Injection d'eau dans les moteurs: informations généralesFer ou inox pour réacteur pantone?

L'injection d'eau dans les moteurs thermiques et le procédé "pantone" : généralités et informations générales. Coupures de presse et vidéos.
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35

Message non lupar Andre » 28/04/06, 04:33

Bonjour boulon
Je sais sans faire de grand calcul, que la longueur du conduit et de la tige ont une bonne part sur la restriction, pas seulement les mm carré du passage col de venturi du carburateur, et c'est pour cela que je me démande comment un carburateur de 10mm de diammetre peut fournir un tel réacteur ? en tous ca moi je n'y arrive pas , aussi je suis dans le 4,5mm ...

Pour ce qui est du fameux tracteur ,malgrés ce que tu dis sur le régulateur ,fait le test que je decris en haut si tu bouche fortement l'admmisssion du moteur l'accelerateur a besoin de beaucuop de course pour atteindre la vitesse de 1000 RPM et sans toucher l'accelerateur, tel que a cette position, si tu laisse entrée par le reacteur le moteur vas monter en tour (essaie avec une pompe bosch)
Pour Schutt
Essaie de faire une flamme bleu avec de l'huile de vidange, je ne dit pas que c'est écologique ,mais pour moi c'est un test révélateur

André
Dernière édition par Andre le 02/05/06, 04:49, édité 2 fois.
0 x




boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 28/04/06, 14:18

bonjour André

Moi j'ai compris qu'au moment où il fait son réglage du régime à 900 tr/mn, le bulleur est déjà en action, et le moteur ne polue déjà plus(la vanne A est ouverte)
Et si la vanne B est ouverte au départ, elle n'empèche pas le bulleur de buller librement, si la dépression est suffisante pour faire traverser le bulleur par les gaz d'éch., libre d'aller où ils veulent à ce moment.

Donc à ce moment, la restriction qu'on suppose à l'admission, à mon avis, est récupéré en grande partie par la déviation, via le bulleur, et il doit y avoir bien assez d'air pour faire tourner le moteur, de plus sans aucune charge
Il toune sans poluer à ce moment, et de plus il vient de le ralentir après l'essai non poluant à plein régime(2000 tr)venant de mettre en route le système pantone par la vanne A

d'ailleurs à ce moment, le régulateur a du déjà limiter très fortement le débit gasoil, vu qu'ils disent avoir diminué la consommation par 3, 4, voir 5

Moi, ce que je n'ai toujours pas compris, c'est comment par la suite, (à l'emballement du moteur), la combustion continue d'être active, puisque le régulateur, suite à l'emballement du moteur, a coupé complètement l'arrivée du combustible au injecteur, et à ce moment, ne donne donc plus "l'étincelle" comme ils disent pour "amorcer" cette combustion

Avait-il lors du 1er essai(fumée noire), emmagasiné assez d'imbrûlés dans le bulleur, pour y avoir autre chose que de l'eau, encore que à ce moment, la vanne A était fermée, et dès qu'elle a été ouverte, il ne poluait plus, enfin, il a quand même eu 40 secondes pour faire le "plein" d'imbrûlés dans son bulleur

Relis bien
http://www.onpeutlefaire.com/articles/a-pantone2.php

Je sais, toi tu penses qu'à 900 tr/mn, il n'arrive pas à accélérer plus de lui même, et qu'il a à ce moment assez de gasoil injecté pour arriver à l'emballer si on lui donne plus d'air simplement, que l'admission d'air est trop restreinte
Comme dans cette page sans doute :
http://perso.wanadoo.fr/quanthommesuite/tr16aptegypte.htm

et ce que j'en avais pensé :
http://www.econologie.com/forums/tracteur-pantone-au-banc-d-essai-t1028.html

Sur ce tracteur bleu, la restriction était sans doute naturelle(encrassement) :evil: :| :mrgreen: [/u]
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 29/04/06, 09:02

Andre a écrit :Pour Schutt
Essaie de fair eune flamme bleu avec de l'huile de vidange, je ne dit pas que c'est écologique ,mais pour moi c'est un test révélateur

André


je n'ai jamais osé y mettre de la vieille huile de vidange, car le système de régulation du débit de fuel est très sensible à l'encrassement. par contre, on y a déja ajouté de l'huile de frein qui avait pris de l'eau, mélangée à 50% avec du fuel et ça brûle toujours bleu. un beau bleu d'ailleurs 8)
http://www.flamme-bleue.com/imgprdt/375.jpg
aujourd'hui la plupart des poeles à mazout ont une flamme bleue, que ce soit directement ou avec un catalyseur.
tout ce qu'il faut, c'est arriver à une température de combustion élevée.
0 x
JLS
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 14
Inscription : 20/04/06, 14:32

Message non lupar JLS » 02/05/06, 10:37

Philippe Schutt a écrit :
JLS a écrit :
Personellement, une expérience qui me parait basique et édifiante en terme de performances de réacteur, de kracking d'hydrocarbure, facile à quantifier et apte à intégrer un "labo" vu sa taille, c'est le bruleur à fioul de M.David ( Voir site Quantomme, M.David, Page8 )

Avec presque rien tu transformes une flamme "Fioul" jaune et fumante en un chalumeau "flamme blanche" capable de fondre une lame d'acier aux alentours de 1400° !!!


J-Luc


Ben oui, il suffit de chauffer le mazout, pas besoin d'un pantone pour ça. Ensuite, le mazout qui brule avec la flamme bleue, DEVILLE le fait depuis des dizaines d'années dans leurs poeles, et sans compresseur ni réacteur. Cette expérience n'est absolument pas probante !


Désolé de revenir à la charge mais il me semble que tu confonds la flamme bleue "deville" et le gaz GEET, parce que ce même réacteur, fait tourner un moteur 4T essence sur un groupe électrogène, à partir de fioul domestique.

Une famme bleue fioul n'attendra de toute façon jamais une température aussi élevée => C'est plus du fioul !!! c'est un gaz super carburant.

Un peu de rigueur SVP sinon c'est du blabla, c'est pas constructif !

Salut

J-Luc
0 x
Avatar de l’utilisateur
lau
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 19/11/05, 01:13
Localisation : vaucluse

Message non lupar lau » 02/05/06, 18:26

JLS a écrit :...travailler sur de vieux moteurs ne donne pas forcément une grande crédibilité au système pantone


Exact et ça fait un moment que je le dis. Je crois que les résultats les plus spectaculaires sont justement sur des vieux moteurs et on est toujours réticent d'équiper du neuf, et pourtant..
0 x
Le nombre de molécules contenues dans une goutte d'eau est égal au nombre de goutte d'eau que contient la mer noire!


Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 03/05/06, 09:44

JLS a écrit :
Désolé de revenir à la charge mais il me semble que tu confonds la flamme bleue "deville" et le gaz GEET, parce que ce même réacteur, fait tourner un moteur 4T essence sur un groupe électrogène, à partir de fioul domestique.

Une famme bleue fioul n'attendra de toute façon jamais une température aussi élevée => C'est plus du fioul !!! c'est un gaz super carburant.

J-Luc


1. tu pars du postulat qu'il y a du gaz GEET. or, dans ce montage, on ne rajoute pas d'eau. d'où mon doute.
2. j'utilise mon poele à mazout comme forge et je peux te dire que mes fers chauffent vite et bien.
3. la couleur de la flamme est une indication valable de la t°, la longueur d'onde est directement fonction de la t°

à partir du moment où tu brûles les gaz du mazout, tu peux avoir une flamme bleue et très chaude. c'est seulement avec des gouttelettes que tu as une flamme jaune ou blanche. avec la buse, la flamme est plus dirigée que dans un poële, donc elle est plus chaude. dans un poële, tu chauffes une surface de 15cm de diamètre. pour moi, le bilan est équivalent.

Un peu de rigueur SVP sinon c'est du blabla, c'est pas constructif !

tss tss tss
0 x
JLS
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 14
Inscription : 20/04/06, 14:32

Message non lupar JLS » 03/05/06, 11:44

Bonjour Philippe,

Puis je te rappeler les constatations de David M sur la combustion du gaz sortant du réacteur :

(extraits)

2 - Au bout de 2 minutes le réacteur étant chaud, ce qui en sort brûle avec une flamme bleue de 2 ou 3 cm, puis la flamme devient de plus en plus courte, brûle à l'intérieur même du bec et est pratiquement invisible avec un bruit de chalumeau.

3 - A ce moment là, une lame d'acier (scie à métaux) introduite dans la flamme, devient rapidement blanche et forme la goutte.

Les observations 2 et 3 nous permettent d'affirmer que nous avons affaire à un produit capable de produire une température de flamme de 1400° avec l'air ambiant comme comburant puisque nous arrivons à fondre une lame d'acier. Qui dit mieux ? La vitesse de propagation de la flamme de ce produit est très rapide puisque la flamme se raccourcit et descend à l'intérieur du bec brûleur au fur et à mesure de sa montée en température et du bon réglage du carburateur. Par la même occasion elle devient pratiquement invisible (voir les photos de ma Page 8 ) .


Est ce que arrives à ça dans ton poele à mazout ???

Honnetement, faire l'impasse sur ce type d'expérience en l'assimilant à un poele à mazout ça frise l'obscurantisme ...

Ou alors David M. est un charlatan... ce que je me refuse à penser...

Quelqu'un est il en mesure de confirmer ou d'infirmer les observations de M David ?

A+

J-Luc
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 03/05/06, 12:06

JLS a écrit :Bonjour Philippe,

Est ce que arrives à ça dans ton poele à mazout ???

non, car il n'y a pas la concentration de chaleur que donne la buse. Par contre, porter au rouge un carré plein de 30x30 ne pose pas de problème. donc les calories sont là.

Honnetement, faire l'impasse sur ce type d'expérience en l'assimilant à un poele à mazout ça frise l'obscurantisme ...

croire n'importe quoi encore bien plus. Le doute est le premier pas de la réflexion.

Ou alors David M. est un charlatan... ce que je me refuse à penser...

d'autres ont le même conportement vis à vis de leur gourou

Quelqu'un est il en mesure de confirmer ou d'infirmer les observations de M David ?

il faudrait au moins une estimation des calories dégagées et de la consommation de fuel pour voir s'il y a un gain[/quote]
0 x
JLS
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 14
Inscription : 20/04/06, 14:32

Message non lupar JLS » 03/05/06, 13:51

Désolé Philippe, je ne pense pas avoir encore trouvé mon gourou...

Je lis des articles, j'essaye de comprendre, de trouver des sujets d'expérience simples et quantifiables.

Tu me balances un quasi "Ciculez y'a rien à voir"

Je ne pense pas que ce soit la meilleure façon de motiver les nouveaux venus.

Dommage

A+

J-Luc
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 03/05/06, 14:15

certainement pas. et tu noteras que je ne t'accuse pas de manquer de rigueur, ni d'obscurantisme. :evil:

Je t'ai expliqué mon raisonnement, sur quelle expérience il se base, et une méthode crédible pour l'invalider. je reste ouvert à toute autre méthode, qui montre clairement le gain.
S'il y avait dopage à l'eau, et que cela permettait de réduire le débit de fuel tout en gardant la même flamme, ce serait ok aussi.

Mais vraiment, cette expérience ne me paraît pas probante, il ne chiffre rien, même pas à peu près. Je dirais même que ça décrédibilise ses autres affirmations
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau dans les moteurs: informations générales »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités