Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...paneaux solaires thermiques

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
airandsuncar
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 30/12/03, 16:31
Localisation : Agen
Contact :

Message non lupar airandsuncar » 30/12/03, 16:37

Pour récupérer l'énergie solaire pour chauffer de l'eau, il faut utiliser des briques et faire passer les tuyaux d'eau par ces briques.

;)
0 x




Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Message non lupar Christophe » 31/12/03, 17:17

euh...peux tu développer un peu ? Comment ca dans les briques ?
Et l'isolation ?
0 x
airandsuncar
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 30/12/03, 16:31
Localisation : Agen
Contact :

Message non lupar airandsuncar » 15/06/04, 14:08

Peindre en noir les briques. :P
Les tuyaux passent évidemment en dessous.
Je n'ai pas pensé a isoler parce que je ne suis pas habitué à vicre o^ù il géle.
Cordialement. B)
0 x
Dearcham
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 105
Inscription : 29/10/03, 23:55

Message non lupar Dearcham » 31/08/04, 15:09

Pas mal de petits magasines expliquent comment construire son capteur solaire thermique: c'est finalement assez simple : une ossature bois , un fond noir , un serpentin de cuivre, une vitre par dessus et une bonne isolation et le tour est joué.
Vous pouvez ajouter un vase d'expansion et une vanne pour purger le fluide caloporteur (eau +ANTIGEL ou autre)
Si votre logement le permet utilisez de préférence un système de thermosyphon (utilisation la propension naturelle de l'eau chaude à se diriger vers le haut de l'installation) plutot qu'un circulateur qui dépendra toujours du réseau edf .

Vous pouvez également créer un four solaire parabolique et faire passer le tube de cuivre au milieu mais pour une utilisation à l'échelle d'une installation cela vous prendra plus de place

Pour ce qui est des briques , il en existe également pour l'intérieur de la maison : en terre cuite avec un décochement spécial pour laisser passer des tuyaux. Les murs dissipent et stockent par inertie la chaleur du fluide caloporteur (en autoconstruction , si vous utilisez de l'eau , N'OUBLIEZ PAS L'ANTIGEL) réchauffé par les capteurs thermiques.
0 x
nofy
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 164
Inscription : 11/09/05, 21:08

Message non lupar nofy » 09/10/05, 18:13

Salut à tous,

J'ai mes capteurs solaires prêts à poser et je me demande si il vaut mieux les incliner à 45° ou 60°...je me dis quà 60° c'est mieux pour l'hiver, le soleil étant plus bas. L'été j'aurai un problème pour le trop d'eau chaude, alors n'hésitez pas, je prends toutes les idées pour évacuer, mais pas dans la nature. Au fait j'ai 34 m2 de panneaux, alors çà va chauffer dur...

Nofy (le rêve)
0 x


Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 09/10/05, 21:21

Sur les panneaux inclinés à 60°, la neige glisse bien mieux en hiver.
0 x
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1566
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France

Message non lupar ex-océano » 09/10/05, 21:36

Mieux vaut privilégier l'hiver car les jours sont plus courts, le temps plus mauvais et les températures de l'eau du réseau plus basses que l'été.
0 x
[Mode MODO=ON]
Zieute mais n'en pense pas moins...
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 1

Message non lupar bham » 24/10/05, 16:56

Questions pour nofy:
Qu'est-ce que tu as posé comme panneaux ? autoconstruits ou achetés tout faits ?

Pour cuicui :
tu as remis du polycarbonate?
tu as de l'antigel dans ton circuit ou de l'eau ?
comment tu gères la surchauffe estivale éventuelle ?

Question aux deux :
vous chauffez quelle surface de plancher (ou quel volume ) avec vos 40 et 34 m2 ?
faites-vous de l'hydroaccumulation ? si oui, avec citernes enterrées, ballons tampons ?

A part ça, je ne sais pas si c'est encore financièrement intéressant de faire soi-même les panneaux, vu que les prix vont baisser. Si vous comptez les matériaux nécessaires, bois, cuivre, verre ou polycarbonate, isolant, on arrive vite aux prix qu'on trouve sur le site de Pierre Amet ou www.logotech.fr (157€/m2 après déduction des 40% ademe). De plus un chauffagiste autrichien m'a dit qu'en Autriche, le m2 de panneau solaire fabriqué par Gasokol (je crois) coûtait 100€/m2. Son frère est sur Strasbourg et pourrait en faire l'importation, je dois le recontacter. Sinon, il est possible de faire un groupement d'achat comme Pierre Amet et les acheter directement en Autriche, via un chauffagiste qui prendra sa marge et permettra l'obtention des subventions.
Viessmann va même fabriquer à partir de 2006 des panneaux moins chers (un chouilla moins performants que ceux actuels), d'après ce qu'on m'a dit.
De plus le montant de la subvention va passer à 50% en 2006 (reste à voir pour la TVA à 5,5%)+ la prime régionale de 1300€ en Lorraine +une aide de l'ANAH sous condition de ressources. Alors ça me donne plus tellement envie de bricoler et d"y passer des heures sans être sûr du résultat.

Je cherche encore à me renseigner sur la supériorité éventuelle des capteurs sous vide voir www.trybasolar.fr par exemple. Il semblerait qu'ils soient plus isolants, qu'ils n'aient pas besoin d'isolant thermique (vu le vide) et donc peut-être moins épais, et qu'ils aient un rendement plus élevé en période froide ou en lumière rasante (donc efficaces sur une tranche horaire journalière plus étendue). Par contre surchauffe plus fréquente en été. Si qqu'un en sait plus....

Et puis pour finir sur de la science fiction, ce serait sympa qu'ils nous fabriquent des panneaux solaires avec un verre électriquement réversible, transparent les 3/4 du temps et moyennement opaque dès qu'il y a risque de surchauffe...
à moins d'utiliser la surchauffe pour faire fonctionner un moteur stirling apte à couvrir nos besoins en électricité...(ça c'est pour nofy)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 24/10/05, 22:13

Salut Bham
Ben oui, j'ai remis du polycarbonare, l'usine que le fabrique est à 3 km de chez moi et le produit actuel a un revêtement anti-UV nettement plus efficace qu'il y a 20 ans. Cà recouvre tout mon toit côté sud (environ 150 m2) et remplace les tuiles. C'est léger et ça ne casse pas comme le verre.
Mes absorbeurs (tissus de cuivre dans lequel est noyé un tube cuivre diamètre 6 mm tous les 7 cm), je les ai acheté aussi, mais on peut envisager de les bricoler en s'inspirant de la technique Giordano (tube de 8 mm sur lequel on fixe, par exemple avec la soudure à l'étain, des ailettes en tôle cuivre mince qui dépassent de chaque côté de 8 cm. Six de ces éléments placés côte à côte font des capteurs de 1 m de large. Le soleil étant gratuit, il vaut mieux faire des capteurs les moins chers possible. Le rendement, on s'en fout, il suffit d'augmenter la surface. L'important est d'avoir du matériel fiable qui ne rouille pas et ne tombe pas en panne.
Pendant la canicule, la petite piscine intérieure de 25 m2 monte à plus de 35°. Pour ne pas cuire le liner PVC on ouvre les fenêtres pour laisser refroidir pendant la nuit.
Ca marche avec de l'eau ordinaire. Le circulateur pousse l'eau dans les capteurs. Dès que le circulateur s'arrête, les capteurs se vident et l'eau retourne dans le petit réservoir situé dans la maison un peu au-dessous du niveau de la bases des capteurs. Un système à moi qui marche impec depuis 25 ans.
0 x
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 1

Message non lupar bham » 25/10/05, 09:15

salut cuicui.
Bravo, ton système de vidange est encore un peu flou pour moi mais t'as l'air de bien maîtriser tout ça. Par contre que se passe t-il quand il gèle ? l'eau qui circule n'a pas le temps de geler ? et puis quand le circulateur se remet en marche, il faut une purge d'air. L'eau qui circule dans tes panneaux est donc celle que tu utilises comme ECS et/ou chauffage ou bien elle va dans un ballon tampon avec serpentin ?
T'aurais pas des photos à nous montrer?
t'habites où dans les Vosges? tu peux me répondre par MP ou mail
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 5 invités