Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)EPR : le futur Tchernobyl ?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Aumicron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 387
Inscription : 16/09/09, 16:43
Localisation : Bordeaux

Message non lupar Aumicron » 21/03/10, 15:36

bbenoit a écrit :Je suis aussi contre le nucléaire, mais je me pose quand même une question, si on décide d'arrêter ces réacteurs nucléaire, par quoi les remplacer ?

On pourrait peut être poser la question aux allemands qui ont pris cette décision et qui ont mis en oeuvre un plan d'action.
0 x




Argumentons pour faire.
bbenoit
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 9
Inscription : 22/02/10, 21:51
Localisation : Strasbourg

Message non lupar bbenoit » 21/03/10, 15:54

Justement, tout le problème est là. Le plan d'action allemand existe (d'ailleurs, que prévoit-il pour compenser?), mais comment vont-ils le mettre en oeuvre ? Ce plan existe déjà depuis des années, mais combien de réacteur ont déjà été arrêté ?

Et puis comment compenser une tranche nucléaire fermée ? Le Kwh nucléaire coûte environ 3 à 4 cts, le kWh thermique c'est plutôt aux alentours de 30 cts. Qui est volontaire pour payer sa facture 10 fois plus cher ? (et puis le solaire encore plus, si on amorti son installation sur 20 ans, ca doit plutot être de l'ordre de 40 à 50 cts je pense)

Plutot que de chercher à changer de source d'énergie, il est bien sûr plus raisonnable de diminuer sa consommation. Mais en France, pour se passer du nucléaire, il faudrait diviser sa consommation par 5

... il y a du chemin ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4713
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 47

Message non lupar sen-no-sen » 22/03/10, 15:42

3 à 4 centimes le kWH Nucléaire, tu peut oublier!!! Les couts réel sont occultés!
Il faut savoir que le nucléaire est très (très très) largement subventionné par l'état...il faut regarder du coté de nos impôts et de notre dettes...
Aucuns économistes sérieux n'est capable de déterminer avec précision le cout réel du nucléaire et des ses dommages collatéraux.
Cela fait prés de 30 ans que les différents gouvernements se posent la question du stockage à long terme des déchets, et du cout de sa mise en œuvre.

Quant au vrais solutions pour se passer du nucléaire, elles sont volontairement mis de coté:tour à vortex 1,5 à 2 fois inférieur au prix d'une tranche nucléaire de même puissance, et solaire à concentration (cout encore élevé car développement encore marginale).
a+
0 x
Aumicron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 387
Inscription : 16/09/09, 16:43
Localisation : Bordeaux

Message non lupar Aumicron » 23/03/10, 09:17

bbenoit a écrit :Le plan d'action allemand existe (d'ailleurs, que prévoit-il pour compenser?), mais comment vont-ils le mettre en oeuvre ? Ce plan existe déjà depuis des années, mais combien de réacteur ont déjà été arrêté ?

De mon point de vue, la question n'est pas de savoir "combien de réacteur ont déjà été arrêté ?", mais grâce à leur décision de Sortir Du Nucléaire, combien de KWH d'énergie renouvelable ont-ils produit en plus?
0 x
Argumentons pour faire.
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 23/03/10, 10:02

bbenoit a écrit :si on décide d'arrêter ces réacteurs nucléaire, par quoi les remplacer ?


Déjà, par la différence de consommation électrique entre été et hiver, on est sûr que le chauffage représente plus d'1/3 de la consommation électrique en France.

Or on sait que le bois et le solaire thermique sont disponible pour assurer tout le chauffage et l'eau chaude, y compris pour le lavage :
http://www.econologie.com/forums/post163647.html#163647
Et techniquement, tout est disponible à un coût inférieur à l'électricité.

Donc on a déjà réglé 1/3 du problème nucléaire, et même plus parce que 16% des centrales servent à produire l'électricité utilisée par les autres centrales, la filière du combustible nucléaire et le transport THT.

Par ailleurs, le solaire photovoltaique permet de régler le problème des consommation indépendantes du temps : tout ce qui est déclenché par les tarifs "nuit". Qui deviendrait alors le tarif "soleil" :-) On peut le voir sur les courbes RTE, par le pic débutant à 22h. Je n'ai pas de chiffre officiel, mais je l'estime à 20%

Ensuite, le photovoltaique permet de régler toutes les consommation quotidiennes aux horaires solaires.

Sans problèmes particuliers, et par de simples décisions politiques, on peut diminuer la consommation électrique en France de plus de 50% tout en augmentant notre indépendance au pétrole et au nucléaire et tout en diminuant la facture...
0 x
A bientôt !


Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7769
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 37
Contact :

Message non lupar Remundo » 23/03/10, 10:10

Salut Bernard,

tout à fait.

Mais ça ne fait pas les affaires de tout le monde... :?
0 x
ImageImageImage
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 23/03/10, 14:58

Tout le monde y trouvera son affaire et sera d'accord après un nouveau Tchernobyl, inévitable, tôt ou tard, plus vite qu'un tremblement de terre!!!
Le nucléaire doit être infaillible à perpétuité, humainement impossible, et donc nous aurons un autre Tchernobyl, faisant évacuer toute une région d'un million de personnes, en moins de un jour définitivement pour des siècles, voire des millénaires, contaminant toute nourriture inmangeable!
Tchernobyl a fait écrouler l'URSS et l'économie de la France (ou tout autre pays) fera pareil au suivant!!
Aucune assurance ne suffira !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7769
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 37
Contact :

Message non lupar Remundo » 23/03/10, 15:33

Oui Dédé,

Nos dirigeants, en particulier les gens du CEA savent tout ça. Et tous les citoyens un peu informés le savent aussi.

Mais une catastrophe aussi grave que Tchernobyl est peu probable, par contre des petites fuites accidentelles et des rejets constant de radionucléides liés au cycle du combustible ont déjà lieu, parfois publiés, parfois non...

ça ne sert à rien de t'énerver, détends toi. En France, l'atome est un Etat dans l'Etat et de puissants fonds privés contrôlent les acteurs essentiels (EDF, Areva, Gaz de France...)

En plus de ça, le peak oil et la décarbonation du mix électrique ouvre un vrai boulevard tapissés de billets pour la filière nucléaire.

Donc vois-tu, pour atténuer tes craintes, il faudrait simultanément conquérir les pouvoirs politique, économique et industriel... et prendre à contrepied une politique menée depuis 40 ans. 8)

... à savoir promouvoir un mix électrique massivement décentralisé et renouvelable avec un chauffage rationnel (solaire + hydrocarbures)...

au lieu d'un mix électrique ultra centralisé, gavé de fission et un chauffage Joule irrationnel :P
0 x
ImageImageImage
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 23/03/10, 16:10

Donc vois-tu, pour atténuer tes craintes, il faudrait simultanément conquérir les pouvoirs politique, économique et industriel... et prendre à contrepied une politique menée depuis 40 ans.

C'est une réalité scientifique certaine, comme pour un futur tremblement de terre, ou un météorite, tôt ou tard, nous aurons un nouveau Tchernobyl, vu que l'infaillibilité humaine est impossible !
Il est impossible d'atténuer mes craintes, vu cette certitude scientifique, mais lorsque un tel gros accident (pas trop gros?) se produira, le désastre réussira à "simultanément conquérir les pouvoirs politiques, économiques et industriel... et à prendre à contrepied une politique menée depuis 40 ans" et plus.
Les Français, son élite, et même des écologistes sont comme les autruches à se cacher la tête face au danger futur, et à dire que le réchauffement climatique est plus grave qu'un nouveau Tchernobyl dans une région très peuplée !!!
Dans le passé le climat a tellement fluctué à toutes les échelles de temps sans CO2 humain, qu'il est illusoire et absurde de croire qu'il peut continuer à être stable sans ou avec CO2, pour le futur !!!
Mais un réchauffement laisse un peu plus de temps pour évacuer une région qu'une journée ou une nuit !!!

Une action facile : demandez tous à nos assureurs une police d'assurance fiable contre une catastrophe nucléaire type Tchernobyl et pas l'assurance catastrophe actuelle qui n'assure pas les dégâts autre que maison et qui n'a pas de provision suffisante !!!!
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 23/03/10, 16:48

Il y a un moyen efficace pour agir : ta commune.

Car le réseau électrique de distribution appartient à ta commune, qui le met en commun avec d'autres communes voisines, dans le cadre d'un syndicat intercommunal.

Ce syndicat décide alors soit d'exploiter lui-même la distribution électrique, en constituant une régie, soit il organise un concession, et après appel d'offre sur cahier des charges, choisi un concessionnaire.

Les régies électriques sont peu nombreuses en France, mais efficaces.

Le plus souvent, il s'agit d'une concession à EDF (maintenant à la partie ErDF de EDF...).

Mais la concession a une fin et va être renouvelée : chaque citoyen peut agir !

- soit en demandant de changer le mode de gestion, en passant en régie par exemple, et la plupart des communes qui ont fait cette évolution pour l'eau s'en félicitent ;

- soit en participant à la rédaction du prochain cahier des charges qui intègrent les contraintes de pollution, en particulier nucléaire, et la notion d'énergie renouvelable et d'indépendance énergétique.

Et bien sûr, si les conseillers municipaux choisis comme délégués des communes dans les syndicats électriques ont une conscience, voire ne travaillent pas pour EDF, alors tout se passe mieux...

Ensuite, que ce soit en régie ou en concession, il faut un travail de suivi citoyen : c'est comme le conseil syndical, il faut suivre avec attention.

Et ces changements se préparent, 1 ou 2 ans à l'avance au moins : ErDF le fait avec attention.
0 x
A bientôt !
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités