Injection d'eau: compréhension et explications scientifiquesMon pantone

Compréhension du procédé : idées de montages, études, analyses...Aspects physico-chimiques.
Dearcham
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 105
Inscription : 29/10/03, 23:55

Message non lupar Dearcham » 29/05/04, 20:55

Ca y est , mon modèle est finit ; après pas mal de galères (une première tondeuse d'occase qui était foutue , des délais plus courts que prévus ...) j'ai enfin mon pantone à la maison.

Pour ceux qui ne me connaissent pas , j'ai présenté ce vendredi dans le cadre d'un projet de physique à Jussieu (1ère année de sciences de la matière) un rétrofittage de tondeuse (nécessairement donc un moteur quatre temps) qui fonctionne merveilleusement.

Le montage fonctionnait parfaitement pour la présentation mais j'ai eu après quelques problèmes d'étanchéité au niveau de l'échapement (dus aux secousses pendant le transport probablement). De plus j'ai du utiliser du cuivre entre l'échapement et le réacteur et je ne peux donc pas le faire tourner plus de cinq minutes , au bout desquelles le cuivre se met à fumer (oui je sais c'était pas la meilleure des idées du cuivre pour l'échapement chaud mais j'étais vraiment pressé par le temps)

L'objectif est atteind , le moteur fonctionne bien en tirant sur le mélange du bulleur ( testé 30% d'eau 70% d'essence )
Je compte refaire une pièce pour l'étanchéité et changer cette saleté de cuivre , j'essayerais avec plus d'eau dès que ça sera fait.

D'autre part , je n'ai pas pu faire un rodage complet (toujours le cuivre) mais j'ai constaté un phénomène assez étrange au niveau de l'aimantation :
à environ 10 cm du réacteur , coté moteur j'ai une déviation de l'aiguille de ma boussole de 45° , elle revient à la normale à 5 cm du réacteur coté moteur et se modifie à nouveau jusqu'à une inversion totale au début du réacteur (coté bulleur donc) puis le champ terrestre reprend ses droit à quelques centimètre seulement avant le début du réacteur



Valou pour l'instant , je vous tiendrais au courant des évolutions par la suite concernant les tests de pollution ( j'avais fait un test garagiste avant montage mais le type s'y est pris comme un manche et me trouvait du 0% de Co2 en sortie)

Rulian , on se voit quand tu veux pour que je te montre ça et qu'on discutte des évolutions du bébé.

merci à Quanthomme , Econo et Christophe !
0 x




Rulian
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 686
Inscription : 02/02/04, 19:46
Localisation : Caen

Message non lupar Rulian » 31/05/04, 17:41

Ben carrément, mais faudrai que j'arrive à te joindre...
0 x
Bibiphoque
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 749
Inscription : 31/03/04, 07:37
Localisation : Bruxelles

Message non lupar Bibiphoque » 01/06/04, 07:28

:P :P
Cool !!!
As-tu la possibilité de faire des mesures du champs magnétique?
Je sais, ce n'est pas aisé à mettre en oeuvre, mais c'est une info que je crois importante, elle démontrerait la présence réerlle de plasma :blink:
A+, tiens nous au courrant!!
0 x
Ce n'est pas parce qu'on dit depuis toujours que c'est impossible qu'il ne faut pas essayer :)
Dearcham
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 105
Inscription : 29/10/03, 23:55

Message non lupar Dearcham » 01/06/04, 23:38

Pas d'appareil pour l'instant à part ma boussole mais je vais essayer de récupérer un gaussmètre.

Si vous avez d'autres idées de mesure ne vous génez pas ; j'ai déja recommandé des T réducteurs (j'ai du braser les tubes du réacteur ) et je vais me renseigner pour faire un tube central en verre. ; le soucis va être de trouver du tube de verre qui résiste à 800 ° (mesure à faire aussi) et surtout sur lequel je puisse faire un filetage conique ;)

L'amélioration suivante (mais avant le tube en verre très hypothétique) sera de mettre deux bulleurs avec des robinets avant le réacteur pour pouvoir controler lle rapport eau/essence du mélange et comprendre un peu mieux les réactions de la bête.



en aparté:
Rulian mon portable est mort mais je te joindrais après mardi prochain , je suis totalement dispo
0 x
Bibiphoque
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 749
Inscription : 31/03/04, 07:37
Localisation : Bruxelles

Message non lupar Bibiphoque » 02/06/04, 07:37

Dearcham a écrit :Pas d'appareil pour l'instant à part ma boussole mais je vais essayer de récupérer un gaussmètre.

Si vous avez d'autres idées de mesure ne vous génez pas ; j'ai déja recommandé des T réducteurs (j'ai du braser les tubes du réacteur ) et je vais me renseigner pour faire un tube central en verre. ; le soucis va être de trouver du tube de verre qui résiste à 800 ° (mesure à faire aussi) et surtout sur lequel je puisse faire un filetage conique ;)

L'amélioration suivante (mais avant le tube en verre très hypothétique) sera de mettre deux bulleurs avec des robinets avant le réacteur pour pouvoir controler lle rapport eau/essence du mélange et comprendre un peu mieux les réactions de la bête.



en aparté:
Rulian mon portable est mort mais je te joindrais après mardi prochain , je suis totalement dispo

:huh:
Salut,
Je peux te demander pq un tube en verre?
D'autant que même en pyrex, il me semble que celà ne tiendrait pas les chocs thermiques et tu risques de te retrouver avec des morceaux DANS ton moteur !!!
Pas lol tout ça, non?
A+ :(
0 x
Ce n'est pas parce qu'on dit depuis toujours que c'est impossible qu'il ne faut pas essayer :)


Rulian
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 686
Inscription : 02/02/04, 19:46
Localisation : Caen

Message non lupar Rulian » 02/06/04, 13:15

Du verre, c'est tendu vu les conditions...
Si c'est une histoire de pouvoir voir au travers, tente d'autre matériaux (polymères ou verres spéciaux, mais ca pourrais etre cher...). Mais c'est vrai que pouvoir voir au travers me parait une idée très intéressante pour les observations. Quand à fileter du verre, tu y arrivera pas sans du bon matos (pas avec un vieux taraud de Leroy Merlin...).


En aparté : j'avoue que je desespérai, Dearcham. J'attend ton appel avec impatience :P
0 x
Bibiphoque
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 749
Inscription : 31/03/04, 07:37
Localisation : Bruxelles

Message non lupar Bibiphoque » 04/06/04, 09:17

:P :P
Salut,
Voici qq chose trouvé sur le net :
The Thompson Effect ~

One end of a copper rod is heated and the other is cooled. If the hot side is heated high enough, it will thermally increase the kinetic energy of the outer orbit electrons to a point where their kinetic energy (1/2 mv2) will be greater than the work function and allow them to discharge into space. Due to the copper conductivity the electrons, instead of dissipating into the air, will shift in tremendous quantity toward the cools side in straight lines, following the heat propagation velocity. By reaction, excited electrons for the cool side will travel in the opposite direction at the speed of a particle (1/2 mv2) toward the hot side encircling the copper rod by gyroscopic phenomenon and following Fleming's rule. The product is very low voltage (few millivolts) as a resultant of the electrons traveling in a circular motion. But, as in any electrical circuit, the EMF in the copper rod is governed by Ohm's law ( E/R = I) and will be in the range of several thousand amperes.

Il semble que cet effet Thompson pourait bien être impliqué dans le processus Pantone, car ça s'applique aussi aux autres métaux que le cuivre !
Donc, il semble que non seulement il y ait un cracking des molecules mais aussi une génération d'un courrant électrique fort dans le noyeau, ce qui penche en faveur de la création d'un plasma !!
Qu'en pensez-vous?
A+ <_<
0 x
Ce n'est pas parce qu'on dit depuis toujours que c'est impossible qu'il ne faut pas essayer :)
Rulian
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 686
Inscription : 02/02/04, 19:46
Localisation : Caen

Message non lupar Rulian » 04/06/04, 12:21

T'enflamme pas Bibi. L'effet Thompson est, avec l'effet Pelletier la base du fonctionnement des thermocouples, utilisés pour les mesures de température. Les forces électromotrices générées sont très faibles et ne peuvent en rien jouer un role énergétique valable dans un processus énergétique. Et je tiens à souligner que cela ne marche qu'entre les deux extrémités d'un seul et même bout de métal, mis à des températures différentes.

Le seul intérêt de ces courants est d'être mesurables pour en déduire les températures là où on fait nos mesures. Rien de plus.
0 x
Bibiphoque
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 749
Inscription : 31/03/04, 07:37
Localisation : Bruxelles

Message non lupar Bibiphoque » 04/06/04, 12:38

Rulian a écrit :Et je tiens à souligner que cela ne marche qu'entre les deux extrémités d'un seul et même bout de métal, mis à des températures différentes.

Le seul intérêt de ces courants est d'être mesurables pour en déduire les températures là où on fait nos mesures. Rien de plus.

:P
Ben, c'est le cas dans le pantone, non? une extrèmité de la tige centrale est plus chaude que l'autre!!
Je comprends bien que la tension générée soit très faible, mais il y a des ampères!! tout plein!! C'est d'ailleur ce qui, je crois, doit produire le magnétisme observé <_<
A+
0 x
Ce n'est pas parce qu'on dit depuis toujours que c'est impossible qu'il ne faut pas essayer :)
Rulian
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 686
Inscription : 02/02/04, 19:46
Localisation : Caen

Message non lupar Rulian » 04/06/04, 16:34

Je pourrai pas te faire un cours sur l'effet Thompson, mais je pense que tu fais fausse route en essayant d'apporter des explication au Pantone avec ca.

Quand aux ampères, comme tu dit, il n'y en a pas nécessairement (sur les thermocouples, on fonctionne en circuit ouvert, donc pas de courant, donc pas d'ampère.).
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Injection d'eau: compréhension et explications scientifiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité