Gestion de l'eau: pompage, forage, filtration, puits, récupération...Récupération des eaux grises

Gestion, accès et utilisation de l'eau chez vous: forage, pompage, puits, réseau de distribution, traitement, assainissement, récupération d'eau de pluie. Procédés de récupération, filtration, dépollution, stockage. Réparation de pompes à eau. Bien gérer, utiliser et économiser l'eau, dessalement et désalinisation, pollution et de l'eau...
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18

Message non lupar lejustemilieu » 02/12/07, 19:00

je penses récupérer aussi l'eau de la machine à laver car on ne lave qu'au noix de lavage
Si tu penses l'utiliser pour le wc,c'est une mauvaise idée,car il y des tas d'impuretés dans cette eau,je parle du sable,et autres résidus en grand nombre,qui feront que ta chasse d'eau ne sera plus étanche,sauf si tu passes par un bassin de décantation.
0 x




jessle
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 107
Inscription : 27/10/07, 23:08

Message non lupar jessle » 03/12/07, 09:22

un filtre pourrai aussi faire l'affaire?
pour le bassin pas assez de place.
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 03/12/07, 09:47

filtre sable + réservoir de stockage qui fait office de décantation, et pas de soucis !
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18

Message non lupar lejustemilieu » 03/12/07, 10:48

jonule a écrit :filtre sable + réservoir de stockage qui fait office de décantation, et pas de soucis !

Pas trop fin,le sable
La seule chose que j'ai filtré avec du sable,c'était de l'huile synthétique de voiture(dans un centre de recherche)
Alors,pour filtrer de l'eau,je ne connais pas la granulométrie..
Je suppose qu'il faut prévoir la possibilité de faire passer l'eau dans le sens inverse,pour nettoyer le sable de temps en temps. :?
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 03/12/07, 12:10

attention au risque de pollution;
il existe des filtres à sables du commerce,
sinon le sable de rivière doit suffire.

pour se fabriquer des filtres à partir de sable et de charbon (et de coquillage en poudre pour les métaux lourds) :
http://www.nrjrealiste.fr/eau/r%E9cup%20%E9puration.html
0 x


tonibricoleur
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 02/11/07, 14:58

Récupération des eaux grises

Message non lupar tonibricoleur » 10/01/08, 19:56

salut
pour le filtre de récupération pourquoi ne pas utiliser simplement un tissus, il suffit de placer le tissus avant le récipiant et le tour est joué , on ramasse les gros dépot , et un chiffon c'est facile à trouver.
a+
0 x
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 11/01/08, 10:08

le itssu pourrit et ne filtra pas autant que le sable, reconnu pour filtrer, facile à mettre en place.

comment faire du charbon actif : faire un feu à braise, y verser de l'eau pour éteindre d'un coup.
0 x
p'tit pierrot
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 214
Inscription : 30/09/06, 21:23
Localisation : Sud-Ouest

Message non lupar p'tit pierrot » 11/01/08, 10:28

Bonjour ,

hola hola ... Jonule ... je crois que tu vas un peu vite en considération là .. !!

la préparation, la mise en oeuvre / mise en place et entretien du sable dans un filtre n'est pas si facile si on veut que ça soit propre et efficace ... !!

mais aussi ... faut pas confondre "charbon actif" et simple braise éteinte .. !!!
de la braise éteinte , c'est pas du charbon ... et du charbon n'est pas "activé" comme l'est le charbon "actif" !!

il y a un processus industriel de fabrication spécifique en 2 étapes (calcination haute T° + activation) pour le charbon actif ... , ça ne se fait pas dans son barbecue ménager !! :shock:

cordialement :wink:
0 x
bien l'bonjour chez vous !! ...
Avatar de l’utilisateur
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 11/01/08, 11:51

"
la structure du charbon actif est voisine de celle du graphite. Elle se présente sous la forme d'un empilement de couches successives planes d'atomes de carbone ordonnés en hexagones réguliers. La surface spécifique est la caractéristique essentielle pour permettre l'adsorption des solutés. La taille des bactéries ne leur permettent pas de pénétrer à l'intérieur du charbon. Elles se développent en surface et forment un biofilmle.
charbon actif est obtenu après plusieurs opérations (pyrolyse=décomposition par la chaleur et oxydation ménagée) qui permettent de le rendre plus poreux. La structure poreuse permet d'augmenter notablement la surface d'échange avec l'eau. Il se présente alors comme sous forme de poudre ou de grains très légers. La très grande porosité du charbon actif, de l'ordre de 500 à 1500 m² par gramme charbon, lui confère un grand pouvoir d'absorption.

Le charbon actif est donc un charbon ayant subi des procédé physico-chimique assez poussé et difficile a mettre en oeuvre par soi même. Je ne pense donc pas qu'il soit faisable dans fabriquer sois même ( se qui justifie son pris d'ailleur!). De plus il est souvent utilisé en association avec des procédé chimique tel que l'ozonation...

marc
"

"
En fait, le charbon de certains bois est actif naturellement. On augmente l'activité en accroissant la porosité.
Le bois de bouleau, de peuplier est actif après une calcination.
Les bois plus denses doivent être partiellement oxydés pour accroitre leur porosité.
On estime que l'activité est fonction de la surface spécifique,
"
>c'est un pote géomètre qui m'avait donné l'astuce, je lui redemanderai !

sinon je te renvoie sur ma page :

Filtration de l'eau (système des cartouches) :
Pour obtenir une eau claire : la laisser reposer pour qu'elle décante naturellement les plus gros sédiments (plus lourds) pendant 12 heures, puis la verser à travers un linge propre en coton qui filtrera les sédiments plus fins. pour les sédiments encore plus fins, il faut utilser le sable, puis le charbon.

Voici comment réaliser un filtre à sable/charbon, comme les cartouches filtrantes du comemrce :
> Prendre 2 gros récipients et en remplir 1 de sable : vous devez le laver au moins 5 ou 6 fois afin d'être sûr de sa propreté. Pour laver le sable, le mettre dans une grande bassine, la remplir avec de l'eau et remuer le sable dans l'eau avec vos mains. Jeter l'eau et recommencer avec une nouvelle eau. Faire cette opération 5 fois au moins.
>Voici comment avoir du charbon actif du comemrce : n'utilisez que du bon charbon de bois bien brûlé et ne contenant pas de morceaux de bois non brûlés, écrasez le bien.
>Prendre l'autre récipient, le percer au fond avec des trous ni trop gros ni trop petits, le sable ne doit pas s'y échapper, au besoin disposer un tissu.
>Verser 5 cm de sable, puis 8 cm de charbon, puis recouvrir de sable.
Ce filtre doit être nettoyé avant sa première utilisation : la première filtration est noire de charbon

Image

Entretien : Il faut remplacer le charbon à peu près toutes les deux semaines. Les éléments polluants contaminent progressivement le charbon qui, au bout d'un certain temps ne peut plus retenir ceux ci et les laisse passer a travers. Si l'eau que vous utilisez est très sale, vous devrez écumer régulièrement celle-ci et peut-être changer la couche de sable supérieure tous les 2 jours. Si votre filtre se bouche (l'eau ne coule plus en dessous), vous devrez changer les deux couches de sable ainsi que celle de charbon.

> Le sable est un élément filtrant employé pour supprimer les particules en suspension dans l'eau. En faisant cela, il limite la possibilité de prolifération des virus puisque ceux-ci – au contraire des bactéries – ne sont pas des organismes autonomes. Le sable élimine aussi le fer, le manganèse et l'ammonium.
> l'argile en tant que filtre mécanique est également très efficace. Si on l'utilise cru, il peut neutraliser certains éléments et faciliter la floculation (cf. définitions, plus bas). Cuit, il retient les particules à la surface et laisse passer l'eau. On trouve des filtres à céramique que l'on peut disposer comme une catouche filtrante.
> Le charbon est en effet la plus puissante pompe à poison naturelle (1cm3 représente 1km² de surface de contact). Il peut absorber jusqu'à 178 fois son volume en ammoniaque, il neutralise les gaz anesthésiques (les masques des tenues NBC de l'armée en contiennent), le chlore, l'ozone, le permanganate, les produits chimiques agricoles, les métaux lourds, les détergents, les venins, certains virus et
récemment, on a constaté des effets sur les traitements en chimiothérapie. Par contre il est tellement adsorbant qu'il peut inhiber les contraceptifs oraux ainsi que certains médicaments. Dans les filtres ou en usage interne, on emploie le charbon actif qui est du charbon végétal recalciné aux mêmes températures en présence de vapeur d'eau, d'air ou de gaz oxydant, ce qui augmente encore sa surface de contact. Mais un charbon végétal de très bonne qualité (bois dur, chêne vert, noix de coco) est aussi très efficace.
> Les diatomites sont des roches silicieuses d'origine organique (fossiles d'insectes) très efficaces en tant que filtre, mais doivent être changées périodiquement. Les coquillages recalcifient l'eau de pluie et fixent les métaux lourds.

source :
http://www.nrjrealiste.fr/eau/eau.pdf

sinon ma page sur l'épuration des eaux grises :

http://www.nrjrealiste.fr/eau/r%E9cup%20%E9puration.html

après, propre et efficace sont 2 termes dont il faut évaluer les limites : pour les wc pas besoin de filtration, en revanche oui pour la douche et bain.

pour le sable, on parle bien d'assainissement individuel par filtre à sable ;-)
0 x
chatam
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 536
Inscription : 03/12/07, 13:40

Message non lupar chatam » 11/01/08, 13:53

zouzou75 a écrit :Bon, après si quelqu'un me sort un lien sérieux qui me montrera que de l'eau de douche transitant 24 à 48h dans un réservoir peuvent faire naître un bouillon de culture explosif qui risque de me sauter aux fesses... ! Bon, j'examinerai la question. :P



Oui ça fait un bouillon de culture et pas besoin d'analyses pour ça: ça pue en 2 jours...voir moins en été...et il se forme un "biofilm" potentiellement dangeureux...et lors du rinçage, les bactéries volent dans la pièce à cause du mouvement d'air humide...
Vaut mieux récupérer les eaux pluviales pour le rinçage des WC, c'est nettement moins risqué...
Sinon il y a le seau hygiénique à l'ancienne: on pourra récycler le contenu dans le potager,c'est encore plus écolo et économique... :cheesy:
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Gestion de l'eau: pompage, forage, filtration, puits, récupération... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités