Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)La course à la fusion nucléaire

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 210
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 10

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar eclectron » 12/04/17, 20:04

Super, merci du retour

enerc a écrit :- panneau solaire -> courant continu : proche de 100% .

Par contre la conversion solaire/ continu est plutôt de l'ordre 15% en PV, ou 30 à 40% en concentration optique + machine thermique.
Je m'intéressait à la comparaison de rendement global entre les 2 solutions (biomasse, amoniac) par rapport à la source soleil.

Effectivement au niveau individuel, la solution "amoniac" fait un peu usine a gaz ! :lol:
A++
0 x




lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 292
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 17

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar lilian07 » 12/04/17, 21:04

Bonsoir,
La production hydrogène solaire en ne comptant pas le stockage en cuve et le transport se situe plutôt de l'ordre de 7 à 8% sur le rayonnement incident.
Avec le stockage et le transport il est probable qu'on tombe à 4%, c'est faible mais c'est une filière de plus qui permet surtout de convertir le surplus solaire en ''stock'' avec un rendement d'environs 4%.
0 x
enerc
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 9

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar enerc » 13/04/17, 08:01

Petit calcul, j'espère sans erreurs :? :

Cestas, c'est 300 MWc pour 260 hectares, donc environ 1 MWc par hectare.
Au Sahara, on produit facilement 2 kWh par Wc par an (c'est entre 0,9 et 1,3 en France).
1 km2, c'est 100 ha, donc on produit 200 GWh/an/km2.
Le Sahara fait 9 millions de km2.
La production annuelle serait de 1 800 000 TWh ! C'est 3600 fois la production électrique annuelle française.

Le rendement de conversion compte peu. Ce qui compte c'est le prix. Et quand ça va devenir moins cher que le pétrole et le gaz conventionnel, se sont les déserts qui vont devenir les centres de production d'énergies renouvelables.
Sans les coûts de conversion DC->AC, on est déjà sous les 2 centimes du kWh. Reste à rendre le coût de transformation en ammoniac raisonnable, et se sera moins cher que le pétrole.
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 292
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 17

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar lilian07 » 13/04/17, 09:57

Je suis la logique technique d'Enerc dans un monde uni. Loin de la tendance géopolitique actuelle qui va dans le sens contraire de fragmentation et repli, l'union sacré pour l'énergie est je pense inatteignable dans ce siècle ce qui semble être déjà une catastrophe.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1725
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 53
Contact :

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar izentrop » 13/04/17, 20:06

enerc a écrit :- panneau solaire -> courant continu : proche de 100% - pas de convertisseur, l'électrolyseur travaille à tension quasi constante comme le PV
- électrolyseur : environ 70% (53 kWh par kilo d'eau)
- procédé Haber-Bosch: 61 kWh par tonne de diazote pour séparer l'azote de l'air. Le rendement industriel est très bon.
- liquéfaction à -33°C et transport sont négligeables

Impossible au niveau individuel: le procédé Haber-Bosch se fait à 500°C sous 200 atmosphères!

Il faudrait concevoir des centrales solaires de quelques MWc couplées à un réacteur qui fabrique l'ammoniac. Ce type de réacteur existe partout dans le monde pour produire les engrais azotés, sauf qu'avec l’électrolyse on simplifie le réacteur en enlevant les filtres (monoxyde de carbone, souffre, ... dans le procédé actuel avec du gaz ou du charbon).
Bonjour,
Quel est le rapport entre l'électrolyse et l'azote ?
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.


enerc
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 33
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 9

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar enerc » 17/04/17, 17:49

Quel est le rapport entre l'électrolyse et l'azote ?

Azote + Hydrogène donne ammoniac. Une molécule d'azote se combine à 3 molécules d'hydrogène pour faire 2 molécules d'ammoniac.

C'est comme ça qu'on fabrique actuellement les engrais sauf qu'on part du gaz/charbon.
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 292
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 17

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar lilian07 » 18/04/17, 08:23

C'est dommage que les zones désertiques ne soit pas mieux exploitées au profit de l'humanité.
Un carré de 50 km x 50 km suffirait à alimenter la France, un de 300 km x 300 km le monde.
Mais avant d'attendre un moratoire utopique qui désignerait les zones non peuplés (désert) comme un bien de l'humanité et donc à usage exclusif d'accès à l'énergie mieux vaut basculer sur ce qu'on peut faire tout de suite.
En effet une partie de nos toitures de maison suffisent à notre consommation.
Reste alors et toujours à résoudre le problème du stockage.....
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 151

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar Ahmed » 18/04/17, 13:14

C'est dommage que les zones désertiques ne soit pas mieux exploitées au profit de l'humanité.

Il est bon de rappeler ici que le concept "d'humanité" reste une coquille vide* qui ne sert que de façon rhétorique pour justifier une position qui arrange celui qui l'émet...

*En faisant abstraction des divergences d'intérêts entre les groupes humains.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
dede2002
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 641
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 29

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar dede2002 » 18/04/17, 14:34

moinsdewatt a écrit :
Il n' y aurait pas besoin d' aller sur une autre planète pour les ressources minières.

Il suffirait de traiter les gisements à faible taux de métal qui sont pour le moment pas rentable à cause du coût énergétique.

Les gisement à faible taux de métal sont abondants.


Bonjour,

Voila une réponse qui confirme que de disposer d'énergie à profusion (sans jeu de mot) serait catastrophique.

Car ce genre de traitement n'est pas seulement énergivore, mais détruit/pollue/contamine des surfaces importantes en chassant les habitants au passage!
1 x
dede2002
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 641
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 29

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar dede2002 » 18/04/17, 14:41

lilian07 a écrit :Un carré de 50 km x 50 km suffirait à alimenter la France, un de 300 km x 300 km le monde.


Il faudrait commencer par "alimenter" le monde, l'énergie ça ne se mange pas.

Ensuite, peut-être que les habitants du Sahara et des alentours voudraient connsommer autant d'électricité que les français, ils pourront le faire, mais le calcul serait très différent pour "le monde".

Et puis, combien de cuivre et de matériaux seraient nécéssaires simplement pour acheminer des grosses puissances sur de longues distances?
1 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : MSNbot Media et 4 invités