Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiquesLa Chine envahit la production mondiale !!!!

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne

Message non lupar jean63 » 09/06/06, 10:43

Ce n'est peut-être pas dans le bon sujet mais ça concerne la Chine et ses problèmes energétiques=>

ENERGIE : la CHINE n'est pas assez éveillée -->

Selon un rapport signé Capgemini que s'est procuré le 'Financial Times', la Chine aurait largement sous-estimé ses besoins énergétiques et devrait avoir besoin d'investir quelques 180 Milliards de Dollars de capacités supplémentaires d'ici 2020 pour satisfaire la demande. La planification actuelle mise sur 950 Gigawatts supplémentaires, alors que la société de conseil anticipe des besoins de 1.230 GW, soit un déficit de 280 GW.

Le rapport, commandé par EDF et le China Electricity Council, met également en avant le manque de diversification des sources qui pèse sur le pays, malgré la politique menée en ce sens. La Chine anticipe une réduction de 73 à 60% de sa dépendance au charbon entre 2005 et 2020, mais le rapport de Cap souligne que ce taux ne sera réduit qu'à 65% à cette échéance, ajoute le quotidien financier britannique. L'étude met en avant l'intérêt de l'énergie nucléaire, ainsi que l'hydroélectricité et le gaz naturel, pour pallier cette dépendance.

Des nouvelles qui pourraient profiter à des équipementiers tels Areva pour le nucléaire, ou Alstom, très présent sur le gaz et l'hydroélectricité. Dans cette dernière spécialité, le groupe de Patrick Kron a été associé à de nombreux contrats de fourniture de turbines de barrages sur les trois dernières années dans l'ancien Empire du Milieu.
0 x




Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Avatar de l’utilisateur
bojourvous5094
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 212
Inscription : 20/03/05, 20:11
Localisation : LÉVIS, QUÉBEC

Neutrino

Message non lupar bojourvous5094 » 11/06/06, 00:14

La Chine et les Etats-Unis lancent le plus grand projet
d'expérimentation sur le neutrino


BEIJING, 9 juin (Xinhua) -- Les physiciens chinois et américains vont lancer le plus grand projet conjoint d'expérimentation sur le neutrino dans l'usine nucléaire de la baie de Dayawan dans le sud de la Chine.

L'expérimentation, dont le coût s'élève à environ 400 millions de yuans (50 millions de dollars), a été conçue pour tester les possibilités de mélange du neutrino 13, qui constitue l'une des composantes vitales de mesure à toute particule physique.

Les scientifiques de l'académie des sciences de Chine (CAS), du laboratoire national Brookhaven des Etats-Unis, et du laboratoire national Lawrence Berkeley participeront à ce projet expérimental.

La CAS va investir 150 millions de yuans dans la construction des équipements d'infrastructure, alors que les américains dépenseront environ 30 millions de dollars. Chen Hesheng, membre de l'institut d'énergie physique de la CAS, a expliqué qu'un tunnel allait être construit pour relier trois différents laboratoires sous terre qui seraient munis de détecteurs de neutrino.

L'étude de cette particule sert aux scientifiques à conceptualiser des réacteurs solaire, atmosphérique, et nucléaire, et accélérer certaines expérimentations. D'ici 2010, lorsque l'usine nucléaire de la baie de Dayawan et l'usine nucléaire voisine de Ling'ao, seront élargies, la production d'électricité de cette zone sera la deuxième plus importante au monde. :!:
____
Source: http://www.french.xinhuanet.com/french/ ... 264124.htm
0 x
Nous récoltons ce que nous semons...
freddau
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 641
Inscription : 19/09/05, 20:08
x 1

Message non lupar freddau » 13/10/06, 09:48

Le pari risqué du haut de gamme
Pour compenser la délocalisation en Chine de la fabrication des scooters de 50 cm³ et maintenir l'activité à l'usine de Dannemarie, le constructeur mise sur le marché des scooters de 125 cm³. Le PDG Gérard Pressouyre a reconnu hier devant les élus locaux que le scénario comprenait une part de risque.
Gérard Pressouyre a rencontré hier matin, dans les locaux mulhousien du comité d'action économique du Haut-Rhin (CAHR), le député-maire (UMP) d'Altkirch Jean-Luc Reitzer, le 1er vice-président du conseil général du Haut-Rhin, Rémy With, maire de Dannemarie, Jean-Louis Premersdoerfer et ses adjoints Mireille Mercier et Arthur Fluri.


Peugeot Motocycles reste le premier employeur du Sundgau : Dannemarie perçoit 400 000 € de taxe professionnelle soit 2/3 de ses recettes


Les élus souhaitaient des informations précises concernant la création d'une joint venture entre Peugeot Motocycles et le groupe chinois Qingqi. Selon eux, l'accord fait peser une lourde menace sur l'avenir de l'usine de Dannemarie. Le mariage prévoit la délocalisation en Chine de la fabrication des scooters de 50 cm³. Or, l'activité du site de Dannemarie tient dans l'assemblage des moteurs de 50 cm³. Les élus -et les syndicats- craignent une fermeture pure et simple de l'unité alsacienne où travaillent 300 personnes et un rapatriement de l'activité restante vers la seconde usine du groupe, à Mandeure dans le Doubs (800 salariés). Si tel était le cas, l'arrondissement d'Altkirch perdrait son moteur économique. Peugeot Motocycles reste le premier employeur du Sundgau ; la Ville de Dannemarie perçoit 400 000 € de taxe professionnelle soit 2/3 de ses recettes.
« Je ne vous cache pas la vérité : ce scénario est plausible », a confessé Gérard Pressouyre. Mais il a surtout détaillé la stratégie qu'il compte mettre en oeuvre pour l'éviter. « Peugeot Motocycles gagne des parts de marchés mais le marché s'effondre. Les volumes restent les mêmes. Les chinois pénètrent le créneau des scooters de 50 cm³, à raison de 28% en France et 60% en Allemagne. Des hypermarchés proposent des véhicules à 650 €, c'est moins que le prix de revient industriel du moins cher de nos produits. La joint venture restait la solution pour survivre. Elle permettra de dégager des marges pour investir dans des produits haut de gamme produits en France ».


Un moteur de 125 cm³ donne 2,5 fois plus de travail que la fabrication d'un 50 cm³. L'assemblage de 30 000 moteurs de 125 cm³ compensera le départ en Chine de la production actuelle de 60 000 moteurs


Par haut de gamme, Gérard Pressouyre entend surtout les scooters de 125 cm³. Il devrait s'en vendre 550 000 en France en 2006. « Peugeot occupe 3,4% du marché. Nous visons les 7 à 8% grâce aux scooters Geopolis et Satelis dont nous espérons la montée en volume et grâce à des projets d'avant-garde que nous ne pouvons pas dévoiler pour cause de concurrence. 30 000 de ces engins seront des 125 cm³. Or un moteur de 125 cm³ donne 2,5 fois plus de travail que la fabrication d'un 50 cm³. L'assemblage à Dannemarie de 30 000 moteurs de 125 cm³ compensera le départ en Chine de la production actuelle de 60 000 moteurs de 50 cm³ ».
Face aux élus dubitatifs, Gérard Pressouyre a reconnu que « la marge de sécurité n'est pas grande ».
« Vos explications ne lèvent pas nos craintes. C'est un pari industriel. Il faut espérer le gagner », a commenté le député Reitzer qui a souhaité « être tenu au courant de l'évolution de la situation ». Gérard Pressouyre s'est engagé à refaire le point avec les élus en janvier 2007 puis en mai 2007 lorsque débutera la délocalisation en Chine.
En attendant, sur le terrain, la CGT a haussé le ton hier. L'organisation prévoit ce matin un rassemblement à l'usine de Mandeure pour exiger de Gérard Pressouyre « qu'il assure par écrit que les usines de Mandeure et Dannemarie ne fermeront jamais ».



Julien Steinhauser

http://www.dna.fr/local/region/20061013_DNA009337.html
0 x
freddau
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 641
Inscription : 19/09/05, 20:08
x 1

Message non lupar freddau » 13/10/06, 09:51

Bel exemple de globalisation.

Qu'est ce qui empeche les t'inois de faire des 125 cm³??
Et de relaminer l'entreprise

Comment font-ils pour être moins cher?? En plus avec des coûts de transport de là bas à ici.

Le yen trop faible, mais les materiaux se negocient en dollar??? Sauf la main d'oeuvre??
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)

Message non lupar Bucheron » 13/10/06, 10:36

freddau a écrit :[...]Comment font-ils pour être moins cher?? En plus avec des coûts de transport de là bas à ici.

Le yen trop faible, mais les materiaux se negocient en dollar??? Sauf la main d'oeuvre??
Le transport ne coûte quasiment rien dans le coût total du produit.
La matière première a le même coût partout, reste la main d'œuvre dont le coût doit être ridiculement faible et les frais de fonctionnement généraux qui doit être riquiqui aussi car, entre autres, moins de normes environnementales à respecter, etc...

Je ne vois pas pourquoi on ne taxe pas l'importation de ces produits assez fortement, au moins pour récupérer une partie des pertes liées aux délocalisations...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45130
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Message non lupar Christophe » 13/10/06, 13:15

Bucheron a écrit :Le transport ne coûte quasiment rien dans le coût total du produit.
La matière première a le même coût partout+9, reste la main d'œuvre dont le coût doit être ridiculement faible et les frais de fonctionnement généraux qui doit être riquiqui aussi car, entre autres, moins de normes environnementales à respecter, etc...

Je ne vois pas pourquoi on ne taxe pas l'importation de ces produits assez fortement, au moins pour récupérer une partie des pertes liées aux délocalisations...


+1

Il faut ajouter : les charges sociales et fiscales....mais tu as sans doute inclucela dans "main d'oeuvre"...

Pour la taxe on doit être TROP CONS (désolé je vois rien d'autre...), il faudrait demander aux politiques...Les USA le font bien...
0 x
freddau
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 641
Inscription : 19/09/05, 20:08
x 1

Message non lupar freddau » 13/10/06, 13:59

LOL,

vous avez oublié le dumping financier.

ce qui veut dire que avec une devise tres faible comme le fait la Chine: le prix du travail chinois est tres faible (ce qu'ils peuvent acheter aussi).

Le probleme c'est que j'arrive pas à m'y faire.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45130
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Message non lupar Christophe » 13/10/06, 14:37

freddau a écrit :LOL,

vous avez oublié le dumping financier.

ce qui veut dire que avec une devise tres faible comme le fait la Chine: le prix du travail chinois est tres faible (ce qu'ils peuvent acheter aussi).

Le probleme c'est que j'arrive pas à m'y faire.


Euh...le poids des devises n'a rien a voir (ou du moins pas aussi directement) avec le coûts d'un produit importé...ou plutot "délocalisé"....

Sinon que crois tu qui se serait passer lors du passage des vieux aux nouveaux francs (coef x100) ou des francs à l'Euro...?

Ce qui compte pour fixer le prix d'un produit délocalisé : le niveau de vie moyen (salaire mini pour lequel la personne travaille), les charges financiere (toute confondues), les charges fixes (style énergie...) et la productivité de l'outil de production...

En plus je sais pas vraiment ce que tu entends par dumping financier... http://fr.wikipedia.org/wiki/Dumping

Soit c'est du fiscal soit du social soit du commercial...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)

Message non lupar Bucheron » 13/10/06, 14:44

Christophe a écrit :[..]Il faut ajouter : les charges sociales et fiscales....mais tu as sans doute inclucela dans "main d'oeuvre"...[...]
Oui.
Enfin fiscales j'en sais rien, mais sociales assurément...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45130
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Message non lupar Christophe » 13/10/06, 14:52

Euh oui je sais pas (la fiscalité chinoise et moi ca fait trentedouze) mais vu le niveau d'imposition des sociétés (au moins 35%) en France cela métonnerait tout de meme beaucoup qu'il soit plus élevé la bas...

De toute facon il y a fort à pariller que dans le cas d'une délocalisation physique en Chine, la délocalisation fiscale est également prise en compte (Bamamas et Cie...)...
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités