Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatiqueMicro Cogénération domestique

Construction de l'habitat naturel ou écologique: plans, conception, conseils, expertises, matériaux, géobiologie...
Avatar de l’utilisateur
vincent27
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 20/05/05, 19:20
Localisation : Eure

Message non lupar vincent27 » 29/03/06, 19:46

Je pense que la microcogénération est intéressante avec un moteur stirling :
On chauffe un corps de chauffe (chaudière) bien isolée.
La température des fumées peut être très basse avec des réchauffeurs basse température vers la sortie des gaz (utilisation chauffage).
Dans ce corps de chauffe (température plus élevée), on fait tourner un moteur stirling.
Le rendement du stirling étant lié à l'écart de température, le rendement est meilleur avec des températures élevées. Par contre, pour chauffer de l'eau à 50°C, et 35°C ou moins pour respectivement de l'eau chaude et du chauffage BT (planchers), on peut utiliser jusqu'aux dernières miettes d'énergie contenues dans les fumées. La température des fumées peut alors être très basse avec des réchauffeurs bien faits.

En plus, dans un corps de chauffe bien fait, on doit pouvoir bruler n'importe quoi (bois, huile, gaz méthane, copeaux, herbes sèchées, ...).

Y plus qu'a .....
0 x




Avatar de l’utilisateur
vincent27
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 20/05/05, 19:20
Localisation : Eure

Message non lupar vincent27 » 29/03/06, 19:52

bonjour
pour les loco vapeur avec un rendement mediocre, je me dis que si les loco avaient eu à l'epoque un calorifugeage comme on sait le faire aujourd'hui, avec en plus des joints haute température, on approcherait presque le rendement d'un moteur classique je pense.


En effet, on s'aperçoit qu'un changement d'état (transformer de l’eau en vapeur) est très gourmand en énergie, ce qui explique le mauvais rendement de la vapeur.
Par contre, comme dit précédemment, l'avantage de la vapeur, c'est qu'on peut la produire dans un chaudière avec n'importe quel combustible.
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 30/03/06, 09:50

ok, mais si j'ai bien compris, les centrales électriques fonctionnent toujours encore à la vapeur. donc ça ne doit pas être si mauvais que ça.
0 x
Avatar de l’utilisateur
vincent27
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 20/05/05, 19:20
Localisation : Eure

Message non lupar vincent27 » 30/03/06, 10:24

Je serais incapable de refaire les calculs, mais à priori, on regagne énormémment en rendement en utilisant de la vapeur surchauffée.

les grosses chaudières industrielles ou marine (chaudières de propulsion avec turbines à vapeur) produisent de la vapeur surchauffée à 420°C et 120 bars environ.

Pas facile à atteindre et utiliser en petite utilisation.

Annecdote : j'ai navigué sur un pétrolier ayant ce type de propulsion. La vapeur surchauffée étant parfaitement translucide, il fallait aller à taton (chiffon au bout d'un manche à balais) pour rechercher les fuites que l'on entendait.

Le but de cette installation au moment où elle a été construite était de pouvoir brûler les gaz d'évaporation du chargement, de produire un gaz très pauvre (<1,2 % d'O2) en déchargement pour inerter les citerne et de brûler presque n'importe quel qualité de fuel.
Par contre, les consommations spécifiques étaient supérieures à celle de moteur diesel.

C'est un peu la même problématique pour les centrales EDF thermique : on y brûle bien souvent du charbon.
Dans d'autres, on produit et surchauffe la vapeur avec du nucléaire.
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

rentabilité

Message non lupar Philippe Schutt » 30/03/06, 11:05

Les tarifs de rachat du courant:
http://www.industrie.gouv.fr/energie/re ... ren_a4.htm

pour la cogénération on est à mini 0,061 €/kwh. La question est se savoir si on peut s'en sortir avec ça ?
0 x


Avatar de l’utilisateur
vincent27
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 111
Inscription : 20/05/05, 19:20
Localisation : Eure

Message non lupar vincent27 » 30/03/06, 11:13

Sympas le lien, merci.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Re: rentabilité

Message non lupar Christophe » 30/03/06, 11:34

Philippe Schutt a écrit :Les tarifs de rachat du courant:
http://www.industrie.gouv.fr/energie/re ... ren_a4.htm

pour la cogénération on est à mini 0,061 €/kwh. La question est se savoir si on peut s'en sortir avec ça ?


Réponse pour micro cogénération : Non bien sur à moins d'avoir le carburant gratis...ici en belgique on paye 0.20€/kwh pour du nucléaire...à ce prix la les cogéné sont + ou - rentables. A 0,06 c'est du foutage de gueule ( c'est le prix de vente du nucléaire en France )...et EdF enterre la + part des projet EnR par ce moyen. Tout est bien calculé et bridé pour ne pas faire perdre la suprématie d'EdF.

Apres quand on voit que les principaux bénéficiaire du rachat des EnR sont sont des filiale d'EdF il y a de quoi enrager... Voir exemple de l'éolien sur cette page : http://www.econologie.com/l-eolien-l-en ... s-123.html

ou biogaz sur celle ci : http://www.econologie.com/la-rentabilit ... -1277.html

Apres quand je vois la campagne de pub EdF "developpement durable" ca me donne bien envie de ger***...
Dernière édition par Christophe le 13/04/15, 11:13, édité 2 fois.
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 30/03/06, 11:50

Exactement. Donc on peut oublier la revente à edf. Ne reste que la possibilité de consommer sa production, c'est tout. Ce qui n'est valable qu'en hiver, en été on ne sait pas quoi faire de la chaleur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Message non lupar Christophe » 30/03/06, 12:35

Philippe Schutt a écrit :Exactement. Donc on peut oublier la revente à edf. Ne reste que la possibilité de consommer sa production, c'est tout. Ce qui n'est valable qu'en hiver, en été on ne sait pas quoi faire de la chaleur.


Ben voui...et meme pour soi...avec une tarification entre 4 et 6 cts le kwhe aucune cogé n'est rentable en France ( sans avoir soit le carburant gratis et encore...) Alors si on veut une cogé c'est pour ne plus nourir le nucléaire et etre pret à accepter à payer plus cher son energie ( 20 cts le kwhe ) afin plus respecter l'environnement et de faire avancer la chose ( gueuler contre le nucléaire ne sert pas a grand chose ...il faut intervenir la ou ca fait mal...).

Perso mon choix est fait ( le 2ieme dès que je pourrais ) mais je suis pas certain que la plupart des ecolos pensent pareil...
0 x
Neant
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 298
Inscription : 12/02/06, 12:47

Message non lupar Neant » 30/03/06, 13:23

ça pu la politique Française, si jamais les gens se mettent à s'auto alimenter EDF fera le gueule, mais bon, d'ou l'interet pour eux de racheter à des prix très bas, ça incite pas les gens à chercher ailleurs.
Quand je vois les gens qui mettent 12 000 dans des pompes à chaleur, ça me fait halluçiner, y'a vraiment un probleme de manipulation quand même, on se fou de l'écologie, c'est clair.
N'empeche que si on achète quand même le matos et qu'on peut eviter d'acheter le courant à EDF, ça fera bouger les choses.
C'est en ne consommant pas chez les gros qu'on verra se dévellopper les pme/pmi dans le secteur de l'energie, il faut garder ça à l'esprit, et il y a des emplois à la clef, j'en suis persuadé.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité