Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 03/03/14, 09:26

tout ça pour ça !
merci pour les emplois dans les énergies renouvelables !
je me rappelle encore du choix de sarkozy à l'époque :evil:

... des milliards gaspillés en temps de crise
"infaisable techniquement" : on va dire, mieux vaut reconnaitre son incapacité plutot que de conduire droit au désastre ?
l'orgueil des ingénieurs Français "qui ont des idées", eux ...

observation :
Observatoire du nucléaire - http://www.observatoire-du-nucleaire.org
Communiqué du 28 février 2014

SCOOP - Le réacteur EPR de Finlande est en cours
d'abandon par Areva qui retire ses salariés...

Le crash de l'industrie nucléaire française
précède celui de l'ensemble de la filière...

Le quotidien économique finlandais Kauppalehti a confirmé (*) ce vendredi 28 février 2014 les informations qui circulaient depuis quelques temps au sujet du chantier du réacteur EPR situé à Olkiluoto (Finlande) : le constructeur du réacteur, le français Areva, vient de mettre un terme aux contrats de travail d'une cinquantaine de contremaîtres, les derniers encore en poste devant suivre la même voie fin mars.

Il s'agit donc d'une véritable bérézina pour Areva qui abandonne le chantier de ce réacteur, commencé en 2005, désormais pratiquement à l'arrêt, et sous peu totalement stoppé. Officieusement, la mise en service de l'EPR serait repoussée à 2018 voire 2020, c'est à dire 15 ans après le début d'un chantier qui devait être bouclé... en 4 ans et demi !

Mais le plus probable désormais est que l'EPR finlandais rejoigne les différents exemples de réacteurs achevés mais jamais mis en service, comme à Lemoniz (Espagne), Zwentendorf (Autriche), Bataan (Philippines) ou Kalkar (Allemagne). Il est même possible qu'il ne soit jamais terminé mais, dans tous les cas, il s'agit d'un désastre pour l'industrie nucléaire française.

Il est d'ailleurs grand temps que l'opinion publique découvre que :
- 54 des 58 réacteurs nucléaires "français" sont en réalité américains (les licences ayant été payées - fort cher - par EDF à Westinghouse au début des années 70) ;
- la nouvelle usine "française" (Georges Besse2) d'enrichissement de l'uranium utilise des centrifugeuses achetées (fort cher à nouveau) par Areva à son concurrent européen Urenco ;
- les rares réalisations vraiment françaises sont des échecs cuisants (réacteurs graphite-gaz des années 60, Superphénix, EPR) ;

Il est aussi grand temps que les "élites" françaises cessent de vénérer Mme Lauvergeon, responsable du désastre de l'EPR, mais aussi d'autres opérations aventureuses comme les investissements ruineux et inutiles aux USA ou, bien entendu, l'affaire Uramin dans laquelle la "justice" s'est curieusement dépêchée de ne rien faire malgré les éléments accablants pour "Atomic Anne".

Il faut aussi noter que EDF ne fait guère mieux puisque le chantier EPR de Flamanville (Manche) connait lui aussi des retards et surcouts gigantesques, d'inquiétantes malfaçons et des défauts plus ou moins couverts par l'Autorité de sûreté. Si ce réacteur est un jour achevé, en 10 ans (ou plus) au lieu de 4 et demi, pour 10 milliards (ou plus) au lieu de 2,8 (le premier prix annoncé par EDF), sa mise en service entrainera de fait la mise en danger extrême de la population française et même européenne.

Entre un parc nucléaire dans un état avancé de délitement, que les investissements insensés prévus par EDF (100 à 200 milliards !) ne pourront réhabiliter, et le projet de construction (irresponsable et de toute façon hors de compétence pour EDF et Areva) de plusieurs EPR, la France va rapidement se retrouver dans une situation inextricable pour n'avoir pas su se lancer dans les alternatives (économies d'énergie, énergies renouvelables).

Il est grand temps de mettre un terme à la catastrophique aventure du nucléaire qui a causé les pires catastrophes industrielles (Tchernobyl et Fukushima), qui produit des déchets radioactifs qui vont rester dangereux pendant des millions d'années, qui pille et contamine les pays où est extrait l'uranium (le Niger est ainsi exploité depuis 50 ans pour alimenter à bon compte les réacteurs français).

La part du nucléaire dans l'électricité mondiale est passée de 17% en 2001 à 11% en 2011 (**) et à 9% désormais. Cette chute fulgurante, commencée bien avant le début de la catastrophe de Fukushima, va continuer au fil des innombrables fermetures de vieux réacteurs (un tiers de la flotte mondiale a plus de 25 ans).

L'industrie nucléaire est condamnée, mais elle peut cependant encore causer des drames et catastrophes, raison pour laquelle il faut au plus vite la mettre définitivement à l'arrêt : l'abandon probable de l'EPR finlandais montre clairement la voie à suivre.



(*) http://www.kauppalehti.fi/etusivu/areva ... 1402652139

(**) Agence internationale de l'énergie, Key world energy statistics 2003 et 2013, p24 :
- http://observ.nucleaire.free.fr/2003-Keyworld-AIE.pdf
- http://www.iea.org/publications/freepub ... ld2013.pdf

Vous pouvez aider l'Observatoire du nucléaire :
http://observ.nucleaire.free.fr/proces- ... iption.htm

0 x




Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45012
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 150
Contact :

Message non lupar Christophe » 03/03/14, 09:41

Un peu anti-patriotique comme ton cet article ! Déjà que l'industrie française n'est pas au beau fixe...

A ma connaissance les réacteurs français en fonctionnement ne sont pas des westinghouse...mais il y a peut être des licences de transfert de technologie sur certains points!

Exemples:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_n ... du_Blayais
http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_n ... e_Cattenom

Alstom et Areva NP

http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_n ... e_de_Chooz
Framatom, Alstom

Les réacteurs belges sont eux bien des Westinghouse: http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_n ... de_Tihange
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 04/03/14, 18:44

anti patriotique ? non je dirai juste anti nucléaire, mais j'ai mes raisons ;=)

disons qu'à choisir pour une industrie française, je préfère le secteur des énergies renouvelables ! j'ai mes raisons aussi ;=)

c'était surtout pour dénoncer le choix politico-industriel qui a été fait, et le résultat au final, la gabégie ...

pour info WestingHouse c'était Tesla il me semble ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 07/03/14, 10:08

0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45012
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 150
Contact :

Message non lupar Christophe » 07/03/14, 10:22

jonule a écrit :anti patriotique ? non je dirai juste anti nucléaire, mais j'ai mes raisons ;=)


Etant donné que la France est le pays le plus électro nucléaire au monde c'est presque un pléonasme... :D

jonule a écrit :disons qu'à choisir pour une industrie française, je préfère le secteur des énergies renouvelables ! j'ai mes raisons aussi ;=)


C'est sur !

jonule a écrit :c'était surtout pour dénoncer le choix politico-industriel qui a été fait, et le résultat au final, la gabégie ...


Elle continue malheureusement...mais comme tu dis c'est de la responsabilité des lobbies politico-industirels...

jonule a écrit :pour info WestingHouse c'était Tesla il me semble ?


Non pas directement mais ils ont collaboré avec Tesla: http://fr.wikipedia.org/wiki/Westinghouse_Electric
0 x


Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7785
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 38
Contact :

Message non lupar Remundo » 06/04/15, 10:41

Un intéressant article de 2000W.org repris sur l'annonce sycomoréenne du 6 avril 2015 sous le titre "Quand l'atome de casse, les affaires ne sont pas toujours rayonnantes".

Agrémenté de vidéos documentées.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 8688
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 803

Message non lupar Did67 » 07/04/15, 17:57

N'en jetez plus !

C'est bien connu, "Les emmerdes, cela vole en escadrille !" [Chirac, reprenant à son compte un dialogue de Michel Audiard : "Les cons, c'est comme les emmerdes, cela vole en escadrille"]

Aujourd'hui, sur le site du journal Le Monde" [extrait] :

Nouvelles difficultés sur le réacteur EPR de Flamanville
Le Monde.fr | 07.04.2015 à 14h36 • Mis à jour le 07.04.2015 à 16h03 |
Par Jean-Michel Bezat


Le chantier du réacteur EPR de Flamanville (Manche) connaît une nouvelle difficulté et elle porte, cette fois, sur la sûreté du cœur de l’îlot nucléaire : la cuve d’acier dans laquelle se produit la fission de l’atome. Elle constitue la seconde barrière de protection après la double enceinte de béton du bâtiment réacteur. L’autorité de sûreté nucléaire a indiqué, mardi 7 avril, qu’Areva l’avait informée d’une « anomalie de la composition de l’acier dans certaines zones du couvercle et du fond de la cuve » du réacteur.

Au cours des premiers essais chimiques et mécaniques sur un couvercle de cuve similaire, fin 2014, les ingénieurs du groupe nucléaire ont constaté une concentration importante en carbone qui entraîne une réduction de la capacité de l’acier à résister à la propagation de fissures. Cette capacité de résilience est « notamment importante en cas de choc thermique, par exemple à la suite d’une injection d’eau froide dans le circuit primaire du réacteur », précise le gendarme du nucléaire.....



C'est à peine croyable !!! J'hallucine : cela vaut des milliards, et comme dans une vulgaire cocotte, il y a trop de carbone dans l'acier et c'est maintenant qu'on s'en rend compte !
0 x
Avatar de l’utilisateur
1360
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 355
Inscription : 26/07/13, 07:30
Localisation : Suisse
x 3

Message non lupar 1360 » 07/04/15, 18:34

Did67 a écrit :C'est à peine croyable !!! J'hallucine


Je plussoie !!!

On frôle le mauvais gag, là...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 11844
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 112

Message non lupar Flytox » 07/04/15, 21:54

Did67 a écrit :C'est à peine croyable !!! J'hallucine : cela vaut des milliards, et comme dans une vulgaire cocotte, il y a trop de carbone dans l'acier et c'est maintenant qu'on s'en rend compte !


Attends un peu....vu le prix de la cocotte, dans quelques temps ils vont t'expliquer que c'est anodin et que l'on peut s'en servir quand même, sans aucun problèmes....suffit de faire taire ce gros con d'ingé expert en résistance des matériaux qui a calculé la cocotte et les contrôleurs qui ont expertisé la cocotte. Ensuite l'expert devient...le financier, qui fait cela "pour la sécurité de la population, le bien du pays , voire celui de la planète"...
C'est un triste spectacle malheureusement bien rodé.. :frown: :evil:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6376
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 76
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 07/04/15, 21:57

il doit y avoir quelques escadrile de gens pas assez competant pour arriver a ce genre de probleme

j'ai bien aimé les commentaire de je ne sais plus quelle emission tv sur le sujet : arreva n'a jamais été le maitre d'oeuvre de la construction des centrales nucleaire en france : le maitre d'oeuvre c'était edf : c'etait edf qui savait gerer les multiple sous traitant de ce genre de projet , areva n'etait qu'un fournisseur ... depuis que areva joue le role de maitre d'oeuvre il y a des probleme de manque de maitrise ... enfin c'est l'expliquation qui etait donné ... je ne sait pas a quel point on peut y croire

mais j'y croit un peu
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités