Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objetsLe plastique, c'est (pas si) fantastique!

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45126
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Message non lupar Christophe » 24/05/11, 02:41

Le plastique, c’est fantastique et toxique

Posté le 23 mai 2011 dans la catégorie:Coup de gueule.

Recette pour un cocktail pas très cool pour la santé. Prenez un objet en plastique, et laissez-le tremper dans un récipient d’eau distillée pendant un à trois jours. Retirez l’objet, c’est gagné.

Une jeune suédoise de l’université de Gothenburg a testé 83 objets de plastiques et textiles synthétiques, dont treize à destination des enfants, dans le cadre de sa thèse, une synthèse de ses travaux de recherche qu’elle a soutenue début mai, avec succès (1). Après macération du plastique, elle a testé son «jus de plastique», en y mettant des daphnies, un petit crustacé très utilisés par les écotoxicologues. Pour un tiers des produits testés (et 5 des 13 objets destinés aux enfants), les bébêtes n’ont pas survécu… Pour l’essentiel, il s’agissait de plastiques mous ou semi-mous, et notamment de PVC (11 produits toxiques sur les 13 testés), de polyuréthane et à base d’epoxy (un sans faute, les 5 produits testés ont décimé les daphnies). Le plastique, c’est fantastique!
(1) Le texte est en anglais.
Denis Delbecq


C'est la même expérience que celle faite en Allemagne et présenté dans les documentaires cités au début de ce sujet !!

Etude intégrale: http://www.econologie.info/share/partag ... nGZivg.pdf
0 x




Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45126
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 161
Contact :

Message non lupar Christophe » 14/05/14, 10:05

Payer des billets de métro avec des bouteilles plastique consignées:

Image
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Message non lupar moinsdewatt » 31/05/14, 13:34

Le voilier Tara part traquer les microplastiques en Méditerranée

27 Mai 2014

Le voilier Tara reprend la mer pour une mission scientifique de plusieurs mois tout autour de la Méditerranée avec l'ambition de mieux évaluer la présence des microplastiques et leurs effets sur les écosystèmes marins.

.............

Le chercheur de l'Observatoire scientifique de Villefranche-sur-mer (CNRS) a détaillé les objectifs du travail de collecte de données à bord de la goélette. «Nous allons évaluer la distribution spatiale des fragments de plastique flottants, allant de 0,3 à 50 mm, puis analyser les différents types de plastique, ainsi que les polluants organiques associés», a-t-il expliqué.

Ensuite, une analyse fine des écosystèmes (bactéries, protozoaires, microalgues, mollusques, etc.) qui se développent sur les plastiques sera faite.

Enfin, les différents scientifiques embarqués sur Tara s'attacheront à étudier l'interaction des écosystèmes du plancton avec ces fragments de plastique qui envahissent la Grande bleue
..................


http://www.lapresse.ca/sciences/en-vrac ... rranee.php
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Message non lupar moinsdewatt » 07/06/14, 13:59

Le top 10 des déchets retrouvés sur les plages avant l’été (LeMonde)

Au total, "80% des déchets que l’on retrouve sur le littoral et dans les océans sont d’origine continentale" explique Surfriders. Un tiers ont été abandonnés sur place, 25% viennent des milieux urbains et de l'industrie, et 17% de la pêche.


Image

Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6416
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 85
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 07/06/14, 14:14

les plastiques contiennent autant d'energie que le petrole : on va finir par pecher du plastique ! ça aura plus de valeur que le poisson

enfin non , le plastique en mer est trop dispercè

il serait plus logique de donner une valeur au plastique , et personne ne le jeterait n'importe ou si il etait acheté a un prix non negligable partout

c'est la mode des decheterie gratuite qui tue la recuperation et fait que tant de plastique fini en mer

et ça va bientot etre pire avec certaine methode de faire payer le ramassage des ordure : il y aura encore plus de decharge sauvage ... souvent en riviere qui finisse dans la mer
0 x


Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 9061
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 1381

Message non lupar Did67 » 09/06/14, 16:14

Tu veux dire, je suppose, le ramassage des ordures au poids ? Il y a eu quelques expériences-pilotes, avec en effet, une tendance à l'augmentation des décharges sauvages et surtout, mettre ses sacs dans la poubelle du voisin. Don celui-ci devait guèter le camion et sortir sa poubelle à la dernière minute ! C'est marginal, mais cela fait partie des inconvénients du système !

Car le rammassage, on le paye de toute façon. Soit c'est une taxe, soit c'est une redevance...

On pourrait le payer moins, si c'était mieux valorisable (ça, c'est une quetsion de filières à mettre en place, ce qui se fait avec plus ou moins d'ardeur selon les convictions des décideurs, les "verts" ayant joué souvent un rôle déterminant - il ne faut pas que les critiquer !). Mais pour cela, il faut, en particulier, que ce soit mieux trié aussi !

Ta réflexion est intéressante, car c'est une évolution déjà en cours sur les "déchets organiques" méthanisables. Hier, les entreprises payaient pour s'en débarasser. Aujourd'hui, pour un produit "propre" et "méthanogène", ils sont démarchés et... payés par les méthaniseurs !

Idem pour les carcasses de voiture. Hier, il fallait payer. Aujourd'hui, c'est au moins gratuit, voire payé, vu le prix des métaux.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Message non lupar moinsdewatt » 25/04/15, 15:04

Recyclage des plastiques : les chiffres

17 Mars 2015

Lors de la Matinée Plastiques organisée par MPE-MEDIA le 10 mars dernier, Franck Seïté, directeur adjoint de la division Plastiques du groupe Paprec, a fait le point sur les chiffres clés du recyclage en 2014.

L’Europe y aurait produit 25 millions de tonnes de déchets plastiques, dont 25% ont été recyclés, 37% ont été utilisés pour la valorisation énergétique et 38% ont été enfouis.
Dans la même année, la France aurait produit 3,5 millions de tonnes de déchets plastiques, avec la même proportion d’enfouissement (38%), 20% en recyclage et 42% en valorisation énergétique. Selon les chiffres du groupe Paprec, 60% des plastiques sont recyclés pour la fabrication de produits à longue durée de vie (automobile, construction, équipements électroniques,…) et 40% pour des produits à courte durée de vie, essentiellement pour l’emballage.

Enfin, concernant le PVC, 3ème plastique le plus vendu dans le monde, son recyclage atteint le niveau record de 470 000 t en Europe en 2014 et se trouve dans la lignée des 800 000 t pour 2020. Le chiffre français est d’environ 53 000 t de PVC recyclé en 2014.

http://www.constructioncayola.com/envir ... iffres.php
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Message non lupar moinsdewatt » 26/09/15, 12:42

Plastique, le prisonnier des Sargasses

Par Marine Protais - Publié le 26 septembre 2015

5 000 milliards de morceaux de plastique flottent sur les océans. C'est le constat de L’ONG Expédition 7ème continent. L'association est revenu avec un documentaire de son expédition dans la mer des Sargasses, sur l’une des cinq plaques de déchets connues dans le monde. Le documentaire a été présenté mercredi 23 septembre. Le but de l’expédition est d’analyser les morceaux plastiques récoltés et d’alerter l’opinion publique.

Une mer bleue légèrement agitée, jusqu’ici tout va bien. Puis un bout de caisse en plastique jaune apparait à l’écran. Il tangue au gré des vagues. Nous sommes dans l’océan Atlantique Nord au large des Etats-Unis, plus précisément vers la mer des Sargasses, dans le gyre, sorte de vortex océanique qui aspire les détritus et les emprisonne dans sa spirale. Un tourbillon de déchets s’étendant sur plusieurs centaines de kilomètres.

Les images du documentaire de Vince Sato sur la dernière expédition de l’association Expédition 7ème continent en mai 2015, sont moins spectaculaires qu’on ne l’imagine. Le catamaran vert et blanc de l’ONG ne flotte pas parmi les bouteilles et les sacs plastiques. Par temps agités, les vagues enfouissent les déchets à 5 mètres de profondeurs. Et la plupart des morceaux de plastiques sont invisibles à l’œil nu.

200 000 MICRO-DÉCHETS PAR KILOMÈTRE CARRÉ

Plus tard, le film montre le navigateur Patrick Deixonne, chef d’expédition, sourcils froncés en train de séparer les micro-particules de plastiques des algues et du plancton, à l’aide d’une pince et d’une lampe frontale. Il agite son flacon à moitié rempli de fils de nylon et de tous petits bouts de plastique. "Voilà, c’est ça la plastification des océans. (…) C’est vrai que quand on montre ça, ce n’est pas parlant. Mais ça, c’est ce que l’on trouve sur 20 centimètre de surface, et notre terrain de jeu fait 3 fois la France." L’ONG estime qu’il y a environ 200 000 morceaux de micro-déchet par kilomètre carré dans le gyre de l'Atlantique Nord.

"80% des déchets viennent de la terre", explique Patrick Deixonne. "Ils suivent les courants naturels pour venir s’amasser à l’intérieur du gyre." 5 000 milliards de morceaux de plastiques flottent sur les cinq plaques de déchets similaires à celle de la mer des Sargasses dans le monde. La première, la "grande poubelle du Pacifique", a été découverte par le chercheur américain Charles Moore et son équipe, en 1997.
..................

http://www.usinenouvelle.com/article/pl ... es.N352691
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Message non lupar moinsdewatt » 22/11/15, 12:58

Plastique : la France doit améliorer le recyclage des emballages

le 06/11/2015

La France doit améliorer le recyclage d'emballages en plastique pour quitter le bas du classement de l'Union européenne (UE) et développer les capacités nationales d'utilisation du plastique comme combustible, a indiqué vendredi une étude de PlasticsEurope, la fédération européenne du secteur.

"La France peut encore faire des efforts", a souligné Michel Loubry, le directeur général de PlasticsEurope pour l'Europe de l'Ouest, lors d'une conférence de presse à l'occasion de la présentation d'une étude réalisée par les producteurs européens de matières plastiques.

Dans le recyclage d'emballages, la France se trouve en queue de peloton avec un pourcentage de 25,4%. Il n'y a que la Finlande et Malte qui ont des taux moins élevés. En revanche, la République tchèque et l'Allemagne caracolent loin devant avec 52,1% et 47,5%, respectivement.

Avec 21,4% de recyclage des matières plastiques en général, la France se trouve également en-dessous de la moyenne européenne de 29,6%, "mais il y a des éléments positifs qui nous laissent penser que le pays est capable de monter dans ce classement", a assuré M. Loubry.

Le directeur général de PlasticsEurope est convaincu que la Loi de transition énergétique et la parution du décret sur le tri à la source des déchets industriels et commerciaux vont renforcer la tendance dans l'Hexagone. L'extension de consignes de tri devrait également favoriser le recyclage.

M. Louby est toutefois convaincu que le recyclage n'est pas le seul objectif. "La valorisation énergétique à haut rendement est préférable à un recyclage de médiocre qualité", affirme le responsable, qui table sur une répartition de 40% pour le recyclage et de 60% pour la "valorisation énergétique", soit l'utilisation du plastique comme combustible.

Dans cette perspective, M. Loubry prône "la nécessité de maintenir les capacités nationales d'incinération et de les compléter par des capacités de production et de consommation" de combustible solide de récupération (CSR), utilisables notamment dans les cimenteries.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/11 ... lages.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Message non lupar moinsdewatt » 24/01/16, 19:58

Comment faire pour qu’en 2050, il n’y ait pas plus de plastiques que de poissons dans l’océan ?

LE 23/01/2016 Les Echos

D’ici 2050, les océans abriteront plus de détritus plastiques que de poissons, s’est alarmé le forum économique de Davos cette semaine. Tour d’horizon des initiatives de nettoyage.

Il semble urgent de partir à la pêche, la pêche aux déchets. Une étude réalisée avec la fondation de la navigatrice Ellen MacArthur et le concours du cabinet McKinsey, estime que « si rien ne change, les océans contiendront plus de plastique que de poissons (en poids) d’ici 2050 ».

Selon ce rapport, le ratio tonnes de plastique - tonnes de poissons qui était de un pour cinq en 2014, sera de un pour trois en 2025, et dépassera un pour un en 2050. En terme de quantité, nous passerons donc des 150 millions de tonnes actuellement dans l’océan, à 250 millions en 2025, puis 750 millions en 2050.
................
................

http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 194630.php
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités