner, il à de gros avantages par rapport au précédent.
Le rotor est plus léger plus simple à réaliser, le déphasage moins probable car la progression magnétique est analogiquement plus linéaire.
Et enfin du fait de la linéarité plus élevé, il redevient plus intéressant d'utiliser une grande quantité d'aimants afin d'augmenter le nombre de lumières et donc le rapport de démultiplication.
Pourquoi pas 50 !!

La réalisation n'est pas pour demain mais c'est un projet.


A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.

Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Avatar de l’utilisateur
thx4
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 29/01/08, 18:13
Localisation : IDF

Message non lupar thx4 » 02/02/08, 10:01

Bonjour à tous,

Quartz a la vue de ton dernier projet j'y vois plusieurs problèmes
Le pire de tous : les neos en répulsions ne peuvent tenir la position face à face
Tu vas va donc partir dans toutes les directions suivant l'angle de position
Et il va être difficile de tirer partie du principe !!
Mais bon, expérience... expérience..

J'ai refait un proto plus lourd suivant le schéma de base de Capt_Maloche
Stator et rotor en néos écran en fer doux (même conclusion).

Je crois que le problème vient de la géométrie de l'écran
Si on respecte à la lettre le principe et la forme sans dévier

La solution viendrait peut être de construire un écran en fer doux
avec une forme d'escalier hélicoïdale ( lame de fer superposées en épaisseur, facile pour toi à construire)
Ça règlerai pas mal de problème !

A++
0 x
Avatar de l’utilisateur
quartz
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 640
Inscription : 20/01/07, 14:38
Localisation : région Parisienne

Message non lupar quartz » 02/02/08, 11:14

Bonjour à tous, :D

Thx4, je vais apporter une précision, le stator est composé de deux parties identiques en formes, nombre d'aimants, positions des aimants.
Ces deux stators sont fixés sur un châssis, donc aucune mobilité possible de l'un vis à vis de l'autre.
Je vais tenter de faire un mini test avec deux néo en opposition afin de décrire en mouvement filmé se que je souhaite obtenir.

Cela m'évitera d'entamer une maquette longue à produire, si le principe de base est buggé.

A+++
0 x
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.

Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, Pages perso, Viktor Schauberger
Avatar de l’utilisateur
thx4
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 29/01/08, 18:13
Localisation : IDF

Message non lupar thx4 » 02/02/08, 14:52

Quartz,

Ça devient plus clair !! :idea:

Juste pour étayer mes propos de ce matin !

http://picasaweb.google.fr/samarkandpublishing/MaquetteObturateur

a++
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot] et 2 invités