Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objetsLe plastique, c'est (pas si) fantastique!

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 02/03/17, 21:12

Danone et Nestlé s'allient pour biosourcer leurs bouteilles d'eau

Usine Nouvelle le 02/03/2017

Alliance inédite entre deux géants de l’agroalimentaire : Danone et Nestlé planchent avec une start-up californienne pour commercialiser dans trois ans des bouteilles d’eau en plastique biosourcé. Ils se confient en exclusivité à L’Usine Nouvelle.

Ils sont compétiteurs, et figurent dans le top trois mondial des producteurs d’eau. Les groupes français Danone et suisse Nestlé ont pourtant décidé de s’allier dans un programme de recherche, afin de proposer aux consommateurs des bouteilles au plastique 100% biosourcé. A leurs côtés figure une start-up : la biotech californienne Origin Materials.

"Nous avons identifié cette société en même temps, en dressant le même constat : sa technologie est assez futuriste et constitue une révolution dans le matériau PET, raconte Frédéric Jouin, responsable de la R&D des matériaux plastiques pour Danone, à L’Usine Nouvelle. Nous avons donc décidé de travailler ensemble afin de la faire arriver le plus rapidement sur le marché." Objectif des partenaires : proposer dès 2020 un PET issu à 75% de ressources durables et renouvelables. Alors que les bouteilles les plus innovantes du marché ne sont actuellement bio-sourcées qu’à hauteur de 30%.

Du plastique issu de carton usagé, sciure et copeaux de bois

Carton usagé, sciure et copeaux de bois, voire demain, balles de riz ou autres déchets agricoles : l’utilisation par Origin Materials de matières premières issues de la biomasse a séduit Klaus Hartwig, responsable de la R&D de Nestlé Waters (Perrier, Vittel, Hépar, Contrex…). "Notre ambition est de remplacer le pétrole par un matériau renouvelable, nous cherchions une source qui ne soit pas en compétition avec la nourriture humaine ou animale."

Aux côtés de Coca-Cola, Danone (avec ses marques Evian, Volvic, Badoit…) était entrée par le passé au capital de la biotech néerlandaise Aventium, spin-off de Shell, inventrice du PEF (polyéthylène-furanoate), un plastique biosourcé mais fabriqué à partir d’amidon et de sucre.

En route vers l'industrialisation

Le plastique produit par Origin Materials devrait pour sa part être aussi léger, transparent que du PET, assurer la même qualité du contenu, s’adapter parfaitement aux usines de remplissage de Danone et de Nestlé Waters, mais aussi aux filières de recyclage du PET.

Dans son laboratoire de Sacramento, la start-up a déjà produit des échantillons de ces bouteilles. Prochaine étape, construire dans les mois à venir avec l’aide de ses partenaires, probablement en Californie, une unité de démonstration industrielle. Elle devrait être capable de produire dès l’an prochain 15 000 tonnes de ce PET, avec des bouteilles bio-sourcées à hauteur de 75%.

Une technologie en open innovation

Mais en 2022, les bouteilles disponibles sur le marché en seront issues au minimum à hauteur de 95%, promettent les industriels. Qui entendent poursuivre "leurs recherches pour augmenter les capacités de production, et répondre à un objectif de 100% de matériaux bio-sourcés", en disposant de plusieurs sites à travers le monde proposant cette technologie. Mais pour qu’elle monte en puissance, "il faut du volume, explique Klaus Hartwig. Nous souhaitons donc que d’autres acteurs puisent l’utiliser." Leur ambition, faire de ce nouveau matériau une référence dans toute l’industrie agroalimentaire.

http://www.usinenouvelle.com/article/da ... au.N508259
0 x




phil53
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 692
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 28

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar phil53 » 03/03/17, 07:53

Biosourcé ou pas, as t on besoin de mettre autant d'eau en bouteille?
On a de l'eau de qualité au robinet, de temps en temps on peut avoir besoin d'une bouteille d'eau mais pas pour toute l'eau consommée par une famille.
0 x
dede2002
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 642
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 30

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar dede2002 » 05/03/17, 12:20

phil53 a écrit :Biosourcé ou pas, as t on besoin de mettre autant d'eau en bouteille?
On a de l'eau de qualité au robinet, de temps en temps on peut avoir besoin d'une bouteille d'eau mais pas pour toute l'eau consommée par une famille.


Salut,

L'eau du robinet n'est pas de même qualité pour tout le monde...
Elle peut être polluée par les rejets des industries et de l'agrochimie, médicaments etc, qui sont difficiles ou impossibles à filtrer.

Plastique pour plastique, je préfèrerais encore qu'on le fasse avec du pétrole (en stockant un peu de carbone au passage?) et qu'on laisse la biomasse revenir à la terre!

Quel est le "bilan carbone" de toute cette industrie du plastique "biosourcé"? Et son bilan "pollution des eaux"...?
2 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 08/03/17, 19:27

La Tunisie interdit les sacs plastique dans les supermarchés

AFP, publié le mercredi 01 mars 2017 à 19h11

L'interdiction des sacs plastique dans les supermarchés est entrée en vigueur mercredi en Tunisie, pays confronté à une nette dégradation de son environnement ces dernières années.

En matinée, au lieu des traditionnels sacs plastique gratuits à usage unique, une grande enseigne proposait des cabas "écologiques" réutilisables à moitié prix pour encourager à leur achat, tandis qu'une autre vendait des sacs en tissu pour une somme modique.

L'interdiction intervient à la faveur d'une convention entre le ministère de l'Environnement et la Chambre syndicale des grandes surfaces. Le ministère avait expliqué l'an dernier à l'AFP qu'il s'agissait de protéger la "diversité biologique" du pays et de mettre fin à la "pollution visuelle".

Le ministre de l'Environnement Riadh Mouakher a reconnu en novembre que depuis la révolution de 2011, "les déchets sont partout".

La mesure ne concerne toutefois pour l'instant que les sacs plastique en caisse. Ils resteront disponibles au rayon fruits et légumes des supermarchés mais aussi dans les marchés, chez les épiciers et les vendeurs de primeurs.

Leur interdiction dans les grandes surfaces est "une goutte d'eau dans l'océan", a regretté une cliente d'un supermarché de Mourouj 6, dans la banlieue sud de Tunis, en souhaitant que les autorités s'attaquent aussi à la pollution industrielle.

Mais un autre client s'en est félicité: "Regardez autour de nous, nous sommes envahis par les sacs plastique", a-t-il lancé en montrant des terrains vagues jonchés de sacs bleus, blancs et noirs. "Ils finissent dans l'estomac des moutons et des poissons, et c'est nous qui en pâtissons ensuite".

Cette interdiction n'est qu'un "premier pas", a expliqué à l'AFP le ministère de l'Environnement, qui a préparé un décret plus large. Il doit être envoyé "d'ici un mois" au gouvernement à l'issue de discussions avec des industriels et des experts.

La mesure a suscité l'inquiétude de la Chambre syndicale des fabricants transformateurs de plastique. D'après elle, les sacs distribués en grandes surfaces ne constituent qu'une petite partie de ceux en circulation. L'écrasante majorité des sacs provient, selon les fabricants, de la contrebande.

Interrogé à propos de son impact sur les industriels, Hédi Baccour, le président de la Chambre syndicale des grandes surfaces, a jugé mardi sur Express FM que "c'est comme la disparition du téléphone fixe par rapport au portable".

"Le monde change, les industriels doivent évoluer" et "peuvent trouver d'autres alternatives pour (...) leur business", a-t-il dit.

http://actu.orange.fr/societe/environne ... DPnHj.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar moinsdewatt » 16/05/17, 20:59

VIDEO. Déchets plastiques. Une île du Pacifique bat des records

le 16/05/2017

L’île Henderson, située dans le sud du Pacifique rassemble la plus forte densité de débris plastiques de la planète, selon une récente étude qui montre l’étendue de la pollution des océans par ces déchets extrêmement résistants. Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme.

Image
Les plages de l'île Henderson, une île déserte du Pacifique, sont jonchées de près de 38 millions de morceaux de plastique. | EPA / MAXPPP

Les plages de l’île Henderson, une île déserte du Pacifique, sont jonchées de près de 38 millions de morceaux de plastique, selon une étude publiée ce lundi dans les Comptes rendus de l’académie américaine des sciences (PNAS).

D’une superficie de 47 km², l'île est tellement isolée qu’elle n’est visitée que tous les cinq ou dix ans pour des expéditions scientifiques. Mais elle se trouve près du centre du gyre du sud Pacifique, un gigantesque tourbillon où s’accumulent les débris transportés par les courants marins ou provenant des bateaux.

671 déchets au mètre carré

Des scientifiques britanniques de l’ONG « Royal Society for the Protection of Birds » ont récemment mené une expédition sur l’île. Ils ont recensé près de 671 morceaux de plastique par mètre carré sur les plages, soit la plus forte densité de déchets jamais mesurée.

« Sur la base de nos échantillons prélevés sur cinq sites, nous avons estimé que plus de 17 tonnes de déchets plastiques se sont déposées sur l’île et que plus de 3 570 nouveaux débris s’échouent quotidiennement sur une seule de ses plages », précise Jennifer Lavers, la principale auteure de cette étude.

Un réel danger pour les espèces animales

« Les débris plastiques représentent plusieurs dangers pour les espèces animales, souligne la scientifique. Ils créent des obstacles qui empêchent certains animaux, comme les tortues, d’accéder aux plages pour y pondre, et peuvent aussi être ingérés ».

Selon les scientifiques, nos océans pourraient contenir jusqu’à 110 millions de tonnes de déchets en plastique. Des débris qui représentent un réel danger pour les écosystèmes en raison de leur persistance dans la nature.

http://www.ouest-france.fr/environnemen ... ds-4994881
0 x


Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12033
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 131

Re: Le plastique, c'est (pas si) fantastique!

Message non lupar Flytox » 16/05/17, 21:41

Pas aussi loin que le pacifique, c'est chez nous, c'est nos magnifiques plages des Landes immaculées.....avant nettoyage avec force moyens mécaniques (dans les zones touristiques bien sûr).

sans.jpg


Voir ce lien édifiant:

https://surfrider64.com/2010/04/05/un-p ... es-landes/
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité