Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Pac ou gaz à condensation?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
scince
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 09/06/10, 21:09
Localisation : Vendée

Message non lupar scince » 11/06/10, 13:58

c'est pas faux, (ps: dans une habitation chauffée électriquement il est obligatoire d'avoir un conduit de cheminée, mais pas pour les même raisons)
Et le mieux du mieux, ce serais quand même de réussir à se passer de chauffage en ayant une maison concu intelligement

"Chauffer, n’est rien d’autre qu’une adaptation constante aux erreurs de construction". Günter Lang de IG Passivhaus Österreich
0 x




Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6401
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 81
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 11/06/10, 20:39

en cas de longue panne d'electricité ce n'est pas le chauffage le manque le plus grave : c'est bien l'electricité

d'ou l'avantage du vrai groupe electrogene : chez moi a titre experimental ca fai a la fois le chauffage et l'electricité

bien sur tout le monde n'a pas envie de faire tourner presque en permanence un petit groupe electrogene plus ou moins bruyant : mais comme solution de secour c'est impecable : un petit groupe a moins de 200 euro fait 2000w d'electricité et 8000w de chaleur

bien sur l'echappement doit etre serieusement evacué : beaucoup plus de risque d'oxyde de carbone qu'un foyer
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8876
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1052

Message non lupar Did67 » 12/06/10, 11:38

Christophe a écrit :Ben à 20 000€ c'est quand meme généralement une pac eau / sol - eau ...
.


Là, voir premier post, on parlait bien PAC air-eau...

Ceci dit, faudrait que je vérifie le code des impôts (cela change tout le temps ! A la baisse). Air-Air, c'est sûr, plus de crédit d'impôts. Air-eau, je laisse un point d'interrogation.

Les taux diminuent aussi, c'est sûr aussi...

Donc ta remarque (PAC financées par nous tous) est un peu moins vraie aujourd'hui... C'est tout. Juste une nuance, cela ne balaye pas l'argument.
0 x
scince
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 09/06/10, 21:09
Localisation : Vendée

Message non lupar scince » 12/06/10, 12:30

Crédit d'impôt :
Pac Air / Eau : 25 %
Pac Sol / Eau : 40 %

Source :
http://ecocitoyens.ademe.fr/financer-mo ... nt-durable
http://ecocitoyens.ademe.fr/financer-mo ... nt-durable[/url]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8876
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1052

Message non lupar Did67 » 12/06/10, 18:37

scince a écrit :...mise à part que j'opterais pour une chaudière gaz à condensation plutôt qu'une basse température, même si elle sont plus chères.


Comme ça, cela ne parait pas forcément rationnel. D'un coté, on raisonne ; de l'autre, c'est comme ça...

Donc juste un rappel :

1) Une chaudière à condensation ne condense que si le retour d'eau dans le circuit est suffisamment froid. Donc cela veut dire émetteur adapté : planchers chauffants ou radiateurs adaptés (dit "hautes performances")

2) Plus l'isolation est bonne, et plus ce sera facile à obtenir. Dans une maison très bien isolée, un émetteur à 25 ° délivre assez calories pour maintenir une température de 20 ° même par grand froid car les pertes de la masion seront faibls (tous ces chiffres à la louche, pour indiquer le principe).

3) La condensation, pour une chaudière de même technologie, n'apporte qu'un gain maximum de 10 % ! La différence entre le PCI (pouvoir calorifique inférieur) et le PCS (Pouvoir Calorifique Supérieur) est de cet ordre de grandeur. Donc dans les conditions idélaes où cela condense un max ! Dès que le retour est plus chaud, une partie de la vapeur d'eau n'est pas condensée, et ce chiffre baisse.

Voilà. Maintenant tu choisis...

Idem pour un CESI. J'ai fait des relevés sur le mien (en Alsace). Le "retour sur investissement" se discute, selon la source qu'on prend en référence. Aux prix actuels, je ne pense pas que ce soit véritablement "rentable" par rapport au gaz et même au fuel ou aux pellets...

Maintenant, j'en ai un ! Il n'y a pas que la "rentabilité" dans la vie. Peut-être qu'un jour, même, la rentabilité, ce sera la mort.

Et le prix de l'énergie va surement monter. Pas 'lamortissement de l'invetsisement que tu auras fait.

Faut plutôt faire le raisonnement inverse : j'ai 10 000 €. Qu'est-ce que j'en fait ? Isolation plus poussée ? chauffage plus performant ? VMC DF ? CESI ?

Maintenat si tu as 5 x 10 000 €, c'est plus simple de répondre !!!
0 x


scince
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 09/06/10, 21:09
Localisation : Vendée

Message non lupar scince » 13/06/10, 09:04

Did67 a écrit :1) Une chaudière à condensation ne condense que si le retour d'eau dans le circuit est suffisamment froid. Donc cela veut dire émetteur adapté : planchers chauffants ou radiateurs adaptés (dit "hautes performances")


scince a écrit :Bonjour, au vu de ce que tu à dis, je pencherais également pour une chaudière gaz à condensation avec Plancher Chauffant Basse Température


Pour la rentabilité du CESI, si tu prend 3 bains par jour dans une baignoire d'angle ca peut devenir interressant ^^
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8876
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1052

Message non lupar Did67 » 13/06/10, 10:15

Là tu as raison.

Un des "problèmes" si je puis m'exprimer ainsi, c'est qu'un CESI n'ayant qu'un coût fixe, plus tu l'utilises, plus il devient "rentable" !

Ce qui n'est pas a proprement parler "éconologique".

Tu laisses couler l'eau chaude quand il fait beau et tu calcules combien cela "aurait" coûté si tu l'avais chauffé avec du fuel, du gaz ou de l'électricité. Evidemment, tu récupères ta mise plus vite.

Mais chacun voit bien que cela s'appelle "gaspiller" de l'eau.

Je vous propose donc le raisonnement "éconolique" suivant :

- je suis "éconolo", donc d'abord je réduis ma consommation et évite les gaspillages...

- après, il reste le "minimum" incompressible

- et là je compare : combien cela me couterait-il (investissement + consommables + entretien) sur la durée de vie "raisonnable" de l'installation ; je fais ça pour la technique A, la technique B ou la technique C...

Et là, la conclusion aura du sens.

Je prétends qu'aujourd'hui, en Alsace, avec les coûts des énergies actuels, c'est pas gagné pour le CESI installé par un artisan, si on raisonne ainsi ! Même aides et crédits d'impôts déduits. Désolé. J'aimerais pourtant bien. Rappelez-moi déjà tous ceux qui étaient contre la taxe carbone ??? (eh oui, l'énergie ne coûte pas encore assez chère, vous pouvez tourner le problème comme vous voulez ; je reste cependant confiant, cela va venir).

ET comme dit ailleurs, même non "rentable", j'en ai un. Parce qu'il n'y a pas que la rentabilité dans la vie. Enfin, il y a déjà bien trop de "rentabilité" qui nous pourrit notre vie. J'avoue être parfois choqué que chez les "éconolo" aussi, cet argument semble être "number one"...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6401
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 81
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 13/06/10, 10:54

si on ne gaspille pas l'eau chaude le chauffage solaire de l'eau chaude ne fait pas gagner grand chose , surtout quand on ne trouve pas de lave linge et de lave vaisselle pouvant utiliser l'eau chaude solaire !

il y a des periode de l'année ou il faut un peu de chauffage et ou le soleil pourait servir : tant qu'a depenser de l'argent pour du solaire il faut absolument qu'il puisse servir aussi au chauffage : sinon c'est vraiment gaspiller du materiel
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 13/06/10, 23:35

chatelot16 a écrit :si on ne gaspille pas l'eau chaude le chauffage solaire de l'eau chaude ne fait pas gagner grand chose , surtout quand on ne trouve pas de lave linge et de lave vaisselle pouvant utiliser l'eau chaude solaire !

il y a des periode de l'année ou il faut un peu de chauffage et ou le soleil pourait servir : tant qu'a depenser de l'argent pour du solaire il faut absolument qu'il puisse servir aussi au chauffage : sinon c'est vraiment gaspiller du materiel
L'idée est intéressante. :idea: En théorie...

Dans mon cas, j'ai une chaudière murale à condensation, dépourvue de chauffe-eau (chauffage seul).
Cependant, cette chaudière, le premier modèle de la marque, permet d'assurer l'appoint d'un chauffe-eau en dérivant le circuit chauffage dans l'échangeur d'un chauffe-eau (vanne 3 voie motorisée).
Ma chaudière assure donc la relève de mon chauffe-eau solaire quand celui-ci n'arrive pas à fournir.

Nous pouvons donc parfaitement imaginer que le chauffe-eau solaire pourrait fournir un appoint solaire au chauffage en hiver si les conditions sont requises...
Il suffirait juste (dans mon cas) de paramétrer les bonnes consignes dans le système de régulation de la chaudière pour qu'elle pompe les calories du chauffe-eau sans mettre en route son brûleur...

Dans la pratique, au cours de cet hiver, le chauffe-eau solaire ne s'est pas trouvé en mesure de rétrocéder des calories au circuit de radiateurs...
:?
0 x
scince
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 09/06/10, 21:09
Localisation : Vendée

Message non lupar scince » 14/06/10, 08:52

hé hé

Ils en parlent ici http://www.terra-economica.info/Le-chau ... 10632.html

Enfin moi j'ai quand même espoir que l'état créer un "tarif de rachat de l'eau chaude", comme ca on pourra vendre notre eau chaude à un prix avantageux pour rentabiliser le CESI en moins de 5 ans, bon ça implique juste de mettre en place un reseau d'eau chaude à coté de celui d'eau froide dans les rues, c'est juste ça le petit soucis
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités