Injection d'eau dans les moteurs: informations généralesTIPE: Réacteur Pantone

L'injection d'eau dans les moteurs thermiques et le procédé "pantone" : généralités et informations générales. Coupures de presse et vidéos.
York3k2
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 30/03/06, 18:26

Message non lupar York3k2 » 02/06/06, 20:41

Bonjour,
je suis dsl, j'ai trouvé mon erreur, 345 kJ/mol est l'enthalpie de formation de l'eau gazeuse et non liquide.
Voila, dsl
York3k2
0 x




Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45012
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 150
Contact :

Message non lupar Christophe » 02/06/06, 20:58

York3k2 a écrit :Bonjour,
je suis dsl, j'ai trouvé mon erreur, 345 kJ/mol est l'enthalpie de formation de l'eau gazeuse et non liquide.
Voila, dsl
York3k2


Merci de l'avouer :) ( me disait bien....)

Tu pourrais m'envoyer par mail ou autre votre rapport pour que je puisse le diffuser sur le site ? :)
0 x
York3k2
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 17
Inscription : 30/03/06, 18:26

Message non lupar York3k2 » 10/06/06, 17:27

Re,
je vous l'envoie dès que ce sera terminé. Par contre, j'ai raisonné différemment: vu que les températures dans le réacteur ne dépassent pas (a notre connaissance) les 100 deg celsius, j'ai pris les enthalpies de formation, etc standard a 298K puisque 330K (55 deg Celsius) n'en est pas trop éloigné.

De plus, avec mes calculs théoriques (très construits à partir des votres), je trouve que le réacteur Pantone ne marche pas. Je suppose aussi que dans le réacteur, qui remplace le carburateur, il y a une proportion d'eau et un mélange stoechiométrique de dioxygène et d'octane gazeux. Or le passage à un tel mélange diminue considérablement la quantité d'octane. J'en déduis plus tard qu'on a beau gagné de l'énergie avec l'eau crackée, la quantité de carburant a tellement baissée que quoi qu'on fasse, on perd beaucoup par rapport à l'énergie produite par la quantité initiale d'octane initiale.

En revanche une très brève étude de l'injection d'eau + Pantone semblerait marcher...

Bref, je vous envoie ça et vous me direz ce que vous en pensez (même s'il me semble que vos calculs mènent à des résultats semblables aux miens)

Merci
York3k2
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35

Message non lupar Andre » 11/06/06, 05:23

Bonjour york3k2
Pour information
En dopage a l'eau sur le diesel la température de sortie de (vapeur) du réacteur se tenait aujour d,hui entre 120c et 170c

Sur le moteur a essence de 150c a 190c et parfois plus suivant la charge (a l,essence je suis limité a lui faire consommer peu d,eau (trop d'eau il y a aucune économmie)

Sur un 100% panton la température de sortie du réacteur atteint la température de sortie des gaz échappement a la fin du réacteur
a l'interieure du réacteur particulierement a la fin de la tige c'est proche de la température des gaz échappement , cela chute trés vite dans le conduit de sortie.
Pour une idée de grandeur en 100% panton lorsque la température gaz échappement est a 640c sur le nez du réacteur. A la fin du réacteur elle n'est plus qu'a 310c et même moins, la sortie des gaz Gete, est de 280c a 300c.

Comme l'échangeur se prolonge encore plus loin aprés le réacteur les gaz échappement au final sont en dessous de 100c et encore moins suivant la charge je peux tenir a main nu le silencieux.
(le reacteur est completement isoler a la laine de roche)
Ou vas tous cette chaleur ? si elle ne ressort pas au bout de l'échappement (regarde la photo dans la galerie petit moteur avec un long réacteur/échangeur pour la marche au mazout )
Quand on pourra expliquer comment sur une longeur de 200 mm des gaz échappement perdent la moitié de leur température en circulant a cette vitesse et seulement dans court instant (c'est un monocylindre), et comment le moteur consomme cette chaleur, il n'en dégage pas plus a la sortie de la culasse, que si il n'avait pas de panton ?
Dans les test sur ce petit moteur les meilleurs consomations ont été atteint quand la sortie d'échappement est au plus froid..

La mise au point des parametres du réacteur ,je l'ai fait principalement en cherchant le plus grand differrentiel de température échappement entrée et sortie du réacteur,

Dans le même réacteur faire passer de l'eau et du carburant ,le rendement est minime on peut faire passer trés peu d'eau et l'amélioration est a peinne mesurable , le seule avantage c'est que avec de l'eau on peut marcher avec des ratio plus pauvre et que qui sort de l'échappement et endurable dans un garage porte entrebaillé.

André
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: informations générales »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité