Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatiqueConsommation hallucinante de fioul !

Construction de l'habitat naturel ou écologique: plans, conception, conseils, expertises, matériaux, géobiologie...
jiji
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 05/06/06, 14:19

Consommation hallucinante de fioul !

Message non lupar jiji » 05/06/06, 14:28

Bonjour à tous, :cheesy:

Voilà, après avoir un peu chercher sur les forums, je ne trouve pas nécessairement de réponses aux questions que je me pose :frown:

Alors je me permets de poser ici mes questions ! Voilà l’histoire : nous avons acheté une maison en Alsace l’année dernière. C’est une maison de « grande » superficie puisqu’elle fait 160m² (hors sous sol et hors comble aménageable). Elle est de conception ancienne (fin des années 60) et fabriquée par son ancien propriétaire qui était maçon :mrgreen:

Soucis : cet hiver, il a fait relativement froid et nous avons consommé énormément de fioul ! Sachant que nous n’avons pas chauffé toutes les pièces nous n’avons pas eu « chaud » dans la maison qui était entre 18&19° => environ 2500l de fioul sont partis en fumée :shock:
Avec le prix du baril, autant dire que la facture est salée, et surtout au regard de la température ambiante de la maison (je n’insisterai pas en disant que ma femme est un « cul gelé ») :evil:

Assez rapidement, voyant la consommation s’envolée, j’ai acheté des rouleaux d’isolant (laine de verre) que j’ai posé sur le sol des combles aménageables. Sachant que le toit est déjà isolé, même si cela date un peu…
Les murs ne sont pas non plus isolés, mais sont d’une épaisseur relativement « importante ».

Nous avons fais venir plusieurs spécialistes :idea:

- Les maçons voulaient nous isoler la maison par l’extérieur,
- Le premier chauffagiste nous disait que cela venait des murs,
- Le deuxième nous disait que les radiateurs étaient peut être un peu vieillot et qu’il faudrait investir dans du nouveau matériel,
- Le troisième nous a dit que cela viendrai certainement de saleté dans le circuit des radiateurs, et qu’un nettoyage s’imposait, mais pas le remplacement du matosse…

Bref, je m’y perds un peu :o)
La chaudière (Feroli) n’est pas trop vieille (une dizaine d’années) et semble fonctionner correctement.

Aussi, nous nous posons des questions :
- Cela vaut il le coup d’investir dans une chaudière au gaz ? (devis de 7500€ pour une Wiesmann à condensation)
- Ou alors passer à la chaudière à bois ?
- Et que penser de l’energie solaire ? Cela pourrait il être intéressant ?
- Enfin, nous pensons acheter un poêle à bois, au moins pour avoir une sensation de chaleur dans la grande pièce à vivre, mais j’ai peur que cela ne suffise pas à réduire drastiquement nos factures, et qu’il fasse froid dans les chambres mais chaud dans la pièce principale…

Des idées ? Des suggestions ? Des commentaires ? :?:

1000 merci d’avance à ceux qui pourront nous aider !
0 x




Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Message non lupar Christophe » 05/06/06, 14:45

2500L ce n'est pas énorme compte tenu de la longueur de cet hiver et du climat alsacien ( que je connais bien ;) ) Mes parent ont une maison de 250m² construite dans les années 30 ( donc 0 isolation sauf double vitrage ) à Strasbourg et consomment la même chose que toi...

Pour répondre à ta question :

1) le bois sans hésiter...mais il faut trouver un approvisonnement régulier qui garantisse des prix "correct" ( et pas seulement basé sur le prix du fioul ).

Apres à choisir entre poêle à pellets ou buche c'est selon tes désirs.
J'aurais une préférence pour les pellets ( manutention + facile, plus dense... )...

Je sais pas ou tu es exactement mais en Alsace ca ne devrait pas manquer avec la foret vosgienne à coté.

2) pour le solaire tu ne peux pas espérer chauffer entierement une "vieille" maison en Alsace...sauf si elle a été concue avec des critère bioclimatiques HQE ( et encore ). Au mieux tu fera 20 à 30% d'economies....mais evidement le critere "gain environnemental" n'est pas pris en compte...Le solaire c'est avant tout un choix de vie.

3) Evidement une meilleure isolation est peut etre la 1ere chose à faire mais trés couteux....

- Le deuxième nous disait que les radiateurs étaient peut être un peu vieillot et qu’il faudrait investir dans du nouveau matériel,
- Le troisième nous a dit que cela viendrai certainement de saleté dans le circuit des radiateurs, et qu’un nettoyage s’imposait, mais pas le remplacement du matosse…


Ca je n'y crois pas un instant...Ce sont des arguments purement commerciaux...
0 x
jiji
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 05/06/06, 14:19

Message non lupar jiji » 05/06/06, 16:42

Econologie a écrit :2500L ce n'est pas énorme compte tenu de la longueur de cet hiver et du climat alsacien ( que je connais bien ;) ) Mes parent ont une maison de 250m² construite dans les années 30 ( donc 0 isolation sauf double vitrage ) à Strasbourg et consomment la même chose que toi...


Justement ! Moi je chauffais "peu" une maison de conception plus récente, et l'équivalent disons, d'une 100 de m²... C'est donc qu'il y a bien un soucis !

Econologie a écrit :Pour répondre à ta question :

1) le bois sans hésiter...mais il faut trouver un approvisonnement régulier qui garantisse des prix "correct" ( et pas seulement basé sur le prix du fioul ).

Apres à choisir entre poêle à pellets ou buche c'est selon tes désirs.
J'aurais une préférence pour les pellets ( manutention + facile, plus dense... )...

Je sais pas ou tu es exactement mais en Alsace ca ne devrait pas manquer avec la foret vosgienne à coté.

En fait je suis du côté du Sud de l'Alsace, proximité Allemagne et Suisse.
L'idée du poêle à bois est donc bonne ? Mais n'y a t'il pas de forts risques de "ponts thermiques" ? Je veux dire : chaud à proximité du poêle et froid dans les chambres par exemple ?
Par ici, pas de problèmes d'approvisionnement bois effectivement...


Econologie a écrit :2) pour le solaire tu ne peux pas espérer chauffer entierement une "vieille" maison en Alsace...sauf si elle a été concue avec des critère bioclimatiques HQE ( et encore ). Au mieux tu fera 20 à 30% d'economies....mais evidement le critere "gain environnemental" n'est pas pris en compte...Le solaire c'est avant tout un choix de vie.

C'est un critère qui me laisse pas insensible, même si pour l'instant, c'est l'argent avant tout qui dicte mes choix...
Pour se chauffer au solaire, ce n'est pas en complément du chauffage electrique ?

Econologie a écrit :3) Evidement une meilleure isolation est peut etre la 1ere chose à faire mais trés couteux....

Je ne suis pas sûr que cela soit mon plus gros problème en fait...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Message non lupar Christophe » 05/06/06, 16:51

1) Pont thermique : il est certain que certaines architectures sont + ou - favorables à l'utilisation d'un chauffage en point unique ( style Kochelauf )

Mais les pont thermique restent les meme quelque soit le mode de chauffage.

2) Un solaire peut se monter avec n'importe quelle autre source de chaleur ( meme géothermique par exemple )...Il faut simplement travailler avec un "bon" plombier qui connait bien son boulot et sait dimensionner un circuit au cas par cas...

3) As tu fait simplement réviser ta chaudiere ( bruleur ) ? Si la combustion n'est pas bien réglé, non seulement tu surconsomme mais tu encrasse également la chaudiere et réduisant ainsi les échanges thermique avec l'eau...Un simple controle visuel de l'encrassement ou une analye des fumé ( CO ) permettrait de déceller ce probleme...
0 x
jiji
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 05/06/06, 14:19

Message non lupar jiji » 05/06/06, 17:00

Econologie a écrit :1) Pont thermique : il est certain que certaines architectures sont + ou - favorables à l'utilisation d'un chauffage en point unique ( style Kochelauf )

Mais les pont thermique restent les meme quelque soit le mode de chauffage.

En fait, je compare juste à l'utilisation d'un poêle au pétrole que nous avons, pour avoir un peu chaud l'hiver ! :cry:
Tu sors de la zone d'influence, et tu le sens très fort :?

2) Un solaire peut se monter avec n'importe quelle autre source de chaleur ( meme géothermique par exemple )...Il faut simplement travailler avec un "bon" plombier qui connait bien son boulot et sait dimensionner un circuit au cas par cas...

Il y en a un qui vient demain pour un devis (cuisine)... J'va en profiter pour lui demander s'il touche un peu au solaire...

3) As tu fait simplement réviser ta chaudiere ( bruleur ) ? Si la combustion n'est pas bien réglé, non seulement tu surconsomme mais tu encrasse également la chaudiere et réduisant ainsi les échanges thermique avec l'eau...Un simple controle visuel de l'encrassement ou une analye des fumé ( CO ) permettrait de déceller ce probleme...

C'est la première chose que nous avons faite en emménageant !
0 x


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45003
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 148
Contact :

Message non lupar Christophe » 05/06/06, 17:09

1) A priori il n'y aura aucune différence au niveau confort thermique entre un poele au bois et au fuel de même puissance...

2) J'ai peut etre réalisé la vente de ton plombier...elle est ou ma com ? :D

3) Et si ca avait été mal fait ? Ou alors si kkchoz s'est "cassé" depuis...l'énergie gratuite n'existe pas mais la disparition d'énergie non plus.


Au fait as tu une idée de la conso des ancien proprio ?
0 x
Avatar de l’utilisateur
pluesy
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 291
Inscription : 26/11/04, 22:39
Localisation : saint die 88 vosges
Contact :

Message non lupar pluesy » 05/06/06, 17:38

bonjour

2500L /180 jours ca fait pres de 14 L par jour soit environ 140 kwh
si la maison est chauffée 24h/24h ca fait (140/24) 5.8kwh par heure si on supose que toute la maison est chauffée ca fait 160 m2 de deperdition par les plafonds + a peut pres la meme chose par les murs + encore un peu par le sol soit a peut pres 400 m2 de deperdition soit (5800w/400) 14wh par m2 si on supose -10 a l'exterieur et +18 a l'interieur ca fait une difference de 28° soit 0.5wh par m2 et par degres soit une resistance thermique de (1/0.5) R= 2 c'est pas si mal...
c'est vrai que si on chauffe la moitié de cette surface pendant la moitie du temps avec le meme volume de fioul le rendement la devient catastrophique 2wh par m2 et par degres soit un R de 0.5 (la c'est franchement mauvais...) il faut aussi prendre le rendement de la chaudiere si elle a un rendement de 67% elle va restituer 4 kwh pour 6 kwh consommé...

l'avantage de l'isolation exterieur c'est que ca ne diminue pas le volume des pieces et que les murs font de l'inertie thermique (si le chauffage est coupé la chaleur ne disparait pas instantanement) mais c'est tres cher...

sinon tu fait un mur d'1m de large avec des bottes de paille tout le tour de ta maison la c'est pas cher et efficace mais bon... question estetisme... :cheesy:
Dernière édition par pluesy le 05/06/06, 18:10, édité 2 fois.
0 x

«Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.»
[ Albert Einstein ]
jiji
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 05/06/06, 14:19

Message non lupar jiji » 05/06/06, 17:56

Econologie a écrit :1) A priori il n'y aura aucune différence au niveau confort thermique entre un poele au bois et au fuel de même puissance...

Clair : j'ai manqué d'explications :cheesy:
En fait, je voulais dire que nous utilisons un chauffage classique au Fioul... Et qu'en complément, pour diminuer un peu la conso sans trop se peler les miches, nous utilisons un chauffage d'appoint à pétrole, qui doit faire 3kw max (le genre de chauffage d'appoint qu'on trouve en supermarché).

2) J'ai peut etre réalisé la vente de ton plombier...elle est ou ma com ? :D

:cheesy:
En fait j'ai vérifié, le solaire c'est pas dans son domaine de compétences... Cela ne nous empêchera pas de demander des infos

3) Et si ca avait été mal fait ? Ou alors si kkchoz s'est "cassé" depuis...l'énergie gratuite n'existe pas mais la disparition d'énergie non plus.

Effectivement :D
Disons que lorsqu'on a dû recharger la cuve parce que nous n'avions presque plus rien, nous avons fait revenir le plombier pour voir s'il y avait un soucis... :idea:
Tu me diras qu'il faut peut être se méfier du plombier tout ça... Oui et non... Disons qu'on le fait venir de loin parce qu'on a très confiance en lui :D
Mais bon, on va en chercher un autre "local" aussi bon, mais c'est dur quand on connait personne !

Au fait as tu une idée de la conso des ancien proprio ?

L'ancien proprio est DCD... :frown:
Donc aucune idée ! Mais quand on voit la cuve, qui doit avoir une contenance de 5000L on se doute bien que prix du fioul n'était pas le même dans les années 70 :cheesy:
0 x
jiji
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 05/06/06, 14:19

Message non lupar jiji » 05/06/06, 18:05

pluesy a écrit :2500L /180 jours ca fait pres de 14 L par jour soit environ 140 kwh
si la maison est chauffée 24h/24h ca fait (140/24) 5.8kwh par heure si on supose que toute la maison est chauffée ca fait 160 m2 de deperdition par les plafonds + a peut pres la meme chose par les murs + encore un peu par le sol soit a peut pres 400 m2 de deperdition soit (5800w/400)

Salut le pro :D
J'ai peut être oublié des infos importantes quand je vois ton calcul... A toi de me confirmer ? :?:
La maison a 1 étage. L'étage est composé de 2 "salles" (chambres) voisines des combles, 1 de 20m² et l'autre de 10m².
Ensuite j'ai un "sous sol" (avec des radiateurs d'ailleurs, surprenant !).
Au RDC il y a une salle que je ne chauffe pas, + les toilettes...
Il faut donc considérer 100m² de chauffage, avec du vide en dessous et des salles vides non chauffées au dessus.
Utile ? :idea:

14wh par m2 si on supose -10 a l'exterieur et +18 a l'interieur ca fait une difference de 28° soit 0.5wh par m2 et par degres soit une resistance thermique de (1/0.5) R= 2 c'est pas si mal...

Là par contre, je n'y connais rien ?
Mais il ne faisait pas -10° pendant 6 mois ! :shock:
Disons 1 mois... Ensuite facile 2 mois à 0°, 2 mois à 5°, et 1 mois à 10°...
C'est pas scientifique, c'est pifométrique :mrgreen:

c'est vrai que si on chauffe la moitié de cette surface pendant la moitie du temps avec le meme volume de fioul le rendement la devient catastrophique 2wh par m2 et par degres soit un R de 0.5 (la c'est franchement mauvais...) il faut aussi prendre le rendement de la chaudiere si elle a un rendement de 67% elle va restituer 4 kwh pour 6 kwh consommé...

Je ne sais pas pour la chaudière ? Je peux trouver l'info où ?

En gros, en réfléchissant un peu, je vois que ton calcul du dessus n'était pas directement le calcul pour chez moi mais pour se donner une base... Et que si l'on regarde mon histoire avec des infos un peu plus "réalistes", on se rend compte que le rendement est "franchement mauvais" ? :| ?
0 x
sam-va
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 15
Inscription : 11/03/06, 10:55

Message non lupar sam-va » 05/06/06, 18:13

Slt,
une idée des déperditions dans une maison mal isolée .
pour donner un exemple,une maison avec des murs de 50 cm de pierre de calcaire sur env 120 m carré il me fallait une puissance électrique de 18 kws avec un delta de 32 sans isolation,avec l'isolation au morme il ne fallait que 9kws.
0 x
l'ignorance permet de menner les moutons ou l'on veut.
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités