Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ?Générateur Kapanadze by Jean Louis Naudin

Mythe ou réalité ? La question reste posée ! A vous de juger sur cette partie du forum, des procédés tels que les inventions de Tesla, Newman, Perendev, Galey, Bearden, la fusion froide...

La recherche du mouvement perpetuel est un "phantasme" de l'esprit humaine depuis des siècles...

Etes vous convaincu par l'état actuel des démos

oui
2
8%
non
22
92%
 
Nombre total de votes : 24
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24

Message non lupar Alain G » 01/07/10, 14:53

gegyx a écrit :Eh ! Les 2 pugilistes !
Avez vous vu le lien de Quartz qui passait ?
Autant en entrée qu’en sortie,
Et les mêmes valeurs en enlevant la bobine Kapagen…

Donc, ou la bobine Kapagen est bidon, ou le montage Mopozco n’est pas bon.
Car actuellement c’est l’équivalent d’un fil mauvais conducteur…

Pour les mesures de l’expérience, c’est encore plus simple, sans faire le montage de la bobine. :D



Salut Gegyx!

Je crois que la bobine est nécéssaire pour stabiliser l'éclateur!
:D
0 x




Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 01/07/10, 15:05

Bonjour à tous, Very Happy

Une vidéo qui ne va pas das le bon sens.
Là je me contente de rapporter les infos que je trouve.
Celle ci démystifie quelques éléments,
elle me semble tout aussi pertinente que les autres vidéos.


Cette vidéo ne considère pas le problème du fonctionnement de la pince ampérométrique à courant intense très haute fréquence !!

Je suis sceptique.

Admettons, qu'elle marche valablement ??, alors 20A sur 110V (2,2KW avec quel cos phi ) deviennent 1A sur 1100V soit 1,1KW
1,1KW disparus !!

Le transfo me paraît bien petit pour résister à des KW sans cramer !!

Enfin, le plus dangereux, l'opérateur a un montage où la moindre erreur avec une main suffit à s'électrocuter avec 1100Volts en touchant un fil !!

De la folie pure !!!!

L'interrupteur de mise en route ne doit pas être au milieu des fils haute tension, à quelques centimètres !!!

Si vous faîtes pareil, ce montage Naudin aura des morts sur la conscience !!



Votre montage doit être fait avec une protection qui évite totu accident, comme les tondeuses qui s'arrêtent dés qu'on enlève une main des manettes !!

Citation de coucou :
Dedeleco le grand a parlé ...

Mais écoutez, ne vous tuez pas, bon dieu !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 01/07/10, 15:32

Alain G a dit:

Sans une lecture d'équipements analogique, on ne peut se baser sur ces chiffres!


C'est bien mon avis !
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 01/07/10, 16:13

Analogique ou pas, ainsi que le prix, ne sont pas le seul problème !
Cela dépend comment elle est construite, car une pince ampèromètrique est d'abord un transformateur analogique avec une réponse fonction des fréquences, surtout réglée sur 50Hz suivi d'une mesure de courant au secondaire, donc avec une gamme de fréquence, qui n' a rien à voir avec celle avec l'éclateur et ses bobines dans le mégaHerz !!

Je répéte :
La seule mesure sérieuse valable est celle de la chaleur dégagée pour chauffer par les lampes et leur lumière !! comparée au compteur EDF (qui peut être floué par les pulses de l'éclateur qui se balades sur les fils comme sur une antenne!!), mais on fera alors une économie en flouant les compteurs EDF!!


La science nécessite de considérer avec soin toutes les possibilités sans s'énerver !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes
Contact :

Message non lupar nlc » 01/07/10, 17:51

J'appuie à 200% les dire des dedeleco, les mesures effectuées n'ont aucun sens, les appareils de mesures utilisés ne sont pas du tout prévus pour cet usage et pour mesurer ce type de signaux.

Pour mesurer le courant avec précision il faut une résistance shunt en série avec les lampes, et un oscilloscope sur batterie (ou au moins isolé de la terre secteur), afin de mesurer la tension aux bornes de la résistance shunt et donc à la fois voir la forme du courant mais surtout pouvoir calculer le courant moyen ou efficace précisément.
0 x


Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 01/07/10, 18:27

Deledeco a dit:

mais on fera alors une économie en flouant les compteurs EDF


Ce n'est certainement pas le but de l'opération et, si c'est le cas, autant le ( faire) savoir: si les centrales ne consomment pas moins
de combustible, je ne vois pas où est l'intérêt général.

Du reste, si l'ensemble des raccordements de terre en est altéré,
intérêt limité aussi.

Je pense de toutes façons qu'il faut arrêter de râler: nous reprochons leurs techniques de mesures à des gens sur qui nous n'avons pas d'influence. Attendons donc que l'un d'entre nous en ait réalisé un et fasse les principales mesures que nous suggérons.

Que pensez vous du protocole suivant:

Primaire du MOT.
Tension: technique peu importante, elle est d'ailleurs connue.
Courant : avec un appareil à aiguille
Puissance: C'est l'été, utilisons carrément notre compteur EDF sur une durée connue. ( p ex en chronométrant le disque )

Secondaire du Tesla
Tension: avec un appareil à aiguille sur une des lampes ( à multiplier par N ) ou au général avec un appareil disposant d'un calibre ad hoc ( devenu rare )
Courant: avec un appareil à aiguille

Puissance:
Test 1: Dans un boîtier calorifugé ou une armoire , les N lampes à leur puissance nominale en parallèle. Mesure élévation de T° / temps.
Test 2: Dans le même boitier, les N lampes en série branchées sur le générateur. Mesure d'élévation de T° / temps
Dans le m^me boîtier: comparaison avec un luxmètre des 2 systèmes.

Ces mesures seront inexactes, certes, mais permettront quand m^me de se rendre compte si ce qu'on nous annonce tient la route ou pas.

Il sera ensuite temps d'aller mettre un oscillo sur un shunt en série avec la ou les terres.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 01/07/10, 18:36

Et malgré cela, faire attention à ne pas détruire l'oscilloscope par surtension sur effet capacitif selfique imprévu !!


Attention 1100V danger de mort !!


Il vaut mieux avoir une expérience sur ondes radio courtes et conception d'ampli de puissance HF, pour éviter des erreurs basiques dans les mesures !!
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 01/07/10, 18:53

Puissance:
Test 1: Dans un boîtier calorifugé ou une armoire , les N lampes à leur puissance nominale en parallèle. Mesure élévation de T° / temps.
Test 2: Dans le même boitier, les N lampes en série branchées sur le générateur. Mesure d'élévation de T° / temps



Enfin, envisagée, la seule mesure par calorimètre a un sens et pas trop difficile, et vérifier que les parois internes du boitier ont eu le temps de se refroidir avant !!

Le luxmètre (qui déraille comme expliqué, pas le même spectre de lumière et réponse en fréquence), permettra de se rendre compte des erreurs du luxmètre en comparant au rapport réel de puissance par échauffement !!

Enfin, dans ces pulses avec assez de capacités, vous pouvez vous épiler et vous bruler la peau ou les yeux !!
Pulsed filament lamp for dermatological treatment
http://www.freepatentsonline.com/5968034.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 01/07/10, 19:40

Deledeco a dit:

Enfin, envisagée


Je te ferais remarquer que , NOUS, on ne refusait pas de les faire. On considérait simplement que de bonne mesures électriques permettaient de s'en passer dans un premier temps. De toutes façons, nous ne vexerons pas si tu nous prend de vitesse !
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 02/07/10, 16:47

éléphant écrit :
Je te ferais remarquer que , NOUS, on ne refusait pas de les faire. On considérait simplement que de bonne mesures électriques permettaient de s'en passer dans un premier temps. De toutes façons, nous ne vexerons pas si tu nous prend de vitesse !


Je ne suis pas pressé de prendre de vitesse, à manger des figues et abricots, à 900Km de mon matériel d'autre fois, à ressortir de la poussière.
L'essentiel, ce sont des mesures avec soin, évitant les erreurs autant que possible, pour mettre fin aux discussions et obtenir une certitude scientifique. !!

Les mesures électriques à hautes fréquences sur une grande gamme de fréquences sont très difficiles et nécessitent une bonne expérience et connaissance des bases radiofréquences, du matériel adapté coûteux ou à construire soi même, alors que les mesures calorimétriques de vitesse de chauffage d'un litre d'eau sont faciles, tant qu'on ne cherche pas une grande précision, qui elle est très difficile par le soin extrême nécessaire !!!

Les éclateurs ne sont presque plus utilisés sauf exceptions, comme foudre, lasers à grande puissance et donc peu connus en général.

L'éclateur s'enclenche chaque fois que la tension à ses bornes atteint la valeur fixée par la distance entre ses électrodes, environ 30000Volts par cm (soit 1/3 mm pour 1000Volts) .
cette fréquence de répétition est fixée par le transfo et la vitesse de recharge de la capacité en sortie du MOT, avec plusisieurs fois par période de 50Hz et la fréquence d'oscillations HF fixée par la bobine avec le moins de tours.

Émetteur à étincelles
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mett ... 9tincelles
Spark-gap transmitter
http://en.wikipedia.org/wiki/Spark-gap_transmitter
http://www.vistech.net/users/w1fji/spark.html
So what exactly is a Tesla Coil?
http://home.freeuk.net/dunckx/wireless/ ... cotty.html

Naudin n'a pas pris une photodiode rapide et un oscilloscope pour savoir la structure des pulses de lumière !!
Comme il a tout ce matériel sur son site, il est peu compréhensible qu'il ne l'a pas fait, avec la mesure de la puissance de chauffage par ses lampes de 989W d'un litre d'eau avec un thermomètre !
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs ou procédés surunitaires, débat et idées ? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité