Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astucesRecette anti nid de guèpes écolo?

Consommation et alimentation durables et responsables, trucs et astuces au quotidien pour réduire ses consommations d'énergie et d'eau, ses déchets...Mieux manger: préparations et recettes, trouver des aliments sains, de saison et locaux, informations sur la conservation alimentaire...
fplm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 306
Inscription : 04/02/10, 23:47

Message non lupar fplm » 30/06/10, 12:49

Bonjour,

Oh là, ne cédez pas à la panique! Les piqûres de guêpes ou d'abeilles ne sont mortelles qu'en cas [B[rare[/B] d'allergie et à partir d'une certaine dose de venin. Dans les autres cas, ce n'est qu'un avertissement un peu douloureux.
Ces insectes ne piquent que quand ils se sentent menacés. Les guêpes sont sociales et amicales mais leur instinct les poussent à risquer leur vie pour la colonie. Or, la viabilité de la colonie dépend de la nutrition abondante durant l'été puisque la majorité mourront durant l'automne et les survivant hiberneront jusqu'au printemps suivant. Tout se joue en été pour elles, les enjeux sont donc différents.
Ne les combattez surtout pas. Pareil, si vous nourrissez et chérissez votre chien, il vous aimera et vous protègera. Dans le cas contraire, si en plus vous le menacez, il vous craindra et vous bouffera peut-être la gorge! C'est une règle universelle.
Cela dit, en pratique, ce n'est pas toujours si simple mais s'allier à la nature a fait ses preuves tandis que le combat contre celle-ci s'est toujours avéré être un échec pour l'homme.
C'est exactement la philosophie de la permaculture.

Je vais être un peu long et je m'en excuse par avance mais la complexité d'un écosystème ne se résume pas en 2 lignes.
La cabane en bois de Christophe est le lieu idéal. Ensoleillée, elle est chaude, la cellulose pour le nid est sur place et en abondance. Sans compter qu'elle constitue aussi un abris pour les nids, loin des prédateurs.

Cependant, l'intrusion dans le domaine des petits constitue une agression pour les vespidés. Comme pour toutes les espèces d'ailleurs.
En automne, toute la colonie meurt sauf la pondeuse(pseudo-reine) et les mâles les plus résistants. Les survivants hibernent jusqu'au printemps, époque ou les mâles reconstruisent les nids, fécondent la femelle, nourrissent les larves, ... Bref, le cycle recommence.

Dans le cas de Christophe, je procèderais comme suit (si la topologie de sa propriété le permet):
1) Observer les aller et venues des guêpes. A savoir, ou s'approvisionnent-elles en nourriture en dehors de son assiette.
Si c'est le compost(il y a de fortes chances), il faudra leur arranger un endroit près de celui-ci ou elles pourront faire leurs nids en toute sécurité(ça va être difficile de faire mieux que la cabane car elles sont intelligentes).
Si leurs trajets sont plus complexes, c'est que les sources de nectar, sucre et viande sont plus éparses.
Il faut alors observer sur les différents parcours les endroits qui constituent une source de nourriture et reconstituer ces sources près du compost. Elles ne dépenseront pas d'énergie inutilement(elles sont éconologistes dans l'âme :cheesy: ) pour aller chercher plus loin ce qu'elles ont près du nid.

2) Déplacer ou replanter les plantes dont on a observé qu'elles en aimait le nectar près du compost. Du bois mort en guise de source de cellulose pour les nids et enfin des nichoirs ou mieux, un tas de bois offrant un abri tranquille et chaud. Bref, recréer un espace de vie idéal pour les guêpes à cet endroit(au sud-est de préférence).

3) Entre le compost et la terrasse, l'idéal serait d'avoir des arbres fruitiers de toute sorte ainsi qu'une végétation propice au développement d'autres espèces. En bref, une barrière constituée de leurs prédateurs (mésanges, guêpiers, mille-pattes, araignées, ...). La concurrence pour le sucre des fruits contiendra la démographie des guêpes en offrant les plus aventureuses à leurs prédateurs(ça finira par se savoir dans la colonie). Ainsi va la vie.

4) Une fois les alentours du compost près à recevoir la colonie suivante, fin hiver, détruire les nids de la cabane. Attention, la pondeuse et 2 ou 3 mâles y dorment. Cela dit, fin de l'hiver, ses réserves sont épuisées et elle préfèrera écourter son hibernation afin de trouver un nouveau lieu plutôt que de défendre l'ancien. Ca diminue le risque de piqure.

5) A saison, planter de la citronnelle, des forthysias, .... , tout ce qui repousse les proies(moustiques et autres) et attire les prédateurs(quelques nichoirs peuvent aider), près de la cabane et la terrasse.

6) Observer le comportement des guêpes au printemps/été suivant afin de juger si l'invitation a été reçue et apporter les modifications éventuelles les saisons suivantes.

Pour conclure, rien n'est certain avec dame nature mais la vie suit une logique implacable que chaque espèce vivante tente de suivre à sa façon, il faut l'observer et la respecter. Bon nombre d'entre-nous(amis) ont été agréablement surpris de l'efficacité de cette symbiose. Si vos guêpes sont déjà repues lorsqu'elles s'invitent à votre table, elles sont beaucoup moins agressives et semblent plus vouloir vous saluer que vous voler. Je ne ris pas, j'en ai fait l'expérience et le changement de comportement est flagrant. Je suis devenu ami avec elles et inversement.

Voilà, j'espère que cela pourra aider Christophe à ripailler en toute quiétude.
0 x




« Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs. »
Malcolm X
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 30/06/10, 12:58

fplm a écrit :Bonjour,

Oh là, ne cédez pas à la panique! Les piqûres de guêpes ou d'abeilles ne sont mortelles qu'en cas [B[rare[/B] d'allergie et à partir d'une certaine dose de venin. Dans les autres cas, ce n'est qu'un avertissement un peu douloureux.

vas dire ça à l'un de mes voisins dont le gamin (pas allergique) est mort étouffé après avoir été piqué à la gorge par une de ces bestioles qu'il a avalée par mégarde en buvant une boisson sucrée: ces insectes sont potentiellement dangereux et n'ont rien à faire à proximité des habitations...en cas d'allergie, une seule piqûre peut suffire pour provoquer la mort..
0 x
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 755
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 2

Message non lupar highfly-addict » 30/06/10, 13:49

+1 fplm !

Je suis 100 % d'accord avec ton approche !



Oiseautempete a écrit : ces insectes sont potentiellement dangereux et n'ont rien à faire à proximité des habitations...


Dans le même ordre d'idée, je propose de supprimer toutes ces choses "potentiellement dangereuses" : les voitures, les chiens, les jeunes, etc ... de la proximité des habitations.

:lol:
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 30/06/10, 16:30

highflyaddict a écrit :+1 fplm !



Oiseautempete a écrit : ces insectes sont potentiellement dangereux et n'ont rien à faire à proximité des habitations...


Dans le même ordre d'idée, je propose de supprimer toutes ces choses "potentiellement dangereuses" : les voitures, les chiens, les jeunes, etc ... de la proximité des habitations.

:lol:


J'vois pas le rapport...je suppose que tu trouveras les même excuses aux vipères: c'est utile etc...:dans les vosges on n'en trouve quasiment plus parceque les paysans les ont exterminées à cause de leur dangerosité, par contre ils n'ont jamais fait de mal aux couleuvres qui bouffent les mêmes proies avec la même efficacité...
0 x
oli 80
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1262
Inscription : 02/01/09, 17:23
Localisation : moselle 57
x 10

chasser les guepes

Message non lupar oli 80 » 30/06/10, 16:55

bonjour, en fait que font les appiculteurs pour calmer les abeilles, ils utilisent de la fumée, il suffirait de se bricoler une sorte d' enfumoir et les épines de sapin déssechées ne brule pas mais se consument et fait beaucoup de fumée, idéal

de l' eau savoneuse et il parait qu'elles s' étouffent, ou alors le piege classique couper une bouteille plastique en deux, metre la partie haut à l' envers daans la partie basse de la bouteille, puis remplir avec du jus de fruit perimé par ex ça les attire et se font prendre au piege
0 x


Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 81

Message non lupar sen-no-sen » 30/06/10, 16:58

Les piqures de guêpes ne sont pas bien méchantes,le seul risque est pour les personnes allergiques, avec risque de choc anaphylactique, qui peut entrainer la mort (souvent par œdème de Quincke).


les Guêpes,Abeilles, Frelons, Vipères, ne sont pas agressif par nature!,se sont les gens qui bien souvent panique à leur présences et effectue de grand gestes pour les chasser, ceux qui est analyser comme une agression!
Il suffit de garder sont calme, et de ne pas faire de gestes violents.
Vous avez 100 fois plus de chance de vous faire renverser par une voitures que d'être piquer!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
fplm
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 306
Inscription : 04/02/10, 23:47

Message non lupar fplm » 30/06/10, 16:58

oiseautempete a écrit :
fplm a écrit :Bonjour,

Oh là, ne cédez pas à la panique! Les piqûres de guêpes ou d'abeilles ne sont mortelles qu'en cas [B[rare[/B] d'allergie et à partir d'une certaine dose de venin. Dans les autres cas, ce n'est qu'un avertissement un peu douloureux.

vas dire ça à l'un de mes voisins dont le gamin (pas allergique) est mort étouffé après avoir été piqué à la gorge par une de ces bestioles qu'il a avalée par mégarde en buvant une boisson sucrée: ces insectes sont potentiellement dangereux et n'ont rien à faire à proximité des habitations...en cas d'allergie, une seule piqûre peut suffire pour provoquer la mort..


Je comprends ton émoi face à cette tragédie et c'est parfaitement humain. Ce type d'accident reste néanmoins très exceptionnel.
Mais ce sont les habitations qui sont venues à elles et pas l'inverse!
Pourquoi diabolises-tu cette bestiole? Tu dois constater par toi même que ta réaction est démesurée et irrationnelle. Concernant les allergies, c'est un cas rare, sache-le.
Il y a beaucoup plus de risque de mortalité pour les oléagineux(cacahuètes,...). Pour ceux qui en sont allergique, c'est foudroyant. Est-ce pour autant qu'on crie sus aux cacahuètes!

C'est grave de se voiler la face dans ce cas-là. Ignorer l'entièreté des causes dans cette tragédie, c'est s'exposer au risque que cela se reproduise. Pire, cela servira d'argument à leur élimination stricto sensu. Sais-tu qu'avec leurs cousines les abeilles, tu leur dois la vie?
Garde à l'esprit qu'une chute de moins de 2m d'un adulte suffit à lui fracturer la boite crânienne avec comme conséquence la mort dans le pire des cas. La faute à qui? La gravité? Le marchand de chaussures?
Garde les pieds sur terre, la haine n'apaise jamais le chagrin.

Une chose est certaine, brusquez la nature et elle vous fera comprendre son intolérance. Tuer les guêpes est aussi désastreux pour l'écosystème que de tuer les abeilles. Les différentes familles de cette espèce coopèrent toutes avec les plantes! Ce sont toutes des pollinisateurs. N'oubliez jamais ça car sans ces travailleuses acharnées, pas de biodiversité, pas de vie.
0 x
« Si vous n’y prenez pas garde, les journaux finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs. »

Malcolm X
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 30/06/10, 17:13

vas dire ça à l'un de mes voisins dont le gamin (pas allergique) est mort étouffé après avoir été piqué à la gorge par une de ces bestioles qu'il a avalée par mégarde en buvant une boisson sucrée: ces insectes sont potentiellement dangereux et n'ont rien à faire à proximité des habitations...en cas d'allergie, une seule piqûre peut suffire pour provoquer la mort..

Très triste, mais il existe des moyens d'éviter l'étouffement, pharmacien, médecin urgent, antihistaminique, et tuyau dans la gorge pour respirer, d'urgence, et éviter de faire boire aux enfants ces cochonneries sucrées, sodas et faux jus, "junk food" qui fait des obèses!!.
En mangeant et avalant de travers, sans guêpe, on peut s'étouffer, et il est bon d'apprendre comment éviter et résoudre!!
Pareil pour arrêt cardiaque avec personne autour qui ne fait la respiration en appuyant avec force à répétition sur le sternum, alors que c'est efficace, si fait tout de suite, avant les secours.

On diminue les risques d'accident en apprenant aux enfants et adultes comment les éviter et les gérer !

Enfin, il y a deux dizaines d'années, ayant acheté une maison avec un gros nid de très grosses guêpes dans la cheminée inutilisée, qui mobilisait les pompiers chaque année avec les anciens propriétaires, (armada de guêpes dans la maison), il a suffit de fermer la cheminée à l'extérieur et les autres trous (idéal pour les trous d'isolation thermique), pour ne jamais plus appeler les pompiers !!
Enfin, la première année pour neutraliser l'énorme nid de guêpe extérieur, sans combinaison, ni piqures, il suffit de monter la bombe antiguêpe au bout d'un long baton de 6 m de long avec ficelle pour appuyer sur la gâchette, évitant ainsi de respirer l'insecticide (le plus nocif) et d'être piqué !!
Résultat : des centaines de guêpes dans la maison et pas une piqure, ni insecticide dans la maison !!
Remarque, il ne faut pas déranger les guêpes et la nuit avec une lumière qui les trompe, c'est plus sûr. !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12036
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 131

Message non lupar Flytox » 30/06/10, 19:33

Petite recette pour pas se faire piquer ( abeilles, guèpes, frelon etc...)
Quand la bestiole se pose , ne pas faire de grands gestes brusques, mais par contre on peut souffler très fort dessus. Elle s'envole sans piquer et va jouer ailleurs. Vous aller me dire que c'est pas commode quand c'est dans le dos ou sur la nuque, mais justement quand on voit pas, on ne se rend pas compte, on fait pas de gestes brusques et la bestiole re-décolle sans piquer ( sauf les Taons sur un dos en sueur Aiiiiiiie......!!!! :frown: :mrgreen: )
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5300
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 186

Message non lupar Ahmed » 30/06/10, 20:04

Sen-no-sen a écrit:
Vous avez 100 fois plus de chance de vous faire renverser par une voitures que d'être piqué!

Il serait en effet urgent d'envisager un plan d'éradication de la majeure partie du parc automobile, de plus ce serait sans inconvénients, bien au contraire, pour l'équilibre naturel!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astuces »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités