Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astucesNutella: bientôt le pot d'adieu ? (attention les gourmands)

Consommation et alimentation durables et responsables, trucs et astuces au quotidien pour réduire ses consommations d'énergie et d'eau, ses déchets...Mieux manger: préparations et recettes, trouver des aliments sains, de saison et locaux, informations sur la conservation alimentaire...
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 63

Message non lupar Obamot » 02/07/10, 07:43

sen-no-sen a écrit :L'obésité répond à trois facteurs, que j'appelle "triangle de l'obésité" (par analogie au triangle du feu):

1) Manque d'activité physique.
2) Surconsommation alimentaire.
3) Mauvaise équilibre alimentaire.

(4) Facteur génétique, ne concernant que certaine personnes.

Enlever un des trois facteurs principaux et vous supprimer l'obésité.

N'en déplaise à certain, on peut manger chaque jour "fast food" et être mince (bien sur je ne conseil pas ce type de nourriture frelatée),en se dépensant physiquement.
Il y a un documentaire "anti-supersize me" intéressant à voir: c'est Fat Head (tout n'est pas bon à prendre dans le documentaire, mais il reste intéressant).

Non l'obésité apparaît lorsque quelqu'un «métabolise mal» pour des raisons qui lui sont propres.

En effet, de part les «composantes personnelles» et non forcément génétiques, il y a des personnes qui cumulent les trois premières conditions que tu cites et qui restent sveletes. Leur métabolisme ayant su contrôler la situation.

Par ailleurs il ne faut pas confondre les prédispositions génétiques avec la dégénérescence liée à l'affaiblissement de l'espèce par la répétition de mauvaises pratiques s'étalant au long de plusieurs générations dans une même famille.

Les facteurs que tu décris sont beaucoup trop incomplets pour constituer une éventuelle «règle» à suivre et c'est même dangereux de le faire à la légère. Il y a des risques de carrencer son bol alimentaire.

Reste à définir ce qu'on entend par «équilibre alimentaire»
Parmi d'autres moyens de prévention, il y a l'équilibre acide/base, la fixation du calcium dans le corps (et non seulement l'absorbtion) la carrence en certaines vitamines dont surtout celles provenant des acides gras polyinsaturés, ceux-là même qui nous permettent d'éliminer les acides gras saturés (dont les acides trans)... puisque la finalité de la lutte contre l'obésité est avant tout une histoire d'éllimination correcte des ...graisses!
0 x




« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 02/07/10, 10:31

Obamot a écrit :
sen-no-sen a écrit :L'obésité répond à trois facteurs, que j'appelle "triangle de l'obésité" (par analogie au triangle du feu):

1) Manque d'activité physique.
2) Surconsommation alimentaire.
3) Mauvaise équilibre alimentaire.

(4) Facteur génétique, ne concernant que certaine personnes.

Enlever un des trois facteurs principaux et vous supprimer l'obésité.

Non l'obésité apparaît lorsque quelqu'un «métabolise mal» pour des raisons qui lui sont propres.


Par ailleurs il ne faut pas confondre les prédispositions génétiques avec la dégénérescence liée à l'affaiblissement de l'espèce par la répétition de mauvaises pratiques s'étalant au long de plusieurs générations dans une même famille.



En réalité ceux qui métabolisent mal sont ceux qui restent minces en bouffant comme des porcs...La prise de poids est liée à une adaptation physiologique qui permettait de résister aux famines, c'est d'ailleurs une prédisposition généralisée dans le règne animal...
Mais il existe bien sûr des cas d'obésité liés à une exagération de cette fonction de "survie" en réduisant la consommation d'énergie (ces persones là sont naturellement "molles" et apathiques) et en stockant le moindre apport , même à priori non excessif...
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 63

Message non lupar Obamot » 02/07/10, 10:44

Oui, si on veut, mais c'est pas ce que j'ai voulu dire.

Chacun réagit différement et ne produira pas forcément les mêmes effets qu'une autre personne souffrant de mêmes carrences. Nous sommes très inégaux face à la maladie!

Par contre il y a des constantes: puisqu'il est certain que de mauvaises pratiques finissent par pénaliser l'ensemble d'un groupe.

Et donc pour mettre le maximum de chances de son côté, il vaudrait mieux fixer des «priorités efficaces». Pour ça il faut du bon sens et se documenter. Devenir proactif sans dogmatisme, faire confiance à ses facultés gustatives... Respecter la nature ...Et aussi se forger «un esprit positif»...

Il y aurait décidément beaucoup de choses à dire...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 81

Message non lupar sen-no-sen » 02/07/10, 12:11

Les 3 règles que j'ai donné sont généraliste certes, mais s'appliquerait pour environ 90% de la population.

Le gros problème actuelle est le manque d'activité physique, comme je l'ai mentionné plus haut, on peut mangé "fast food" (je le répète ,je ne cautionne pas ce genre de dérive...)et être mince et très en forme (j'ai un collègue ancien SP de Paris qui me l'a démontré), bien entendu en vieillissent c'est une autre histoire!

A la base, l'être humain est une machine à se dépenser...à l'origine nos ancêtres chasseurs cueilleurs parcouraient des dizaines de km par jour pour trouver leur alimentation,et parfois il dépensait plus d'énergie à en chercher que la maigre pitance qu'il trouvaient (car beaucoup étaient plutôt "récupérateur opportuniste" que de vrai chasseurs!).
Les indiens Raramuri sont ainsi capable de franchir des distances de plus de 100km,en alternant course et marche,et tout ça en...montagne!

A l'heure d'aujourd'hui (dans les pays industrialisés)l'abondance alimentaire est au rendez vous, mais rarement les efforts physique qui vont avec(remarquer les gigantesque parking de plusieurs dizaine de milliers m2 autour de ses "Temple de la consommation"que sont les hypermarché.

Remarqué également que la marche(le moyen de déplacement le plus élémentaire),soi devenue un "loisirs".
On va à la campagne, à la montagne (en voiture biensur :evil:) pour marcher...
Qui plus est, et c'est un paradoxe comme il y en a tant dans notre société,il n'y a jamais eu autant de moyens pour se dépenser:course à pied,vélo,escalade,roller,natation etc...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 02/07/10, 16:06

oiseautempete n'a pas changé son opinion sur les maigres !!
En réalité ceux qui métabolisent mal sont ceux qui restent minces en bouffant comme des porcs..


Alors qu'il existe un problème essentiel psychiatrique d'adaptation instinctive de ce que nous mangeons à notre activité et nos besoins réels !!

Ainsi je connais des minces bougeant assez peu qui ne bouffent pas comme des porcs, (ma belle mère 95ans, qui faisait manger les autres sans manger grand chose elle même, depuis toujours, exemple clair, que la restriction calorique permet de vivre plus vieux, en comparant à son frère, mort quarante ans plus jeune !! )

En fait il suffit d'avoir un petit estomac naturellement (hernie hiatale), pour avoir peu d'appétit et ne pas manger trop !!
c'est si vrai, que ça marche pour beaucoup d'hyper-obéses de réduire leur estomac !!

Aussi les maigres ne sont pas obligatoirement de la catégorie de : "ceux qui métabolisent mal sont ceux qui restent minces en bouffant comme des porcs", mais plutôt ceux qui ont un contrôle psychologique de leur appétit non détraqué pour de multiples raisons : éducation des parents, grignotage, déséquilibre alimentaire, etc .. !!.

Ma femme est comme sa mère, facilement rassasiée, donc légère, et même en lui faisant faire de l'exercice, avec moi, (200m de dénivelé à grimper à fond, pour moi en courant ou en vélo, chaque jour), elle a pris du poids en développant des muscles sans manger déséquilibré (courir est très bon pour l'ostéoporose, mieux que le calcium et autres médicaments, par les vibrations sur les os, ma femme en tombant ne se casse rien, comme moi) !!!

Sa soeur, victime avec son mari de la junk food (séjour US, avec Coca Cola et autres cuisine facile ) avait pris du poids (les liquides ne remplissent pas l'estomac et donc jamais rassasié !) autrefois, jusqu'au jour réalisant le piège et son danger de la junk food, elle a changé de régime, en revenant à celui conseillé partout légume, fruits, protéines équilibré, etc.. pour devenir même trop maigre par contre coup!!
Son mari, trop gourmand, n'a pas suivi et donc n'a pas maigri assez et n'arrive pas à la suivre dans les côtes !!

Donc se sortir de la tête des idées fausses comme : "ceux qui métabolisent mal sont ceux qui restent minces en bouffant comme des porcs.." qui ne sont qu'une excuse pour ne pas changer d'habitudes et ne pas faire de l'exercice fatiguant, en croyant que les maigres sont des malades anormaux !!
0 x


Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 81

Message non lupar sen-no-sen » 02/07/10, 16:23

Chaque individu possède un métabolisme qui lui est propre.
De même qu'il existe trois types principaux de morphologie humaine, à savoir ectomorphe:mince,mesomorphe:moyen,endomorphe:"fort"(avec bien entendu des groupes intermédiaire) ,il existe des métabolisme plus ou moins rapide en fonction des individus, ces derniers sont héréditaire.
Toujours est il, qu'un individus même prédisposé à faire facilement du "gras"peut changer sont métabolisme par la pratique sportive et une alimentation saine et varié.
Il existe de très nombreuses méthode pour "sculpter" son corps,moyennant quelque efforts physique,et surtout psychique!

Il serait intéressant de créer un sujet "éconologie et sport"ou chacun pourrais proposer ses méthodes d'entrainement!
Comme la méthode dedelco par exemple!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 02/07/10, 17:10

Il serait intéressant de créer un sujet "éconologie et sport"ou chacun pourrais proposer ses méthodes d'entrainement!
Comme la méthode dedelco par exemple!


Pour cette méthode, il suffit de rassembler en un sujet, sur econologie toute les remarques par dedelco sur la nourriture et l'exercice, bio, fruits, légumes, varié, vélo, jogging avec 200m par jour de dénivelé à 80% max en courant ou pédalant chaque jour (sans se tuer, néanmoins) et natation au bord de mer !
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4864
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 81

Message non lupar sen-no-sen » 02/07/10, 18:26

A quand un livre:ma méthode d'entrainement par dedelco?

Sinon tout le monde n'a pas la condition physique pour faire 200m de denivellé à 80%de sa VMA.
Tout dépend de l'âge,de la condition physique,du temps possible à consacrer etc...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 02/07/10, 19:57

dedeleco a écrit :oiseautempete n'a pas changé son opinion sur les maigres !!
Ainsi je connais des minces bougeant assez peu qui ne bouffent pas comme des porcs, (ma belle mère 95ans, qui faisait manger les autres sans manger grand chose elle même, depuis toujours, exemple clair, que la restriction calorique permet de vivre plus vieux, en comparant à son frère, mort quarante ans plus jeune !! )



Aussi les maigres ne sont pas obligatoirement de la catégorie de : "ceux qui métabolisent mal sont ceux qui restent minces en bouffant comme des porcs", mais plutôt ceux qui ont un contrôle psychologique de leur appétit non détraqué pour de multiples raisons : éducation des parents, grignotage, déséquilibre alimentaire, etc .. !!.


Donc se sortir de la tête des idées fausses comme : "ceux qui métabolisent mal sont ceux qui restent minces en bouffant comme des porcs.." qui ne sont qu'une excuse pour ne pas changer d'habitudes et ne pas faire de l'exercice fatiguant, en croyant que les maigres sont des malades anormaux !!


Visiblement tu n'a pas compris ce que j'ai écrit...je n'ai écrit nulle par que TOUS les maigres métabolisent mal...c'est TON interprétation...
Perso, j'ai tendance à grossir au moindre écart et si je reste athlétique à 50ans à un age ou la pluspart des hommes ont du ventre, c'est parceque je m'impose une discipline sévère question nourriture et que je marche beaucoup et ne prends jamais d'ascenseur et je bricole et jardine avec des outils manuels , mais du fait de ma polyarthrite, je ne fais plus de sport depuis 15ans, trop destructeur pour les articulations fragilisées...(pour couper court , la polyarthrite est dûe à un déréglement du système immunitaire d'origine génétique: je ne suis JAMAIS malade (aucun arrêt maladie en 30ans...), mais mon système imunitaire bouffe les cartilages...)
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 63

Message non lupar Obamot » 03/07/10, 07:20

Pour éviter de tomber dans tout dogmatisme, dans bien des cas l'organisme retrouve tout seul ses repères lorsqu'on lui fourni ce dont il a besoin! En se basant sur le principe bien connu de la gestion naturelle du «stress», l'organisme cherche toujours à revenir à un point d'équilibre.

Il s'agit juste de l'y aider par une «hiérarchie appropriée» des mesures.

Ça signifie un bon équilibre entre bien-être et besoins métaboliques en évitant des choix trop contradictoires.
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


Revenir vers « Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astuces »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités