Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)L'Allemagne en 2050 sans nucléaire

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Message non lupar Christophe » 21/07/10, 11:02

Et la mer du Nord ?

Là où l'Allemagne (et le Danemark) met des éoliennes c'est pire...40m de fond en moyenne = tempètes qui naissent rapidement...

Pour la Baltique c'est pas tellement plus profond mais surement moins de risques vu l'enclavement...

Colruyt a un projet eolien offshore actuellement...à 60 km des côtes belges quand même!
0 x




Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7803
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 40
Contact :

Message non lupar Remundo » 21/07/10, 11:27

Salut tout le monde,

Voilà un sujet qui me plait bien...

Oui les Allemands peuvent atteindre quelque chose qui ne sera pas loin du 100% EnR d'ici 2050...

Par la biomasse, la géothermie, la biométhanisation, le photovoltaïque et l'hydraulique.

Pour le solaire à concentration, leur climat n'est pas terrible...

ça fera les pieds aux Français, mais bon... comme on est pourri et fier de l'être...

citro a écrit :Il est tout à fait possible d'être (en valeur absolue) autonome d'un point de vue énergétique sur une maison individuelle.
Rien qu'en France, il existe pas mal d'exemples. :P
Sans rêver d'autonomie à tout prix, nombreux sont les membres de ce forum qui travaillent à des réductions MASSIVES (facteur 4) de leurs consommations d'énergie.

tout à fait (annonce du 21/07/2010)

Cela fait plus de 2 fois la (sur)consommation annuelle d'une maison abritant 4 personnes (4500 kWh, soit 500 W en moyenne)...

D'ici la fin de l'année, j'aurai tangenté les 4. 8)

@+
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Message non lupar Christophe » 21/07/10, 11:43

Remundo a écrit :Pour le solaire à concentration, leur climat n'est pas terrible...


Non pas terrible, mais en France, hormis le "Sud Sud", on est pas mieux...

Et je ne pense pas me tromper en disant que c'est l'Allemagne qui porte le projet Desertec.

CQFD, eux savent anticiper.

Remundo a écrit :ça fera les pieds aux Français, mais bon... comme on est pourri et fier de l'être...


On est pas pourri, on est dirigé par des cons qui cherchent à tout prix à protéger leurs avantages et surtout pas boulverser les choses trop vite...c'est pour ca que la France est à la traine sur de nombreux domaines de recherche...

ps: Remundo waaw la grange PV c'est énorme je savais pas que ca tournait déjà depuis mai; et le systeme Opale, tu devrais en faire un sujet car j'avais loupé l'info (si tu l'avais déjà donnée quelque part!). Vous avez pas recu une aide des batiments historiques car vous la méritiez (vu l'état avant...)
0 x
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 21/07/10, 12:12

Remundo a écrit :Salut tout le monde,

Voilà un sujet qui me plait bien...

Oui les Allemands peuvent atteindre quelque chose qui ne sera pas loin du 100% EnR d'ici 2050...

Par la biomasse, la géothermie, la biométhanisation, le photovoltaïque et l'hydraulique.



@+


L'allemagne ce n'est pas la Norvège mais un pays très fortement industrialisé et densément peuplé (presque le double de la France)
Biomasse: quelle biomasse et sur quelles terres?
Géothermie: il y a peu de sites compatibles géothermie en Allemagne: la preuve ils viennent en Alsace pour faire leurs protos..et ont provoqué des tremblements de terre à Bâle (projet abandonné), faut dire que forer à Bale c'était bougrement osé lorsqu'on connaît le passé géologique de la région... :lol:
Biométhanisation: idem biomasse, pour méthaniser faut de la matière
L'hydraulique ne peut pas se développer d'avantage qu'en France: ne restent que de petits sites pour micro-centrales.
Ma prévision personnelle pour l'Allemagne 2050:
Nucléaire= statut quo (pas plus pas moins), remplacement probable d'anciennes installations sur le même site (idem pour la France)
Charbon: en forte diminution, du fait de la baisse de la ressource en lignite pas chère et non pas pour réduire la pollution...
Gaz: en augmentation de 50% mais très grande dépendance vis à vis de la Russie= danger...
Hydraulique: légère augmentation par micro-centrales
Eolien: + 50% mais développement limité par manque de sites et opposition des riverains
Solaire +50% mais efficacité limitée...
Le gain principal est à rechercher du côté des économies,optimisations et nouvelles technologies moins énergivores...
Et Désertec c'est de la rigolade: quel état avancé serait assez stupide pour implanter une énorme centrale solaire (et les fils conducteurs...) dans un de ces pays nord africains instables? Faudrait prévoir une puissante armée pour protéger ces installations et pas mal de monde pour dépoussiérer régulièrement les panneaux...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45047
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 158
Contact :

Message non lupar Christophe » 21/07/10, 12:19

Juste un petit rappel: http://www.econologie.com/europe-emissi ... -3722.html

Image

Si compte bien ca fait 9% d'ENR en 2005...

Donc 100% vers 2050, c'est peut être possible mais qui va payer les investissements ? Les charbonniers? Gazprom? L'Etat surendeté?

Dire que c'est possible technologiquement c'est une chose, que ca l'est dans le contexte economique c'est une autre?

De plus ne pas confondre donc 100% d'ENR et 0% de nucléaire...
0% de nucléaire y a des dizaines de pays dans le monde qui y sont...
0 x


Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Message non lupar sen-no-sen » 21/07/10, 12:30

oiseautempete à écrit:

Pour la tour vortex, c'est bien de celle là que je parlais...dans un vieux "science et vie" ils parlaient de tours de 1000m de hauteur...





Le dispositif auquel tu fait référence n'est pas la tour à vortex mais la tour solaire aérothermique (990m de hauteur,200MW),dans le cas d'une tour à vortex(Coustou/Alary) la hauteur maxi serait de 350m pour une puissance allant de 500 à1000MW en fonction du delta de Température).

Pas la peine de se référencer à science et vie, puisque les meilleurs infos sont sur Econo:


Prend la peine de bien lire le descriptif:
http://www.econologie.com/forums/tours-aerogeneratrices-a-effet-vortex-synthese-t3801.html
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 21/07/10, 12:57

sen-no-sen a écrit :


Le dispositif auquel tu fait référence n'est pas la tour à vortex mais la tour solaire aérothermique (990m de hauteur,200MW),dans le cas d'une tour à vortex(Coustou/Alary) la hauteur maxi serait de 350m pour une puissance allant de 500 à1000MW en fonction du delta de Température).

Pas la peine de se référencer à science et vie, puisque les meilleurs infos sont sur Econo:




Le shéma de principe est exactement le même que celui décrit dans ce "science et vie vieux de 20ans...le principe a été annoncé en 1975, donc rien de neuf...jamais construit faute de financements, le proto devait faire 300m de haut...
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Message non lupar sen-no-sen » 21/07/10, 13:21

Tu fait référence au projet Nazarre,difficilement applicable en France (datant de 1964), pour le projet Coustou/Alary, il avance, mais L'EPR d'abord!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 21/07/10, 14:01

oiseautempete a écrit :Tu es libre de croire que le nucléaire est une impasse...le nucléaire sous sa forme actuelle sans doute car génère trop de déchets dangereux à longue durée de vie, mais l'avenir est sans aucun doute à la fusion thermonucléaire (sera peut-être au point d'ici 2050), en attendant l'EPPZ :lol: Dans le même "sac" l'on peut mettre les îles spatiales avec transmission de l'énergie par micro ondes...irréaliste tout ça...
En 1910, il semblait tout aussi irréaliste aux cochers des omnibus hippomobiles de Paris, que 40 ans plus tard (1950), leur profession aurait disparu. L'avenir du nucléaire, c'est la fin du nucléaire sous sa forme actuelle, et on ignore encore si il se développera sous une autre forme.
oiseautempete a écrit :Le potentiel solaire de la France est très limité, grosso modo on peut équiper les toits des maisons mais guère plus, pour les grosses installations, il n'y a guère de place, et il y a le problème du stockage de l'énergie sur les petites installations, actuellement peu efficace et coûteux , en attendant des accus supraconducteurs...
L'énergie de demain se basera sur de nouvelles technologies actuellement en labo, voir à venir...
:shock: Pas du tout d'accord. :x :evil:
L'energie de demain doit se développer dès aujourd'hui, CAR IL Y A URGENCE, avec les technologies dont nous disposons déjà et progresser au fur et à mesure que des solutions plus performantes apparaîtront...
1/ Il n'y a pas une solution, mais tout un panel de choix.
2/ La production d'énergie centralisée doit céder la place à une multitudes de sources décentralisées et plus proches de leur lieu d'utilisation tout en étant connectées au réseau global.
3/ Le potentiel solaire Français est conséquent et largement inexploité que ce soit en photovoltaïque ou en thermique.
OUI, "grosso modo", il faut équiper les toits des bâtiments ce qui suffirait à couvrir les besoins de la France en énergie...

Ne surtout pas développer de grosses installations comme celles qui fleurissent dans les Landes pour remplacer les forêts dévastées par la tempête au prétexte qu'il y a des subventions pour le photovoltaïque, mais pas pour replanter des arbres...
:evil:

Le problème du stockage d'énergie n'en est pas vraiment un (utilisation partielle instantanée de l'énergie produite) et de nombreuses solutions de stockage existent déjà et sont a structurer (stockage électrochimique dans des batteries, dans des véhicules électriques, stockage thermique, stockage hydraulique, volants d'inertie et bien sûr électrique direct dans des condensateurs ultraperformants, mais ce dernier n'est pas encore disponible).
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 21/07/10, 15:48

Oiseautempete changera d'avis lorsque la France aura un nouveau Tchernobyl ou Tcheliabinsk avec évacuation en un jour de un million d'habitants de toute une région comme Lyon pour des siècles, incultivable, inhabitable, accompagné de pertes économiques de dizaines d'années du PIB !!
Cette catastrophe est aussi certaine tôt ou tard que les inondations, tsunami et tremblements de terre, car les hommes ne sont pas infaillibles et donc se produira dans des conditions jugées impossibles actuellement, d'autant plus vite qu'on multiplie le nombre de centrales nucléaires !!

Enfin le projet ITER, promesse de la fusion dans 25 ans depuis, les années 1950, a très peu de chances d'aboutir, (beaucoup moins qu'un nouveau Tchernobyl !!) et s'il devient possible, ce sera avec une technologie qui reste à découvrir !!!
La fusion froide est presque aussi réaliste !!!
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités