Gestion de l'eau: pompage, forage, filtration, puits, récupération...Eolewater

Gestion, accès et utilisation de l'eau chez vous: forage, pompage, puits, réseau de distribution, traitement, assainissement, récupération d'eau de pluie. Procédés de récupération, filtration, dépollution, stockage. Réparation de pompes à eau. Bien gérer, utiliser et économiser l'eau, dessalement et désalinisation, pollution et de l'eau...
zozefine
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 14/07/10, 12:38
Localisation : syros cyclades grèce
Contact :

Eolewater

Message non lupar zozefine » 14/07/10, 22:56

bonjour. je suis nouvelle sur ce forum et j'habite sur une île grecque sans eau avec beaucoup de vent, si vous voyez ce que je veux dire. je me suis rappelé le coup de l'éolienne qui produit du courant mais aussi qui permet de récupérer l'eau des vents marins (ça j'ai jusqu'à plus soif...).

petite recherche gougueule, je suis tombée et sur vous, éconologie, et sur le site d'éolewater : c'était bien ce que je cherchais, je me demandais comment ça avait évolué en 1 an : je suis allée sur leur site et j'ai l'impression qu'il est mort à peu près quand il est né, vers printemps/été 2009. je leur ai envoyé un mail pour leur demander si ça bougeait encore, pas de réponse pour l'instant. leurs modèles en 2009 étaient chers, et surdimensionnés pour moi, et je me demandais s'il y avait plus intéressant pour mes cordes en 2010.

puis je viens de faire une recherche ici, et vous avez l'air de trouver ça pas intéressant. pourtant, je peux vous dire que dans ma situation très particulière, une éolienne qui me permettrait d'avoir du courant l'hiver et de l'eau l'été, ce serait simplement un miracle. et fort désirable.

pourtant, entre ce site semble-t-il mort, et vos réactions dubitatives ou franchement négatives (avec des arguments que je ne suis pas sûre de suivre d'ailleurs), tout ça me fait me demander si c'était/c'est de la daube ou pas.

donc, cher forum, question simple : la conception d'une éolienne "produisant" eau/électricité selon les besoins et dans une situation adéquate (la mienne) est-ce que c'est si dingue ? est-ce que ça existe encore ? bref, qui a des nouvelles ???
0 x




Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 15/07/10, 08:26

Certes l'éolienne est intéressante, chère fille d'éole.... . Ce qui n'est pas intéressant c'est le rendement de cet engin !
Les solutions ne manquent pas pour obtenir de l'eau douce: par exemple, si tu n'es pas loin de la mer, il existe des espèces de serres très simples à construire soi même qui distillent l'eau: apport énérgétique: le pompage, sans plus.
Il existe aussi des "générateurs d'eau douce" de bureau qui fonctionnent sur le même principe, mais nettement moins chers: il suffit de les alimenter en électricité ( avec une éolienne ou des panneaux PV )
Explique nous davantage à quoi ressemble ton implantation "robinsonesque" et comment tu te débrouilles actuellement.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45128
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Re: Eolewater

Message non lupar Christophe » 15/07/10, 09:27

zozefine a écrit :donc, cher forum, question simple : la conception d'une éolienne "produisant" eau/électricité selon les besoins et dans une situation adéquate (la mienne) est-ce que c'est si dingue ? est-ce que ça existe encore ? bref, qui a des nouvelles ???


Le probleme c'est le prix: car le prix de revient "estimé" du m3 d'eau "condensé par éolienne" pour les petits modèles c'est entre 30 à 40€/m3 !! Pour les plus gros ca tatera dans les meilleurs cas les 10€/m3...c'est à dire BEAUCOUP TROP élevé par rapport à d'autre solutions de dessalage par exemple: http://www.econologie.com/dessalage-de- ... -4276.html

Solar still plants have a mean lifetime of about 20 years while the cost of fresh water produced by solar plants ranges from US $0.52 m–3 to US $2.99 m–3, depending on the plant and the cost analysis method. It is important to realize that maximum output does not mean that a solar still is the most economical.


De plus, il y a d'autres solutions bien moins onéreuses et compliqué pour récupérer de l'eau potable dans les pays secs et/ou du tiers monde, en voici un exemple:
http://www.econologie.com/forums/capteur-de ... t9756.html
(il pourrait marcher chez toi non?)

Il existe des dizaines de techniques simples et efficaces soit de potabilisation soit de piège à rosée, condensation ou brume...

ps: le site eolewater existe encore http://www.econologie.com/forums/eole-water ... t8361.html
0 x
zozefine
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 14/07/10, 12:38
Localisation : syros cyclades grèce
Contact :

Message non lupar zozefine » 15/07/10, 11:14

merci pour vos réponses. donc c'est pas de la daube !

alors je suis vieille et seule (pas pour me (faire) plaindre, mais je suis seule à bricoler, et mes forces musculaires ne sont plus celles d'antan). de surcroît fauchée et frileuse (ici, contente, THE jour d'hiver cet hiver on a eu 2° la nuit). je loue une maison traditionnelle plantée sur une dalle de marbre, donc c'est très très sain, chauffage au bois (sur une île sans arbres, je vous dis pas le casse-tête; pour les jours vraiment glagla c'est radiateur, et merde pour ma facture d'électricité) et le toit est plat donc fait récupérateur d'eau (citerne).

avec l'eau de la citerne, je remplis une petite réserve sur le toit, pour les jours sans eau publique, comme ça j'ai, au pire, un peu d'eau pour la cuisine. l'écoulement de la cuisine se fait directement dans le terrain, où des tomates, courgettes, etc, poussent de manière sauvage, ainsi qu'une flore gourmande en eau mais qui supporte bien le savon (bio) à vaisselle (pe vitex agnus castus). je peux aussi, avec l'eau de la citerne, "compenser" l'eau manquante dans le réservoir externe en plastique. mais la pompe marche mal, donc faut parfois y aller au seau, et c'est tuant ! mais la citerne sert avant tout au proprio qui arrose son verger en contre-bas (agrumes, oliviers).

d'autre part, j'ai créé la sdb, chiottes sèches, et toutes les eaux grises de la sdb est récupérée dans ce réservoir externe plastique, eaux que j'utilise pour arroser mes arbres - car je suis une vraie idéfix helvète paumée dans une zone 10...le truc vicieux c'est que plus je prends des douches et utilise la machine à laver et me lave les dents, plus j'ai de l'eau pour arroser mes arbres : hahaha

en gros, en été, parce que c'est en haut de la vallée et que les touristes à piscines, bassins, gazon anglais pompent en aval un max, j'ai pas/peu d'eau, en général rien de midi à minuit... gros problème d'arrosage donc, et aussi merdique pour la vie quotidienne.

la maison est haut dans une vallée, loin de la mer, vallée orientée en gros nord ouest-sud est (google earth : http://www.panoramio.com/photo/6104453). pour le vent, principalement, meltem l'été, vent du nord, très sec, on a l'impression d'être sous un sèche-cheveux, et en hiver des vents de sud chauds, très très humides, et des vents de nord, directs des carpathes, glaciaux. contrairement à nos contrées "septentrionales", ici, les jours qu'on remarque c'est les jours sans vent. pas rare d'avoir beaufort 6/7, et jusqu'à 8/9. un peu la cata quand c'est beaufort 10/11 S-SO pour la maison !!!

pour les pluies, en fait, statistiquement, il y a plus de pluie que dans le sud de la france, mais en beaucoup beaucoup moins de jours : c'est toujours un déluge, qui lessive les sols, charrie des torrents de boue, de cailloux, et n'arrose rien sur ce sol argilo-calcaire. et accélère terriblement l'érosion (donc on a érosion et vent et eaux... sans compter le soleil, j'ai compté jusqu'à 69° au sol, c'est dire que c'est impossible d'assurer une couverture végétale "vivante" pour protéger les sols. c'est vite vu, j'ai planté des arbres, mais faut arroser...)

et last but not least, je loue cette maison, et j'y suis depuis 2 ans et demi, il me reste 3 ans et demi... :-((

voilà le tableau. long, pardon pardon.

mais donc, dessaler l'eau, pas question, trop loin, trop lourd à charrier avec ma fiat pourrie, creuser plus pour récupérer plus d'eau, impossible ou terriblement cher (dalle de marbre) et quelque part pour une maison d'où je partirai bientôt... ça m'empêche pas d'avoir planté des arbres, d'avoir construit un bassin avec mes petites mains pour avoir toujours de l'eau pour la butte et le compost (et les chats), et de penser long terme. mais tout ça très limité par mes moyens financiers.

cqfd : une éolienne qui me permet d'avoir de l'eau, et/ou de l'électricité, que je peux embarquer avec le jour où je déménage, ben ça m'intéresse.

dans mon profil, je vais mettre mon adresse photos (flickr) il y a des albums qui concernent la maison et les environs.

je pense très sérieusement que l'éolienne eau/électricité, dans les cyclades, avec ce manque d'eau terrible, cette érosion terrifiante, c'est une solution absolument magnifique, parce qu'implantable localement (contrairement aux usines de dessalinisation, ça va, on a déjà l'eau "potable" comme ça, je vois ce que ça donne) beaucoup plus intéressante que le solaire, qui est une vraie cata mais je peux m'en expliquer ailleurs.
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 15/07/10, 22:58

Bien sûr, c'est très loin de nos petits problèmes de citadins surexcités. Je suppose que c'est le résultat d'un choix. Mais néanmoins, faire installer une éolienne serait fort cher, sur un bien loué.
En résumé:
soit tu as des sous, tu casse ton bail et tu vas vivre ailleurs
soit tu n'en n'as pas, donc forcément pas pour une éolienne ou des PV, et tu continues à bricoler....

me trompe-je ?
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be


zozefine
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 14/07/10, 12:38
Localisation : syros cyclades grèce
Contact :

Message non lupar zozefine » 15/07/10, 23:47

non, l'éléphant ne se trompe point. et c'est bien et logique ainsi, hein ?

c'était un choix un peu contraint et une contrainte librement consentie, et vraiment, dans le fond, ça a fini par un soulagement immense : je me sens enfin à peu près d'accord avec une certaine partie de moi-même assez "radicale". l'histoire c'est d'une part que je suis une rêveuse des solutions justes et simples, et d'autre part que j'espère tout de même avoir une fois un peu de pognon. par exemple je rêve : si j'arrive à doubler le bail, et que j'ai du fric, ouaille notte ?

et puis une éolienne, si je l'installe, je peux aussi la changer de place. ou la revendre au proprio (bon, ça, la fibre écologique/économique ici, en grèce, c'est pas encore ça) ?

bref, moi, cette technologie, elle me parle beaucoup dans cette situation très particulière. et donc j'essaie de glaner des infos, pour voir, on sait jamais, peut-être un développement industriel avec des modèles plus petits, moins chers.

mais silence radio côté éolewater, j'ai peur que ce soit un peu dead.

ah, l'eau... encore aujourd'hui j'ai pas pu arroser, mon plant de courgettes sur butte fait la gueule...

à part ça, je trouve admirable votre manière d'empoigner vos (gros) problèmes, même de citadins, même surexcités. je garde un souvenir horrifié de mon existence urbaine, je m'y suis sentie tellement loin de la vie, malgré les stimulations diverses, sociales, culturelles, etc., et jamais je n'y ai réfléchi, même une seconde (mais c'était aussi une autre époque), à cette problématique quasi de survie qui se pose au monde actuel. on m'aurait parlé de chiottes sèches, j'aurais bêtement ricané et dit berk.

mais les grandes lessives et les remises de pendule à l'heure ont ceci de bien que c'est l'occasion de découvrir autre chose, même si le prix à payer est souvent très très élevé. mais c'est un investissement, on le fait pour le solaire, les éoliennes, les ampoules et la flotte, raison de plus de le faire aussi pour la vie elle-même, vu qu'on en a qu'une, et courte en plus !
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Gestion de l'eau: pompage, forage, filtration, puits, récupération... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités