Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)EPR : le futur Tchernobyl ?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 23/03/10, 20:34

Un exemple de commune qui déjà a décidé de ne plus acheter l'électricité à EDF à cause de la construction de l'EPR à Flamanville :
http://energie2007.fr/actualites/fiche/ ... 80310.html

Il s'agit là de la fourniture d'électricité, qu'il faut bien distinguer de la gestion du réseau.

C'est la même distinction que entre :
- SNCF, qui vend le service aux voyageurs (=EDF ou les autres fournisseurs, ENERCOOP dans ce cas) ;
- et RFF, qui gère et entretien les rails (=ErDF) et les louent à la SNCF (ou aux autres qui arrivent).
0 x




A bientôt !
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 05/10/10, 00:14

Info officielle cachée :
on néglige la sécurité :
Et un nouveau Tchernobyl en France risque bien plus d'arriver qu'on ne pense !!!

http://www.sortirdunucleaire.org/index. ... page=index
On apprend ainsi qu'un accident de réactivité de type Tchernobyl est possible sur tous les réacteurs nucléaires français : ......
Pour la deuxième fois concernant un équipement crucial pour la sûreté de l'EPR, la réglementation est violée...
Le chef du département combustibles nucléaires à EDF propose à la fin de la note :"L'idéal serait d’essayer, pour les réacteurs du futur, de ne plus prendre en compte ce type d’accidents"


Sidérant, tôt ou tard vu que les hommes ne sont pas infaillibles, un nouveau Tchernobyl se produira en France, encore plus vite !!!
0 x
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1767
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 1

Message non lupar Maximus Leo » 29/03/11, 14:06

Les Indiens manifestent contre l'EPR (décembre 2010) : http://www.agirpourlaplanete.com/actual ... tapur.html

Un point de vue indien, "l'EPR, un problème nucléaire, pas une solution énergétique" (Fmota News, décembre 2010) :
http://news.fmota.com/asia/jaitapur-ind ... ution.html

La cuve des réacteurs EPR d'AREVA (Olkiluoto, Flamanville, Taishan) est fabriquée par l'industriel japonais Japan Steel Works. Le patron de Japan Steel Works a reçu récemment la Légion d'honneur :

http://www.ambafrance-jp.org/spip.php?article3782

Photo de groupe avec dame (Anne Lauvergeon), patronne d'AREVA en sobre tailleur noir :

Image

:cheesy:
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 29/03/11, 16:23

Très instructifs ces liens !!
Areva aux indes a décidé de vérifier, dans une zone très peuplée, si le EPR résiste à des tremblements de terre de force 6 à 9, comme celui en 1993, force 6,3 à Jaïtapur et bien d'autres plus ou moins oubliés, car proche de la zone où la plaque Indienne descend (vallée du Gange) pour descendre sous l'Asie et l'Hymalaya à la vitesse de 10cm par an !!
Aussi la force des tremblements de terre y dépasse certainement 7 pour rejoindre celles du japon de force 9 rarement mais sûrement.

La méthode du retour d'expérience utilisée par Areva va vite être ici très gravement fausse, car ignorant les tremblements de terre un peu anciens (non notés) et de force 9, comme le Japon a fait avec le tsunami de hauteur 26m, annoncé par les géologues et même avec le précédent, répertorié dans l'histoire en 869 !!
Aux Indes le précédent force 9 n'est pas répertorié, mais a existé !!

De plus leur Lobby est libre sans régulation.
http://news.fmota.com/asia/jaitapur-ind ... ution.html
*Weak regulation* ** India lacks an independent nuclear safety regulator. An independent, wellresourced nuclear safety authority is the main pillar of minimising the risks inherent in the use of nuclear power. The six board members that comprise India’s nuclear safety agency, the Atomic Energy Regulatory Board (AERB), include several former employees of the state nuclear power company NPCIL, the operator-to-be of Jaitapur EPR power plant. AERB reports to the Department of Atomic Energy (DAE), which is responsible for promotion of nuclear power, and owns NPCIL as well as directly owns and operates nuclear facilities..
The interference has manifested itself in the AERB toning down the seriousness of safety concerns, agreeing to the postponement of essential repairs to suit the DAE’s time schedules, and allowing continued operation of installations when public safety considerations would warrant their immediate shutdown and repair.” “The safety status of nuclear energy installations in India is far below international standards, and in the absence of an independent regulatory body this has serious implications for public safety.”10 The low standard of nuclear safety in India can be seen from frequent cases of safety system malfunctions, leaks of radioactive materials and environmental contamination11. The situation in India is in clear violation of the International Atomic Energy Agency Convention on Nuclear Safety (1994) to which India is a party..
A single reactor typically produces several hundred kilograms of plutonium every year – an amount sufficient for dozens of nuclear of nuclear weapons.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 44958
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 137
Contact :

Message non lupar Christophe » 29/03/11, 16:37

Mais non mais non keskevous racontez là! :mrgreen:

L'EPR sera le plus SUR des réacteurs à eau présurisées et même en cas de fusion, le Corium ne fuira jamais...C'est Areva qui le dit, croyons les! :mrgreen: :mrgreen:

Plus sérieusement, il y a quelques schémas explicatifs dans ce document: http://www.econologie.com/accidents-nuc ... -4341.html
0 x


Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 62

Message non lupar Obamot » 29/03/11, 20:05

Maximus Leo a écrit :Les Indiens manifestent contre l'EPR (décembre 2010) : http://www.agirpourlaplanete.com/actual ... tapur.html

Un point de vue indien, "l'EPR, un problème nucléaire, pas une solution énergétique" (Fmota News, décembre 2010) :
http://news.fmota.com/asia/jaitapur-ind ... ution.html

La cuve des réacteurs EPR d'AREVA (Olkiluoto, Flamanville, Taishan) est fabriquée par l'industriel japonais Japan Steel Works. Le patron de Japan Steel Works a reçu récemment la Légion d'honneur :

http://www.ambafrance-jp.org/spip.php?article3782

Photo de groupe avec dame (Anne Lauvergeon), patronne d'AREVA en sobre tailleur noir :

Image

:cheesy:


Ahurissant !!! Elle/ils bouffent décidément à tous les rateliers... :shock:
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4721
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 48

Message non lupar sen-no-sen » 02/04/11, 19:22

Un retard de plus pour l'EPR:

http://www.lepoint.fr/economie/coup-dur-pour-l-epr-01-04-2011-1314300_28.php

Je cite: "(...)Par ses propos, le président de l'ASN a en effet implicitement reconnu que le réacteur français de troisième génération conçu par Areva n'a pas plus été étudié que les 58 autres de l'Hexagone afin de résister à un enchaînement de catastrophes naturelles, comme un séisme et un tsunami.(...)

ça se passe de commentaires...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
cyrilledemil
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 24/04/11, 19:45

Message non lupar cyrilledemil » 25/04/11, 16:44

Bonjour,

Dans l’émission « Mots croisés » présentée par Yves Calvi du lundi 11 avril 2011, nous avions comme invité, pour discuter de la pertinence de garde le nucléaire civil, outre J-M Jancovici également Noël Mamère, vous savez c’est l’Olivier Deleuze français. Ils n’ont pas plus de chance que nous et puis chacun doit porter sa croix. Il nous a donc resservit sont éternel « sortir du nucléaire » progressif. Mais pourquoi progressif, puisque cette voie est tellement dangereuse, remettre à dans vingt ans ce que l’on peut faire tout de suite ? C’est parce qu’il faut trouver des alternatives ! Ah bon, et ce serra plus facile dans dix ou vingt ans ?

C’est pourtant possible tout de suite, puisque ce Monsieur, qui distribue les bons et les mauvais points, nous cite, dans la même émission, des exemples de pays qui ont, et d’autres qui n’ont pas de centrales nucléaires. Les Hollandais ont un niveau de vie tout à fait comparable à celui des Belges et ils arrivent à vivre sans faire appel à l’énergie atomique, contrairement à leurs voisins du sud. Preuve que c’est parfaitement possible de vivre confortablement sans. Mais, ce que Monsieur Mamère évite soigneusement de dire, c’est que nos amis bataves, émettent plus du double, oui vous lisez bien, plus du double de CO2 que nous, pour une population, il est vrai, de 16 millions d’habitants contre 11 millions. Ce qui fait, quand même, une fameuse différence. Mais quant on aime, on ne compte pas !

Oui justement, c’est pour éviter cela qu’il faut y aller par petits pas.

D’accord, alors voyons ; la population mondiale augmente de 200.000 individus par jour et en plus, une part, pas tout à fait négligeable, je dirai 2 à 3 milliards de personnes voient, ou du moins espèrent voir, leur niveau de vie s’améliorer. Rien que la conjugaison de ces deux facteurs ferra que d’ici 2050 la demande en énergie de l’humanité va considérablement augmenter. Les énergies renouvelables n’arriveront, dans le meilleur des cas, même pas à couvrir la moitié de cette augmentation. S’il faut en plus diminuer, et cela se ferra de toute façon, car les ressources finiront par s’épuisé, notre dépendance aux énergies fossiles, c’est sûr, que la sortie du nucléaire, cela va se faire les doigts dans le nez !
En fait, à chaque jour qui passe, à chaque minute qui passe, le fossé entre ce que la nature peut nous offrir, sans se mettre en danger, et ce que l’humanité aspire à avoir, se creuse. Ce qui est presque irréalisable aujourd’hui, serra impossible demain et encore plus après-demain.

Alors pourquoi, proposer une sortie pour plus tard ?
En fait, j’ai ma petite idée.
Tout simplement parce qu’aujourd’hui, c’est très tendance d’être antinucléaire.
Si vous voulez gagner des voix c’est plus facile de se positionner contre.
Alors, promettre pour demain, c’est faire d’une pierre, deux coups.
Dans dix ou vingt ans, votre mandat parlementaire sera terminé et vous aurez bien profité de la situation. C’est comique de voir que se sont ceux qui accuser les autres d’opacité, qui sont devenu maître de la langue de bois.

Cyrille Demil.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4721
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 48

Message non lupar sen-no-sen » 25/04/11, 17:11

cyrilledemil a écrit :Bonjour,


le fossé entre ce que la nature peut nous offrir, sans se mettre en danger, et ce que l’humanité aspire à avoir, se creuse. Ce qui est presque irréalisable aujourd’hui, serra impossible demain et encore plus après-demain.


Bonjour Cyril, et bienvenu sur le forum.
Le problème réside sur ce point:"(...)et ce que l’humanité aspire à avoir"(...).
l'humanité existe depuis près de 200 000 ans, les demandes croissantes en énergie quant à elle n'ont que quelques décennies d'existence,elles ne sont que le reflet d'une idéologie basé sur la croissance sans fin.
Le problème majeur réside dans la dissémination de ce modèle à l'échelle mondiale, non dans les besoins de l'humanité en elle même.
Pour ce qui est de la sortie du nucléaire, cela serait relativement aisé moyennant un comportement de consommation moindre.
Hélas on ne peut à la fois vendre un produit et dire de ne pas l'acheter...
Les écologistes on besoin de séduire l'électorat, et donc de faire des concessions, si ils prônaient la décroissance,je ne pense pas que beaucoup de gens voudraient voter pour eux, et leurs adversaires politique s'en donneraient à cœur joie.
De plus nombre d'écolos on le cul entre deux chaises: d'un coté il ne veulent pas de centrale nucléaire,mais de l'autre il ne veulent pas d'éoliennes non plus.... :frown: ,Et je ne parle même pas de tours a vortex de 300m de haut...alors il est plus facile de faire de la fuite en avant,vieille méthode de politicards!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4627
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 30

Message non lupar janic » 26/04/11, 09:15

La réaction de Cyril est d'une logique imparable et connue depuis plus de 50 ans. Il se produit la même chose avec l'alimentation et particulièrement la production animale à consommation humaine. La consommation de viande dans les pays en forte croissance économique sera confrontée à l'impossibilité de fournir autant de "protéines animales" qu'il y aura de demandeurs. Donc ou l'humanité reviendra à une consommation animale réduite pour une meilleure distribution mondiale ou bien l'élévage "bouffera" juqu'à la moindre parcelle de forêt (poumon du monde) et les maladies, dites de civilisation,croitront au même rythme que les milliards d'animaux sacrifiés pour le seul plaisir gustatif et la promotion sociale.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Exabot [Bot] et 10 invités