Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)La course à la fusion nucléaire

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1725
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 53
Contact :

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar izentrop » 10/04/17, 15:45

Ahmed a écrit :Songe également que la question du réchauffement climatique pose le problème d'un (très) éventuel effort de limitation de l'émission de CO2, alors que si l'on ne buttais pas sur le RC, rien aux yeux de la quasi totalité de nos contemporains ne justifierait de modérer la course en avant...
Il est vital l'effort !
C'est pour ça que comme les ENR ne font pas le poids( intermittence et stockage non résolu), le nucléaire doit être développé. il faudrait aussi cesser toute combustion de biomasse ... A ma connaissance, aucun candidat aux élections ne le propose.
0 x




Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
eclectron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 210
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 10

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar eclectron » 10/04/17, 16:05

Ahmed a écrit :Je dois faire remarquer que le libéralisme n'a avec la liberté qu'une racine commune, mais rien au niveau du sens...

Euh... si quand même: liberté a tous les étages et donc sans limitation de liberté pour le capital, qui est lui même privateur de libertés pour ceux qui n'ont d'autre choix que de le subir . Le libéralisme est pétrit de contradictions....et ils ne s'en rendent même pas compte. L'argent n'a pas d'odeur et rend aveugle aussi :wink:

Ahmed a écrit :Par ailleurs, que tu rejettes ou non le libéralisme ne change pas grand chose à son écrasante domination (à tel point qu'elle te contraint en dépit de ton rejet!).

Absolument , aucune échappatoire. Pour des gens qui se réclament de la liberté ! :lol: :lol: :lol:
Il est clair qu'il faut faire évoluer notre relation à l'économie.
Nous traversons un période intéressante pour tous ces sujets.
C'est le moment de proposer des solutions novatrices, et pas de camper sur "on est tous foutus" ! je dis ça je ne dis rien... :wink:

Ahmed a écrit :Suffisamment anges pour être capables d'y renoncer?
:lol: , pourquoi pas, mais honnêtement si j'ai le moyen d'alimenter mon habitation et mon véhicule proprement et de manière quasi inépuisable à coût modique, je ne vois pas pourquoi je m'en priverais.
j'alimenterais une serre en plus :wink:
Et je ne vois vraiment aucun mal à cela.
les enr pourraient* convenir pour l'habitation et la serre mais difficilement pour le transport.
Le pet de vache éventuellement.(bio gaz :lol: ) pour les véhicules.
Il y a beaucoup d'adaptation (transitions) à opérer mais ce n'est pas impossible.
de toute façon la fusion reste hypothétique à ce jour.

* le stockage inter saisonnier demeure quand même un problème si la captation est locale. Faisable mais coûteux et volumineux en infrastructure.
si la captation est déportée dans le Sahara c'est déjà mieux.
c'est sur que l'on ne peut pas compter sur le libéralisme mondial actuel pour anticiper ce genre de travaux d'infra structure.
Dernière édition par eclectron le 10/04/17, 16:09, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar sen-no-sen » 10/04/17, 16:09

izentrop a écrit :
Ahmed a écrit :Songe également que la question du réchauffement climatique pose le problème d'un (très) éventuel effort de limitation de l'émission de CO2, alors que si l'on ne buttais pas sur le RC, rien aux yeux de la quasi totalité de nos contemporains ne justifierait de modérer la course en avant...
Il est vital l'effort !
C'est pour ça que comme les ENR ne font pas le poids( intermittence et stockage non résolu), le nucléaire doit être développé. il faudrait aussi cesser toute combustion de biomasse ... A ma connaissance, aucun candidat aux élections ne le propose.


Les ENR ne font pas le poids dans un monde en croissance continuelle,nuance.
La biomasse à bien évidemment sa place dans le mix énergétique et plutôt deux fois qu'une.
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 151

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar Ahmed » 10/04/17, 19:42

Eclectron, tu écris:
Euh... si quand même: liberté a tous les étages et donc sans limitation de liberté pour le capital, qui est lui même privateur de libertés pour ceux qui n'ont d'autre choix que de le subir .

Je vois que nous sommes d'accord! :wink: Une petite nuance, mais qui a tout de même son importance: la domination de l'économie est certes plus pénible pour ceux de la "base", mais personne n'a vraiment le choix et les dominants n'y échappent pas non plus, puisqu'ils n'exercent leur pouvoir que sous la férule de leur propre domination.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1725
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 53
Contact :

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar izentrop » 11/04/17, 09:01

sen-no-sen a écrit :Les ENR ne font pas le poids dans un monde en croissance continuelle,nuance.
La biomasse à bien évidemment sa place dans le mix énergétique et plutôt deux fois qu'une.

la croissance est en standby :|

L'exploitation de la filière bois à outrance pour faire de l'électricité est un non sens criminel. Je le vois dans ma région ou les bois se vident pour alimenter le gouffre local http://www.cg2i.org/mobile/unites-de-pr ... nesle.html
Que veut dire la promesse de replanter, une fois la taxe encaissée par l'État ?

L'aberration des agrocarburants commence à se ressentir http://www.notreterre.org/tag/biocarbur ... %27erreur/
Coup de froid sur les biocarburants : http://www.la-croix.com/Sciences/Enviro ... 1200808179

On devrait parler de dérèglement climatique, parce ce que c'est la rapidité du changement qui est le problème pour le vivant.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.


Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar sen-no-sen » 11/04/17, 10:37

izentrop a écrit :
sen-no-sen a écrit :Les ENR ne font pas le poids dans un monde en croissance continuelle,nuance.
La biomasse à bien évidemment sa place dans le mix énergétique et plutôt deux fois qu'une.

la croissance est en standby :|


La croissance est effectivement en standby depuis une décennie,sur un "plateau ondulant" comme la production de pétrole.Celle ci devrait diminuer dans les années à venir,avec une belle récession à la clés si nous n'anticipons pas...et nous n'anticipons pas! :lol:

C'est pour cette raison qu'il faut penser notre société à l'intérieur d'un modèle axé sur l'efficience et la rationalisation des moyens de production,et dans un tel scénarios les ENR ont toutes leurs place.
Tu dit que l'utilisation de la filière bois est un non sens criminel,quand est il de la filière nucléaire? :lol:
Quant bien même on raserait à blanc tout une portion de bois,il ne faudrait au mieux que quelques années pour reverdir l’ensemble,hors avec le nuke nous avons des déchets ingérables qu'il va falloir enfouir pour des dizaine de milliers d'années...c'est mieux?

Je rejoint ton avis sur la filière des agro-carburants,celle ci s’inscrit dans la logique des pétroliers à vouloir maintenir artificiellement la production pétrolière depuis le pic de pétrole conventionnel,c'est essentiellement un artifice.
Pour le reste il va falloir considérablement augmenter la surface forestière comme cela avait été mentionné dans un autre sujet et passer de 30% à 50 voir 60% de la surface du territoire,mais cela va demander quelques sacrifices notamment alimentaire(moins de viande dans les assiettes!).
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5178
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 151

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar Ahmed » 11/04/17, 14:04

Je te rejoins, Izentrop, notamment au sujet de la surexploitation des forêts qui ne peut en aucun cas faire face au gigantisme des projets. Ceci est d'autant plus vrai que personne n'a actuellement la moindre idée de ce qu'il faudrait faire pour seulement assurer la simple pérennité de la forêt soumise au RC.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1725
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 53
Contact :

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar izentrop » 11/04/17, 16:01

Ahmed a écrit :Je te rejoins, Izentrop, notamment au sujet de la surexploitation des forêts qui ne peut en aucun cas faire face au gigantisme des projets. Ceci est d'autant plus vrai que personne n'a actuellement la moindre idée de ce qu'il faudrait faire pour seulement assurer la simple pérennité de la forêt soumise au RC.
L'état va dans le sens des destructions parce qu'ils coure après les budgets à court terme toujours insuffisants.
Plutôt que les incendies destructeurs, l'entretien des forêts créerait des emplois. les services rendus, si ils sont bien gérés seraient rémunérateurs sans aucun doute.

RC ... non DC ... 1° d'augmentation de température n'est rien à côté du dérèglement occasionné.
Beaucoup de vies ne s'adaptent pas à l'évolution rapide à commencer par le poumon de la planète et premier maillon de la chaîne alimentaire qu'est le phytoplancton ... Pas que la surpèche.
Les sècheresses engendrent des conflits sans précédents http://cicr.blog.lemonde.fr/2017/03/20/ ... la-famine/
http://www.la-croix.com/Monde/Asie-et-O ... 1200789246
sen-no-sen a écrit :Tu dit que l'utilisation de la filière bois est un non sens criminel,quand est il de la filière nucléaire?
Le mot était un peu fort, mais l'impact perçu des déchets nucléaires est démesuré également.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar sen-no-sen » 11/04/17, 16:14

izentrop a écrit : Le mot était un peu fort, mais l'impact perçu des déchets nucléaires est démesuré également.


La différence majeur entre le filière bois et la filière nucléaire est que la première peu, moyennant une bonne gestion, favoriser le développement de la biodiversité.
De plus il n'existe aucune meilleure façon active* d'enrayer le réchauffement climatique qu'en plantant des arbres et en limitant l'expansion urbaine.


*L'autre méthode, passive donc, consiste à ne plus émettre...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 292
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 17

Re: La course à la fusion nucléaire

Message non lupar lilian07 » 11/04/17, 19:20

Moi, je suis plutôt mitigé dans l'affaire. Je pense en effet que la biomasse est un élément clé pour transiter vers les EnR sans passer par la remise sur pied du nucléaire (fission/fusion) car le seul moyen de se libérer de cette logique énergétique de stock en attendant la possibilité de trouver un moyen nouveau d'appréhender l’énergie.
Le seul moyen à mon sens dans cette transition sobre ou l'on emploierait la biomasse uniquement pour le thermique direct qui permettrait alors d'atteindre la marche suivante sans un trop gros choc sociétal.
Il y aura forcement une grosse exploitation des forêts à revoir en plus de notre mode de vie...
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Google Adsense [Bot] et 5 invités