Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Générateur Kapanadze by Jean Louis Naudin

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...

Etes vous convaincu par l'état actuel des démos

oui
2
8%
non
22
92%
 
Nombre total de votes : 24
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 03/07/10, 14:12

cuicui a dit:

la création d'une taxe exceptionnelle sur le KAPAGEN, une redevance comme pour la télé !


Ce ne serait que logique: l'état tire une grande part de ses revenus des taxes sur les carburants, combustibles, etc... . Il faudra bien compenser ce manque à gagner. A telle enseigne, que, en Belgique, les véhicules diesel des particuliers payent, outre la taxe de circulation ( 150 à 500 euros pour des véhicules courant ), une " taxe compensatoire des accises", pour compenser la différence de prix et de consommation du diesel.

Je pense néanmoins que " le combat n'est pas fini":

Pourquoi y a-t-il tant de différence entre la consommation enregistrée par les 2 wattmètres ? ( rapport de 1 à 5 )

D'autre part, si je ne m'abuse, des expériences ont été réussies à partir de batteries assez modestes.
D'autre part encore, dans l'état actuel des mesures, il faudrait faire des mesures ( très difficiles, j'en convient) au primaire de la Tesla.

En quelques sortes, je me range dans une nouvelle catégorie de "non convaincus par les mesures", mais cette fois ci , dans l'autre sens. Dans les replications, on a vraiment vu tout et n'importe quoi, y compris un MOT assez modeste, consommer 20A sous 112 volts, au travers d'un gradateur triac minuscule.

Deledeco: comment vois tu un calorimètre à eau s'occupant d'une seule lampe ? Personnellement, je verrais bien une cafetière en Pyrex, reposant sur des bouchons de liège, entourée de frigolite, dans laquelle trempe une des lampes ( quartz), sans contact entre la flotte et l'électricité bien sûr. Un couvercle en bois assurerait la fixation de l'ampoule et de la sonde du thermomètre et diminuerait les pertes par le haut.

je vois également la nécessité d'une corrélation entre les mesures prises au primaire du MOT par des appareils à aiguilles et le wattmètre
0 x




éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
coucou789456
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 22/08/08, 05:15
Localisation : narbonne

Message non lupar coucou789456 » 03/07/10, 15:06

re

cuicui a dit:
hummm... c'est chaud ! (jeu de mots)

En quelques sortes, je me range dans une nouvelle catégorie de "non convaincus par les mesures", mais cette fois ci , dans l'autre sens.

peut-être faudrait-il étoffer le sondage, une autre question . la balle est dans ton camp cher Elephant.

il eut été préférable que JLN juxtaposât les 2 appareils avec lesquels il a conduit ses mesures pour que nous puissions comparer en temps réel le bien-fondé de ses derniers résultats*.

jeff

* figure de style
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 03/07/10, 15:23

Certes !

Hélas, apparemment, il n'est pas possible d'éditer un sondage.
Et je pense que lancer un nouveau sujet créerait de la confusion.
Attendons un peu les répliques des "répliqueurs"
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
coucou789456
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 22/08/08, 05:15
Localisation : narbonne

Message non lupar coucou789456 » 03/07/10, 15:33

re

ou rajouter une option, j'essaierai de créer un sujet bidon juste pour voir ce qu'on peut rajouter comme option dans le sondage, dommage, je n'ai pas trouvé d'aide sur le sujet.

mais toi, en temps que créateur du sujet, tu as accès en éditant ton premier message d'éditer aussi ton sondage.

jeff
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 03/07/10, 16:25

Apparemment, non ! je n'ai accès qu'à l'édition du message.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be


Avatar de l’utilisateur
coucou789456
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 22/08/08, 05:15
Localisation : narbonne

Message non lupar coucou789456 » 03/07/10, 16:35

re

c'est possible, en examinant le sujet sur la méta-physique, je vois en éditant le premier message que j'ai accès à la partie sondage placée en dessous mais comme il n'a pas été rempli, c'est peut-être pour cela qu'on peut y accéder. faudrait que j'essaye de le remplir et voir si on peut y changer des choses après.

jeff
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 03/07/10, 16:49

Deledeco: comment vois tu un calorimètre à eau s'occupant d'une seule lampe ? Personnellement, je verrais bien une cafetière en Pyrex, reposant sur des bouchons de liège, entourée de frigolite, dans laquelle trempe une des lampes ( quartz), sans contact entre la flotte et l'électricité bien sûr. Un couvercle en bois assurerait la fixation de l'ampoule et de la sonde du thermomètre et diminuerait les pertes par le haut.

Cela peut marcher, mais il n'est pas nécessaire de mettre la lampe dans l'eau, car un calorimètre comporte toujours différentes parties, avec des pertes extérieures, dont il faut mesurer les constantes de temps, les capacités thermiques et les pertes, les changements suivant conditions de mesure, si on veut des mesures fiables et soigneuses.

J'aurais tendance à prendre toutes les lampes, placées dans une boite en métal très bon conducteur pour égaliser les températures rapidement, (cuivre ou aluminium, voire enceinte ou échangeur usagé à la casse de chaudière à gaz, faite en tuyau de cuivre enroulé autour, avec de l'eau à l'intérieur en quantité connue), à y mettre toutes les lampes, ou les résistances de test et étalonnage, et à isoler assez bien le tout dans une grosse boite extérieure. J'y mettrais une belle collection de thermomètres (thermocouples (cuivre-fer), résistances (fil), ou diodes ordinaires étalonnées avant, mais pas chers), proches des lampes, sur l'enceinte métallique à l'intérieur en divers points et à l'extérieur, et aussi la température de l'air autour. Ainsi, on peut recouper et détecter des erreurs non envisagées.
Je mesurerais ainsi en enregistrant tout à la fois, les propriétés, constante de temps, capacités thermique, je vérifierais l'absence d'erreur grave en mesurant la capacité calorifique de l'eau bien connue, pour après, mesurer sur des lampes en 50Hz (revérification de leur puissance de 150W (variable d'une lampe à l'autre), puis la puissance du systéme Naudin Kapanadze.

Même une casserole d'eau chauffée par les lampes entourées d'une feuille d'aluminium avec 1KW, le tout vaguement isolé par laine de verre, marchera sur 5 à 20 minutes de temps, comme une casserole sur une plaque chauffante, dans une première estimation, surtout comparée à une plaque chauffante de 1KW !
La mesure de la capacité thermique de l'eau permet de vérifier.

Il est important que toute la lumière des lampes chauffe l'eau avec une enveloppe en alu ou cuivre stoppant toute la lumière, à vérifier sur une lampe dans l'eau, sinon cette lumière va chauffer plus loin autre chose que l'eau et fausser le résultat.

Avec pulses dus à l'éclateur, les lampes ont des caractéristiques différentes, (vérifiable avec oscilloscope et photodiode, puis mesure du spectre optique avec spectromètre) et le primaire aussi a un courant non sinusoidal reflétant les à coups rapides de puissance dus à l'éclateur (vérifiable avec un oscilloscope).
Donc les appareils à aiguilles risquent de ne pas suivre correctement, seul le compteur EDF, conçu pour ne pas se faire avoir par pulses ou aimants, me paraît plus sûr!!

Les wattmètres peuvent être perturbés pas les pulses et la HF, suivant leur structure.

Pour des mesures sérieuses, il faut envisager toutes les erreurs possibles et recouper par tests variés, avec une bonne connaissance de la physique.

,
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 03/07/10, 17:52

C'est pas gagné :cry:

Va pour la mesure globale et on verra bien déjà par comparaison avec les N lampes en // . Je n'ai pas encore trouvé de transfo.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 03/07/10, 18:56

Je viens de relire attentivement le brevet de Kapanadze:

http://www.hvlabs.hu/zpe/Gruz/WO2008103 ... 281%29.pdf

on est apparemment bien éloigné des bricolages de JLN et des replicateurs, qui gardent néanmoins ma sympathie et mon respect.


Plusieurs différences fondamentales:


Il y a une seule prise de terre dans le montage de Kapa et encore ne semble-t-il pas trop insister: simple nécessité électrotechnique ?

Au lieu d'un éclateur, qui génère " à peu près n'importe quoi" , des vis platinées ( "as the distributor of an engine" ) alimentent un générateur haute fréquence.

La présence, tant au primaire qu'au secondaire de filtres et de stabilisateurs de fréquence

L'autoalimentation du système

Plusieurs réflexions me viennent à l'esprit:

Kapa semble insister sur le fait qu'il faut contrôler " la différence entre les champs magnétiques des 2 bobines". Ne veut-il pas suggérer plutôt l'importance d'un contrôle des phases, voire un contrôle de la fcem comme dans un Steorn ou un Bedini ?( page 5 )

Dans les expériences de Naudin, l'éclateur génère un accord automatique en résonance d'une oscillation amortie, probablement moins efficace qu'un générateur HF parfaitement accordé

Le brevet est un brevet international. Un escroc ou un fumiste a-t-il les moyens de payer l'équivalent du prix d'une petite voiture pour espérer rouler un investisseur trop naïf ?
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
coucou789456
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1019
Inscription : 22/08/08, 05:15
Localisation : narbonne

Message non lupar coucou789456 » 04/07/10, 00:04

bonsoir

comme je le pensais dès le 21 juin ...

mais que diable, d'où sort-il son montage, il y a pas mal, je dirais même trop de différences entre l'origine et sa copie, et elle marcherait (conditionnel) ...
on est surpris que pratiquement tous les réplicateurs aient choisi le montage proposé par JLN... à part 1 ou 2 vidéo sur Youtube montrant un système autonome mais où il est impossible de distinguer quoique se soit tant ce qui est montré est un fouillis de fils et autres composants. aucune info précise, pas de plan d'où serait tiré le montage.

le brevet original est bien là mais les données données sont trop minces pour construire quelque chose, à moins d'examiner les pages originales sur Kapanadze. (de loin ça me rappelle un peu le brevet MEYER et son électrolyse miracle que personne n'a jamais pu reproduire malgré un brevet déposé, aussi)

de plus dans un des montages proposés, il semblerait que le transfo de sortie soit accordé sur le 50 Hz, donc une charge réellement utilisable.

c'est sur déposer un brevet juste dans le but d'escroquer des personnes, c'est pas terrible mais pourtant personne n'a presque plus jamais entendu parler de Kapanadze... si il avait escroquer des personnes, nous trouverions sur internet des infos négatives sur la personne, or il n'en est rien ...

à suivre ...

cher Elephant, tu devrais peut-être créer un autre sujet sur Kapanedze sans qu'il soit fait allusion à JLN dans le titre, et proposer un autre sondage: Kapanadze, mythe ou réalité (c'est un exemple)

jeff
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité