Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Politique énergétique

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Message non lupar sen-no-sen » 03/07/13, 22:39

Ahmed a écrit :
Contradiction majeure, puisque cela présuppose de développer infiniment les causes de l'altération de la nature, pour tenter d'y remédier!
Il y a là une aporie dont il semble impossible de se sortir! Et pourtant, s'il y a impasse, c'est bien parce que les prémisses du raisonnement sont faux.


Une fois de plus une analyse brillante!
On peut d'ailleurs extrapoler cette notion à tout les sujets phares si chère à nos politiciens(soi disant!):emplois,logements,santé,sécurité etc...
Il apparait clairement à l'heure d'aujourd'hui que le système pérennise les causes même de nos "malheurs".
0 x




"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8858
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 987

Message non lupar Did67 » 04/07/13, 08:16

Juste pour débattre. Pas pour contredire.

a) Je serais plus nuancé sur EELV. Ce n'est pas un mouvement homogène. Donc il y a un peu de tout. Par ailleurs, aux écheons locaux (mairie, Conseils Régionaux), il y a eu des actions intéressantes, souvent passées inaperçues. Ici un incinérateur qui n'a pas été mis en place, mais le tri sélectif et oesé à la place, etc...

Nuançons nos pensées, elles n'en serront que plus juste !

b) Je crains que si les "idées" écolo s'imposaient davantage, cela ne le pourrait que par un "coup d'état" !

N'oublions pas, les gars, que nous sommes une bande d'huluberlus ultra-minoritaires dans le pays !

Si nos idées s'imposaient comme cela, ce serait un "putsch" !

Ce que veulent la grande majorité de sfrançais, c'est l'électricité pas chères, un prix de scraburants qui baissent, des voitures "jolies" et "confortables", une maison individuelle... des salires qui montent pour consommer plus.
Il ne faudrait pas non plus reprocher à EELV de ne pas réussir à changer cela d'un claquement de doigts !

Combien de lecteurs sur ce forum ? Pour 65 millions de français et ej en sais pas combien de belges, suisses et autres franocophones ?

c) Sur la participation des "verts" au gouvernement, je pens etoujours à l'Allemagne. Là-bas, les "grünen" en ont avalllé des couluevres du temps de la coalition rouge-verte (SPD-Grünen). Et pourtant, aujourd'hui, sur les question énérgétiques, on voit l'onde de choc : sortie du nucléaire, leader en PV, leader en biogaz...

Je fais partie de ceux qui pensent qu'ils faut faire de l' "entrisme". J'en ai fait. On y laisse des plumes. Il faut avoir une résilience énorme... mais il vaut mieux avoir 5 % raisons avec tout le monde que 100 % tout seul !

Ce n'est que mon avis. Et mes choix antérieurs...

[je suis loin d'être militant ou adhérent EELV ; ce n'était pas ça mon engagement]
0 x
bambou
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1534
Inscription : 19/03/07, 14:46
Localisation : Breizh

Message non lupar bambou » 04/07/13, 09:13

Ahmed a écrit :Chatelot, tu pointes du doigt une contradiction majeure de nos sociétés:
Pourtant, l'économie est le point principal de l'écologie ! Aligner les vœux pieux sans moyens de réaliser ne sert a rien : toutes les décisions écologiques sont aussi économiques.

Cette vision économiste est tellement prégnante qu'elle contamine, tous les aspects de la vie et, tu as raison, c'est ainsi que l'écologie, ou plutôt sa triste caricature, se présente aujourd'hui.

Contradiction majeure, puisque cela présuppose de développer infiniment les causes de l'altération de la nature, pour tenter d'y remédier!
Il y a là une aporie dont il semble impossible de se sortir! Et pourtant, s'il y a impasse, c'est bien parce que les prémisses du raisonnement sont faux.

Ne comptons pas sur les élus d'EELV, anesthésiés par les ors de la République, pour pousser l'interrogation sur d'autres fondements! :P

Pardonne moi Ahmed, mais tu en fais une contradiction simplement parce que tu poses en postulat que l'économie est synonyme de développement infini.
Peut-être le problème réside-t-il simplement là.

Si on supprime ce postulat, l'économie devient un outil quelconque de facilitation des échanges. Et l'écologie peut se servir de cet outil pour orienter les comportements vers des cieux plus "verts".

Prenons l'exemple d'une taxe carbone (même si elle est malaimée). Elle serait un outil économique pour diriger les achats vers des produits locaux et recyclés. Point n'est besoin d'un monde infini pour cela.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8858
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 987

Message non lupar Did67 » 04/07/13, 09:21

Quelqu'un déterrera peut-être le fil sur cette taxe carbone, où il apparaitrait, je m'en souviens très bien, qu'ici, sur éconologie, la grande majorité râlait contre !

[j'avais, à l'époque, essayé d'expliquer l'intérêt de la chose... je ne pense pas avoir convaincu grand monde... ce qui montre combien c'est compliqué d'infléchir notre société de façon massive et significative vers une économie plus écologique ; entre les ayatollahs de l'écologie te les kmehrs verts, entre les "conspirationnistes" - de toute façon, les grandes compganies manipulent tout -, les "anarchistes / révolutionnaires, etc" - de toute façon, l'Etat nous entube toujours -, la marge est très étroite... Et tant que tout ce beau monde se dispute, il y a peu de chance que quelque chose change !]
0 x
bambou
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1534
Inscription : 19/03/07, 14:46
Localisation : Breizh

Message non lupar bambou » 04/07/13, 09:51

Did67 a écrit :Quelqu'un déterrera peut-être le fil sur cette taxe carbone, où il apparaitrait, je m'en souviens très bien, qu'ici, sur éconologie, la grande majorité râlait contre !

[j'avais, à l'époque, essayé d'expliquer l'intérêt de la chose... je ne pense pas avoir convaincu grand monde... ce qui montre combien c'est compliqué d'infléchir notre société de façon massive et significative vers une économie plus écologique ; entre les ayatollahs de l'écologie te les kmehrs verts, entre les "conspirationnistes" - de toute façon, les grandes compganies manipulent tout -, les "anarchistes / révolutionnaires, etc" - de toute façon, l'Etat nous entube toujours -, la marge est très étroite... Et tant que tout ce beau monde se dispute, il y a peu de chance que quelque chose change !]

Oui, je m'en souviens aussi...
J'étais du même côté que toi :)
0 x


Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7797
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 40
Contact :

Message non lupar Remundo » 04/07/13, 10:22

0 x
ImageImageImage
bambou
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1534
Inscription : 19/03/07, 14:46
Localisation : Breizh

Message non lupar bambou » 04/07/13, 10:40

Notez bien que je ne parlais de taxe carbone ici qu'à titre d'exemple d'outil.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6396
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 79
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 04/07/13, 13:18

Did67 a écrit :Juste pour débattre. Pas pour contredire.

a) Je serais plus nuancé sur EELV. Ce n'est pas un mouvement homogène. Donc il y a un peu de tout. Par ailleurs, aux écheons locaux (mairie, Conseils Régionaux), il y a eu des actions intéressantes, souvent passées inaperçues. Ici un incinérateur qui n'a pas été mis en place, mais le tri sélectif et oesé à la place, etc...

Nuançons nos pensées, elles n'en serront que plus juste !

b) Je crains que si les "idées" écolo s'imposaient davantage, cela ne le pourrait que par un "coup d'état" !

N'oublions pas, les gars, que nous sommes une bande d'huluberlus ultra-minoritaires dans le pays !

Si nos idées s'imposaient comme cela, ce serait un "putsch" !

Ce que veulent la grande majorité de sfrançais, c'est l'électricité pas chères, un prix de scraburants qui baissent, des voitures "jolies" et "confortables", une maison individuelle... des salires qui montent pour consommer plus.
Il ne faudrait pas non plus reprocher à EELV de ne pas réussir à changer cela d'un claquement de doigts !

Combien de lecteurs sur ce forum ? Pour 65 millions de français et ej en sais pas combien de belges, suisses et autres franocophones ?

c) Sur la participation des "verts" au gouvernement, je pens etoujours à l'Allemagne. Là-bas, les "grünen" en ont avalllé des couluevres du temps de la coalition rouge-verte (SPD-Grünen). Et pourtant, aujourd'hui, sur les question énérgétiques, on voit l'onde de choc : sortie du nucléaire, leader en PV, leader en biogaz...

Je fais partie de ceux qui pensent qu'ils faut faire de l' "entrisme". J'en ai fait. On y laisse des plumes. Il faut avoir une résilience énorme... mais il vaut mieux avoir 5 % raisons avec tout le monde que 100 % tout seul !

Ce n'est que mon avis. Et mes choix antérieurs...

[je suis loin d'être militant ou adhérent EELV ; ce n'était pas ça mon engagement]


ces nuances sont utile : un parti politique efficace doit justement être la machine a donner de la force a des hurluberlu qui ne peuvent rien si ils sont isolé

un parti doit depenser de l'argent pour faire de la communication , pour faire savoir ce qu'il fait et ce qui marche , sans attendre les journaliste qui ne parlent que de ce qui ne marche pas

même sarkosi est tombé dans ce piege : il n'a pas reussi a faire savoir ce qu'il a fait de bien , et c'est fait jeter parce que les journalistes n'ont parlé que de ce qui exasperait tout le monde
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Message non lupar sen-no-sen » 04/07/13, 13:52

Did67 a écrit :Juste pour débattre. Pas pour contredire.

a) Je serais plus nuancé sur EELV. Ce n'est pas un mouvement homogène. Donc il y a un peu de tout. Par ailleurs, aux écheons locaux (mairie, Conseils Régionaux), il y a eu des actions intéressantes, souvent passées inaperçues. Ici un incinérateur qui n'a pas été mis en place, mais le tri sélectif et oesé à la place, etc...


Bien sur il existe des gens très honorable chez EELV,mais le problème majeurs --et cela concerne toutes les mouvances politiques-- c'est qu'adhérer à un groupement de ce genre c'est adopter l'idéologie qui va avec...
Hors il apparait que les "Verts" ne sont pas des "écolos" dans le sens ou l'on pourrait le pensé.
C'est un parti qui à hériter d'une idéologie libertaro-libertaire qui n'est fondamentalement pas compatible avec la vrai écologie.

Un certain nombre d'EELV sont des transfuges de l'ultra gauche soit directement soit par choix idéologique...je ne citerais pas de nom...

Ce que l'on peut donc reprocher de façon virulente a ce parti politique c'est qu'il a phagocyter l'écologie politique pour la réduire à un ersatz au relent trotskiste...
A l'instar du NPA ou du Front de gauche pour ne pas les citer,la vision anti-système qu'il propose n'est en faite qu'une variable d'ajustement à une moralisation du capitalisme à la sauce égalitaro-gauchiste...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 63

Message non lupar Obamot » 04/07/13, 15:38

bambou a écrit :
Ahmed a écrit :Chatelot, tu pointes du doigt une contradiction majeure de nos sociétés:
Pourtant, l'économie est le point principal de l'écologie ! Aligner les vœux pieux sans moyens de réaliser ne sert a rien : toutes les décisions écologiques sont aussi économiques.

Cette vision économiste est tellement prégnante qu'elle contamine, tous les aspects de la vie et, tu as raison, c'est ainsi que l'écologie, ou plutôt sa triste caricature, se présente aujourd'hui.

Contradiction majeure, puisque cela présuppose de développer infiniment les causes de l'altération de la nature, pour tenter d'y remédier!
Il y a là une aporie dont il semble impossible de se sortir! Et pourtant, s'il y a impasse, c'est bien parce que les prémisses du raisonnement sont faux.

Ne comptons pas sur les élus d'EELV, anesthésiés par les ors de la République, pour pousser l'interrogation sur d'autres fondements! :P

Pardonne moi Ahmed, mais tu en fais une contradiction simplement parce que tu poses en postulat que l'économie est synonyme de développement infini.

Chose que précisément Ahmed ne cesse de réfuter.

Modéré

:shock:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités