Faire une recherche 1ere visite? Forum énergies environnement energie maison isolation constructionForums Téléchargements d'études et vidéos sur l'énergie, l'isolation, construction, écologie...Télécharger Boutique led, mesures, appareils de diagnostic...Boutique éconologique du forum Petites Annonces Flux RSS des forums
Index - Inscription aux forums - Nos membres - Connexion à votre compte -
Home - Rechercher - 150 derniers messages - Newsletter et téléchargements - Plan - FAQ

Ce forum existe avec la boutique éconologique!
Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques Conséquences de la crise économique en chiffres en 2011


Forum chauffage, thermique, diagnostic, l'isolation, gestion de l'eau, énergies renouvelables ou fossiles et nucléaire, bricolage et la maison, la mobilité et nouveaux transports, société et philosophie, l'économie et finance (durables). Inscrivez-vous ici

Aller à la page 1, 2, 3  Suivante 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir des topics ou sujets similaires, CLIQUEZ ICI
Auteur Message
Christophe
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)


Inscrit le: 10 Fév 2003
Messages: 41505
Localisation: Planète Serre.

MessagePosté le: Jeu 10 Nov 2011, 10:09     Conséquences de la crise économique en chiffres en 2011 Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Une doc en .pdf qui analyse les (1ers !) effets de la crise économique qu'on est entrain de connaître ; cela concerne maintenant plus l'économie réelle et la confiance que la finance et on commence (déjà) à être bien dans le rouge...

Citation:
Xerfi-Previsis n°168 — novembre 2011

Les entreprises sont sur le fil du rasoir. Il suffit de suivre l'évolution du solde d'opinions des trésoriers des grands groupes pour s'en convaincre. A la question posée « comment jugez-vous la situation de la trésorerie d'exploitation de votre entreprise ? », l'écart entre les de réponses signalant une trésorerie aisée et celle signalant des difficultés est devenu négatif en octobre, à -5,1%. En d'autres termes, la situation est jugée très délicate par un nombre croissant de trésoriers. Le choc est violent et il faut remonter à mars 2010 pour retrouver la trace d'un passage en zone rouge...


http://www.econologie.info/share/partager3/1320915862UmjbKr.pdf

Trouvé sur: http://www.marc-candelier.com/article-economie-...uge-88385930.html
_________________
Visitez la boutique éconologique - Eclairage LED - Mesure et diagnostic énergie - Economies d'électricité - Twitter: #econologie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Christophe
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)


Inscrit le: 10 Fév 2003
Messages: 41505
Localisation: Planète Serre.

MessagePosté le: Mer 30 Nov 2011, 11:40     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Plus de 5 millions de personne sont inscrites au chômage en France...et c'est que le "début"...le chiffre donné officiellement n'est que celui de la catégorie A, c'est à dire actuellement vers les 3 millions...

Citation:
Plus de 5,2 millions d'inscrits à Pôle Emploi
Mardi, 29 Novembre 2011 12:34

Tel est le triste bilan d'une crise financière, économique, sociale, morale, démocratique — bref : civilisationnelle. Question : que va faire l'UMP de tous ces «assistés» ? Les euthanasier ?

Car ce n'est pas terminé.

Certains commentateurs ont le culot de dire que "la crise a vraiment commencé" alors qu'elle a déjà frappé des millions de Français depuis l'automne 2008 : le noyau dur des chômeurs de longue durée, qui représente plus de 40% des inscrits à Pôle Emploi (lire plus bas), en atteste.

Voici l'état des lieux, sur la base de la dernière note de la Dares/Pôle Emploi.

Catégorie A (chômeurs officiels, sans activité aucune) : +34.400
Fin octobre, ils sont 2.814.900 en France métropolitaine, 3.051.700 avec les DOM.
Progression annuelle : +5%

Catégorie B (chômeurs en activité réduite inférieure à 78h/mois) : -2.900
Ils sont 553.400 en France métropolitaine.
Progression annuelle : +4,3%.

Catégorie C (chômeurs en activité réduite supérieure à 78h/mois) : -14.300
Ils sont 824.700 en France métropolitaine.
Progression annuelle : +7%.

(...)

Maintenant, les voies de garage...

Catégorie D (chômeurs non disponibles car en arrêt maladie ou en maternité, en stage, formation ou convention de reclassement) : -800
Fin octobre, ils sont 235.300 en France métropolitaine.
Variation annuelle : -6%

Catégorie E (chômeurs non disponibles car en contrat aidé) : -800
En France métropolitaine, ils sont 347.100 ainsi occupés.
Variation annuelle : -3,7%

(...)

Au total, toutes catégories confondues (ABCDE), le nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi en métropole s'élève à 4.775.400 (+3,9% sur un an). Avec les DOM, on arrive à 5.064.700 (+4%), soit un total de 15.600 personnes en plus par rapport à septembre.

A ces 5.064.700 inscrits, il convient d'ajouter les 172.400 "seniors" indemnisés de métropole (chiffre non précisé pour les DOM) bénéficiant de la DRE (la mal nommée "dispense de recherche d'emploi"), non catégorisés.
Ainsi, on dépasse 5,2 millions !


Suite et détails: http://www.actuchomage.org/2011112918112/Social...-pole-emploi.html

Avec 5 millions de personnes dans la rue on fait une révolution sans problème (avec 3 aussi d'ailleurs)...mais ce n'est pas sur que tous ces chômeurs le veuillent ...
_________________
Visitez la boutique éconologique - Eclairage LED - Mesure et diagnostic énergie - Economies d'électricité - Twitter: #econologie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Christophe
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)


Inscrit le: 10 Fév 2003
Messages: 41505
Localisation: Planète Serre.

MessagePosté le: Ven 02 Déc 2011, 16:05     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Un "espoir" pour la relance ou manipulation des chiffres?

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/12...1612820_3222.html

Un peu des 2 probablement:

Citation:
Le recul du taux s'explique en bonne partie par une forte baisse de la population active. Néanmoins, le nombre de personnes sans emploi a également fortement chuté (plus rapidement que la population active), de 594 000 par rapport à octobre. C'est la plus forte baisse recensée depuis juillet 1983.


Je saisis pas bien: si le nombre de chômeur est constant ou même baisse, et que la population active baisse, alors le taux est censé monter ou baisser mais moins que si cette population ne baissait pas...

Ayé j'ai compris ! Ce ne sont plus des chômeurs actifs mais des chômeurs retraités...donc ca rentre pas dans la même case... Mr. Green
_________________
Visitez la boutique éconologique - Eclairage LED - Mesure et diagnostic énergie - Economies d'électricité - Twitter: #econologie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert


Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 3276
Localisation: Haut Beaujolais.

MessagePosté le: Ven 02 Déc 2011, 16:40     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Christophe a écrit:



Ayé j'ai compris ! Ce ne sont plus des chômeurs actifs mais des chômeurs retraités...donc ca rentre pas dans la même case... Mr. Green


Tout est une question de case en effet.
Les chiffres sont clairement orientés, et ils possèdent une géométrie variable!

Les chiffres "officiels" ne tiennent pas compte des chômeurs en fin de droit,des personnes radiés, des contrats et missions d'intérim pourris (moins de 15h/semaines).
Si on comptabilise tout ses oublies les vrais chiffres du chômage doivent se situer au alentour des 15% en France.
On peut facilement le prouver, vu la montée de la précarisation.
_________________
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Christophe
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)


Inscrit le: 10 Fév 2003
Messages: 41505
Localisation: Planète Serre.

MessagePosté le: Ven 02 Déc 2011, 16:59     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
sen-no-sen a écrit:
Si on comptabilise tout ses oublies les vrais chiffres du chômage doivent se situer au alentour des 15% en France.
On peut facilement le prouver, vu la montée de la précarisation.


Tu ne crois pas si bien dire, c'est juste plus haut : http://www.econologie.com/forums/post217714.html#217714 = 5.2 Millions de chômeurs (ou plutôt de "non travailleurs")...pour combien d'actifs?

28.4 millions d'après ce tableau: http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_i...ef_id=NATCCF03170 (entre 15 et 64 ans !)

Donc chômage réel en France = 5.2/28.4 = 18.3%

Auquel il faut ajouter les encore plus précaires: RMI, RSA...et ceux qui touchent rien du tout...Bref on dépasse les 20%...sans aucun problème!
_________________
Visitez la boutique éconologique - Eclairage LED - Mesure et diagnostic énergie - Economies d'électricité - Twitter: #econologie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
bambou
J'économise des tonnes de CO2
J'économise des tonnes de CO2


Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1483
Localisation: Breizh

MessagePosté le: Ven 02 Déc 2011, 17:21     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Christophe, tu fais (à mon avis) encore de la publicité pour des provocateurs à 2 balles.

Les personnes qui sont comptabilisées ne sont pas toutes chômeuses, puisqu'elles travaillent. OK, certaines ne font peut-être pas autant d'heures qu'elles le voudraient mais ce n'est pas le cas de tout le monde.
Par exemple, pour la catégorie C, il est dit "chômeur en activité réduite supérieure à 78h/mois", alors qu'il devrait être indiqué "personne en activité réduite supérieure à 78h/mois".
Je m'explique : Dedans, il y en a qui sont au 4/5. Certaines d'entre elles veulent travailler au 4/5. Elles sont juste inscrites parce qu'elles voudraient changer de boulot (pas forcément de rythme).

Bref, il y a déjà tellement de chômeurs en France que ce n'est pas la peine de se flageller encore plus en comptant des gens qui ne le sont pas...
_________________
Production solaire + VE + VAE = l'électricité en cycle court
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Christophe
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)
Modérateur sympa (G.I.S.M.E.)


Inscrit le: 10 Fév 2003
Messages: 41505
Localisation: Planète Serre.

MessagePosté le: Ven 02 Déc 2011, 18:29     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
www.actuchomage.org me semble sérieux...et ils se basent sur des chiffres officiels...du chômage...

Ok enlevons la catégorie C, il reste 4.6 Millions, donc 15.5 %...

Mais en fait tu as raison d'en parler: finalement je ne saisis pas bien ce qu'est la catégorie C...des chômeurs intérimaires à au moins 50% d'heure d'intérim par mois ? Le reste payé par le chômage?

Ben c'est mieux que de travailler à mi temps où t'as droit à rien: on signe où? Cheesy Grin
_________________
Visitez la boutique éconologique - Eclairage LED - Mesure et diagnostic énergie - Economies d'électricité - Twitter: #econologie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
bambou
J'économise des tonnes de CO2
J'économise des tonnes de CO2


Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 1483
Localisation: Breizh

MessagePosté le: Sam 03 Déc 2011, 17:37     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Christophe a écrit:
www.actuchomage.org me semble sérieux...

Je ne sais pas. C'est possible.
Cela dit, quand je lis, de la part d'une membre
Citation:

Me voici depuis le 1er janvier 2004 à 14 € par jour pour (sur)vivre, mais je préfère ça au Smic

Ce n'est pas très encourageant...
Christophe a écrit:
Ok enlevons la catégorie C, il reste 4.6 Millions, donc 15.5 %...

Les D et E sont, à mon avis, également à enlever. On n'arrivera pas à 5%, mais bon, inutile de se sapper le moral encore plus...
_________________
Production solaire + VE + VAE = l'électricité en cycle court
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert


Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 3276
Localisation: Haut Beaujolais.

MessagePosté le: Sam 03 Déc 2011, 17:53     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Le chômage n'a guère baissé en fonction des mesures de droite ou de gauche, il a toujours oscillé aux environs de 12 à 15%et ce depuis la fin des "trente glorieuses".
_________________
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
janic
Econologue expert
Econologue expert


Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 2650
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: Dim 04 Déc 2011, 07:32     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
toutes les civilisations basées sur l'exploitation de l'autre ont eu leur heure de gloire et se sont cassé la g... figure. La France et autres pays européens en ont profité suffisamment longtemps et selon les lois de l'équilibre laissent la place à d'autres en perdant leurs privilèges. Le chômage est un de ces signes et ne fait que commencer (à l'échelle de l'histoire). La question est jusqu'où ira-t-il et quelles en seront les conséquences? (on le sait déja par la répétitivité de l'histoire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert


Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 3276
Localisation: Haut Beaujolais.

MessagePosté le: Dim 04 Déc 2011, 14:48     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Le chômage est structurel, c'est le fameux NAIRU:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_ch%C3%B4ma...pas_l%27inflation

Le mensonges politiques résulte dans cette volonté a vouloir faire croire à une tentative de baisse du chômage...qui ne baisse pas, car étant structurel.
Vouloir baisser le chômage consisterait à changer complétement le fonctionnement économique, mais cela il n'en n'est jamais question.
_________________
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert


Inscrit le: 25 Fév 2008
Messages: 2390
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: Dim 04 Déc 2011, 16:01     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Je te trouve dur lorsque tu écris:
Citation:
Le mensonge politique résulte dans cette volonté de vouloir faire croire à une tentative de baisse du chômage...

Si les pouvoirs publiques se donnent tant de mal, cela prouverait plutôt un manque de détermination du côté des chômeurs!

J'en ai la preuve, car Dick Rivers, dans une interview au Figaro, affirme, je cite: "Sarkozy aime rendre service, comme moi". Very Happy
_________________
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert


Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 3276
Localisation: Haut Beaujolais.

MessagePosté le: Dim 04 Déc 2011, 17:58     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Ahmed a écrit:
Je te trouve dur lorsque tu écris:
Citation:
Le mensonge politique résulte dans cette volonté de vouloir faire croire à une tentative de baisse du chômage...

Si les pouvoirs publiques se donnent tant de mal, cela prouverait plutôt un manque de détermination du côté des chômeurs!


Monsieur fait dans l'ironie! Cheesy Grin

Le manque de détermination des chômeurs, c'est une conséquence sociale, il y en a même qui finissent chomiste comme disait Coluche.

Le chômage est structurel en se sens que si il venait à baissé, les salaires irait à la hausse,ce qui ne ferait guère les affaires du CAC,si il venait tout de fois à être trop élevé, cela menacerait la croissance...il y a donc un juste milieux qui se fixe entre 10 et 15%(10 si on tiens compte que des chômeurs, 15 si on prend en compte les radiés,et les presque chômeurs).
_________________
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert


Inscrit le: 25 Fév 2008
Messages: 2390
Localisation: Bourgogne

MessagePosté le: Dim 04 Déc 2011, 18:41     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Mince! Démasqué! Mr. Green

Certes, le chômage est un choix politique ou en tous cas un phénomène avantageux, du point de vue que tu soulignes.

Il est structurel d'une façon plus profonde, en ce sens que l'évolution de la productivité économique au lendemain de la seconde guerre mondiale à d'abord rejeté de la main d'œuvre disponible vers le secondaire (paysans ou mineurs [ou fils de] vers l'industrie), puis de l'industrie vers les services.
La "quatrième révolution industrielle", celle de la micro-électronique a permis d'évincer de nouveaux employés sans porte de sortie, cette fois.
La fuite en avant qui avait masqué les conséquences de cette dynamique est désormais impossible.
La baisse des gains industriels trouve sa compensation provisoire dans la financiarisation de l'économie.
Il n'est donc pas étonnant que cette dernière, faute de pouvoir se retourner vers un secteur primaire ou secondaire atone, en vienne à pratiquer de plus en plus une forme archaïque d'économie: la prédation directe de la masse de la population...
Sans une prise de conscience lucide des vrais enjeux*, l'augmentation des prélèvements et le mécontentement croissant qui en résultera, nous orientera vers une forme d'état...disons...pénible.

*Cad ne pas s'illusionner sur la possibilité du retour à un capitalisme tempéré (pour la gauche), ou l'avènement d'un capitalisme moral (pour la droite).
_________________
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert


Inscrit le: 11 Juin 2009
Messages: 3276
Localisation: Haut Beaujolais.

MessagePosté le: Dim 04 Déc 2011, 18:49     Alerter à propos de ce message! Répondre en citant
Une fois de plus j'admire ton analyse...c'est exactement ce que je voulais dire! Mr. Green

Citation:
*Cad ne pas s'illusionner sur la possibilité du retour à un capitalisme tempéré (pour la gauche), ou l'avènement d'un capitalisme moral (pour la droite).


Tu révèle là tout le programme des candidats pour 2012!
T'es devin? Laughing
_________________
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum énergies renouvelables, maison, solaire, chauffage, bois, isolation, transports, électricité Index du Forum -> Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Connexion
Nom d'utilisateur:    Mot de passe:      Se connecter automatiquement à chaque visite    
Une question? Une réponse? Participez! Inscrivez-vous pour un accès intégral aux fonctions des forums
Boutique econologique: electricite, ampoules économiques, nettoyage, maison, jardin, réseau RJ45, cuisiner, recettes, conservation, led, luxeon...
Sujets similaires à lire
Sujet Auteur Forum Réponses Posté le
Pas de nouveaux messages Un système de chauffage économique et... loopyng84 Photovoltaïque et électricité solaire 9 Jeu 03 Avr 2014, 15:25 Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages 19 mesures contre la CRISE !!! Christophe Société et philosophie 33 Jeu 03 Avr 2014, 09:11 Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages Des villes fantômes en Chine! La faut... Christophe Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques 8 Mar 08 Oct 2013, 18:12 Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages Charles Eisenstein, la crise donnera ... Christophe Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques 2 Mar 24 Sep 2013, 12:34 Voir le dernier message
Pas de nouveaux messages Le localisme économique, pour faire é... Christophe Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques 5 Lun 02 Sep 2013, 14:43 Voir le dernier message

Recherche et inscription à notre newsletter. Inscription aux forums, cliquez-ici

 
(L'inscription à la Newsletter donne accès intégral aux téléchargements)


Sélection de produits de la boutique éconologique:
Ecowatt 850 USB Gausmetre pour mesure de champs magnétiques Sonde enregistreur USB de température et humidité autonome Vanne thermostatique électronique à programmation journalière et hebdomadaire Ampoules économiques Megaman haute qualité et durée de vie Petit panneau solaire photovoltaïque pour recharge et  chargeur de Ipod, GSM, pad, PSP, console portable Wattmètre sur prise
Thermomètre infrarouge mesures ou de diagnostics énergétiques: température, puissance, rendement... Ampoules led luxeon haute luminosité et performances Ampoules économiques Megaman haute qualité et durée de vie Petit panneau solaire photovoltaïque pour recharge et  chargeur de Ipod, GSM, pad, PSP, console portable Mesure et diagnostic énergie: température, vent, isolation, puissance, humidité... Gausmetre pour mesure de champs magnétiques Capteur d'onde micro ondes et téléphone portable Multi prise anti veille
Nouveautés du site et d'ailleurs (votre Flux ici? Contactez-nous pour un partenariat)
Les nouvelles: Les téléchargements: Les articles: Petites Annonces: donner, troquer, échanger...
Accueil du site Légalité et droits de reproduction La Boutique éconologique Réferencer votre site internet
Flux RSS Partenaires, annuaire et liens Etre membre du site Annoncer ou faire votre publicité sur Econologie.com?

Econologie.com est partenaire de Econologie.info, blog de la consommation durable et Oliomobile
Le site econologie.com est déclaré à la CNIL numéro 1168942
Google Forum Sitemap - Rss derniers sujets des forums
Forum by PhpBB et PhpBB SEO
Econologie.com: énergies renouvelables, maison, isolation, solaire et économies d'energie