Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Isolation, tampon thermique et poêle à bois

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
bmag
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 69
Inscription : 05/02/05, 16:35

Message non lupar bmag » 02/10/06, 14:37

Sympa le bain-marie... Effectivement, mon circuit est fermé avec vase d'expansion.
C'est de ta fabrication? Beau travail!
Merci de l'idée Philippe;
Bernard.
0 x




Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)

Re: Isolation réserve d'eau enterrée

Message non lupar Bucheron » 02/10/06, 19:30

bmag a écrit :[...]Donc, les questions que je me pose:
- 1- comment calculer le volume de cette réserve (j'ai la possibilité d'aller jusqu'a 5000l et plus)?[...]
Un de mes oncles a une maison avec un pan de toit solaire thermique et il stocke la chaleur dans une grosse cuve de 5000 l au sous-sol, je pourrais lui demander les précautions qu'il a prises.
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1503
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 03/10/06, 15:16

bmag a écrit :C'est de ta fabrication? Beau travail!
Merci de l'idée Philippe;
Bernard.

Non, c'est de la société KLOVER en Italie.
perso j'ai viré la bonbonne rouge et j'ai remis un vase ouvert au point le plus haut du circuit, comme autrefois. de plus, mon eau circule en thermo-siphon, sans accélérateur, donc pas de surchauffe en cas de coupure de courant, là encore, comme autrefois.
sécurité et fonctionnement impec, sans mécanismes superflus consommant de courant. il faut savoir refuser le progrès négatif :cheesy:
0 x
denis
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 940
Inscription : 15/12/05, 17:26
Localisation : rhone alpes

Message non lupar denis » 03/10/06, 15:43

bonjour , pour ma part, je stock la chaleur de ma cheminée(cassette) dans le mur de refend de la maison elle y est encastrée, il est en terre (pizè) de 70cm d'épaisseur, ce mur au milieu de la maison est porteur , il accumule quant ça tourne fort, de plus j'y est fait l'abillage déco en pierre local, pour une inertie de plus , on peut chauffer 1 j sur 2 :cheesy: je mettrais une photos dans ma galerie
0 x
le blanc n'existerait pas sans le noir , mais quand meme!


http://maison-en-paille.blogspot.fr/
bmag
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 69
Inscription : 05/02/05, 16:35

Message non lupar bmag » 03/10/06, 18:10

Merci Philippe
Je suis aussi contre "le progrès négatif" comme nous tous içi, j'espère.
Comme j'ai une eau assez calcaire, je pensais que le circuit ouvert pouvait poser des problèmes à la longue (aussi bien dans le circuit radiateurs, que dans l'échangeur type KLOVER). Qu'en-est-il dans la pratique?
Merci de ton "retour d'expérience" :lol:
0 x


Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1503
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 6
Contact :

Message non lupar Philippe Schutt » 03/10/06, 23:18

non, il n'y a pas de problème de calcaire dans un circuit fermé ou ouvert, l'eau n'est que très rarement renouvelée. Si le vase d'expansion est correctement dimensionné il n'y a pas de perte d'eau. Par contre, il faut des tuyaux de diamètre plus élevé, des radiateurs plus grands aussi.
Dans un système type Klover, il y a toujours un peu de vapeur qui sort par le syphon de sécurité, donc une perte d'eau du bain-marie qui sera remplacée au fur et à mesure par de l'eau calcaire. à la longue un nettoyage du fond sera bénéfique à l'échange thermique. A noter que ce système est conçu pour des circuits fermés avec accélérateur, vu les diamètres et les positions des serpentins. il apporte juste une solution simple et très efficace aux risques de surpression en cas de panne de courant, ce qui est déjà beaucoup. Dans un système ouvert, il n'y a pas de surpression.

Pour Denis
On utilise l'eau pour la facilité de diffuser la chaleur partout, même dans les pièces éloignées. Si ta maison est peu étendue au sol, l'utilisation de l'inertie des murs centraux est tout aussi valable. Les vrais kacheloffe étaient aussi maçonnés avec la maison, et chauffaient le sol et les murs en plus de leur masse propre.
0 x
Christine
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1144
Inscription : 09/08/04, 22:53
Localisation : En Belgique, une fois

Message non lupar Christine » 03/10/06, 23:34

Philippe Schutt a écrit :Les vrais kacheloffe étaient aussi maçonnés avec la maison, et chauffaient le sol et les murs en plus de leur masse propre.

:arrow: Juste une précision pour les "français" : le "karrelhoffe" est le grand poël maçonné traditionnel alsacien (et plus généralement germanique) qui donne sur plusieurs pièces (souvent). Les feux ouverts étant très rares dans nos régions.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 10 invités