Injection d'eau: compréhension et explications scientifiquesMoteur diesel sans pompe d injection

Compréhension du procédé : idées de montages, études, analyses...Aspects physico-chimiques.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 44958
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 137
Contact :

Message non lupar Christophe » 09/06/06, 23:46

Philippe Schutt a écrit :De manière générale, l''indice d'octane augmente lorsque :
- la longueur des chaînes carbonées diminue
- le nombre de chaînes secondaires augmente (pour un même nombre d'atomes de C)
- le nombre de structures cycliques (cycloalcanes et aromatiques) augmente

donc si le réacteur fait un cracking comme beaucoup pensent, c'est normal que ça autoallume moins.


Entierement d'accord je préciserai simplement que pour ton 3ieme tiret ( augmentation des aromatiques ) cela pose un probleme : il resistent tellement à la détonation qu'ils sont des sources d'imbrulé assez importante. Les pétroliers ont pour habitude justement d'ajouter des aromatique ce qui favorise la création d'imbrulés... ( ppm HC )

Tes remarques veulent également dire que plus un composé est simple, meilleur est son indice d'octane...voir l'indice du GNV d'octane 130 ou du méthanol ( que je ne connais pas...l'éthanol varie entre 110 et 120 selon les source ...je pense que le méthanol doit dépasser les 140...avis aux connaisseurs ?) qui permet des taux de compression hallucinants sur un moteur essence ( jusqu'a 17 - 18 ) et donc des meilleurs rendements et des moteurs plus légers. Ces composés simples ont non seulement cet avantage mais aussi celui de bruler trés facilement ( d'oû d'ailleur la dangerosité du méthanol ) contrairement aux aromatiques.

Alors pourquoi les constructeurs hésitent tellement à utiliser des reformeurs embarqués qui ne présenteraient QUE des avantages ( faire un carburant plus simple avec un carburant plus lourd en direct : meilleur octane et meilleur combustion )....La réponse doit se trouver du coté de leurs potes les pétroliers...
0 x




Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 10/06/06, 21:05

l'indice d'octane est dans les 150 (160 RON).
"Le méthanol est une substance très toxique. Sa consommation peut entraîner la cécité et même la mort." (wikipédia)
Une quantité de quatre millilitres peut occasionner la cécité et 80 à 150 millilitres de méthanol peuvent être mortels. Environ un demi-millilitre de méthanol par kilogramme de poids est mortel.
Le problème est que l'odeur et le gout ne sont pas suffisamment repoussants. Donc à ne pas mettre pur sur le marché. tant qu'à faire, on préférera utiliser l'éthanol, qui n'est pas si nocif, et qui est moins volatile. hips ! 8)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Vroom143
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 30/05/06, 02:40

Message non lupar Vroom143 » 25/06/06, 03:41

Point de vue de la sécurité, le méthanol pose un gros problème lors de a combustion... il brule en faisant une flamme a peine visible et pourtant relativement chaude, ce qui le rend tres dangeureux en cas d accident par exemple...

Ca m etonne pas que le taux d octane soit aussi élevé... en modélisme, il faut rajouter du nitrométhane pour que les moteurs à "glow plug" autoallume, et faut voir les rapport volumétriques de ces moteurs!!! (30/1 assez fréquement...)
0 x
Avatar de l’utilisateur
petitclamart
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 28/12/04, 15:35

L'auto-Allumage? La compression? OK ! Et le point éclair ?

Message non lupar petitclamart » 07/08/06, 22:42

Bonjour à tous,

Votre discution sur l'indice d'octane est pleine d'intérët pour nos réflexions, mais je suis surpris que personne n'ai parlé du point éclair d'un carburant. Pour que le phénomène d'allumage non commandé (principe même du diésel) se déclenche il faut que la chaleur soit suffisante pour enflammer le carburant. C'est pour cette raison que l'on augmente les taux de compression sur un diésel par rapport à un moteur à essence classique (c'est à dire à allumage commandé).
Pour être plus précis, c'est la diminution de volume rapide pour une même quantité d'air qui augmente la chaleur, et lorsqu'on y injecte un carburant, il s'enflamme si la T° est supérieure à son point éclair.

A ma façon, qui vaut ce quelle vaut, je vais tenter d'expliquer ce phénomène d'augmentation de température en comprimant un volume.
Prenons deux volumes que nous appelerons A pour l'un et B pour l'autre.
Le volume A est de 1 m3 à 20°C. A l'intérieur, est présente une certaine quantité de calories (donc de chaleur). Cette quantité est plus grande que le volume B faisant 1 cm3 à 20°C.
Si l'on comprimait A jusqu'à ce qu'il ne fasse plus que 1cm3 sans qu'il perde de chaleur, il y aurait plus de chaleur dans A que dans B tout en ayant le même volume. Donc il serait plus chaud...

Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre.
C'est vrais que c'est peu pour faire avancer nos pantonisations, mais je crois que de se remémorer des bases de ce genre ne peut que nous aider à progresser, et croyez moi, je suis certain d'en avoir besoin...

Amitiés à tous

Petitclamart
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1501
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 08/08/06, 19:07

En fait, dans un diesel on est plus haut que le point éclair, cf définition du point éclair
Point-éclair:
Température la plus basse à laquelle la concentration de vapeurs émises est suffisante pour produire une déflagration au contact d’une flamme, d’une étincelle, d’un point chaud mais insuffisante pour produire la propagation de la combustion en l’absence de la "flamme pilote"

ce serait plutot un paramètre de moteur à essence classique.
ce point éclair varie-t-il avec la concentration des vapeurs ?
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau: compréhension et explications scientifiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité