Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)EPR : le futur Tchernobyl ?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 1

Message non lupar bham » 20/03/07, 10:54

Christophe a écrit :
Nuange a écrit :Greenpeace ne cherche pas à imposer ses choix, elle cherche surtout à faire éclôre des débats qui souvent s'imposeraient.


:shock: :shock: :shock:

1) Euh quand ils bloquent des convois castor en plein centre ville t'appeles ça "pas imposer ses choix"? Bravo la démocratie greenpeace: "Fais ce que je dis et ferme ta gueule..."?

C'est quoi "convoi castor" ?
Je ne veux pas prendre parti pour ou contre Greenpeace mais admets Christophe qu'on ne peut pas toujours faire entendre sa voix d'une façon démocratique puisque la démocratie fini par avoir des allures de fantôme.
Parce que tu peux en dire autant des faucheurs d'OGM et de tous ceux qui ont une action sur le terrain.

Christophe a écrit : 2) Pkoi la France "nucléaire" est-elle tant la cible de GreenPeace alors qu'au niveau effet de Serre c'est l'électricité la PLUS PROPRE?

Parce que ce n'est pas le seul critère à prendre en compte. C'est devenu aujourd'hui le critère prioritaire mais il y a 10/15 ans, les critères étaient ceux de la sécurité et du traitement des déchets.


Christophe a écrit : Je n'ai jamais vu GreenPeace raller contre les centrales charbon allemandes en construction...Or le risque actuel du réchauffement n'est PAS comparable avec celui du nucléaire (même si le nucléaire est loin d'être parfait) car il coutera en développement et vies humaines des milliers (dizaine de milliers?) le coût du nucléaire.

Greenpeace à la botte des charbonniers, gaziers ou pétroliers? On pourrait le penser...

Un grand complot contre les frenchies ? ah pourquoi pas ? :cheesy:

Christophe a écrit :2 bis)GreenPeace fait quoi contre les sous marins nucléaires russes qui pourrisent en mer de Barrents? La aussi le risque est LARGEMENT supérieur à celui d'un EPR!! Ils sont même incomparables... :evil:

Y'a qu'a leur demander ! par le biais d'une cyber action par exemple.
0 x




Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise
Contact :

Message non lupar Targol » 20/03/07, 11:26

bham a écrit :C'est quoi "convoi castor" ?


Les convois contenant des déchets radioactifs qui transitent des centrales vers les usines de traitement ou de celles-ci vers les sites de stockage.
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3433
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1

Message non lupar gegyx » 20/03/07, 11:57

Bordelais, en mal de spectacles et de manifestations ! José Bové passe ce soir.
http://www.unisavecbove.org/spip.php?article1596

déclaration :
http://www.unisavecbove.org/
0 x
Nuange
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 20/03/07, 02:08

Message non lupar Nuange » 20/03/07, 12:22

J'invite chacun à se faire une idée de Greenpeace par ses propres moyens, de faire du recoupement d'informations.
Moi, je leur fais confiance pour l'instant. En 30 ans de lutte écologique (n'ont-ils pas été précusseurs en la matière ?), aucune charge sérieuse n'a été retenue contre eux.
Mon principal soucis n'est pas de dire que l'EPR est bon ou mauvais. Mais que le citoyen moyen retrouve une conscience des enjeux planétaires, qu'il modifie son comportement de consommateurs, au plus vite. C'est mon rôle en tant que militant.
Si ça vous plait de salir cette organisation qui est loin d'être parfaite (c'est une organisation humaine...).
Moi, c'est la Terre qui m'intéresse et je pense que concrètement Greeenpeace obtient de bons résultats sur la sensibilisation et l'évolution des consciences.
Son mode de fonctionnement ne plaît pas à tout le monde. Et c'est tant mieux. Les actions sont complémentaires et plus il y en aura plus on aura des chances de ne pas sombrer dans la débâcle climatique.
Et si Greenpeace ne s'occupe pas des sous-marins russes (ce qui reste à prouver) c'est qu'elle se concentre sur des actions précises et qu'elle juge prioritaire.
L'adoption de l'EPR engage la France pour 30 ans au niveau scientifique et budgétaire. D'après les dernières avancées en physique nucléaire, il semblerait que cette génération de réacteurs nucléaires soit déjà caduque. Alors pourquoi se précipiter ? Peut-être parce que des investisseurs en ont décidé ainsi. Mais cela va-t-il dans le sens de l'intérêt collectif ?
0 x
Pyvesd
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 70
Inscription : 24/11/06, 18:44
Localisation : Bordeaux

Message non lupar Pyvesd » 21/03/07, 02:25

Tout d'abord bienvenu à toi Nuange dans les débats et échanges éconologique.

Post 1:
Nuange a écrit :J'étais à Lyon. On avait organisé une navette en car pour nous y rendre à partir de Clermont-Ferrand. on peut s'organiser pour minimiser les impacts de nos transports. On aurait pu y aller en train mais rouler à 80 % nucléaire pour une telle manif' c'est pas très cohérent, mais bon !
Post 2:
Nuange a écrit :La solution EPR nous engage encore pour 30 ans au minimum, avec des allocations budgétaires qui se feront au détriment des énergies renouvelables et des économies colectives en énergie.
Post 3:
Nuange a écrit :Les actions sont complémentaires et plus il y en aura plus on aura des chances de ne pas sombrer dans la débâcle climatique.

QQ refléxions en vrac:
- ne fais tu pas preuve d'un manque de cohérence entre tes actes et tes intentions entre le post 1 et 3? (car vs train -> petrole vs nucléaire)
- je ne comprends tjr pas comme on peut être CONTRE le nucléaire ET CONTRE le réchauffement climatique en MEME temps! :shock: :shock: :shock: A l'heure ACTUELLE, ce n'est TECHNIQUEMENT pas possible !!!!!
(peut être cette discussion devrait elle faire l'objet d'un fil à part entière?)
- on ne mettra jamais l'argent de la recherche nucléaire dans les renouvelables, malheureusement, faut pas "trop" réver :(
- d'accord aveec ton post 3, il faut atteindre une masse critique de la population qui soit sensible aux enjeux climatiques pour que les changements à entreprendre soit écoutés et acceptés...


Nuange a écrit :L'adoption de l'EPR engage la France pour 30 ans au niveau scientifique et budgétaire. D'après les dernières avancées en physique nucléaire, il semblerait que cette génération de réacteurs nucléaires soit déjà caduque. Alors pourquoi se précipiter ?
Donc tu ne participera pas au manif contre ITER + en avance ??? ;) nan, je moucate là :lol:



PS HS: Christophe ou Nono, serait'il possible d'élargir la taille de la fenetre de réponse. en effet celle-ci est bcp + étroite que celle du forum (et encore + de mon écran) et on y perd autant en lisibilité ds la rédaction des messages :( :( Merci pour les heures de codage en perspective ;)
0 x


Nuange
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 20/03/07, 02:08

Message non lupar Nuange » 21/03/07, 03:02

En fait, je suis contre le réchauffement du nucléaire... :cheesy:

Il me semble que la Papouasie, Sao Tome et Java se passent tout-à-fait bien du nucléaire et pourquoi pas nous hein ???

Plus sérieusement, si les canicules se succèdent comme elles se sont succédées faudra bien trouver autre chose comme refroidissement ! Sommes-nous certain que le climat des 20 prochaines années ne nous poussent pas à fermer les centrales que nous aurons mis en route et qui misent sur une stabilité climatique qui risque bien d'être de l'ordre de la légende...

Oh, je suis un peu alarmiste, c'est mon job.

Tiens à propos de refroidissement celui de l'EPR est-il plus ou moins gourmand en eau que les précédents réacteurs ?

Concernant l'ITER, j'ai trouvé ça : http://reacteur.iter.free.fr/de-gennes.htm

C'est court...
0 x
Pyvesd
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 70
Inscription : 24/11/06, 18:44
Localisation : Bordeaux

Message non lupar Pyvesd » 21/03/07, 23:08

je suis d'accord avec toi et aimerai bien vivre comme eux... 8)

la problématq du refroidissement des centrales est ... une reflexion intéressante à appronfondir :cheesy:

Concernant ITER, va faire un tour sur Wikipedia. C'est une base de départ intéressante où ils expliquent la technique et les enjeux, complété par une série de liens vers des sites pour et contre ce projet.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Révélations d'une source interne à EDF

Message non lupar dedeleco » 08/03/10, 02:50

Révélations d'une source interne à EDF : l'EPR risque l'accident nucléaire
http://www.sortirdunucleaire.org/index. ... page=index
http://www.sortirdunucleaire.org/index. ... page=index
http://www.sortirdunucleaire.org/actual ... losive.pdf

Le futur EPR avec une puissance à variation rapide pourrait devenir un nouveau Tchernobyl selon étude secrète chez EDF !!!!!
Les réacteurs actuels en marchent sont plus surs car à puissance fixe invariable !!!
Tchernobyl s'est produit à puissance faible !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7779
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 38
Contact :

Message non lupar Remundo » 08/03/10, 10:45

Sur le plan de la sécurité, EPR est beaucoup plus sûr qu'un RBMK Russe sur lequel on a mené des expériences hasardeuses au sein d'une administration et d'une communication soviétique particulièrement incompétente.

En fait EPR étudie tous les scénarios de défaillance grave... Si EPR est si lent et si coûteux à se construire, c'est en partie parce que l'ingénierie a décidé de mettre X systèmes de sécurité en cascade.

Trivialement, il s'agit de prévoir la ceinture et les brettelles sur un bleu de travail qui repose déjà sur les épaules.

Techniquement, le réel problème du nucléaire ne réside pas dans les risques des centrales, mais dans les déchets divers et variés qui en découlent et dont on ne sait pas vraiment quoi faire.

Stratégiquement, le nucléaire est une énergie aussi fossile et indisponible que le pétrole. 100% de l'Uranium brûlé en France provient de l'étranger.

Ecologiquement, le nucléaire émet intrinsèquement un peu de CO2 et en France, extrinsèquement gaspille l'énergie produite par un recours massif et irresponsable au chauffage Joule dans des habitations mal isolées.

Mais dans les 3 cas, le bénéfice financier n'est pas touché à court/moyen terme... au contraire :idea:
0 x
ImageImageImage
Aumicron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 387
Inscription : 16/09/09, 16:43
Localisation : Bordeaux

Message non lupar Aumicron » 08/03/10, 11:20

Remundo a écrit :Techniquement, le réel problème du nucléaire ne réside pas dans les risques des centrales, mais dans les déchets divers et variés qui en découlent et dont on ne sait pas vraiment quoi faire.

Je suis tout à fait d'accord pour dire que les déchets représentent un risque largement sous évalué.

MAIS ARRETONS DE SOUS-ESTIMER LE RISQUE DES CENTRALES

Nous sommes passés d'un risque zéro à un risque calculé. Et nous savons tous que les meilleurs ingénieurs épaulés par les meilleurs ordinateurs ne pourront jamais prendre en compte tous les risques potentiels. 2 exemples assez récents le montrent, un à la centrale de Blaye lors de la fameuse tempête de fin 1999 et un autre en Suède en 2006.

Et n'oubliez jamais que dans les pays de l'Europe de l'ouest, contrairement à l'ex URSS, nous ne trouverons jamais "une armée de liquidateurs" qui éviteront une catastrophe internationale au détriment de leur vie.
0 x
Argumentons pour faire.
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités