Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Magenn Power : éolienne volante

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Magenn Power : éolienne volante

Message non lupar Christophe » 06/05/06, 20:31

Les éoliennes peuvent être des structures efficaces pour produire de l'énergie renouvelable. Mais leur taille de quelques dizaines de mètres ne leur permet pas de capter les vents les plus puissants, circulant à une altitude élevée. D'où l'idée de l'entreprise américaine Magenn Power, basée dans l'Ontario : concevoir une éolienne individuelle, sorte de ballon gonflable s'échappant dans les airs.

Image

La société travaille sur le prototype d'une turbine emprisonnée dans un dirigeable rempli d'hélium, l'Air Rotor System, pouvant flotter jusqu'à 300 mètres d'altitude.

Cette idée pour le moins surprenante est le fruit de la réflexion de Fred Ferguson, un ingénieur aéronautique spécialisé dans la construction de ballons dirigeables. "En 2002, après la crise qui avait plongé la Californie dans le noir, de nombreuses personnes cherchaient de nouveaux moyens pour produire de l'électricité. C'est à partir de ce moment-là que j'ai commencé mes recherches", explique l'inventeur.

Ce dernier imagine déjà que son produit pourrait répondre aux problèmes de production d'électricité dans les pays en voie de développement ou être une solution d'appoint en cas de catastrophe naturelle.

L'Air Rotor System est un dirigeable dont la forme s'apparente à celle d'un moulin à eau. Les pales sont entraînées par le souffle du vent et tournent sur un axe horizontal. Des générateurs intégrés au dirigeable transforment l'énergie de ce mouvement en électricité, comme dans une éolienne traditionnelle. Les câbles retenant la structure transmettent aussi l'électricité au sol.

Ces éoliennes flottant à 300 mètres d'altitude ne pourraient-elles pas entraver l'espace aérien ? Fred Ferguson précise que chaque ballon sera équipé de matériels permettant aux avions de le détecter. Une série de tests a déjà été effectuée et un premier prototype est en cours de finalisation. Et, déjà, Krystal Planet, une entreprise américaine du Kansas spécialisée dans les énergies renouvelables, a passé un accord pour distribuer d'ici à la fin de l'année une première version de l'éolienne volante, d'une puissance de 4 kilowattheures.

Pour l'entreprise, le principal atout de l'Air Rotor System est son prix potentiel (un peu moins de 8 400 euros), bien inférieur à celui des éoliennes classiques. Ce générateur permettrait une production de l'ordre de 2,5 centimes d'euro le kilowattheure, selon les estimations de l'entreprise.

Vivien Vergnaud
Article paru dans l'édition du 07.05.06 du Monde


Image
Image
Dernière édition par Christophe le 03/03/10, 10:47, édité 3 fois.
0 x




Knut
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 77
Inscription : 24/04/06, 01:53
Localisation : Normandie

Message non lupar Knut » 06/05/06, 23:52

Ca promet, à l'ouverture de la chasse :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu

Message non lupar zac » 02/06/06, 08:21

salut
Ils l'affales a quelle force de vent; 15noeuds,20?
Ou alors c'est le couple de renversement de l'héolienne qui la maintien en l'air?
@+
0 x
Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)
C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise
Contact :

Message non lupar Targol » 02/06/06, 15:50

Salut Zac,

Ca va mieux ton chicungugna ? (je sais pas l'orthographe exacte de cette saloperie)

Pour répondre à ta question, la brochure (en anglais) du premier modèle proposé ( http://www.magenn.com/media/pdf/Magenn_ ... em_4kW.pdf )
donne une plage d'utilisation (après conversion) de 7,2km/h à 100km/h
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu

Message non lupar zac » 02/06/06, 16:35

Targol a écrit : donne une plage d'utilisation (après conversion) de 7,2km/h à 100km/h

Salut
Je veux bien les croires mais les test effetué pour des ballons de repérages(2m3 hélium ou hydrogène) ont été abandonné par le fabriquant, car à 30noeuds (55km/h),avec 50métres de bout le ballon était à 2mètres du sol. Et avec 2 bouts sèparé ça partait tout de en vrille.
alors soit ils ont un secret :lol: (faudrait voir le brevet),soit c'est bidon :evil:
@+
Ps: :idea: si vous avez des doute prenez un balon de baudruche, 10m de fil et essayer! :mrgreen:
0 x
Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)

C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Message non lupar Christophe » 02/06/06, 16:47

Y a kkchoz de mécaniquement fondamental que je ne comprend pas avec ce systeme.

Comment est géré le contre couple du générateur en l'absence de tout point fixe ? Je doute que les cables suffisent pour contrer ce couple ( 4 kw c'est un moteur de 6 cv !)....surtout qu'il est trés variable...

Bon peut etre que je devrais retourner à l'école mais la j'ai besoin d'une explication...il faudrait au moins des masses d'inertie pour que le ballon ne parte pas n'importe comment à chaque rafale...
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise
Contact :

Message non lupar Targol » 02/06/06, 16:47

zac a écrit :alors soit ils ont un secret :lol:


Il semble, toujours d'après le prospectus (voir lien plus haut) que ce soit la rotation du ballon sur lui même qui l'empêche de redescendre au sol en cas de vent fort. Voila ce que donne la traduction (approximative) de la partie de la doc à ce sujet :

Sa rotation produit aussi l'effet "Magnus". Ce phénomène aérodynamique fournit la force ascendante complémentaire, stabilise le dispositif et maintient le MARS à une position très contrôlée et limitée et finalement, force le MARS à remonter pour maximiser l'altitude plutôt que la dérive sous le vent sur son cable.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise
Contact :

Message non lupar Targol » 02/06/06, 16:54

Econologie a écrit :Y a kkchoz de mécaniquement fondamental que je ne comprend pas avec ce systeme.

Comment est géré le contre couple du générateur en l'absence de tout point fixe ? Je doute que les cables suffisent pour contrer ce couple ( 4 kw c'est un moteur de 6 cv !)....surtout qu'il est trés variable...


Là, si il y a autre chose que les cables, ça n'est expliqué nulle part. Peut-être un contre poids dans l'axe ???

Econologie a écrit :il faudrait au moins des masses d'inertie pour que le ballon ne parte pas n'importe comment à chaque rafale...


Peut-être encore l'un des effets magiques :P de Mr Magnus ???

PS: merci Christophe d'avoir corrigé mon post pour activer le lien.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Message non lupar Christophe » 02/06/06, 17:12

De rien pour la correction...pour qu'il lien soit actif il faut juste laisser 1 espace avant et apres.

Là, si il y a autre chose que les cables, ça n'est expliqué nulle part.


C'est bien ca qui m'étonne...si le générateur est pas "plombé" ou amaré il va forcément tourner avec le "ballon"
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise
Contact :

Message non lupar Targol » 02/06/06, 17:19

Econologie a écrit :De rien pour la correction...pour qu'il lien soit actif il faut juste laisser 1 espace avant et apres.

Ahhhhh OK OK OK. Merci pour la précision.

Econologie a écrit :C'est bien ca qui m'étonne...si le générateur est pas "plombé" ou amaré il va forcément tourner avec le "ballon"


Alors là, je peux répondre : le générateur est attaché au cable d'un coté et au ballon de l'autre. Regarde le schema de face en bas du prospectus à coté des graphiques, on voit bien que le générateur est "solidaire" du cable.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 7 invités