Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Générateur Kapanadze by Jean Louis Naudin

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...

Etes vous convaincu par l'état actuel des démos

oui
2
8%
non
22
92%
 
Nombre total de votes : 24
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 30/06/10, 23:15

Je crois que je vais craquer: j'ai mis mon copain dépanneur electro sur la chasse au transfo MOT et je regarde à ce que les ampoules me coûtent le moins cher possible. Mais je demande 2 à 3 semaines de patience: on est en haute saison !
Je ne me vexerai pas si l'un d'entre vous est plus rapide que moi ! :D
0 x




éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
coucou789456
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 22/08/08, 05:15
Localisation : narbonne

Message non lupar coucou789456 » 30/06/10, 23:57

re bonsoir

voyez-vous ça, tu es un galopin ... mais qui galope pas assez vite ! mais au fait, quel schéma utiliseras-tu pour cette réalisation, celle de JLN ou une autre plus simple encore.

aurais-tu par hasard l'intention de voter "oui" au sondage que tu as initié à moins que ça soit toi qui ai déjà donné un vote positif ... hummmm... cachotier!

un vote car un deuxième positif est arrivé par hasard hier soir.

un MOT, transformateur de micro-ondes, voilà fallait le dire. des lampes, des lampes, j'espère que l'éclairage publique ne souffrira pas trop des ampoules qui disparaissent par enchantement...

en fait, je pense que tout tourne autour de l'éclateur, avec un interrupteur classique ou avec semi-conducteur, on sait plus ou moins ce qui s'y passe, mais lors d'un arc électrique, c'est le grand inconnu.

jeff
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 01/07/10, 01:14

Un progrès, la puissance apparente diminue avec le luxmètre du commerce fait pour des lampes 50Hz avec des températures de filaments fixes (mais pas pour des pulses rapides et des températures bien plus élevées) 989 Watts au lieu de14x150W = 2100W apparents au début !!

Encore un petit effort d'analyse soigneuse et rigoureuse et on arrivera à moins que la puissance d'entrée !!
Il manque une analyse approfondie du spectre de la lumière des lampes avec les deux modes 50Hz ou pulse, et la forme des pulses, les deux variables d'un pulse à l'autre car chaotique !!!

Enfin, il est beaucoup plus simple de mesurer avec un calorimètre ces 989Watts, en se chauffant avec les pieds ou les fesses, en mesurant le temps pour parvenir à une température donnée, avec 173W ou le système prétendu à 989W soit chauffant 5 à 6 fois plus vite !!!!

Cette mesure basique n'est toujours pas faite pourquoi ????


Si elle confirme les 989W , je me chaufferai avec, en réduisant ma facture de chauffage d'un facteur 5, preuve définitive, et indiscutable !!![

En effet, aucune mesure du comportement du luxmètre avec des pulses de lumière rapides, complexes, irréguliers, ni d'information sur la structure du luxmètre exacte qui permettrait de se faire une idée de son comportement, ni sur la réponse du luxmètre en fonction des longueurs d'onde de lumière qui ne sont pas les mêmes avec des pulses courts et puissants !!
Le luxmètre a un bouton source pour s'adapter aux différentes lampes et il manque un bouton lampes soumises à pulses rapides avec un éclateur !!

Le luxmètres mesure surtout à 570nm et dans la gamme de 450 à 650nm et donc les lampes suivant la température de leur filament n'ont pas du tout le même spectre.

Un filament surchauffé dans un pulse très court donne un spectre à bien plus courte longueur d'onde qu'un filament en continu (avec plus d'infrarouge 'et mauvais rendement) et la mesure comparative par Naudin est totalement faussée par cette différence de spectre non envisagée !!
Un filament surchauffé a une température élevée (et une courte vie) avec un spectre tombant dans le spectre du luxmètre (lumière visible par l'oeil humain) alors que le filament à sa puissance nominale en 50Hz en continu donne surtout en infrarouge, un faible rendement pour l'oeil humain et une faible déviation du luxmètre pour une forte puissance électrique, et donc la méthode comparative de Naudin avec des spectres très différents est très fausse, surestimant la puissance électrique des lampes avec pulses d'éclateur, facilement d'un facteur 5 à 6 ( sans compter la réponse inconnue du luxmètre avec la fréquence ).

LUXMETRE LX-1108
Cet appareil saisit avec précision la quantité de lumière dans les pièces habitables, de travail, de loisirs... Il mesure la quantité de lumière optimale pour vos plantes et permet de vérifier l'éclairage des places de travail, par ex. Cet appareil a la particularité de choisir entre 4 types d'éclairages différents : lumière du soleil, lampes fluorescentes, lampes à vapeur de mercure ou de sodium pour obtenir la valeur la plus exacte possible. (...)

http://www.conrad.fr/webapps/luxmetre_lx_1108.html
http://www.conrad.fr/luxmetre_numerique ... 751_855418
http://www1.produktinfo.conrad.com/date ... _en_fr.pdf


Il manque lampe à incandescence ancienne en voie de disparition et un cinquième, lampes pulsée par éclateur Naudin Karpagen !!
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 01/07/10, 01:25

en fait, je pense que tout tourne autour de l'éclateur, avec un interrupteur classique ou avec semi-conducteur, on sait plus ou moins ce qui s'y passe, mais lors d'un arc électrique, c'est le grand inconnu.


Faux, on contrôle mieux, mais avec un montage mal conçu, avec un semiconduteur, on peut avoir un système aussi, voire plus chaotique, exactement comme plusieurs pendules mécaniques couplés sont chaotiques !!.

Herz a utilisé un éclateur en 1887, sans problème, ni erreurs, en contrôlant, sans le moindre oscilloscope, première émission d'ondes radio !!

Les expériences scientifiques doivent être réalisées avec soin, en analysant toutes les erreurs possible et y répondant avec soin !!


Tous les prétendus montages surunitaires ne respectent pas ce principe de base et on a même l'impression qu'ils évitent soigneusement tout ce qui pourrait détruire leur rêve !!
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24

Message non lupar Alain G » 01/07/10, 01:35

Salut Dedeleco!

Pas besoin de rien de bien bien compliqué pour valider mais seulement un pont redresseur et un gros condensateur de 100 000 uF et ce sera bien stable pour prendre les mesures qui nous intéresse!


La lecture doit être pris entre la(les) lumière(s) et le condensateur pour être valide!

Si quelqu'un peut lui refiler le tuyau!
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain


Avatar de l’utilisateur
coucou789456
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 22/08/08, 05:15
Localisation : narbonne

Message non lupar coucou789456 » 01/07/10, 01:43

bonsoir

très cher Dedeleco, rien ne t'empêche de réaliser toi-même le montage, en prenant des pièces neuves récupérées sur un micro-ondes tout neuf et quelques pièces supplémentaires, tu ne devrais pas en avoir pour plus de 100€ ... et en allant dans une boutique où de l'occasion est vendue, tu en auras pour pas plus de 40 à 50€ et tu pourras réaliser toutes les mesures que tu souhaitent tant faire, sans avoir besoin de critiquer tel ou tel expérimentateur, JLN ou un autre, car visiblement tu connais tout sur le sujet, mieux que moi, et mieux que bien d'autres visiblement...

tout le monde je pense piaffe d'impatience à lire tes résultats car toi seul détient la vérité !

si tu ne réalise pas le montage, laisse ceux qui en ont envie de le faire, comme ça tu ne risqueras rien, mais ne nous critique pas sans arrêt, tu vas finir par me rappeler un peu RealWheel dans le sujet sur la méta-physique, ça c'est pas terminé en pugilat mais s'en était pas loin.

jeff
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24

Message non lupar Alain G » 01/07/10, 01:52

Une chose me chicote!!!!!!!!!!!!!!!!

Si on regarde bien ce lien de JLN :http://jnaudin.free.fr/kapagen/kapagen33io.htm

On peut voir l'éclateur qui dégage pas mal de calories par sa couleur rouge ambre, j'estime cette chaleur à près de notre consommation initial, alors la lumière serait un extra!! :shock: :shock: :shock: :shock:
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.

La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.

Alain
Avatar de l’utilisateur
coucou789456
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 22/08/08, 05:15
Localisation : narbonne

Message non lupar coucou789456 » 01/07/10, 01:56

re

visiblement il dit qu'il se forme un plasma, donc il doit y avoir une bonne chaleur perdue dans la nature. il serait intéressant de pouvoir la quantifier car non-négligeable.

d'autre part il utilise 2 métaux différents au contraire de ses premiers essais, affaire à suivre...

The spark is very quiet and weak compared to the previous version with the tungsten rods.
A plasma cloud is created between the gap, there is no audible sound of sparks discharge


Image

ici, une réalisation d'un réplicateur, bien ordonné comme montage mais toujours aussi peu couteuse à réaliser :
Image

jeff
0 x
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24

Message non lupar Alain G » 01/07/10, 02:14

Jeff


J'ai 2 postes de soudure Tigs et un Mig plus un plasma pour couper, je peut te confirmer que ça prendre plusieus watts pour rougir ces pointes bien aéré!

Mon estimation est de 60 watts minimum à vue d'oeil!

Les lumières en plus me laisse porte à conclure que plus de watts sont fournies!

Pas besoin de rien de bien bien compliqué pour valider mais seulement un pont redresseur et un gros condensateur de 100 000 uF et ce sera bien stable pour prendre les mesures qui nous intéresse!


La lecture doit être pris entre la(les) lumière(s) et le condensateur pour être valide!

Si quelqu'un peut lui refiler le tuyau!


Ce message était adressé à Dedeleco! Sauf pour la fin (Si quelqu'un peut lui refiler le tuyau!) qui s'adressait à JLN!
:D
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.

La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.

Alain
Avatar de l’utilisateur
coucou789456
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 22/08/08, 05:15
Localisation : narbonne

Message non lupar coucou789456 » 01/07/10, 02:27

re

je prends note, merci

reste malgré tout une grosse inconnue, la fréquence de travail, du moins la fréquence dominante car il doit y en avoir une. il récupère l'énergie pour les lampes avec un enroulement de 5 à 6 spires ... quoique ça ne soit pas si certain car pour le transfo de sortie, il n'y a pas de masse reliée comme un point commun au 2 enroulements, finalement il sont en série et ils agiraient un peu comme la bobine d'amorçage des tubes fluorescent.

montage à construire chacun par ses propres soins et de réaliser de multiples tests et essais de configurations différentes.

la première configuration différente à tester est le rebouclage sur lui même, l'ultime validation du système. après ça, mesure de puissance disponible ou non, le produit devient plus qu'intéressant ... même qu'avec des lampes illuminées à 50% de leur puissance nominale.

dans cette vidéo, une configuration sans condensateur ni diode est utilisé, de plus pendant le test, il ôte la spire dans le transfo de sortie, sans qu'il y ai de différences sur les charges...
http://www.youtube.com/watch?v=vSxysPBvOu4

jeff
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité