Gestion de l'eau: pompage, forage, filtration, puits, récupération...Ralentissement des courants océaniques

Gestion, accès et utilisation de l'eau chez vous: forage, pompage, puits, réseau de distribution, traitement, assainissement, récupération d'eau de pluie. Procédés de récupération, filtration, dépollution, stockage. Réparation de pompes à eau. Bien gérer, utiliser et économiser l'eau, dessalement et désalinisation, pollution et de l'eau...
Avatar de l’utilisateur
lau
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 19/11/05, 01:13
Localisation : vaucluse

Message non lupar lau » 16/03/06, 02:25

Salut à tous!

En bon observateur de la météo, on ne peut nier que le temps change: Fonte du permafrost, des glaces du pole nord, des glaciers alpins, sècheresse générale en Europe orientale jusqu'en Angleterre et Froids tardifs.
Quant à dire que l'hiver est rude ou plus froid...je me marre les amis!
Un petit tour aux siècles précédents nous montre que les vignes ont gelé plusieurs fois, la Gaule a déjà été couverte sous 10mètres de neige (764), le Rhone à Avignon ainsi que toutes les rivières et fleuves de France ont gelé plusieurs fois et pendant plusieurs mois, la seine a gelé jusqu'au fond de son lit, la méditerranée pleine de glace sur plusieurs km au large ou encore,la mer devant Bordeaux gelée et la glace y était de la hauteur d'un homme(1569)..etc...
Quant le Rhone sera pris par les glaces et qu'il y aura la banquise au large de marseille, je vous ferai signe!
voici pour vous raffraichir la mémoire:
http://www.alertes-meteo.com/vague_de_f ... 51-762.htm
http://la.climatologie.free.fr/intemperies/tableau1.htm
A l'époque, s'il y avait eu des journalistes, ils auraient dit probablement que le temps étaient devenu fou.
0 x




Le nombre de molécules contenues dans une goutte d'eau est égal au nombre de goutte d'eau que contient la mer noire!
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne

Message non lupar jean63 » 16/03/06, 09:00

Exact lau et merci, ça remet les pendules à l'heure,

Il n'y pas si longtemps je disais la même chose que toi. Il y a eu par le passé des pèriodes très froides pas si lointaines (c'était la petite glaciation : les glaciers des Alpes descendaient très bas dans les années 1500-1600, il y a même une exposition dans le massif des Ecrins au pied du Glacier Blanc, qui a énormément reculé en 10 ans).

Donc le refroidissement passager de cet hiver, ce n'est rien par rapport aux grands bouleversements, pour en savoir plus => RV dans 20 ans (peut-être!) ou dans 50 ans pour les + jeunes...là une vraie tendance se sera affirmée. Pour le moment constatons et voyons si l'hiver prochain il tombe encore beaucoup de neige.... :mrgreen:

Super le site "La climatologie", merci. Je vais le lire entièrement.

Là tu as remis le doute dans mon esprit quand aux variations climatiques et leurs causes.

Entr'autres on trouve ça et on peut aussi se poser des questions sur l'impact réel lié à l'activité solaire ....
CHANGEMENT CLIMATIQUE
A MOYEN ET LONG TERME

D'après la concentration du carbone 14 et du béryllium 14 mesurée dans les carottes glaciaires, on remarque une période de 2300 ans. L'origine de cette variation (cycle de Hallstattzeit) n'est pas encore connue mais il n'est cependant pas exclu que le Soleil (en raison du carbone 14) ou même la circulation océanique y participe. Le minimum de ce cycle coïncide avec le minimum de Maunder. Ce qui fait qu'en 3950 il pourrait y avoir un prochain petit âge glaciaire. Actuellement le cycle de Hallstattzeit est croissant et son maximum devrait être atteint vers l'an 2800. Certains chercheurs pensent que cela pourrait être la cause ou une des causes du réchauffement de la Terre.



Pendant le Petit âge glaciaire, la Rivière du Tamise
de Londres a gelé en hiver lors du 17ème siècle.
Cette gravure représente la rivière glacée en 1683-84.
Cela a coïncidé avec une période où il y avait très peu de
taches de solaires et donc une activité solaire faible.
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
Avatar de l’utilisateur
bojourvous5094
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 212
Inscription : 20/03/05, 20:11
Localisation : LÉVIS, QUÉBEC

Changements

Message non lupar bojourvous5094 » 10/04/06, 01:40

LE GRAND NORD CANADIEN

Le Grand Nord canadien est déjà sérieusement touché par les changements climatiques. Selon une étude du Service canadien des forêts, au cours des 20 dernières années, le cinquième de la biomasse de la forêt boréale a été détruit par des feux et des invasions d'insectes sans précédent. Il ressort d'une étude effectuée en 1990 par Environnement Canada que les changements climatiques prolongés entraîneront le dépérissement de 80 % des forêts actuelles, provoquant la dévastation de l'industrie forestière et des populations autochtones, notamment des Cris et des Dénés.

Plus au nord, la dégradation du pergélisol pourrait transformer une grande partie de l'Arctique en un vaste marécage, compliquant de beaucoup le transport routier et la construction. Le changement climatique provoque également l'amincissement de la couche de neige et de glace dans l'hémisphère Nord. Dans l'océan Arctique, les changements climatiques prolongés accentueront le retrait de la banquise, réduisant l'habitat du phoque, du morse et de l'ours polaire ainsi que l'apport en nourriture pour les Inuit, qui chassent ces animaux.
© Beltra/Greenpeace


LA FONTE DES GLACES

Le climat de notre planète se transforme. C'est dans l'Arctique et les zones subarctiques que cela est le plus évident, car le climat s'y réchauffe de deux à trois fois plus vite que la moyenne mondiale, à l'exception notable de la mer du Labrador.
Parmi les effets observés, citons les suivants :

1) abondantes chutes de neige
2) climat plus sec en été et en automne
3) dépérissement des forêts
4) amincissement des glaces de cours d'eau, de lacs et des mers
5) dégradation du pergélisol
6) perturbations atmosphériques et érosion côtière plus marquées
7) refroidissement de la mer du Labrador provoqué par l'eau de fonte des glaces
-- amincissement de la couche d'ozone.


HAUSSE DU NIVEAU DE LA MER

Selon le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC), depuis le début du siècle dernier, le niveau d'augmentation de la mer serait passé de 15 à 50 cm et pourrait augmenter d'un autre 50 à 90 cm au cours des 100 prochaines années. Pour des pays étant déjà aux prises avec des problèmes criants quant à la protection de leur espaces côtiers dû à la hausse du niveau de la mer, un autre 50 à 90 cm signifie, ni plus ni moins, que la disparition de ces pays de la face de la planète. Pensons aux petits pays insulaires tels que les Îles Marshall, Fiji ou Tuvalu mais également les Pays-Bas ou aux états américains comme la Floride et la Nouvelle-Orléans ou encore les Îles-de-la-Madeleine ou l'Île-du-Prince-Édouard au Canada. Compte tenu du fait que la moitié de la population mondiale vit en zones côtières, la hausse du niveau de la mer signifiera des déplacements massifs de populations et des pertes économiques énormes.
_________
RÉFÉRENCES :
GIEC: Seconde évaluation du GIEC;
Changement climatique 1995, PNUE et OMM, 1996. p. 50
Is Global Warming Harmful to Health?
Epstein, Paul R., Scientific American, août 2000 , p. 50-57
Organisation mondiale pour la santé (OMS)
0 x
Nous récoltons ce que nous semons...
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18

Message non lupar lejustemilieu » 28/03/09, 08:35

0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 11767
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 104

Message non lupar Flytox » 28/03/09, 13:20

Bonjour le juste


Bien plus parlant qu'un long discours... 8)
A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132


Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)

Message non lupar Bucheron » 28/03/09, 13:24

Effectivement, bien trouvé !
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18

Message non lupar lejustemilieu » 28/03/09, 13:27

C'est un email qui circule en ce moment.. :?
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18

Message non lupar lejustemilieu » 28/03/09, 13:41

Bucheron a écrit :Effectivement, bien trouvé !

Réponse pour bucheron à une question sur un autre post..pas retrouvé :?
(réunion de mai)
http://www.econologie.com/forums/rendez-vou ... t6982.html
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Gestion de l'eau: pompage, forage, filtration, puits, récupération... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités