Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiquesDemain, tous chômeurs?

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45126
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Re: Demain, tous chômeurs?

Message non lupar Christophe » 19/05/17, 10:03

La robotisation menace-t-elle le capitalisme ?

Une étude réalisée auprès de 1400 experts technologues et futurologues par le Pew Research Center, révèle que la plupart d’entre eux pensent que l’intelligence artificielle et la robotisation auront un impact sur le modèle capitaliste.
30 % d’entre eux sont plutôt pessimistes quant à cette évolution, estimant que les progrès techniques vont créer un chômage de masse qui ne pourra jamais être résorbé. Mais la majorité estime que les bénéfices de cette révolution de la robotisation dépasseront les coûts, bien que ceux-ci seront très élevés.

Selon ces experts, le progrès technologique à venir devrait révolutionner l’économie d’une manière tout à fait inédite, et il n’est donc pas possible de le modéliser avec les observations faites sur cel ce qui s’est produit par le passé lors des précédentes révolutions technologiques.

Ils pensent que globalement, la société devrait s’enrichir, mais aussi qu’elle pourrait être confrontée à un certain nombre de problèmes de nature sociale provenant du temps excessif qui sera consacré aux loisirs, et de l’inégalité croissante des revenus.

Le chômage érigé en norme
L’automatisation devrait en effet contribuer à créer des emplois, comme beaucoup l’écrivent, mais beaucoup moins que les révolutions technologiques précédentes. On peut penser qu’une très grande partie des postes seront tenus par des robots, et qu’en conséquence, très peu d’humains auront un emploi.

Cela implique aussi qu’il ne sera plus judicieux de former la plupart des gens à exercer une profession. Les programmes de formation devraient donc plutôt s’articuler sur les connaissances pratiques pour améliorer l’existence.

En conclusion, le véritable enjeu de ce type de société sera le partage des richesses dans un monde où la plupart des gens seront inactifs.


https://fr.express.live/2017/05/04/robo ... e-emplois/
0 x





Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités