Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1503
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar Philippe Schutt » 15/04/08, 10:15

dans les news de boursorama aujourd'hui:
Un gisement géant de pétrole découvert au large du Brésil

RIO DE JANEIRO (Reuters) - La compagnie pétrolière publique brésilienne Petrobras a découvert avec plusieurs partenaires un gisement géant au large du Brésil qui pourrait, selon l'Agence nationale du pétrole, constituer la plus importante découverte mondiale du genre depuis 30 ans.

Le patron de l'agence, Haroldo Lima, a indiqué aux journalistes que le gisement, découvert avec les partenaires espagnol Repsol et britannique BG Group et dénommé "Carioca", pourrait contenir 33 milliards de barils d'équivalent pétrole.

Il s'agirait alors aussi de la plus importante découverte au Brésil, avec des réserves cinq fois supérieures à celles du gisement géant de Tupi repéré récemment. Les perspectives du pays sur le marché pétrolier américain et mondial s'en trouveraient au passage considérablement renforcées.

Petrobras a refusé de confirmer les estimations et indiqué que les études sur le gisement se poursuivaient.

Rodrigo, Gaiern version française Gilles Guillaume


Avec ça, la spéculation va se tasser, le prix baisser et la consommation continuer à grimper, jusqu'à ce qu'effectivement les méthanes des pôles s'ajoutent au CO2 pour bien pourrir la planête. Dans 2-3 générations nous vivrons sous cloche, l'extérieur sera empoisonné et trop chaud de toute façon.
0 x




dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1985
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 14

Message non lupar dirk pitt » 15/04/08, 10:51

Pas d'affolement et méfiance sur les effets d'annonce. les brésiliens sont coutumiers du fait comme lors de l'annonce du gisement Tupi en novembre dernier annoncé avec une espérance de production de 4Mb/j alors qu'en fait, a terme, sa production est maintenant estimée à 400Kb/j soit environ 0.5% de la production mondiale et une réserve correspondant à 14 semaines de consommation mondiale au mieux.
Alors maintenant, ils annonce la découverte d'un gisement soit disant 5 fois plus gros.... Méfiance
Si tant est qu'il contienne réellement 33Gb, il est très facile d'annoncer un chiffre sans préciser si il s'agit de la réserve en place ou bien de la réserve récupérable. je rappelle que les meilleurs taux de récupération sont de l'ordre de 35%.
Et même si 33Gb est la quantité récupérable, elle commencera a produire au mieux en 2015-2017 et représentera environ un peu plus d'un an de consommation mondiale.
un an de répis, c'est tout.
Les solutions de remplacement au pétrole ont toujours de l'avenir.
Volontairement ou bien contraint et forcé, il faudra que le monde se débarasse de son addiction au pétrole.
0 x
Image
cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 1

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar bham » 15/04/08, 11:07

Philippe Schutt a écrit :Avec ça, la spéculation va se tasser, le prix baisser et la consommation continuer à grimper, jusqu'à ce qu'effectivement les méthanes des pôles s'ajoutent au CO2 pour bien pourrir la planête. Dans 2-3 générations nous vivrons sous cloche, l'extérieur sera empoisonné et trop chaud de toute façon.

Bien vu Philippe mais vu l'état de l'économie mondiale, je suis pas sûr que la spéculation baisse tant que ça sur le pétrole ; celle-ci a en effet été artificiellement générée par les gros investisseurs, indépendamment de toute notion de pénurie, de demande supérieure à l'offre, et surtout en présence de crise financière américaine. On sait comment ça marche, un gros investisseur achète du pétrole en quantité et tous les autres suivent. Il y a un effet boule de neige voire pyramidal et le but est d'entretenir le rendement financier ainsi généré. Qui plus est, plus ton rendement te rapporte, plus tu gagnes d'argent, plus tu consommes mais plus tu cherches à le faire fructifier ; c'est donc un cercle sans fin. Qui c'est qui trinque ? moins t'as de sous, plus tu trinques.
D'autre part, le réchauffement est entamé, si la consommation de pétrole n'augmente pas, y'aura toujours celle du charbon.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45041
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 15/04/08, 11:18

1) 33 Gb c'est une reserve ou une ressource? C'est quoi un équivalent pétrole quand on parle de pétrole?

2) A supposer que cela soit une ressource, cela ne représente que 400 jours de consommation de l'humanité...alors Mega gisement c'est vite dit...
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1985
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 14

Message non lupar dirk pitt » 15/04/08, 11:28

Ben Christophe....
C'est qu'est ce que je disais !!
0 x
Image

cliquez ma signature


Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 15/04/08, 11:32

avec le baril à 112$ en chine ...

cette découverte devrait faire baisser le prix non ?
et éviter un baril à 200$ à la fin de l'année, non ?!

si ça arrive pas c'est qu'on se fout vraiment de nous non ?!

non ?
0 x
Hydraxon
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 17/02/08, 17:07

Message non lupar Hydraxon » 15/04/08, 11:41

Il y a longtemps que le cours du pétrole est du foutage de gueule puisque un prix qui ne serait subordonné qu'aux coûts d'extraction ne dépasserait pas 5$. L'Irak ayant le record avec un prix possible de 0,5$. Aux cours actuels, l'avantage de l'Irak sur l'Arabie Sahoudite est évidement risible.
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1503
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 15/04/08, 11:55

ben c'est qu'à ce qu'on lit, le consommation est plus ou moins identique aux capacités de production. il y a peu de marge, et les pays du golfe ne sont pas enclins à augmenter leur capacité.

une nouvelle production modifierait l'équilibre actuel, au moins temporairement.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45041
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 15/04/08, 11:57

dirk pitt a écrit :Ben Christophe....
C'est qu'est ce que je disais !!


Ben oui mais depuis quand on n'a pas le droit de compléter la vérité? :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7803
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 40
Contact :

Message non lupar Remundo » 15/04/08, 12:04

Dimanche dernier, sur Capital, il y avait un VRP qui vendait de la lingerie en Arabie Saoudite...

Rien à voir me dizez vous, mais marrant quand même au pays du tchador où montrer sa cheville est passible de lapidation...

Sauf qu'il l'on filmé au moment du plein de sa grosse berline essence... 1 Euro pour 12 Litres d'essence... OUI, vous avez bien lu...

TOut ça pour aller dans le sens de Hydraxon... Et en France, il y a à peu près 1 Euro de taxe par Litre... En ce moment, à 1,35 Euros/L, 35 centimes vont aux pétroliers (qui ont leur coût d'extraction/prospection/transport/raffinage à financer là dessus, plus leur marge...), et 100 Cts vont à l'Etat sans frais.

Quelques petits ordres de grandeurs à avoir en tête :idea:

Hydraxon a écrit :Il y a longtemps que le cours du pétrole est du foutage de gueule puisque un prix qui ne serait subordonné qu'aux coûts d'extraction ne dépasserait pas 5$. L'Irak ayant le record avec un prix possible de 0,5$. Aux cours actuels, l'avantage de l'Irak sur l'Arabie Sahoudite est évidement risible.
0 x
ImageImageImage
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités