Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Frigolite : quelle valeur K d'isolation ?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
jeanluc55
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 25/06/10, 05:40
Localisation : Sambreville/Belgique

Frigolite : quelle valeur K d'isolation ?

Message non lupar jeanluc55 » 29/06/10, 12:47

Bonjour,
quelqu'un peut-il me donner la valeur "K" d'isolation pour le frigolite de 30mm d'épaisseur ? J'ai cherché ... en vain, mais je ne suis vraiment pas un spécialiste sur la toile !!!!

J'ai fait rénover une véranda et une partie de la toiture est constituée de panneaux style "thermotop" qui sembleraient avoir un coefficient "K" de 0,8 mais en frigolite cela m'étonnerait qu'on atteigne ce coefficient.
Merci aux spécialistes.
0 x




Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 29/06/10, 12:55

Salut,

Frigolite = polystyrène expansé = 0.04 de lambda en moyenne d'après http://www.econologie.com/isolation-lam ... -3478.html

Pour 3 cm résistance thermique = R = épaisseur / lambda = 0.03 / 0.04 = 0.75 = K = proche des 0.8

Le probleme c'est qu'il y a beaucoup de type de poly expansé:

Polystyrène expansé Réf. AM 0.058
Polystyrène expansé Réf. BM ou CM 0.047
Polystyrène expansé Réf. CM ou CC 0.043
Polystyrène expansé Réf. DM ou DC 0.041
Polystyrène expansé Réf. EM ou EC 0.039
Polystyrène expansé Réf. FM ou FC 0.037
Polystyrène expansé Réf. GM ou GC 0.036


Il peut donc y avoir 60% de différence de performances...

ps: http://www.econologie.com/forums/search.php :idea:
0 x
jeanluc55
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 25/06/10, 05:40
Localisation : Sambreville/Belgique

Message non lupar jeanluc55 » 22/07/10, 05:32

bonjour Christophe,
après une longue absence, je me permets de revenir sur votre calcul.
J'ai en effet eu une autre réponse que la vôtre avec le même coefficient lambda.
La formule jointe est la suivante : pour calculer le U (coefficient de transmission thermique de la paroi) voici la formule

U = 1/R où R est la résistance thermique de la paroi et se calcule avec cette formule :
R= d/lambda
où d est l'épaisseur de l'isolant en mètre (soit 0.032 m pour votre cas) et lambda est le coefficient de conductivité thermique.(lambda = 0.038 à 0.040 en principe)

Il ne vous reste plus qu'à prendre votre calculatrice :

U= 1/(0.032/0.038) et vous avez la réponse : 1.19

Je ne tiens pas compte de l'épaisseur des parois qui coincent l'isolant car négligeable pour le calcul

Pour obtenir un U= 0.8, vous devriez avoir, pour 32 mm d'isolant, un lambda de l'isolant de de 0.026 maximum.
Or la simple frigolite tourne aux environs de 0.038 à 0.040. (pour rappel, plus le chiffre est petit, mieux c'est)

Finalement quel est le bon résultat ?

Merci d'éclairer ma lanterne, car au lieu d'être fixé j'ai maintenant un doute.

Cordialement.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 22/07/10, 10:15

Les 2 sont bons puisque R = 1/ U ou 1/R = U

Or 1/1.19 = 0.84 = proche des 0.75

La différence vient des valeurs de calcul différentes: j'ai pris 3 cm et 0.04 de lambda et toi 3.2 cm et 0.038
0 x
sspid14
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 141
Inscription : 28/12/08, 22:11

Message non lupar sspid14 » 22/07/10, 14:35

Il faut faire attention à la définition que l on donne pour le R, le U et le K !!

Le R c est la résistance thermique d'un matériau. Ici, pour le polystyrène expensé de 3 cm, R = 0,8 m²K/W.

Le U c est le coefficient de transmission thermique d une paroi composé de 1 ou plusieurs matériaux (avec ou sans lame d air) => U = 1/(somme des R). Ici, si on considere qu'il n y a que du PS expensé, U = 1,25 W/m²K.

Et le K définit l'isolation global du bâtiment (composé de plusieurs parois). En Belgique, les nouvelles constructions doivent respecter un K45.
0 x


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 22/07/10, 15:22

Tout à fait c'est bien pour cela que je prefère parler en R exclusivement...comme ca au moins on sait de quoi on cause...

sspid14 a écrit :Et le K définit l'isolation global du bâtiment (composé de plusieurs parois). En Belgique, les nouvelles constructions doivent respecter un K45.


Quelle est la définition précise d'un batiment KXX ?
Car ce n'est pas employé en France à ma connaissance...
0 x
sspid14
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 141
Inscription : 28/12/08, 22:11

Message non lupar sspid14 » 23/07/10, 00:54

Le K d'un bâtiment est donc son niveau d'isolation thermique. Il prend en compte le U de chaque parois (murs, fenetres, planchers, portes,...) ainsi que sa superficie. il prend aussi en compte les ponts thermiques au niveau des linteaux et seuils.

Pour le calculer précisément, je crois que le lien ci dessous sera plus parlant (voir page 2 point 4 du pdf).

http://www.dinant.be/pdf/pages/7/formulaire-1-.pdf

Et encore mieux, il y a meme le fichier excel pour le calcul:
http://www.energieplus-lesite.be/energi ... 84.htm#top

Un des critères pour avoir la certification de maison passive est d'être de niveau K15.
On dit aussi qu'une maison basse énergie doit satisfaire au K30 (mais c'est pas dans la norme à ma connaissance).
0 x
chomich
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 02/09/08, 20:18
Localisation : couvin (B)

maison passive

Message non lupar chomich » 27/07/10, 21:59

ce n'est pas le Kxx qui détermine le caractère d'une maison passive.
c'est la consommation (en Kw/m²/an) et l'étanchéité à l'air (0,6 vol sous 50Pa) et la résistance à la surchauffe.
la confusion v ient de ce que le chiffre 15 est le nombre de base pour la consommation d'une maison passive. (en kw/m² de surface au sol et /an)
en réalité, une maison passive aura bien souvent un K inférieur à 15, mais elkle aura surtout un équipement de controle de la ventilation et de récupération de la chaleur qui permettra de rester en dessous de la limite en besoin de chauffage.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 27/07/10, 22:39

Oui mais...désolé chomich mais donner une consommation en kW/m²/an c'est n'importe quoi...j'en ai marre d'entendre de telles salades!!

UNE CONSOMMATION c'est en Watts.heures et une PUISSANCE c'est en WATTS !! Point barre!

Et quand on divise 2 fois, c'est comme si on multipliait donc kW/m²/an = kW.an/m²...ce qui signifie...pas grand chose.

Cours de 5 ou 4ieme je cois.

Mais tu voulais surement dire: kWh/m².an ...

Ensuite si tu regardes bien les docs qui définisse le "K habitation", tu veras que l'unité est bien en W/m².°K ce qui est une unité tout à fait SI et acceptable pour faire un DPE...

Remarque:

Si 1 < V/AT < 4 : K = Um x 300 / (V/AT + 2) = [5] x 300 / ([7] + 2)


Là on obtient un K en...W/m3.°K ???

Y a un truc que je ne saisis pas là...une norme doit avoir une unité cohérente...

ps: merci sspid14 pour les 2 liens!

reps: une unité de DPE très performante serait des kWh/m².DJU et non des kWh/m².an car les m².DJU prennent en compte le climat et la température de chauffe contrairement au m².an...
0 x
sspid14
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 141
Inscription : 28/12/08, 22:11

Message non lupar sspid14 » 28/07/10, 01:11

Je rectifie donc ma petite erreur: une maison passive ne doit pas respecter un K15 (bien qu on m ai toujours dis cela) mais elle doit bien respecter une consommation de 15 kWh/m².an (comme +/- annoncé par chomich)

Elle doit aussi effectivement respecter une étanchéité à l air de 0,6 h-1 (c-à-d renouvellement d air de 0,6 volume / heure) sous une différence de 50Pa.

Et aussi un pourcentage de surchauffe qui doit etre inférieur à 5%, je crois que pour ca on calcule le temps où la température dépasse les 25°C par rapport au temps où elle est inférieur.

Pour l'unité du K je crois qu'il ne faut pas essayer de comprendre: le " [7]+2 " n'est déjà pas possible, comme on dit: on additionne pas des poires et des pommes.
Par contre, il faut bien utiliser le SI dans la formule sinon ca marche pas pareil.

Pour les kWh/m².an, est-ce que les DJU (degré.jour je suppose?) n'interviennent pas quelque part ?
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités