Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...La visite des installations du CLER

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Dearcham
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 105
Inscription : 29/10/03, 23:55

Message non lupar Dearcham » 22/04/04, 22:27

Le cadre n’est pas des plus enchanteurs mais dès qu’on pénètre dans l’immeuble (2B rue Jules Ferry à Montreuil) , on se sent en territoire connu : le dernier étage est un regroupement d’assocs :
les Amis de la Terre, Réseau Action Climat, Inf'OGM, DETENTE, Peuples solidaires, Déclic, le CLER

Le CLER est une assoc à laquelle peuvent s’inscrire seulement les pros.
J’ai un peu de mal à comprendre leur rôle pour l’instant et quel intérêt ont les organismes à créer des partenariat avec eux mais ils affirment être avant tout un « organisme de communication » .



Ca fleure bon l’ambiance active.
A l’accueil , petit cawa , montagne de docs comme il se doit sur le solaire.
Le groupe de 8 divisé en deux on peut commencer la visite :

L’initiative est partie de Greenpeace
Décidée à faire un projet de démonstration sur Paris , ils débloquent une subvention pour un projet d’un panneau d’1 m2 dans l’optique de faire des démonstrations publiques.
Vous l’aurez compris , le CLER se propose et au vu du succès rencontré , il se mettent à voir les choses en grand.

En 2002 le projet finit aura couté 1 Million de Francs ( financé à 85 % par les subventions : Europe , région , département , greenpeace ainsi que le syndicat des hlm) pour une surface exploitable de 220 m2 .
Rapportée à l’année , la production de 20.000 Kw/h permet de subvenir à la consommation de 7 familles moyennes
Les panneaux en eux même sont situés sur le toit et ne dénaturent donc pas la vue (l’immeuble est un des plus haut du coin).

L’installation :
La surface de 220 m2 est orientée au Sud , montée sur un structure d’acier .Elle ne subit aucune ombre portée.
Les matériaux utilisés sont un ensemble de panneaux photovoltaïques utilisant des cellules polycristallines de silicium (déchets de l’industrie informatique)
Contrairement aux idées reçues l’efficacité est proche au nord et au sud de la France , le photovoltaique tenant compte uniquement de l’ensoleillement et les cellules ayant un rendement max autour de 20°C
Le courant produit est continu , il est donc nécessaire d’utiliser des onduleurs pour l’exploitation et le raccord au réseau EDF (alternatif) .Ceux ci , au nombre de neuf sont divisés en trois groupes (trois onduleurs sur une phase pour ceux qui aurait décroché) , le bâtiment étant conçu pour du triphasé..
L’entretien semble assez peu contraignant puisqu’en deux ans et demi d’installation ils n’ont pas encore nettoyé les panneaux


Les rendements
Le système est relié au réseau , contrairement à 80% des installations photovoltaïques équipant des sites isolés (et nécessitant donc l’emploi de batteries ) , Edf achète donc le kilowatt à 0.15euros et le revend 0.12euros
On se rend bien compte au regard des courbes qu’un système implanté uniquement au solaire ne serait pas viable en hiver ou les rendements sont approximativement 10 fois plus faibles qu’en saison ensoleillée .
Ce jour la puissance constatée par le monitoring était de 500W/m2

Je complèterais un peu plus tard cette étude mais sachez que le CLER possède également un centre de documentation très bien fourni ; tout est consultable librement à condition de prendre rendez-vous un peu à l’avance …
0 x




Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités