Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Z-machine vs ITER

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 09/08/06, 22:04

Il y a une bonne synthèse ici (article de JP PETIT)
http://french.epochtimes.com/news/6-7-17/4604.html

et un site récent :
http://www.z-machine.net
0 x




berangon
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 10/03/08, 17:07
Localisation : Cantal
Contact :

Message non lupar berangon » 10/03/08, 22:55

Personne n'a de nouvelles concernant cette z-machine ? J'ai un peu cherché et trouvé aussi ce site (dernier article datant de mai 2007 mais c'est une traduction d'un article plus ancien) :
z-fusion.net
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 11/03/08, 01:29

berangon a écrit :Personne n'a de nouvelles concernant cette z-machine ?

Salut Berangon
Les seules infos qu'on avait de la z-machine provenaient du site de JP Petit et de Wikipedia. J'avais essayé de résumer l'histoire (voir le site au bas de mon post). Il semble que les USA ne laissent plus filtrer d'infos.
0 x
berangon
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 10/03/08, 17:07
Localisation : Cantal
Contact :

Message non lupar berangon » 11/03/08, 10:58

Ce projet ITER est toujours d'actualité il me semble, malgré le fait qu'il soit décrié par plusieurs personnalités. J'ai peut que la piste z-machine ne soit pas évalué à sa juste valeur alors que ce projet là semble déjà plus prometteur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 11/03/08, 12:53

berangon a écrit :Ce projet ITER est toujours d'actualité il me semble, malgré le fait qu'il soit décrié par plusieurs personnalités. J'ai peut que la piste z-machine ne soit pas évalué à sa juste valeur alors que ce projet là semble déjà plus prometteur.

Pour ITER, de juteux marchés ont sans doute déjà été passé, et comme chacun sait, les imbéciles ne changent pas d'avis. Comme on est pratiquement sûr que ITER ne produira jamais d'électricité, une ou deux générations de chercheurs vont pouvoir mener carrière peinards aux frais du contribuable, sans menacer l'industrie des combustibles fossiles ou de l'uranium. Il n'en est pas de même pour la technique de la compression magnétique (principe de la z-machine) qui doit permettre assez vite, avec la technologie actuelle, de construire des centrales économiques et non polluantes. Cela touche beaucoup d'intérêts financiers, ce qui peut expliquer le silence de la grande presse.
0 x


Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5274
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 181

Message non lupar Ahmed » 13/04/08, 20:45

J'avoue m'intéresser assez peu à ces 2 projets: Z-machine ou Iter. Ce qui me fait réagir, c'est la fascination que beaucoup içi éprouvent, à espérer résoudre les problèmes énergétiques par des solutions techniques totalement démesurées. Or, que je sache, c'est bien une mauvaise appréciation de l'usage de la science/technique qui est à l'origine des difficultés actuelles et à venir.
Dans ces conditions, croire (car c'est bien de croyance qu'il s'agit), qu'un surcroit de technique est la Solution témoigne d'une grave naîveté et , pour le moins, d'un sérieux manque d'analyse.
Certes, l'épuisement des énergies fossiles(est)inquiétant, pour vous citer, mais c'est aussi une chance qui nous est offerte de redéfinir une autre façon de vivre. Disposer d'une énergie abondante et bon marché serait le pire scénario qui pourrait advenir. Pour ceux qui seraient totalement hypnotisés par notre style de vie, je rappelerais simplement que l'énergie n'est pas le seul facteur limitant, qu'il ya aussi l'épuisement des matières premières, les productions de déchets, l'épuisement des sols, la paupérisation croissante...
Je sais, pour vous lire, que certains d'entre vous (comme Targol par ex) sont conscients qu'une dérive scientiste est absoluement stérile, et qu'il est nécessaire de s'interroger sur ce que nous souhaitons collectivement comme futur, plutôt que de chercher un moyen de foncer un peu plus vite dans le mur.
A +
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 13/04/08, 21:26

Ahmed a écrit : Ce qui me fait réagir, c'est la fascination que beaucoup içi éprouvent, à espérer résoudre les problèmes énergétiques par des solutions techniques totalement démesurées.

L'intérêt de la technique z-machine (compression magnétique), c'est justement que ce projet n'est pas démesuré, contrairement à ITER (confinement magnétique).
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3433
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1

Message non lupar gegyx » 13/04/08, 21:30

"Qui chatouille Cuicui, ne finit pas la nuit..."

(Proverbe Vosgien)


:lol:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 13/04/08, 22:46

gegyx a écrit :"Qui chatouille Cuicui, ne finit pas la nuit..."(Proverbe Vosgien)

Ben vi, comme chacun sait (ou devrait le savoir), la z-machine fait sortir le cuicui du bois (vosgien). :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 1

Message non lupar bham » 14/04/08, 09:00

Ahmed a écrit :Disposer d'une énergie abondante et bon marché serait le pire scénario qui pourrait advenir. Pour ceux qui seraient totalement hypnotisés par notre style de vie, je rappelerais simplement que l'énergie n'est pas le seul facteur limitant, qu'il y a aussi l'épuisement des matières premières, les productions de déchets, l'épuisement des sols, la paupérisation croissante...
Je sais, pour vous lire, que certains d'entre vous (comme Targol par ex) sont conscients qu'une dérive scientiste est absoluement stérile, et qu'il est nécessaire de s'interroger sur ce que nous souhaitons collectivement comme futur, plutôt que de chercher un moyen de foncer un peu plus vite dans le mur.
A +

Pour préciser, je pense que la majorité de ceux qui interviennent sur ce forum sont loin d'être hypnotisés par le style de vie actuel, à commencer par Cuicui, qui serait sans doute l'un de ceux qui saurait le mieux s'adapter sans énergie (n'est-ce pas Cuicui ?), je peux en témoigner.
Le problème est que la nature humaine, à moins d'y être contrainte, ne va pas changer du jour au lendemain et qu'il faudra toujours de l'énergie, ne serait-ce qu'un minimum. Donc cette approche scientiste ou dérive comme tu l'appelles, n'est pas si stérile que cela puisqu'elle vise :
1°- A assurer une production énergétique nécessaire à notre société.
2°- A remplacer les modes de production énergétique actuels, source de GES ou source de risques de contamination, conflits nucléaires,..etc.
Et puisque tu parles d'ITER, ce projet existe, il est lancé, financé et va nourrir des chercheurs pendant de nombreuses années sans garantie de succès. Donc en principe on ne peut le remettre en cause.
Alors que la Z-machine pourrait être étudié plus facilement (elle existe déjà en France) et à moindre coût, elle "pourrait" même produire assez facilement de l'énergie "propre"si nos dirigeants prenait la peine (c'est un peu réducteur mais bon) de se pencher sur son berceau (ce qui se fait peut-être en secret).
Après, tout n'est que question politique, économique, sur la centralisation de l'énergie, sur la refonte totale de la filière énergie. Et puis une source d'énergie pas chère à produire en abondance, c'est pas bon pour l'économie de marché, ça met des millions de mineurs et de prospecteurs au chomage, ça fait chanceler les bourses, celle des matières premières au moins, ça supprime les causes de conflits internationaux (une partie importante du moins). :cheesy:
Alors oui nous savons que l'énergie n'est pas le seul facteur "limitant", qu'une énergie abondante et bon marché peut présenter un risque mais que s'il faut de l'énergie, et il en faudra, autant qu'elle soit abondante et bon marché car de ce fait elle supprimera de nombreuses sources de conflits et d'atteintes à l'environnement. Reste à espérer qu'une telle énergie ne soit pas employée à mauvais escient pour développer encore plus notre société de consommation.
En bref, il faut réinventer notre monde, ce qui ne va pas se faire en 5 minutes.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 3 invités