Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...paneaux solaires thermiques

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 25/10/05, 10:56

Salut Bham
Tant que les capteurs sont à l'arrêt, il sont vides. Quand le soleil commence à les chauffer (et là, plus de risque de gel), la régulation met en route le circulateur qui fait monter dans les capteurs le fluide caloporteur, à savoir de l'eau ordinaire qui se trouve dans un petit réservoir dans la maison, à l'abri du gel.
Quand le circulateur s'arrête, l'eau n'étant plus poussée coule à travers le circulateur et retourne dans le réservoir ce qui vide les capteurs qui ne peuvent donc pas geler.
Les capteurs chauffent l'eau chaude sanitaire par un échangeur en tubes inox, l'équivalent d'un serpentin, situé dans le beuler. Quand il y a assez d'eau chaude, une vanne envoie le fluide caloporteur dans un autre échangeur (à plaques) qui chauffe l'eau de la piscine. Je peux aussi chauffer 8 radiateurs de récup'. Je n'ai malheureusement pas de plancher chauffant.
Quand il n'y a pas de soleil, une grosse cheminée (bûche de 1,10 m) hélas à foyer ouvert, avec récupérateur à eau branché sur le même circuit, peut prendre la relève. Elle sert surtout à incinérer les ordures qu'on conserve précieusement pour les jours sans soleil ! Mais on ne l'utilise pas pour chauffer la piscine, ce serait du gâchis.
J'ai effectivement une purge d'air au sommet des capteurs, via un tuyau de cuivre qui redescend dans la maison et qui est relié à une vanne, des fois que je voudrai mettre les capteurs sons pression pour un meilleur rendement du circulateur. Mais ça fait longtemps que ce n'est plus arrivé, ça marche bien comme ça, hiver comme été.
Je n'ai pas de système de stockage (encombrement et coût) autre que la piscine.
Je suppose que par beau temps, on récupère environ 500 Wh par m2 de capteurs.
J'habite près de Senones.
Comment faire pour t'envoyer des ma
0 x




Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 25/10/05, 11:04

Salut Bham
Tant que les capteurs sont à l'arrêt, il sont vides. Quand le soleil commence à les chauffer (et là, plus de risque de gel), la régulation met en route le circulateur qui fait monter dans les capteurs le fluide caloporteur, à savoir de l'eau ordinaire qui se trouve dans un petit réservoir dans la maison, à l'abri du gel.
Quand le circulateur s'arrête, l'eau n'étant plus poussée coule à travers le circulateur et retourne dans le réservoir ce qui vide les capteurs qui ne peuvent donc pas geler.
Les capteurs chauffent l'eau chaude sanitaire par un échangeur en tubes inox, l'équivalent d'un serpentin, situé dans le beuler. Quand il y a assez d'eau chaude, une vanne envoie le fluide caloporteur dans un autre échangeur (à plaques) qui chauffe l'eau de la piscine. Je peux aussi chauffer 8 radiateurs de récup'. Je n'ai malheureusement pas de plancher chauffant.
Quand il n'y a pas de soleil, une grosse cheminée (bûche de 1,10 m) hélas à foyer ouvert, avec récupérateur à eau branché sur le même circuit, peut prendre la relève. Elle sert surtout à incinérer les ordures qu'on conserve précieusement pour les jours sans soleil ! Mais on ne l'utilise pas pour chauffer la piscine, ce serait du gâchis.
J'ai effectivement une purge d'air au sommet des capteurs, via un tuyau de cuivre qui redescend dans la maison et qui est relié à une vanne que je peux fermer si je veux mettre les capteurs sous pression pour un meilleur rendement du circulateur. Mais ça fait longtemps que ce n'est plus arrivé, ça marche bien comme ça, hiver comme été. Le rendement n'a pas d'importance, avec 40 m2 j'ai bien assez.
Je n'ai pas de système de stockage (encombrement et coût) autre que la piscine ou l'épaisseur des murs en grès de cette ancienne ferme (isolation par l'extérieur côté nord par 12 cm de polystirène)
Je suppose que par beau temps, on récupère environ 500 Wh par m2 de capteurs.
J'habite près de Senones.
Comment faire pour t'envoyer des mails tout en évitant que ton adresse ou la mienne n'apparaisse sur ce post ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 824
Inscription : 22/07/05, 23:50

Message non lupar Lapin » 25/10/05, 12:12

Par MP

;)
0 x
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1567
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France

Message non lupar ex-océano » 25/10/05, 22:04

Par Message Privé... Il suffit de cliquer sur le bouton (MP) qui se trouve sous le post pour envoyer un MP à l'auteur du post.
0 x
[Mode MODO=ON]
Zieute mais n'en pense pas moins...


Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 25/10/05, 23:50

Merci Ex-oceano, je me coucherai moins bête ce soir. Tu rends aussi service à ceux qui comme moi pataugent un peu sans oser le dire :( Je vais finir par piger comment poster :P
0 x
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 824
Inscription : 22/07/05, 23:50

Message non lupar Lapin » 26/10/05, 00:28

Sorry ,n ai pas pense a etre plus precis.

:unsure:
0 x
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 1

Message non lupar bham » 26/10/05, 09:46

salut cuicui et merci pour ta réponse. Oui j'aurais pu préciser pour le MP vu que je suis aussi passé par cette phase d'apprentissage sur le forum (et que je ne connais pas encore tout). D'ailleurs j'ai reçu le tien et je t'envoie un mail en retour.
Pour ton installation, non seulement tu étais précurseur mais en plus tu as fait une installation qui semble à la fois simple et très fonctionnelle. Et je lis avec intérêt que tu n'as pas de plancher chauffant, donc le solaire ça chauffe aussi des radiateurs, contrairement à ce que tout le monde me dit, sauf à me parler de thermoconvecteurs ou de radiateurs surdimensionnés.
Je n'habite pas très loin de chez toi, à 90/100 kms. Si ça ne t'embêtes pas je viendrais bien voir ton installation. Moi tant que je vois pas, j'ai du mal à piger.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 26/10/05, 12:43

Salut Bham,
J'espère que tu as bien reçu ma réponse et la photo de mon installation. Bien sûr, 150 m2 de capteurs (dont 40 m2 de capteurs à eau) ce n'est pas banal, mais pas tellement plus cher que les tuiles.
Ca l'était encore moins à une époque où le solaire n'était pas encore à la mode et nous faisait passer pour de joyeux farfelus, voire de dangereux agitateurs :ph34r: . Quand je parlais de ma "ferme solaire" on m'a soupçonné de faire partie de... la secte du Temple Solaire ! J'ai même reçu des coups de fil des Renseignements Généraux ! Alors, si on vous traite de secte, pas de panique, j'en ai vu d'autres, la bêtise de certaines personnes est incommensurable et cela ne doit pas nous empêcher d'avancer. Haut les coeurs :P !
Je roule 1/3 huile de colza à 79 centimes de chez ED. A la fois écolo et moins cher, que souhaiter de plus ? Le moteur tourne impec. avec une odeur de friture que je trouve sympa. Dommage que remplir le réservoir avec des bouteilles de 1 litre ne soit pas très pratique. Vivement qu'ils le vendent en bidon de 10 l !
Je hante les forum d'éconologie et rassemble des infos avec le projet d'arriver à pantoniser à coup sûr ma 205.
J'en profite pour saluer André dont le parler canadien savoureux (ah ! les accents, "fanfreluches" inutiles !) fait passer un courant rafraîchissant sur notre langue française compassée et convenue, et qui n'arrête pas d'expérimenter et de partager généreusement avec nous les fruits de son travail.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 26/10/05, 14:54

Un chauffe-eau solaire relève par définition d'une technologie des plus rustique, à l'africaine, avec les matériaux les moins chers possible. Rechercher les hauts rendements avec une technologie complexe, coûteuse et fragile est un attrape-couillon aberrant. Mais comme pour le Pantone, on a intérêt à utiliser des matériaux inoxydables. Mon installation est tout cuivre (soudure à l'étain) en partie avec des tubes récupérés.
Le Beuler est en inox, cher, je n'en ai pas trouvé d'occas'. Auparavant, j'en ai rouillé 2 en acier ordinaire :( , maintenant je suis tranquille :P .
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité