Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Z-machine vs ITER

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4967
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 127

Message non lupar Ahmed » 24/04/08, 22:19

Comme je l'ai déjà écrit, pour moi, le problème au niveau industriel n'est pas la production d'énergie. Il existe des gisements énormes d'énergie négative (celle que l'on ne consomme pas, et donc que l'on a pas à produire). Je ne parle pas içi des économies de process, car, en ce domaine, beaucoup de choses ont déjà été faites. A des industries parfaitement optimisées et rationnelles correspondent des utilisations bien souvent néfastes, inutiles et irrationnelles: tant que l'on refusera de considérer cet aspect on aura tout faux. Par exemple beaucoup d'industries travaillent à réparer les dégats causés par d'autres (parfois appartenant au même groupe!).
Sur le point du mode de production énergétique, je t'accorde que le modèle actuel n'est ni satisfaisant ni pérenne.
Grosso modo, il y a 2 types d'industries au niveau, cette fois, de la stratégie:
1- des ind. traditionnelles comme celle de l'automobile et du tabac, par exemple, qui voient leurs profits baisser et leurs marchés se rétrécir: ils cherchent à restaurer leurs marges en privilégiant l'activité financière et en investissant de nouveaux marchés.
2- des Ind. qui jouent la carte de la "green tec.", détournent à leur profit les thèmes écolos pour profiter d'un marché neuf et profitable.
Les premières nient que la cause du réchauffement climatique soit d'origine anthropique, les secondes se proposent d'y remédier...
Il va de soit que, mis à part l'aspect cosmétique, ces deux démarches ne marquent aucune rupture sur le fond. On reste dans une optique productiviste qui fait abstraction à la fois des limites matérielles de la biosphère et ne considére le "facteur humain" qu'en tant que producteur/consommateur.
0 x




Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 27/04/08, 10:19

Ahmed a écrit : A des industries parfaitement optimisées et rationnelles correspondent des utilisations bien souvent néfastes, inutiles et irrationnelles: tant que l'on refusera de considérer cet aspect on aura tout faux. Par exemple beaucoup d'industries travaillent à réparer les dégats causés par d'autres (parfois appartenant au même groupe!).

Certes, mais en attendant qu'on ait tout juste, que proposez-vous ?
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4967
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 127

Message non lupar Ahmed » 27/04/08, 15:33

Eh bien, d'avoir un peu moins faux! Toute tentative de remédier au moyens occultera la question des fins, et ne fera que relancer la machine.
Dans un récent article du "Monde" relatant la découverte d'un nouveau gisement de pétrole off-shore, au sud des Etats-Unis, le commentateur poussait un ouf de soulagement et concluait qu'il n'était plus nécessaire de changer de mode de vie.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 27/04/08, 16:30

Ahmed a écrit :Eh bien, d'avoir un peu moins faux!

Désolé, mais le fait d'avoir "moins faux" n'empêchera pas les pollueurs patentés de polluer.
A mon avis, le seul moyen de les contrer consiste à disposer d'une énergie non polluante moins chère que le pétrole et la fission nucléaire, qui cesseront du même coup d'être rentables.
Ceci n'empêchera pas par ailleurs une gestion intelligente de l'énergie, grâce à l'éducation, l'information, la prise de conscience.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4967
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 127

Message non lupar Ahmed » 27/04/08, 20:34

Si tu intervertis tes 2 dernières phrases, on commencera a être + en phase!
Remplacer le pétrole et l'énergie atomique par quelque chose de "moins pire" serait probablement une bonne chose...quoique je vois presqu'un côté positif à ces 2 sources: elles ont un avenir limité (physiquement). Une source potentiellement inépuisable ne ferait que nous entrainer vers d'autres limites physiques, hélas...
A un moment de l'histoire de la civilisation occidentale, une erreur a été commise; elle a eu pour conséquences des choses positives et des négatives. La foi dans le "progrès" laissaient espérer que les négatives s'estompreraient et que les positives triompheraient. Aujourd'hui, ça ne peut plus faire illusion et il faut reconnaitre l'échec puisque si ce n'est la pénurie d'énergie, ce sera la pénurie alimentaire, l'épuisement des sols, l'accumulation des déchets, l'aggravation des "fractures sociales" (sic). Comme je suis optimiste, je te rassure tout ça n'arrivera pas à la fois car certains termes s'excluent!
0 x


Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 27/04/08, 23:36

Ahmed a écrit :Si tu intervertis tes 2 dernières phrases, on commencera a être + en phase!

Je n'ai aucune envie d'être en phase avec qui que ce soit. Je souhaite simplement une solution concrète à une pollution intolérable et au fait qu'un grand nombre d'humain n'ont pas accès à un minimum d'énergie.
L'énergie solaire fait partie des énergies potentiellement inépuisables, je ne crois pas qu'elle nous entraînera vers une catastrophe, pas plus que des centrales à fusion nucléaire.
La cata, elle est maintenant en partie à cause des fameuses sources d'énergie à "avenir limité". Il faut des solutions et pas des voeux pieux ou des considérations philosophiques dont seuls des citoyens nantis peuvent se payer le luxe.
Dernière édition par Cuicui le 27/04/08, 23:57, édité 2 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7769
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 37
Contact :

Message non lupar Remundo » 27/04/08, 23:42

Cuicui a écrit :L'énergie solaire fait partie des énergies potentiellement inépuisable, je ne crois pas qu'elle nous entraînera vers une catastrophe, pas plus que des centrales à fusion nucléaire.
La cata, elle est maintenant, il faut une solution et pas des voeux pieux.


Tout à fait, sauf que le solaire est opérationnel maintenant, et pas dans 100 ans comme la fusion thermonucléaire civile.

D'autre part, le soleil, c'est justement de la fusion thermonucléaire, la Terre en recueille seulement une très petite partie du rayonnement qui représente 10 000 fois les besoins anthropiques et sans les déchets radioactifs... E=mc² :idea:
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 27/04/08, 23:47

Remundo a écrit :pas dans 100 ans comme la fusion thermonucléaire civile.

C'est justement pour ne pas à avoir attendre 100 ans qu'il est urgent de lancer les études sur la fusion par striction magnétique, sans déchets radioactifs.
Le soleil est certes gratuit, mais son captage est onéreux, et sous nos latitudes, il n'est pas souvent présent. Avant d'arriver à faire tout fonctionner à l'énergie solaire, on risque d'attendre plus de 100 ans ! Et entre-temps, les centrales à énergie fossiles ou a fission nucléaire continueront de polluer. Il est grand temps d'arrêter çà.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7769
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 37
Contact :

Message non lupar Remundo » 28/04/08, 00:18

Très bien Cuicui... Je savais que je te ferai sortir du bois vosgien en promouvant le solaire :D

Je sais que tu es un fervent partisan de la fusion par striction. Pour ma part, je reste un éternel sceptique par rapport à cette technologie :| pour de nombreuses raisons dont nous avons déjà vigourement débattues...

A bientôt !Image
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 1

Message non lupar Cuicui » 28/04/08, 09:48

Remundo a écrit : Pour ma part, je reste un éternel sceptique par rapport à cette technologie

Tant que cette technologie n'aura pas fait l'objet d'études sérieuses, on en sera réduit réduit aux croyances (partisans contre sceptiques), ce qui ne fait pas très sérieux... :frown:
D'après le physicien Jean-Pierre PETIT, construire une z-machine plus puissante que celle des américains pour apprendre à maîtriser le résultat de la striction magnétique prendrait 8 mois et coûterait 1/200 ème d'ITER. Prélever cette somme sur le budget d'ITER ne changerait pas grand'chose sur ce programme, mais changerait tout en ce qui concerne la recherche sur la striction magnétique. Alors, on attend quoi ?
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 19 invités